DEVONthink 3 revoit son interface et simplifie sa gamme [MàJ]

Nicolas Furno |

DEVONthink est un gestionnaire de notes et documents extrêmement complet et présent sur macOS depuis de nombreuses années. La version 2 a récemment fêté son neuvième anniversaire et ses concepteurs proposent désormais une première bêta de la version 3.0. Cette mise à jour majeure apporte de nombreuses nouveautés rassemblées sur cette page et aussi une simplification appréciable de ses multiples déclinaisons.

DEVONthink 3 en action

Jusque-là, les concepteurs de DEVONthink proposaient pas moins de quatre options pour acheter leur gestionnaire de documents. En entrée de gamme, il y avait DEVONnote, version très simple qui ne disposait pas des fonctions avancées de l’app, ni sa recherche et ses listes intelligentes très puissantes, ni son moteur de reconnaissance optique des caractères, entre autres. Vous pouviez ensuite acheter DEVONthink dans trois déclinaisons, personnelle, pro ou même une « Pro Office ».

Avec la 3.0, il n’y aura qu’une seule app à télécharger, mais certaines fonctions seront associées à des licences différentes. DEVONnote et DEVONthink Personal disparaissent, la version de base correspond à l’ancienne Pro et la nouvelle Pro correspond à l’ancienne « Pro Office ». Avec malgré tout une subtilité supplémentaire, le serveur web intégré à l’app qui permet d’accéder aux documents à distance depuis un navigateur web, sera une option spécifique supplémentaire.

Au passage, cette fonction a été totalement réécrite avec cette version, le serveur web peut désormais être sécurisé avec un certificat TLS et vous pourrez créer des utilisateurs et leur donner des droits d’accès différents aux données. Dernière nouveauté à signaler pour la licence, elle fonctionne désormais sur le principe de « seats », c’est-à-dire d’utilisateurs simultanés. Une licence de base fournit deux sièges, vous pourrez en ajouter ensuite d’autres pour un prix inférieur.

La nouvelle interface de DEVONthink permet à l’app d’offrir un mode sombre avec macOS Mojave et suivants.

L’interface a été largement retravaillée et DEVONthink n’utilise plus qu’une seule fenêtre unique. C’est la tendance générale sur macOS que l’app suit, supprimant ainsi ses multiples fenêtres au profit de panneaux et inspecteurs intégrés à la principale. L’icône a aussi été revue, elle est plus sobre et plus simple, tout en gardant la forme historique de coquillage.

DEVONthink 3.0 accueille aussi de nouvelles fonctions, dont un système de rappels internes et associés à n’importe quel document ou note dans l’app. Les règles intelligentes peuvent désormais exécuter des actions sur des documents et la recherche, point fort de l’app, a été encore améliorée. Elle est désormais intégrée à la fenêtre principale, logiquement, mais elle permet aussi de préciser un domaine de recherche en texte. Par exemple, vous pourrez restreindre les résultats en saisissant tags: puis un mot-clé.

La reconnaissance optique des caractères (OCR) est une composante essentielle de la recherche, surtout pour les documents numérisés que DEVONthink permet de gérer. Avec la version 3, c’est un nouveau moteur qui est utilisé et il devrait déjà être plus performant en passant au 64 bits et en étant multi-core. Il gère aussi les langages asiatiques, ce qui n’était pas le cas.

Pour ajouter des données à l’app, DEVONthink 3 propose une nouvelle interface depuis la barre des menus de macOS.

Nous n’avons qu’effleuré la longue liste de nouveautés, il y en a encore bien d’autres à découvrir sur le site de l’éditeur. Pendant la bêta, vous pouvez utiliser DEVONthink 3 gratuitement, mais il faudra ensuite acheter une licence. Comptez 99 $ (88,5 €) pour la version de base, et 49 $ (44 €) par utilisateur supplémentaire.

Si vous avez besoin des fonctions débloquées par la version Pro, comptez alors 199 $ (178 €) pour une licence de base et 99 $ (44 €) par utilisateur en plus. Enfin, la version avec serveur est vendue 499 $ (446 €), avec un prix similaire pour ajouter des utilisateurs. Si vous aviez une licence de la version précédente, vous pourrez bénéficier d’un tarif réduit.

