Microsoft va intégrer un noyau Linux à Windows 10

Nicolas Furno |

Cela fait bien longtemps que la haine viscérale de Microsoft pour Linux n’est plus qu’un lointain souvenir. Depuis quelques années au contraire, le créateur de Windows a changé du tout au tout, avec le WSL, pour Windows Subsystem for Linux. Jusque-là, ce sous-système utilisait l’émulation pour permettre aux développeurs d’installer tous les outils en ligne de commande (voire des interfaces) de l’univers de Linux sur leur PC sous Windows 10.

Microsoft a annoncé cette année la sortie de WSL 2 dans une première version prévue pour cet été. La nouveauté majeure de cette mise à jour est la fin de l’émulation. À la place, l’entreprise a intégré un noyau Linux qui peut servir directement et ainsi offrir de bien meilleures performances. Les développeurs pourront installer depuis le Windows Store la dernière version LTS du noyau Linux, soit la 4.19 au lancement. Microsoft a modifié légèrement ce noyau pour l’optimiser à Windows 10, réduire son utilisation de la mémoire vive et accélérer ses temps de lancement.

Champion désormais de l’open-source, Microsoft a aussi annoncé que les changements et améliorations apportés par ses développeurs au noyau Linux seront rendus au projet commun. Microsoft sera ainsi un contributeur du noyau Linux et tout son travail pour WSL 2 sera également open-source. Cette nouveauté devrait être finalisée et proposée largement d’ici la fin de l’année.

Et pour accompagner WSL, Microsoft a aussi levé le voile sur Windows Terminal, une nouvelle app qui permet d’utiliser des commandes en ligne de commande sur tous les environnements de Windows 10. Il fonctionnera avec PowerShell naturellement, mais l’environnement historique de l’entreprise laissera de la place à Linux et il sera possible d’ouvrir plusieurs onglets, avec un système différent à chaque fois.

Comme tout ce que fait Microsoft désormais, le Windows Terminal est un projet open-source et vous retrouverez le code source sur GitHub. Sa sortie est également prévue d’ici la fin de l’année, avec une première bêta dès cet été.

avatar MarcMame | 

« Microsoft a modifié légèrement ce noyau pour l’optimiste à Windows 10 »

Et toujours rien pour les pessimistes comme moi (comme d’habitude diront les pessimistes) ! 🤔🤓

avatar reborn | 

Finalement Ballmer avait raison. Linux est un cancer pour Windows, il le bouffe de l’intérieur 😄

avatar CLang | 

@reborn

Un des trucs qui énerve symboliquement MS c’est la PDM du Mac parmi les dev (particulièrement dans l’écosystème internet) de part son statut d’Unix réellement convivial.

Le travail sur un sous système GNU/Linux trouve ici une de ses principales motivations 😉

avatar DareMac | 

Ailleurs, on dit que l'inclusion de Linux dans Windows est aussi une stratégie pour piquer des développeurs qui travaillent sur des MacBook. Lors des conférences de développeurs Linux, ils sont très nombreux avec des portables Apple. Mais ces dernières années, avec les problèmes de claviers, le manque de ports, le prix...

avatar CLang | 

@DareMac

C’est ce que je disais plus haut 😉

avatar cecemf | 

@reborn

LOL

avatar oomu | 

"Champion désormais de l’open-source,"
hu nope.

ou alors Redhat est un DIEU de "l'open-source".

"Microsoft a aussi annoncé que les changements et améliorations apportés par ses développeurs au noyau Linux seront rendus au projet commun."

S'ils veulent distribuer leur version du noyau, ils sont de toute façon tenus de diffuser les modifications aux utilisateurs. Maintenir un arbre de développement alternatif au noyau Linux serait bien trop coûteux et absurde.

"Microsoft sera ainsi un contributeur du noyau Linux"

Ils le sont depuis quelques temps déjà.

"et tout son travail pour WSL 2 sera également open-source."

