Adobe Substance 3D : Adobe passe la seconde sur la 3D avec une nouvelle suite

Stéphane Moussie |

Deux ans après l'acquisition de l'éditeur français Allegorithmic, Adobe lance une suite dédiée à la 3D basée en bonne partie sur ses logiciels Substance très utilisés dans le milieu. Adobe Substance 3D comprend quatre applications professionnelles pour autant de spécialités.

Substance 3D Painter

Substance 3D Stager sert à rassembler différents objets 3D au sein d'une même scène. L'application peut jouer le rôle de studio photo virtuel en tirant parti de différents types d'éclairages préconfigurés pour réaliser des rendus plus vrais que nature. Des marques, comme Ben & Jerry's, utilisent ce genre d'outils pour créer des rendus 3D photoréalistes utilisés pour du marketing. Stager ne fonctionne pas encore sur les Mac M1, mais Adobe y travaille.

Painter est l'équivalent de Photoshop pour la 3D : il permet d'appliquer des textures et des matières à des objets 3D. Sampler, basé sur Substance Alchemist, convertit une image ou une photo en une texture similaire et personnalisable. Quant à Designer, il sert à créer des textures, matières et objets 3D depuis zéro.

Ces quatre logiciels ont été conçus pour fonctionner de concert et éviter les exports-imports chronophages. La suite comprend aussi une bibliothèque de ressources incluant des milliers d'éléments 3D personnalisables et une application supplémentaire, Modeler, est en bêta privée.

Adobe Substance 3D ne fait pas partie du Creative Cloud, il s'agit d'une offre à part entière. L'abonnement individuel coûte 19,99 $/mois pour Substance 3D Texturing ou 39,99 $/mois pour la suite complète la première année, puis 49,99 $. Pour les équipes, la suite complète coûte 79,99 $/mois la première année, puis 99,99 $. Dimension, le logiciel de 3D intégré au Creative Cloud, va continuer son chemin de son côté.


avatar YetOneOtherGit | 

Une belle réussite française 👍

avatar raoolito | 

@YetOneOtherGit

"Une belle réussite française » qui ne l’est donc plus. en soit c’est pas dramatique et adobe savait ce qu’il faisait mais bon...

avatar YetOneOtherGit | 

@raoolito

""Une belle réussite française » qui ne l’est donc plus."

L’équipe est toujours basée en France 😉

avatar SidFik | 

aucune envie que d'être dépendant de la tarification abusive d'adobe avec un logiciel supplémentaire, quand je peux aller chez la concurrence j'y vais

avatar ataredg | 

Dommage que ça ne fait pas partie de la CC ... Je vais continuer à utiliser Blender.

avatar raoolito | 

@ataredg

+1

avatar gwen | 

@ataredg

Pareil. Je me suis dit : « je vais tester » puis j’ai lu le dernier paragraphe.

De tout de façon j’en ai ras le bol d’Adobe. Ce week end, j’avais un boulot de rien du tout à faire en urgence. J’ai ouvert Photoshop qui ne m’a pas laissé d’autre choix que de fermer le logiciel « impossible de valider la licence » puisque j’étais sans connexion internet.

Du coup, j’ai fait ça avec pixelmator sur mon iPad.

Il n’y aurait pas inDesign, j’aurais viré Adobe depuis longtemps.

avatar AKZ | 

Je l’ai fait avec Affinity Publisher, une application à 50€… qui s’améliore d’année en année.
Certes l’interface est un peu déroutante et il faut un petit moment pour oublier indesign.
Tu ouvres n’importe quel fichier pdf provenant d’indesign qui est transformé automatiquement en mise en page en blocs éditables donc c’est très pratique pour migrer un document et tester ce logiciel.

avatar gwen | 

@AKZ

J’ai également la suite Affinity mais il me manque encore quelques petites choses dans Publisher : la gestion des notes de bas de page pour les livres, la réorganisation des pages pour des documents en trois volets, plusieurs dimension de pages dans un même document pour la gestion des campagnes d’affichage multiples, etc.