La version finale de DEVONthink sortira sur le Mac App Store, mais ce n’est pas le cas de la bêta. L’app est traduite en français et elle nécessite OS X El Capitan au minimum.

Pour finir, les appareils iOS devraient également bénéficier d’une toute nouvelle version de DEVONthink To Go. À en juger à l’aperçu proposé sur la capture précédente, il devrait y avoir une toute nouvelle interface et sans doute une partie des nouveautés de la version macOS.

Mise à jour le 30/04/2019 à 18h40 : l’éditeur nous a indiqué que l’app iOS bénéficiera elle aussi d’une mise à jour majeure et payante, mais pas dans un premier temps. Au départ, seule la version macOS de DEVONthink passera en version 3, il faudra attendre quelques mois encore pour qu’il en aille de même avec DEVONthink To Go.

avatar MJohnson | 

La mise à jour sur iOS sera elle aussi payante ?

avatar A884126 | 

@MJohnson

Il suffit de se renseigner en cherchant l'information sur le site....

https://www.devontechnologies.com/apps/devonthink/upgrade

avatar MJohnson | 

@A884126

Pardon je pensais être sur un site dont le boulot est justement de m’informer... pas de ma faute si l’article est incomplet. Mais merci quand même

avatar tboy | 

Ouais je lisais le dernier article de politique sur lemonde.fr
Y a des détails qui me manquent. Je m'en vais écrire au journaliste pour lui poser des questions complémentaires. C'est son boulot de m'informer après tout. Son article n'a qu'a être complet à mon goût.

avatar MJohnson | 

@tboy

Si un article est incomplet c’est que le journaliste a mal fait son taf... si on te donne une information incomplète ce n’est pas de l’information.

Mais avec une mentalité comme la tienne on comprend mieux l’émergence des fake news et la simplification des faits qui donne lieu à des raccourcis polémique.

avatar tboy | 

C'est sûr que la tienne de mentalité elle est au top: "le journaliste a mal fait son taf". Tu t'imagines un peu si son article doit répondre à tout les points de détails ? Pour toi c'est le prix de la mise à jour, pour quelqu'un d'autre, ce sera autre chose, .. y aura toujours un morceau d'information qui manquera à quelqu'un. Partant de là, le journaliste ne s'en sort plus ! Il ne fera jamais assez bien son taf...
Si tu ne sais pas être "raisonnable", peut-être que le plus simple c'est d'aller voir ailleurs non ? Tu sais, moi, quand j'estime qu'un commerçant ne fait pas bien son travail, je reste cohérent avec moi-même et je vais simplement voir ailleurs.

avatar MJohnson | 

@tboy

Une information se doit d’être la plus complète au même titre que ta baguette doit être cuite quand tu vas chez le boulanger, c’est pour ca que le journalisme c’est un métier et pas un truc de blogueurs. Libre à toi de penser le contraire et de te contenter d’une information rapide et à moitié complète.

Et quand on vient me répondre que c’est à moi d’aller chercher l’information, je vois vraiment pas l’intérêt de suivre un site d’actualité. c’est du même niveau que m’expliquer que c’est à moi d’aller cuire ma baguette directement chez le boulanger...

Maintenant pour être claire, si tu lis mon premier commentaire, je n’ai absolument pas critiquer l’article ni son auteur car justement je le trouve très complet... j’ai simplement demandé un complément d’information dans un espace dédié à cela à savoir « les commentaires ».

avatar A884126 | 

@MJohnson

Si l'article et incomplet il suffit de le compléter en cherchant l'information. Cela m'a pris moins d'une minute.

avatar MJohnson | 

@A884126

Donc si je suis ta logique je dois faire le travail à la place de la personne qui est censée le faire et dont c’est le métier ? Quand tu fais un dossier pour un client tu lui dit la même chose si il a une question ?

« Ah ben allez chercher l’info vous même ? »

avatar A884126 | 

@MJohnson

Un client vous paye. Ici l'information est gratuite. Arrêtez de chercher des excuses à votre paresse.

