Photoshop et Premiere Elements 2022 simplifient encore plus les créations

Félix Cattafesta |

Adobe a mis a jour Photoshop Elements et Premiere Elements, les versions grand public de ses logiciels de retouche photo et de montage. Ne comptez pas sur eux pour maquetter votre projet d'application iOS ou pour modifier les effets spéciaux de votre court-métrage professionnel : les programmes se veulent ultra-accessibles et se destinent avant tout aux photos de familles. Ces applications ont l'avantage d'être vendues comme des licences perpétuelles (et pas dans l'onéreux Creative Cloud), pour 99,60 € chacune.

Photoshop Elements 2022

Cette année, les nouveautés concernent surtout l'IA Adobe Sensei qui apporte quelques fonctionnalités. Pour Photoshop Elements, l'IA permet désormais de transformer n'importe quelle photo en version artistique grâce à plusieurs filtres inspirés d'artistes célèbres. Plusieurs effets animés peuvent être ajoutés sur les clichés, comme des flocons de neige ou des étincelles. Les créations seront ensuite exportables en .MP4 pour être diffusées sur les réseaux sociaux. On peut aussi incruster une photo dans une autre.

Du côté de Premiere Elements, on pourra désormais plus simplement modifier le format d'une vidéo (carré pour Instagram, vertical pour TikTok etc.). L'IA d'Adobe pourra aussi centrer plus facilement l'image sur le sujet principal d'une scène, un peu comme ce que propose Apple avec Cadre centré, mais ici en post-production.

Premiere Elements peut facilement centrer une vidéo sur le sujet d'une scène.

De nouvelles « Modifications guidées » font leur apparition dans les deux applications afin de faciliter certaines créations, par exemple pour embellir les photos d'animaux de compagnie ou superposer des éléments animés en vidéo. Enfin, plusieurs nouveaux diaporamas ont été ajoutés.

Adobe note que l'interface des logiciels a été revue pour la rendre encore plus accessible. Une fonction de mise à jour automatique a également été intégrée pour simplifier la vie de l'utilisateur. Chaque licence est vendue 99,60 € en achat unique, et il est possible d’acquérir un lot contenant les deux pour 150 €. Si vous voulez essayer avant de passer à la caisse, une version d'essai de 30 jours est disponible ici. La mise à niveau depuis une version précédente coûte 81,60 € pour l'un ou 123,60 € pour les deux.


avatar 7X | 

Chouette ! Tous les gens filmant en vertical vont pouvoir sortir des vidéos montrables sur une télé horizontale.

avatar quentinf33 | 

@7X

Mdr

avatar pocketalex | 

« L’onéreux Creative Cloud »

Qu’est-ce qu’il ne faut pas lire…

Creative Cloud est une suite professionnelle, si dans ton boulot tu arrives pas à payer tes softs 59€ par mois, la conclusion est implacable : change de boulot !

avatar pocketalex | 

En même temps, je comprends qu’un particulier qui a remplacé son iPhone 12 Pro par un iPhone 13 pro ait plus un kopeck pour payer son Photoshop… 😂

Heureusement, il y a les forums pour venir râler

avatar smog | 

@Pocketalex : vous avez raison, mais un non-pro (comme moi, au hasard) qui avait l'habitude de travailler sur Illustrator même en amateur (illustrations et affiches) peut apprécier ce logiciel mais ne pas avoir envie (ni les moyens annuels) de payer cette somme pour une utilisation qui n'est pas quotidienne.
La solution pour moi, ça a été Affinity. Mais je serais resté sur les outils que je connais s'ils avaient été plus accessibles.
Ceci dit, votre remarque est tout-à-fait valable pour un pro qui travaille dessus au quotidien. Mais il n'y a pas qu'eux...

avatar pocketalex | 

Si je voulais Photoshop (ou illustrator) pour mon usage perso sur ma machine perso, je saurais où le trouver 😅

Et je pense qu’Adobe s’en contre foutrais…😑

avatar eTeks | 

Et ça fonctionne en ARM natif ?

avatar pocketalex | 

Bonne question

avatar Emile Courrier | 

Ouais... Enfin, même parmi les professionnels, certains ont une activité sporadique. Et comme de bien entendu, l'abonnement a globalement renchéri l'usage de la Suite Adobe. Sans compter que depuis, les innovations sont souvent un peu de l'esbrouffe (les dernières "innovations" de Lightroom, soit reprises de...Photoshop, soit réorganisation n'apportant aucun plus, pour les fonctionnalités), et que des bugs qui sont là parfois depuis (très) longtemps ne sont pas corrigés.
J'aurais préféré une solution à la... Microsoft laissant le choix entre un abonnement (365) et une version à l'achat classique.

avatar Derw | 

@Emile Courrier

Oui, moi aussi. Il se trouve que ces logiciels me servaient à la fois pour du Pro et du perso. Et autant, l’incapacité à ouvrir mes fichier pro quand je ne serai plus pro ne me gêne pas beaucoup, autant cette même incapacité pour des fichiers perso était inenvisageable. Ça, associé au fait que je préfère, d’un point de vue comptable, sortir une grosse somme tous les 3 ou 4 ans qu’une petite tous les mois, j’ai abandonné la suite Adobe dès la première version de la CC…

CONNEXION UTILISATEUR