évidemment, cela n'est pas attendu de Microsoft, mais _exigé_ de par la licence des produits que Microsoft dérive.

"Cette nouveauté devrait être finalisée et proposée largement d’ici la fin de l’année."

Le travail de Microsoft de transformer Windows en plateforme POUR Linux n'est pas à sous-estimer.

C'est, à mon sens, la stratégie la plus efficace et perfide de ces 20 dernières années pour s'imposer définitivement dans les serveurs et les plateformes d'hébergement.

Essentiellement: devenir le fournisseur de l'hyperviseur de base, omniprésent, pour tout. Dont vos unixeries.

Il s'agit effectivement aussi de séduire les développeurs de l'ensemble de tout le spectre imaginable de l'industrie et de les exposer au passage à l'écosystème purement Microsoft (c#, powershell, etc qui sont nécessaires si tôt que vous voulez vraiment approfondir Windows. Vous ne pouvez pas tout faire avec bash et python).

-
en ce qui me concerne, si tout cela finit (finira) par me rendre Windows tolérable et plus pratique au quotidien (ssh-ftp intégré, un vrai shell, plein d'utilitaires, de nombreux langages populaires et bien documentés, github, etc), à moyen-long terme tout cela m'inquiète.

L'Hégémonie me dérange.

Nous verrons d'ici 10 ans. Avec le rachat de redhat par IBM, l'industrie se reconcentre à nouveaux sur une poignée d'acteurs indéboulonnables, toujours les même, toujours la même culture d'entreprise.

(alors IBM fait du zopain source depuis des lustres, et même du logiciel libre depuis longtemps, tout comme Microsoft faisait du Unix dans les années 80s. Dans le détail, bien sur les temps changent et la technologie évolue, mais globalement, ces entreprises n'ont pas changé.)

avatar tamu | 

@oomu

Bien résumé ! Curieux de voir la tournure dans 10 ans !

avatar Pyr0h | 

@tamu

Dans 10 ans les technologies auront évolué, les produits muté et les manières de travailler changé. On peut aussi se dire que les monopoles auront changé de main.
Par contre la visée première de toute bonne entreprise sera toujours de gagner des sous et de trouver des vecteurs de croissance. C’est ce qu’a fait Microsoft au fil des 10 dernières années écoulées au fond.

avatar oomu | 

"Dans 10 ans les technologies auront évolué, les produits muté et les manières de travailler changé."

bof.

"On peut aussi se dire que les monopoles auront changé de main."

ben non.

Hormis de nouveaux entrants qui se sont imposés sur de nouveaux marchés avec l'émergence d'internet (Google, Amazon) ou qui ont grandi sur des besoins non couverts par les entreprises déjà installées, en 30 ans, il n'y a pas tant que ça de grands bouleversements.

On a avait nos microsofteries (plagier Stacker, foutre windows partout, profiter du succès de DOs, faire opportunément du unix, etc)
Dell était déjà là.
IBM était déjà un acteur MAJEUR du logiciel d'entreprise (et gros serveurs)
INTEL était déjà dominant (et il l'est toujours sur l'exacte même secteur)
AMD existait déjà
Apple était déjà tout pareil, même roman, même lubies, même geekoides paranoiaques et haineux compulsifs. Le Oomu méprisait le mac du temps de macos 8 et 9 et les clones en plastique beige.
Oracle vendait ses logiciels pour entreprise, comme maintenant
SAP, etc.

-
Internet est la nouveauté des années 90s, le reste est anecdotique.

On est en mai 2019 et on se débat encore avec windows 3.1 partout, heu pardon, windows 10.

-
macgeneration existe depuis 1999. Y a 20 ans :)

Tout est pareil !

avatar Moonwalker | 

Les paradigmes ne sont plus les mêmes. L’internet lui-même n’a plus grand chose à voir avec ce qu’il était il y a vingt ans. L’avènement du smartphone a totalement changé la donne.

Entre-temps, il y a SUN qui a trépassé, Novell qui s’est suicidé et Red Hat est passé à la casserole. Des acteurs majeurs de l’innovation ont ainsi disparu.

Google (Alphabet) est devenu de fait le principal interlocuteur technique des organismes gérant l’internet. Fort de son navigateur, de son système Android et de son moteur de recherche, il est capable de faire la pluie et le beau temps sur la toile.

avatar Dimemas | 

Même avec l’ordinateur quantique dont ils se vantent un peu tu es sur ?

avatar CLang | 

@Pyr0h

« Dans 10 ans les technologies auront évolué, les produits muté et les manières de travailler changé. »

Contrairement à ce que l’on croit les fondements n’évoluent pas si vite que ça en informatique.

Sur le marché des OS difficile de sentir quelques bouleversements de la donne globale à cet horizon.

avatar CLang | 

@Pyr0h

« On peut aussi se dire que les monopoles auront changé de main. »

Sur les OS ?

Nope

avatar occam | 

@Pyr0h

"Dans 10 ans les technologies auront évolué, les produits muté et les manières de travailler changé."

Ça fait 40 ans cette année que j’essaie de dresser la quincaille.

Ça fait 40 ans que j’entend cette rengaine : « Dans 10 ans... »

Unix a 50 ans. (En effet, c’est en 1969 que Ken Thompson démarre son projet d’OS, encore sans nom — Unics, ce sera en 1970 — sur les décombres de Multics.)

Unix, c’est plus de 2/3 de l’histoire effective de l’ordinateur numérique. C’est comme si une technologie née au Paléolithique supérieur dominait notre industrie aujourd’hui.
Car Unix est p a r t o u t .

Bon, à part ça, qui est-ce que je vois et revois depuis 40 ans ?
IBM.
Apple.
MS.
Oracle.
SAP.
Intel.

Disparus :
Brian Jones
Jim Morrison
Eddy Cochran
Buddy Holly
Jimi Hendrix
Otis Redding
Janis Joplin
T.Rex
Elvis

Alors, gagner des sous et trouver des vecteurs de croissance, d’accord, mais pour cela, il faut apparemment une culture, une histoire, des fondements.
Pour évoluer, pour changer, il faut d’abord être.
Pour être, il faut survivre.
Comme les Crocodylidae, les crocodiles de l’informatique ont appris à survivre. Ils sont champions, et pas près de le désapprendre.

Ensuite, ce que dit @oomu sur ce fil compte parmi ce qui a été dit de plus intelligent à ce sujet, je ne peux qu’abonder, il faudrait le copier et en faire un sticky, et ne pas relancer le même débat sans avoir bien assimilé sa pièce, fondamentale.

avatar CLang | 

@occam

« Disparus :
Brian Jones
Jim Morrison
Eddy Cochran
Buddy Holly
Jimi Hendrix
Otis Redding
Janis Joplin
T.Rex
Elvis »

Copyright Gainsbourg 👍😉

avatar Ali Baba | 

@occam

« C’est comme si une technologie née au Paléolithique supérieur dominait notre industrie aujourd’hui. »

Par exemple la roue ?

avatar AHOU | 

@oomu

Est-ce que il y a 20 ans vous pouviez jouer à un super jeu où Warren Buffet, ancien lanceur de journaux, est la vedette et développé par Apple Inc., sur un magnifique iPhone XS or ? NON.

Donc tout n’est pas identique. Ne faites pas d’amalgames.

avatar CLang | 

@AHOU

« Donc tout n’est pas identique. Ne faites pas d’amalgames. »

C’est toi en l’occurrence qui fait des amalgames et mélange tout 😉

avatar oomu | 

"Est-ce que il y a 20 ans vous pouviez jouer à un super jeu où Warren Buffet, ancien lanceur de journaux, est la vedette et développé par Apple Inc., sur un magnifique iPhone XS or ? NON."

orf, je jouais à paperboy sur master system, tout pareil. ^^; Bon ok, on va dire la gamegear. c'est portable. tout pareil.

Je suis trop lapidaire dans ces commentaires. Ce que je veux rappeler c'est que les entreprises en position dominante, leur commerce et culture d'entreprise n'ont pas tant changé que cela en 30 ans.

Ainsi, nous retrouvons la quasi totalité des entreprises qui faisait l'industrie il y a 30 ans.

Sun est morte, et c'est peut être le plus gros bouleversement qu'il y ait, mais Oracle a repris tous ses actifs, et Java continue d'être une réalité (en entreprise).

Flash meurt, Mais Adobe, ayant racheté Macromedia, continue d'être un acteur in-con-tour-na-ble de l'industrie des arts.

-
Prenons, les systèmes d'exploitation.

Windows est toujours ultra dominant
il est négligeable sur mobile, mais il fut toujours négligeable sur mobile, malgré les efforts Répétés de Microsoft (et cela très tôt, voir windows embedded, CE et mobile. Microsoft est une société qui voit très tôt toute menace)

Unix a été supplanté, mais Linux a repris sa place dans les entreprises équivalents (les IBM etc). Redhat, Ubuntu, Suse. Sauf ubuntu, pour l'heure, toutes ont été reprises par des acteurs historiques.

Bien sur je grossis le trait : Nvidia n'est pas apparue en 80s. SGI a été découpé et racheté. Nokia s'est débarrassé d'une part historique de son activité, Motorola fut racheté.

Mais nous retrouvons les même acteurs majeurs et les mêmes lubies et pratiques qu'il y a 30 ans.

Honnêtement, si on me parlait de la "micro-informatique" fin 70/80s, là oui, je vous dirais que tout était différent.

-
J'essaie de faire distinguer la "technologie" et la "culture".

Pourquoi ? parce que c'est riche d'enseignement, ça évite de s'emballer pour de la fausse nouveauté ou s'aveugler.

S'il faut s'enthousiasmer pour de nouvelles approches, des innovations ou idées anti-conformistes, il ne faut pas être dupes que les choses ne changent pas tant que cela et que les vieux réflexes sont toujours très vivaces.

-
(Google a maintenant plus de 20 ans, la prochaine génération de geekettes rêveuses et chevelues verront Google comme un dinosaure encore à écrabouiller les jeunes mammifères tellement excitants, neufs et plus malins que le vieux dino. Les geeks de dans 20 ou 30 ans diront "queuah ? ça a pas encore fait faillite Google , rohlalal " ? )

-
j'avoue que j'avais oublié la mort de Novell.

Quand j'étais étudiant, je voyais déjà Novell comme une antiquité sous la poussière à faire recycler... (Novell Netware... encore plus effrayant que Alien).
Je viens de voir que NDS est encore maintenu par une autre société.

IBM continue de sortir des versions de "Notes" (feu Lotus Notes). Ayez une pensée pour les gens forcés de travailler avec.

Sur ce je retourne fignoler mon code cobol.

avatar CLang | 

@oomu

Beaucoup ont du mal à se rendre compte que derrière le marketing de l’innovation, les fondamentaux du secteur évoluent très rarement et très lentement.

Ce qui change le plus ce sont les propositions d’usages.

Même la révolution internet et web en terme de fondamentaux techniques c’est des choses qui datent (Rien que le concept d’hypertexte c’est Ted Nelson au milieu des années 60)

avatar Un Type Vrai | 

Tu oublies (volontairement ?) amazon qui st arrivé avec un modèle différent, non ?

avatar CLang | 

@oomu

Le oomu sait encore parler tech malgré ce qu’il prêtant 👍🙏

avatar f3nr1l | 

Le oomu ayant été identifié comme membre de la famille des formicidae, La Fontaine, toutes les cigales de Provence, ainsi que Pit et Rik vous diront le contraire; oomu ne prêtant pas.

avatar CLang | 

@oomu

« tout comme Microsoft faisait du Unix dans les années 80s »

Xenix 🤢

Pages

CONNEXION UTILISATEUR