A défaut exprimez vos velléités auprès de la rédaction

avatar MJohnson | 

@A884126

La publicité que je prends à chaque fois que j’ouvre une news c’est pas un revenu qui part pour iGeneration ? Donc dans un sens si je paye... et une fois de plus le texte cité ne mentionne pas spécifique ment un prix ni DevonThinkToGo donc votre commentaire ne sert à rien

avatar A884126 | 

@MJohnson

Non, le revenu ne se crée que si vous cliquez sur la publicité en question.

avatar A884126 | 

@MJohnson

Je suis navré mais je ne peux palier votre incompréhension du sujet. C'est très clair mais à priori pas pour vous. Bon week-end.

avatar MJohnson | 

@A884126

T’a juste pas compris la question donc difficile de donner la bonne réponse. C’est marrant de prendre un ton condescendant surtout quand on a tort pour pas perdre la face. Mais vu que tu reste poli je fais faire de même donc passe un bon week-end.

avatar MJohnson | 

@A884126

Et au passage ton lien ne mentionne pas iOS donc ton intervention est inutile au possible

avatar A884126 | 

@MJohnson

Le lien fonctionne très bien. Votre commentaire est donc non avenu.

Comment utiliser un iPhone
https://fr.m.wikihow.com/utiliser-un-iPhone

L'explication de texte.
"Trade-in Your License
Of course we have prepared upgrade paths for all three editions of DEVONthink and for DEVONnote. Depending on the edition you own, we will deduct a part of the original purchase price from the purchase price of the new version.

If you purchased version 2 on or after February 1st, 2019, you'll receive version 3 free of cost or discounted, depending on the purchased edition. You can check your eligibility in your customer account."

avatar Nicolas Furno | 

@MJohnson

Il n'y a aucune information sur la version iOS à ma connaissance, si ce n'est cette capture d'écran. Je vais poser la question à l'éditeur toutefois.

avatar MJohnson | 

@nicolasf

Merci pour la réponse

avatar Nicolas Furno | 

@MJohnson

Et donc, ce sera bien une mise à jour payante. J’ai ajouté les infos à l’article.

avatar MJohnson | 

@nicolasf

Un grand merci pour l’info

avatar tof19 | 

Et sinon Devonthink c’est mieux qu’evernote ?

avatar areayoko | 

Bonne question, je serais également intéressé :)

avatar occam | 

@tof19

"Et sinon Devonthink c’est mieux qu’evernote ?"

Y’a pas photo. Vraiment.
Mais il faut s’y mettre pour se faire une idée.
Voici un témoignage :
https://medium.com/@YRousse/quitting-evernote-adopting-devonthink-608472...
Abstraction faite du zèle du converti, c’est un bon exemple.

Pour une analyse plus distancée, mais tout aussi probante :
https://appademic.tech/alternatives-to-evernote-devonthink-and-notebooks/

Et si vous n’avez à traiter que du texte, Notebooks est une excellente solution, multi-plateforme en plus. Je l’utilise en parallèle avec DevonThink, tous les jours.

DevonThink est un des trois ou quatre logiciels Mac-only que je regretterai vraiment, le jour où je devrai abandonner définitivement macOS.

avatar Bigdidou | 

@occam

« DevonThink est un des trois ou quatre logiciels Mac-only que je regretterai vraiment, »

J’en suis à beaucoup plus que 4, mais les logiciels de Devon en font partie.
Ceci étant, ça fait un certain temps que je suis passé à Evernote pour son caractère multiplateforme.

avatar occam | 

@Bigdidou

"caractère multiplateforme"

Le fait que les versions Premium et Business, les seules comparables à DevonThink, requièrent l’abonnement mensuel en fait un no-go absolu, pour moi individuellement comme pour les participants des projets auxquels je collabore.
Et d’expérience, je ne fais plus aucune confiance, zéro absolu, aux serveurs d’Evernote.

En plus, la version Basic est limitée à deux appareils par utilisateur, ce qui est rédhibitoire. Usage offline sur le desktop uniquement, ce qui est également rédhibitoire.

Il faut voir ce que l’on peut faire avec les très modestes apps et packages gratuits de partage de notes, textes, wikis et autres sur un NAS Synology comme serveur intranet d’appoint (et point d’accès externe à la clef) pour se demander si la valeur ajoutée de l’offre payante d’Evernote vaut vraiment le tarif affiché.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR