Les développeurs de WebKit préparent le terrain pour les notifications dans les web apps

Nicolas Furno |

Apple traine des pieds depuis des années pour gérer les web apps qui ressemblent à des apps natives. Alors même que c’était la première solution pour créer des apps pour l’iPhone, l’entreprise favorise désormais les apps natives au détriment de celles qui reposent sur le navigateur. Mais cela change petit à petit, comme en témoigne l’ajout à WebKit de l’API PushEvent.

WebKit est le nom du moteur de rendu de Safari, c’est une brique indispensable pour le navigateur web d’Apple, mais c’est aussi et surtout le seul autorisé sur iOS. PushEvent est le nom d’une nouvelle API encore au stade expérimental, mais qui est d’ores et déjà prise en charge par Chrome et tous les navigateurs dérivés. Le développement de WebKit étant open-source, on sait qu’Apple a commencé à travailler sur cette API grâce à ce bug report ouvert hier, 30 septembre 2021 par un ingénieur français qui travaille dans l’équipe Safari.

Le rapport de bug qui ajoute l’API PushEvent à WebKit.

À ce stade, on est encore loin de la fonction finalisée et intégrée à Safari, mais c’est une étape de préparation nécessaire pour offrir des notifications aux web apps basées sur WebKit. Ce serait surtout utile sur iOS, où seules les apps distribuées sur l’App Store peuvent envoyer des notifications depuis le départ. Dans le meilleur des cas, on pourrait avoir un fonctionnement similaire à celui d’Android, où une web app peut envoyer des notifications même quand elle est en arrière-plan, comme une app native.

C’est peut-être l’objectif, mais ce rapport de bug ne dit rien quant aux intentions d’Apple. Ceux qui voient les verres à moitié vides pourraient aussi considérer que ce changement ne concernera que la version macOS de Safari, qui propose déjà des notifications mais en utilisant une API plus ancienne. Pour rassurer les adeptes des verres à moitié pleins, le code concerne autant macOS qu’iOS et on peut espérer une prise en charge complète.


avatar Lucas | 

Tant mieux pour les web apps des services ne pouvant ou voulant pas développer de vraies apps, tant pis si des vraies apps sont remplacées par ces bidules…

avatar cocotux | 

@Lu Canneberges

L’expérience est tellement moins bonne sur des Webapps…
Aujourd’hui ce n’est plus un calvaire pour développer de vraies apps en plus

avatar mat16963 | 

@cocotux

Sauf quand il faut se conforter aux règles absurdes de l’App Store…

avatar byte_order | 

@cocotux
> Aujourd’hui ce n’est plus un calvaire pour développer de vraies apps en plus

Faire du natif à une seule plateforme restera toujours plus coûteux.
C'est pas une question de calvaire ou pas, c'est une question de coût. Faire un truc qui marche que sur une plateforme vs un truc qui marche sur plein de plateforme à la fois.

avatar ech1965 | 

les apps/webapps multi plateformes ça devrait être interdit !
On se trouve avec des apps qui ont les boutons OK/Cancel inversés et toute sortes de tumeurs mutantes.
Si j'ai un mac et un pc je veux que les applis se fondent dans les guidelines de chaque os et pas un truc qui ressemble juste à ce que le développeur veut!

avatar fte | 

@ech1965

"Si j'ai un mac et un pc je veux que les applis se fondent dans les guidelines de chaque os et pas un truc qui ressemble juste à ce que le développeur veut!"

Tu en connais beaucoup des apps de ce genre, à part celles du fabriquant de l’OS ?

Et encore ! Sur macOS, Apple a le mauvais goût de nous refourguer des apps iOS vaguement adaptées en quantité croissante en éliminant les apps macOS historiques.

Il n’y a guère que Microsoft qui s’occupe encore de son OS "computer" et de ses apps natives.

avatar cocotux | 

@ech1965

Aujourd’hui tu peux facilement faire une app doté d’un même code tournant sur les 2 OS en respectant leurs propres guidelines

avatar fte | 

@cocotux

"L’expérience est tellement moins bonne sur des Webapps…"

Ce n’est ni vrai ni faux. C’est une généralisation. Et comme toutes les généralisations, elle est abusive.

"Aujourd’hui ce n’est plus un calvaire pour développer de vraies apps en plus"

Ça ne l’a jamais été. Ou ça l’a toujours été. Bref. C’est un job.

C’est quoi une fausse app ?

avatar cocotux | 

@fte

Concernant l’expérience il me semble que c’est simplement un fait, en tout cas de mon point de vu

avatar fte | 

@cocotux

"un fait, en tout cas de mon point de vu"

Un fait est objectif. Un point de vue est subjectif. Quelque chose ne peut être subjectivement objectif. Je ne comprend pas ce que tu essaies de dire.

avatar fte | 

@Lu Canneberges

Le web est une plateforme applicative à part entière, accueillant des applications tout aussi vraies et natives (au web) que des applications natives à un OS.

C’est d’ailleurs la plateforme applicative qui voit encore un peu de dynamisme et d’innovation, les autres sont au mieux mourantes.

Les moteurs de jeux sont aussi des plateformes applicatives. Mais elles ne sont pas généralistes, aussi je les écarte de mon propos ci-dessus.

avatar iValFR | 

Ah intéressant ! J’ai travaillé il n’y a la longtemps sur une PWA et c’est dommage de ne pas avoir de notif push sur iOS

avatar Furious Angel | 

Au secours, je ne veux pas de la pop up des notifs en allant sur des sites web…

avatar cecile_aelita | 

A quand les notifications safari sur macOS pour le site clubigen? 😋😊

CONNEXION UTILISATEUR