Sinon c’est un super on logiciel que j’utilise déjà pour pas mal de projets. Ce que j’aime c’est que c’est le même format de fichier entre Publisher et Désigner.

avatar TwistX | 

Il parait que ce sont de bons logiciels (a voir ce que adobe en a fait). Mais blender reste beaucoup plus puissant et accessible.

avatar FrantzR | 

@TwistX

Ce sont de bons softs mais ils ne sont pas un équivalent de Blender (ou cinema4D, ou Maya etc). Ce sont des softs dédiés au texturing.

Je viens de regarder toutes leurs vidéos et apparemment c’est très orienté « solutions clés en main » pour utilisateurs occasionnels.
Un peu comme Dimension qui est à Blender ce que ce iMovie est à Final Cut Pro…

Ce qui peut-être très bien, tant qu’on garde la possibilité pour utilisateurs avancés d’aller plus loin. En tout cas, j’ai hâte de tester pour me faire mon idée.

avatar LaurentR | 

@FrantzR

Je ne pense pas qu'un utilisateur occasionnel puisse obtenir ce genre de résultat qui a été fait avec Substance designer : https://www.artstation.com/artwork/KrPRV9 Ce sont des logiciels qui nécessitent un bon temps d'apprentissage pour obtenir des résultats corrects.

avatar FrantzR | 

@LaurentR

Oui, c’est exactement ce que je dis… j’espère qu’Adobe ne va pas faire de cette nouvelle mouture qu’un ramassis de presets pour les gens qui ne font pas de 3D.
Si elle permet encore de faire le genre de choses pointues et fines comme tu le montres, alors ça me va !

Les vidéos présentées sont très orientées « noob », genre « en deux clics t’as une scène complète », mais j’ose espérer que ça va beaucoup plus loin, comme l’ancienne version

avatar marc_os | 

> Painter est l'équivalent de Photoshop pour la 3D

Toute ressemblance avec Painter de Corel n'est que fortuite !
Ou pas.

avatar marc_os | 

> Dimension, le logiciel de 3D intégré au Creative Cloud, va continuer son chemin de son côté.

Donc tôt ou tard, Adobe va faire des "optimisations", et les doublons vont disparaître.
Et tant pis pour les clients - qui n'étaient rois que dans la légende de la première moitié du XXème siècle.

avatar FrantzR | 

Si j’ai bien compris, cette suite remplacerait donc les logiciels Substance actuels (painter, designer etc…) ?
Auquel cas ça ne viendrait pas directement concurrencer Blender et consors mais resterait un complément dédié au shading/texturing.

En vrai je vois pas tellement où est la nouveauté… 🤔

[Edit]
Ah si dans l’article ils parlent de Substance 3D modeler qui permettrait aussi de faire de la modé… ok ben bon courage pour se mettre au niveau de l’existant…

avatar pocketalex | 

@FrantzR

Ces logiciels sont prévus pour les "amateurs" en 3D, ils sont limités en possibilités mais permettent de faire des choses pas mal avec une grande facilité

Pour faire du "sur mesure", c'est à dire exactement ce qu'on veut, et non ce qu'on peut, il faut passer par d'autres logiciels autrement plus complexes, mais permettant "tout" pour peu qu'on ait les connaissances, et ces connaissances sont nombreuses et complexes

Bref il y a Maya, 3DS d'un coté, Substance de l'autre, et Blender au milieu (qui a plus un pied dans le sac de Maya que dans celui de Substance)

avatar FrantzR | 

@pocketalex

Je ne suis pas d’accord avec toi sur la catégorie dans laquelle tu ranges Substance. C’est une suite pro où tu as une liberté complète.

Mon inquiétude réside dans le fait qu’Adobe risque de en faire un truc trop destiné aux « amateurs »

J’espère me tromper !

avatar pocketalex | 

Pffff merci Adobe de ne pas l'intégrer dans la suite CC....

"Dimension, le logiciel de 3D intégré au Creative Cloud, va continuer son chemin de son côté."

Dimension c'est une vaste blague. il sert pas à autre chose que poser une sphère sur un sol et lui appliquer une texture colorée. Et n'imaginez pas faire une animation. Juste des visuels.

CONNEXION UTILISATEUR