Microsoft 365 remplace Office 365 dùs maintenant 🆕

Mickaël Bazoge |

Mise Ă  jour le 21 avril : comme prĂ©vu, les nouvelles offres sont dĂ©sormais disponibles ce jour. Microsoft 365 Personnel coĂ»te donc 69 €/an (ou 7 €/mois) et Microsoft 365 Famille 99 €/an (ou 10 €/mois). Tous les abonnĂ©s Office existants seront automatiquement basculĂ©s vers la version de Microsoft 365 correspondant Ă  leur offre actuelle.


Article du 30 mars :

Ne l'appelez plus Office 365. L'abonnement Ă  la suite bureautique de Microsoft va changer de nom Ă  compter du 21 avril et devient Microsoft 365 Famille et Microsoft 365 Personnel. Les offres contiennent l'accĂšs aux mĂȘmes logiciels1 et services2 qu'auparavant, si ce n'est que la formule familiale permet une utilisation jusqu'Ă  6 personnes.

Le nouvel outil Editor dans Word.

DerriÚre ce changement de patronyme se cachent plusieurs nouveautés qui carburent à l'intelligence artificielle. Dans Word et Outlook, Microsoft Editor améliore un texte en le fluidifiant et en le rendant plus inclusif. Dans PowerPoint, Presenter Coach se propose d'améliorer son discours à l'oral. Word, Excel et PowerPoint vont accueillir PowerPoint Designer qui transforme du texte en frise chronologique ou en mises en page originales.

Le coach de PowerPoint.

Outlook va pouvoir synchroniser le calendrier personnel avec le professionnel. Le tableur accueille un nouvel outil de gestion de finances personnelles (d'abord aux États-Unis, mais la version française est dans les tuyaux) ainsi que de nouveaux modĂšles de gestion de la donnĂ©e (destinations de vacances, hobbies, etc.).

Les finances personnelles Ă  la maniĂšre d'Excel.

Les prix n'ont pas changĂ©. Microsoft 365 Personnel sera proposĂ© Ă  6,99 € par mois ou 69 € par an. Microsoft 365 Famille revient Ă  9,99 € par mois ou 99 € par an. Les abonnĂ©s Office 365 basculeront automatiquement vers la nouvelle formule.

La fonction Password Monitor dans Edge.

L'Ă©diteur de Windows ne s'est pas arrĂȘtĂ© en si bon chemin et annonce Ă©galement quelques nouveautĂ©s pour son navigateur Edge : Password Monitor pour gĂ©rer ses mots de passe, des onglets prĂ©sentĂ©s dans un panneau latĂ©ral, des Collections pour organiser ses recherches sur les interwebs, une extension Microsoft Editor


Enfin, Microsoft a développé une nouvelle app mobile (iOS et Android), Family Safety, à destination des abonnés Microsoft 365. Il s'agit de l'équivalent de Temps d'écran, mais pour mesurer le temps passé par chacun devant son appareil Android, sa Xbox et son PC (mais pas un terminal iOS ou un Mac). L'application comprend aussi des fonctions de suivi des gens de sa famille (des notifications quand quelqu'un arrive ou part de la maison ou du travail). L'app sera disponible dans les prochains mois.


  1. Word, Excel, PowerPoint, Outlook, plus Access et Publisher sur PC.  ↩

  2. 1 To de stockage par utilisateur et 60 minutes d'appels Skype par mois.  ↩

avatar MKO | 

@azertyy

Une site qui ne sait mĂȘme pas Ă©crire correctement masque chirurgical je ne lui donnerai pas un kopeck et d’ailleurs le rapport avec le sujet ?
Ah poste effacé

avatar MKO | 

Enfin !
LA révolution !

avatar Darlito | 

Pile le jour de mon anniversaire đŸ„ł !

avatar dark juju | 

@Darlito

Bon anniversaire !!!

avatar Darlito | 

Merci !

avatar huexley | 

Confier ses mots de passe Ă  Microsoft : faut du courage.

avatar Titi37460 | 

@huexley

Y.en a qui les confient Ă  Google...

avatar armandgz123 | 

@Titi37460

Qu’est-ce qu’ils en ont Ă  foutre de tes mot de passe ? Ils ont dĂ©jĂ  tous ce qu’ils veulent, pas besoin d’aller pirater des comptes...

avatar h-de-pierre | 

@huexley

C’est pas faux !

avatar supermars | 

@huexley

Absolument d’accord ; jamais de ma vie je ne confierais mes mots de passe Ă  un systĂšme basĂ© sur Microsoft.

avatar Rifilou | 

OĂč pourra-t-on trouver cet Editor dans Word et cie ?

avatar Maestrorocco | 

« Microsoft Editor améliore un texte [...] en le rendant plus inclusif »
Pas besoin d’IA pour savoir que c’est de la merde

avatar sangoku | 

@Maestrorocco

Toutafé.
Mais Microsoft n’est pas regardant sur sa clientĂšle, ils acceptent aussi les con.nes qui veulent Ă©crire en inclusif. Ceci dit ce n’est pas bien grave, qui peut donc bien lire leur prose ?

avatar iPop | 

@sangoku

Emmanuel Macron par exemple.

avatar Eyquem | 

@Maestrorocco

« Amélioration », plutÎt « connerie du siÚcle » oui !

avatar occam | 

« Microsoft Editor améliore un texte en le fluidifiant et en le rendant plus inclusif. »

The Orwell App.

(Ah, orwellapp.com existe dĂ©jĂ  en ligne. L’idĂ©e est la mĂȘme. Mais MS pousse le bouchon. Comme toujours avec Office, Ă  la fois beaucoup trop et pas assez.)

avatar Dodo8 | 

@occam

Ça veut dire quoi plus inclusif ? Comment s’y prend le logiciel ?

avatar SyMich | 

Microsoft marque une vraie différence entre les licences perpétuelles des logiciels de la suite et l'abonnement à Microsoft 365.
En licences perpĂ©tuelles on a les logiciels "secs" alors qu'avec l'abonnement on a les mĂȘmes logiciels mais avec de vrais services additionnels.
Je suis vraiment pas une fan des abonnements, mais je trouve la proposition de Microsoft trĂšs intelligente et je dois avouer qu'elle m,attire de plus en plus.

avatar narugi | 

@SyMich

Je suis d’accord avec ton commentaire. Je pense aussi m’abonner.

avatar Kriskool | 

Tu vas voir que bientÎt ça va remplacer Windows?...

avatar Jeckill13 | 

@Kriskool

Il y avait eu une rumeur il y a quelque temps de Windows en version abonnement. Ce changement de dĂ©nomination pourrait bien ĂȘtre les prĂ©mices de ce changement !

avatar djgreg13 | 

@Jeckill13

En entreprise Microsoft 365 peut inclure Windows 10 enterprise donc ça peut arriver un jour chez le particulier

avatar Sgt. Pepper | 

Le danger pour Apple n’est pas Google et son business de pub ciblĂ©e.

Mais bien Microsoft qui avec sa position dominante Windows + Office Cloud, va tout Ă©craser sans garde fou.

avatar SyMich | 

Pas sûr car pour travailler en environnement hétérogÚne avec des PC, des Mac, des tablettes (iPad , tablettes Android et Surfaces de Microsoft), les solutions déployées par Microsoft sont totalement indépendantes du matériel.
Donc certes Microsoft va enterrer encore un peu plus profond les logiciels familiaux que peuvent ĂȘtre Pages, Numbers et Keynote, mais sur le plan professionnel Apple pourra continuer Ă  vendre des Mac ou des iPad mĂȘme chez ceux qui adopteront Ă  100% les services Microsoft.

avatar narugi | 

@SyMich

Assez d’accord avec ta vision sur Apple.

Par contre, je dirai que ce n’est pas Apple qui doit se faire du souci mais justement Google de laisser avec Android la possibilitĂ© Ă  Microsoft de le transformer brique par brique en un OS Microsoft.

Microsoft est trĂšs trĂšs fort sur le virage qu’ils ont pris depuis l’arrivĂ©e aux commandes de Satya Nadella.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR