Apple agit contre Silver Sparrow, un malware installé sur au moins 30 000 Mac 🆕

Nicolas Furno |

Un porte-parole d'Apple a déclaré à AppleInsider que le certificat du compte développeur de ce logiciel avait été révoqué, ce qui empêchera sa diffusion sur davantage de machines ainsi que son exécution.


Article original

Un malware a été détecté courant février sur près de 30 000 Mac dans 135 pays par les chercheurs en sécurité de Red Canary. Ce nouveau venu surnommé Silver Sparrow est programmé pour appeler un serveur distant une fois par heure en quête de nouvelles commandes à appliquer sur le système. À ce jour, il n’a rien effectué, mais son ampleur et ce mécanisme de mise à jour distante le rend particulièrement inquiétant, puisque l’on ne connaît pas son objectif final.

Photo de base : Heye Jensen.

Ses créateurs ont pensé à tout pour maximiser leurs chances. L’appel à un serveur distant repose sur AWS, l’offre d’hébergement dans le cloud d’Amazon, et sur Akamai, l’un des plus gros réseau de distribution sur internet qui est utilisé, entre autres, par Apple. Cela rend son blocage difficile, car il faudrait bloquer entièrement ces deux acteurs. Par ailleurs, Silver Sparrow intègre un mécanisme qui lui permet d’effacer toutes traces de son existence, une sophistication rare dans le monde des malwares.

Pour finir, Silver Sparrow est un malware récent, il a été découvert dans sa première forme en août 2020, mais il a été mis à jour depuis, notamment pour les Mac Apple Silicon. En fonction de l’ordinateur, l’installateur est capable de s’adapter et d’installer des paquets spécifiques à chaque plateforme. Cela en fait le deuxième logiciel malveillant optimisé pour la nouvelle architecture d’Apple :

Sa complexité et le mystère de son rôle réel font que cette menace est qualifiée de menace sérieuse. Il n’existe pas d’outil clé en mains pour détecter sa présence, mais les chercheurs en sécurité listent les fichiers concernés à la fin de leur article. Si vous voulez tester votre Mac, je vous recommande d’utiliser l’app Terminal et de saisir cette commande :

ls /tmp/agent.sh
La ligne de commande signale que ce fichier n’existe pas sur mon Mac, le malware n’y a pas été installé.

Si le résultat affiché contient « No such file or directory », vous devriez être tranquille. Si ce n’est pas votre cas, votre Mac est peut-être infecté, il faudra alors supprimer tous les fichiers listés à la fin de l’article. Vous pouvez le faire avec le terminal avec la commande rm, mais attention à ne pas supprimer des fichiers importants par erreur.

Pour information, le fichier de base qui installe le malware se nomme updater.pkg ou update.pkg selon les cas. Si vous le voyez sur votre Mac, par exemple dans votre dossier des téléchargements, ne l’ouvrez surtout pas et supprimez-le sans attendre. Le fichier d’installation d’app légitime portera le nom de l’application, pas un terme générique comme ici.

avatar raoolito | 

personnellement c’est que je je fais.
2 machines, deux AntiV différents. Dans le doute installez simplement Avast et ne payez rien de ce qu’il demande, il fait correctement le boulot tout seul.
autre astuce simple: un compte utilisateur « standard » et un compte admin que l’on n’utilise pas.
il faudra taper le nom du compte admin+ le mdp à chaque fois, c’est un poil plus long mais au moins sans votre accord rien ne s’installera.

avatar Zefram | 

Si je comprends bien, pour qu’il s’installe, il faut télécharger ce fichier updater.pkg puis l’executer ?
Maintenant qu’on le sait y’a plus de risque donc ?

avatar cybercooll | 

@Zefram

Genre il y avait un risque avant?
Tu aurais doublé cliqué sur un tel fichier si tu n’avais pas lu cet article?

avatar gwada971 | 

C’est le genre d’article qui rend anxiogène, c’est obligé que je tape la commande pour te rassurer😂

avatar cybercooll | 

@gwada971

Ça aurait été fun de mettre dans l’article une commande bien foireuse qui pète tout et de voir qui la lance sans réfléchir 😂

avatar mk3d | 

@cybercooll
Genre “find / -delete”

avatar cham | 

À ajouter à l’article listant les apps prêtes pour Mac M1 👍

avatar Faabb | 

@cham

Hahaha 🤣
+1 👍

avatar supermars | 

@cham

👏👌😂

avatar r e m y | 

Il serait bien qu'Apple l'ajoute à la base Xprotect. Je n'ai pas l'impression que ce soit le cas (mais il n'est pas toujours simple d'identifier à quoi correspond exactement chaque malware dans la liste de Xprotect)

avatar Nicolas Furno | 

@r e m y

Ils en parlent, l'un des binaires installés par le malware a été bloqué par Apple. Mais le problème, c'est qu'il ne fait rien et ce n'est probablement pas lui qui servirait de vecteur d'attaque.

avatar lauraffaire | 

Mon mbp n’est pas infecté. Ouf Le contraire aurait été ennuyeux car il dispose de 2 protections : agent palo alto cortex XDR Pro (fournit par le boulot) et surveillance des fichiers malveillants de cleanMyMac X (payé de ma poche)😅

avatar dolbyEX | 

@lauraffaire

Êtes-vous satisfait de cleanMyMac X ? Je pense acheter une licence pour mon future mac M1

avatar marc_os | 

@ dolbyEX

Si vous voulez mettre le bazar sur votre Mac, allez-y !
Ah moins que vous ne soyez expert.

avatar scanmb | 

@dolbyEX

Je l’ai sur un iMac Intel avec bitdefender
Je trouve ce soft vraiment pas mal.
Il fait antivirus, install les mises à jour, fait office « d’onyx », désinstalle les apps, entre autre
Cordialement

avatar 8enoit | 

@dolbyEX

J’ai Cleanmymac via l’abonnement setapp. Très bien fait pour un non technophile comme moi.
Accessoirement j’apprécie aussi beaucoup setapp, qui amène beaucoup d’app de qualité, dans une présentation sobre et efficace, avec mises à jour automatiques, transparentes. Leur catalogue est tellement large que ça m’a permis plusieurs fois de trouver ce que je cherchais sans avoir besoin d’aller chercher sur la jungle de l’appstore. La qualité des app est vraiment ce qui fait la différence avec l’appstore. Clean my mac en fait partie.

avatar Sometime | 

@lauraffaire

Les malwares les plus sérieux ont peu de difficultés à éviter les antivirus cela étant...

avatar pickwick | 

Jusqu’à présent malwarebytes est parfait pour moi et mes clients.... l’autre jour 39 malwares éradiques d’un coup sur un iMac reste sur Yosemite et aux mains de deux ados.... il a littéralement ressuscité !

avatar inumerix | 

Faut porter le masque et appliquer la distanciation sociale avec son Mac et ça devrait aller.

avatar 7X | 

@inumerix

et des gants en caoutchouc

avatar Garynho | 

Malgré l’ingéniosité du code, ça semble rester un ‘update’ en pkg ou dmg, certainement dwldé d’un site peu recommandable... si l’utilisateur l’installe on peut encore a priori parler d’une truffe.

A moins qu’il soit encapsulé avec des apps dites normales, comme ça avait été avec Transmission a une époque je crois, et là oui, il y a de quoi flipper un peu

avatar koko256 | 

Je ne sais pas si c'est juste mais cette page
https://superuser.com/questions/187071/in-macos-how-often-is-tmp-deleted
parle de /tmp effacé tous les trois jours. Du coup la présence de ce fichier n'est peut-être pas le meilleur test.

avatar mateodu13 | 

L’article ne l’explique pas mais comment ces malware s’installent-ils ?

avatar Moonwalker | 

À cause de la grosse faille de sécurité qui ne sera jamais comblée : quelque part entre la chaise et le clavier.

avatar pickwick | 

Oui mais beaucoup téléchargent tout et n’importe quoi .... ou achètent des bundles d’applications moins chères et récupèrent des « cadeaux » .... ou téléchargent chez Softonic....

Pages

CONNEXION UTILISATEUR