Inkscape 1.0 bêta : du vectoriel gratuit mais avec des compromis

Florian Innocente |

Les amateurs de logiciels vectoriels ont un "nouveau" joujou à essayer, Inkscape dont la version 1.0 entre en bêta. Cette application est développée depuis de nombreuses années et profite du régime de l'open source. Dorénavant aussi elle s'exécute de manière native sur Mac, sans le concours de XQuartz.

Inkscape fonctionne sur Mac, Windows ainsi que Linux, avec une interface complètement traduite. L'application semble plutôt riche en fonctionnalités et pourrait intéresser des utilisateurs qui ont des besoins ponctuels de ce type d'application, pour ouvrir des fichiers par exemple (EPS, DXF, SVG…) sans pour autant y consacrer un budget.

Inkscape, comme souvent avec des titres open source, a une interface qui s'écarte des conventions du système qui l'accueille

Pour la création d'illustrations, là il va falloir peut-être se faire violence. Le logiciel ne respecte à peu près aucune des conventions d'interface de macOS (à l'exception de la barre des menus).

Autre exemple, faites glisser un fichier sur l'icône d'Inkscape dans le Dock et une nouvelle instance du logiciel s'ouvre…

L'autre handicap qui pourrait limiter l'attrait d'Inkscape auprès des non-professionnels est que le choix en logiciels d'illustration vectorielle sur Mac ne se résume plus à Illustrator (et à la chaîne qu'est le Creative Cloud). Affinity Designer coûte 55 € mais ce n'est que 55 € pour une application complète, bien intégrée à macOS, et avec une licence perpétuelle.

Tags
avatar oomu | 

"Inkscape 1.0 bêta : du vectoriel gratuit mais avec des compromis"

ha ben vi...

D'ailleurs, concernant Affinity Designer, je propose de faire un petit article de rappel sur ce logiciel. On pourrait titrer :

"Affinity Designer : du vectoriel de qualité mais avec des euros à lâcher"

M'en fous, Inkscape m'a rendu beaucoup de services au fil des ans sous Linux et ses auteurs ont eu droit de ma part à un silence absolu mais poli... donc bon hein. okay.

avatar smog | 

Euh... Et en clair ça veut dire quoi ?

avatar raoolito | 

moi j’ai souffert sur un projet avec inkscape… mais c’etait sous Xquark, et ça ramait…
après, sur un logiciel fluide, c’est surtout une question d’habitude.

avatar jujuhtst | 

L’avantage d’inkscape est d’être lsibre, gratuit et multiplateforme. Il a également l’avantage de faire du svg standard, ce qui n’est pas le cas de tout le monde, pour rappel le svg est lisible nativement dans les navigateurs modernes.

avatar DahuLArthropode | 

Inkscape gère les connecteurs entre formes, ce que ne fait pas encore Affinity Désigner, hélas.

avatar DareMac | 

Quel drôle d'article...

Comme si on utilisait un logiciel qu'en fonction de son look et pas de ses fonctionnalités.

avatar Trillot Bernard | 

@DareMac

Malheureusement pour avoir utilisé Inkscape, je peux dire que ce n'est manifestement pas une appli conçue sur le Mac et l'utilisateur en souffre. L'application possède des caractéristiques interessantes par exemple pour faire de l'impression 3D mais l'interface est d'une grande médiocrité.

Je vais voir ce que donne la version 1.

avatar Deckard | 

@DareMac

Une bonne interface est évidemment très importante. C'est malheureux de penser le contraire...

avatar Seb du 95 | 

J'utilise Inskape depuis mon Mac OS 10.4 et il m'a rendu de très fiers services. Il est toujours là, a conservé sa philosophie et sa compatibilité, ce qui n'est pas le cas de tous les logiciels.
De tels projets sont toujours à encourager et féliciter.

avatar cv21 | 

"Inkscape fonctionne sur Mac, Windows ainsi que Linux, ... L'application semble plutôt riche en fonctionnalités et pourrait intéresser des utilisateurs qui ont des besoins ponctuels de ce type d'application, pour ouvrir des fichiers par exemple (EPS, DXF, SVG…) sans pour autant y consacrer un budget."

J'ai utilisé Inkscape dans ces circonstances. Je suis ravi de savoir qu'il continue d'évoluer.

CONNEXION UTILISATEUR