Mac Apple Silicon : un an après, où en est-on de l'optimisation des apps ?

Stéphane Moussie |

Il y a un an, Apple lançait les premiers Mac équipés de sa puce M1, une puce qui a transformé à elle seule les performances des MacBook Air, MacBook Pro 13" et Mac mini. L'iMac et les autres MacBook Pro ont rejoint depuis avec succès la famille Apple Silicon. Si la transition matérielle est maintenant majoritairement effectuée, qu'en est-il du logiciel ? Car ce changement de puce s'accompagne d'un changement d'architecture qui a une conséquence majeure : les applications doivent être adaptées pour tirer la substantifique moelle des Mac M1. On fait le point sur la situation.

Une transition à vive allure

Autant annoncer la couleur immédiatement : 10 000, c'est le nombre d'applications et de plug-ins qui sont désormais universels, c'est-à-dire optimisés aussi bien pour les Mac Intel (architecture x86) que les Mac Apple Silicon (ARM). Le nombre a été lâché par Apple à l'occasion du lancement des MacBook Pro M1 Pro/Max en octobre. 10 000, ça parait beaucoup, mais est-ce que ça l'est vraiment ?

Pour se faire une idée, comparons cela à la précédente transition opérée par Apple, le passage du PowerPC à Intel en 2006. À l'époque, la Pomme communiquait activement sur le sujet : elle tenait le compte des applications universelles et les mettait en avant sur son site web. On pouvait ainsi trouver facilement des applications fonctionnant de manière optimale sur son Mac Intel flambant neuf.


avatar xav-stargate | 

Gros regret que Microsoft Teams (qui est une horreur en passsant) n’est toujours pas native Silicon :(

avatar Mektoub | 

@xav-stargate

+1

avatar EddyI | 

@xav-stargate

+1 Ce truc est un gouffre pour la batterie en visio en plus de faire chauffer mon MBP…

avatar reborn | 

@xav-stargate

Basé sur Electron donc bon.. 🤷‍♂️

avatar xav-stargate | 

@reborn

Visual Studio Code utilise aussi Électron et est Silicon natif

avatar thefutureismylife | 

Comment je fais pour jouer à Âge Of Empire ? 😭😂
C’est idiot mais c’est la seule ombre au tableau pour moi :/

avatar Napoba12 | 

@thefutureismylife

Je suis entièrement d’accord avec toi ;)

avatar Tagazok | 

@thefutureismylife

De mémoire, Windows 10 ARM émule les apps x86 32 bits, étant donné qu’on parle d’un jeu ancien (si on parle bien de la version d’origine), parallels + une couche d’émulation devrait être supportée sans trop de mal par un mac ARM. J’ai aussi souvenir d’une news sur MacG précisant que maintenant les x86 64 bits bénéficiaient aussi de leur émulateur, si c’est pas des jeux trop gourmands, ça devrait passer aussi.

La question m’a pas mal intéressé aussi puisque je cherche à faire tourner des vieilleries (Caesar III par exemple) sur ma future bécane.

avatar thefutureismylife | 

@Tagazok

Ah tu m’intéresses ! Après j’avoue essayer de rester dans le droit chemin j’ai acheté sur Steam AOE 2 HD. Mais uniquement compatible PC … c’est relou ça !

avatar monsieurg33K | 

@thefutureismylife

Peut-on jouer à des jeux comme Team Fortress 2 ou autre depuis un M1 grâce à Rosetta ?

avatar melaure | 

@thefutureismylife

C’est pour ça qu’il faut garder son macintel, son PPC, et son 68k dans un coin pour les anciens soft qui ne seront jamais portés !

Sinon comment pouvez-vous encore jouer a Dark Castle dans de vraies conditions (sans émulation) ;)

avatar Schnak | 

Idem je me traîne ce boulet de Microsoft Teams tellement populaire qu’il n’est toujours pas optimisé Apple silicon..
Je voulais me passer de Rosetta mais il y a aussi une partie de Docker qui m’oblige à l’installer ainsi que Citrix Workspace..
Bref c’est pas encore ca pour qui a une utilisation pro

Enfin il y a Kaleidoscope que je dois abandonner car je doit passer à la caisse (et pas qu’un peu !) si je veux la version M1

avatar Derw | 

@Schnak

Pour Docker, vois-tu une baisse de performance entre la version Rosetta sur Apple Silicon et la version standard sur Intel ?

Pour Te ams par exemple, je ne vois pas vraiment de baisse sur M1. C’est poussif, certes, mais il l’est aussi sur mon Intel…

avatar Schnak | 

Pour Docker non pas de baisse de performance. Docker en lui-même est déjà prêt.
"You must install Rosetta 2 as some binaries are still Darwin/AMD64"

Pour Teams ce n'est pas la baisse de performance qui m'inquite mais l'autonomie si il tourne toute la journée avec Rosetta.
Maintenant que mon Mac tiens presque 2 jours sans le brancher en déplacement, je ne voudrais pas voir cela diminuer à cause de Teams

avatar gyomba | 

Concernant Microsoft teams, j’ai un élément de réponse quant au retard : Microsoft a annoncé travailler sur une refonte remplaçant Electron par leur propre solution basée sur Edge.
Ils se sont rendu compte qu’émuler les fonctions audio/vidéo natives avec des techno Web était pas très efficace.
Ce n’est du coup pas très étonnant qu’ils ne mettent pas beaucoup d’énergie à porter une solution qu’ils compte mettre au rebut.

avatar Schnak | 

Le gros problème de Team et Citrix ce sont des app qui doivent tourner toute la journée et c’est donc plus urgent d’avoir une version optimisée qu’une app qu’on ce sert de temps en temps et qu’on ferme après..
Du coup j’attend en utilisant la version web de Teams..

avatar totoguile | 

Allez, quelques stats perso :
- total apps installées : 42
- x86 : 11
soit : 26% non optimisées
dans ces 11 apps, Skype, OneDrive, Teams et Transmission sont annoncées passer en Apple Silicon dans les mois à venir.
Du coup il me reste : Jabra Direct, Atlassian Companion, Citrix et WhatsApp qui sont vraiment utilisées et que j'aimerais voir passer à l'Apple Silicon.

Ayant vécu le passage de G4 à x86, ca a été quand meme très rassurant de voir MS Office et Adobe passer rapidement à l'Apple Silicon.
Bref, en 1 an, c'est plutôt positif tout ca.

avatar Faabb | 

@totoguile

HS, désolé !

avatar totoguile | 

Edit : non en fait j'ai bien raison : 42 c'est le total de mes apps incluant les apps optimisées

avatar Théaud | 

Personnellement à part Discord qui n'est toujours pas optimisé, mes apps qui sont encore Intel sont des vieilles apps qui ont été abandonnées depuis des années...

avatar Grahamcoxon | 

Le gros souci ce sont les jeux. Le catalogue mac déjà pas folichon est devenu misérable avec la surpression des app 32 bits et maintenant la non optimisation arm. J espère que la tendance va doucement s’inverser vu la puissance dont sont maintenant dotés les mac

avatar imrfreeze | 

« Il faut sans doute plutôt y voir le peu de considération qu'accorde l'éditeur à la qualité de ses logiciels »
Prends toi ça Microsoft 😂 Cash 💵

avatar Mac1978 | 

@imrfreeze

+1

C’est malheureusement tellement vrai. Et pas seulement Microsoft. Adobe est du même acabit et sans doute d’autres éditeurs de logiciels importants comme Apple. Des bugs qui durent plusieurs années et versions, des applications de plus en plus gourmandes en ressources, et donc pas optimisées,… Où est la passion de la belle ouvrage ?

Finalement, quand on vend un logiciel devenu quasi-incontournable, pourquoi investir d’importantes ressources à la débugger ou à l’optimiser ? Autant encaisser sa rente de situation, surtout en passant à l’abonnement obligatoire qui est une forme de racket lorsqu’il consiste à bloquer l’utilisation du logiciel à l’échéance de l’abonnement.

avatar imrfreeze | 

@Mac1978

Le fait est que par exemple Word traîne des casseroles depuis bien longtemps…

avatar Paul Position | 

@Mac1978

L'exemple de Serif (la suite Affinity) est flagrant pour illustrer votre propos, face à Adobe !!

avatar Mac1978 | 

@Paul Position

Totalement d’accord.

Je suis passée sur la suite Affinity exactement pour cette raison. Mais je ne suis pas une professionnelle de l’édition, du graphisme ou de la photo. Et mes amis·es de ces domaines restent sur Adobe tout en râlant par habitude et pour s’éviter l’apprentissage de nouvelles interfaces.

Il y a très longtemps, Microsoft avait donné à la première version d’Excel la possibilité de l’utiliser avec l’interface du tableur largement majoritaire à l’époque, Lotus. Ça avait tué Lotus en quelques mois.

Je pense que la seule solution pour vraiment déboulonner un logiciel devenu « standard » du marché, comme le sont ceux d’Adobe pour les professionnels, est de proposer une interface identique comme choix de départ.

avatar Manuko | 

Week-end dernier j'ai basculer l'iMac d'un collègue de High Sierra à Big Sur.
Avec le passage de l'OS non-32bits, nous avons perdu le pilote du scanner d'un tout-en-un Espon 😒
Je sais qu'il y'a Vue Scan mais j'aurais préféré ne pas avoir à ajouté d'application.

avatar Ron Dex | 

@Manuko

C’est ce qui est vraiment pénible avec les divers mises à jour majeur de macOS. Les pilotes des imprimantes ne sont pas mis à jour.
Par exemple, mon imprimante canon MX 885 est parfaitement fonctionnel… Sur PC. Sur Mac Catalina le scanner ne peut plus fonctionner avec les pilotes du constructeur.
Je cherche une autre imprimante multifonction avec un bon scanner avec un bac recto-verso pour la remplacer. Mais je n’ai pas trouvé la perle rare !

avatar languedoc | 

Dans la liste fournie par Applications Utilitaires, j'ai quantité d'applications bizarres que je ne vois pas dans mon dossier Applications. Est-ce le "reliquat" d'applis essayées au fils du temps et abandonnées ? Comment puis-je les détecter pour les éliminer définitivement ?
Merci pour vos lumières.

avatar Denauw88 | 

J'ai pareil, et en y regardant de plus près ce sont des apps qui sont dans d'autres dossiers. Par exemple j'avais un vieux dossier "Downloads" d'un ancien Mac et là se trouvaient 2-3 apps.

avatar Lucas | 

Merci MacG pour ce point d’étape intéressant ! Et oui, c’est clair que la transition était la meilleure décision positive, il ne reste plus qu’aux petits développeurs (🤔Microsoft hum 🥴) de sauter le pas !

Et que les apps x86 via Rosetta fonctionnent mieux sur les Macs M1 que nativement sur les Mac Intel est en soi une démonstration éclairante non seulement de la puissance d’Apple Silicon mais aussi de la qualité des préparations et solutions logicielles d’Apple !

Il faudra alors trouver le bon dosage pour retirer Rosetta ni trop tôt ni trop tard… mais est-ce bien nécessaire de se presser à supprimer les petites apps qui ne sont plus développées mais peuvent toujours être utile ? Oui il faut mettre la pression aux gros éditeurs et récompenser les développeurs qui ont fait l’effort, mais pour les toutes petites équipes il faut laisser du temps. Et puis une bonne réinitialisation des logiciels tous les 20 ans c’est sûrement une bonne chose pour avoir une logithèque moderne, propre et efficace ! La disparition de certaines apps, si elles étaient toujours utiles, entraînera alors le développement de nouvelles ou l’extension des compétences d’apps existantes et plus avancées.

5 ans ça semble bien, plus tôt ca serait très court… mais il faudra bien y arriver un jour !

CONNEXION UTILISATEUR