WWDC 2018 : surfer sur l’Apple Watch, et autres nouveautés pour les développeurs web

Anthony Nelzin-Santos |

La WWDC est la conférence des développeurs macOS et iOS, mais puisque les Mac et les iPhone possèdent un navigateur, elle concerne aussi les développeurs web. Des développeurs qui vont devoir apprendre à adapter leurs mailings et leurs sites… à l’Apple Watch. En effet, watchOS 5 intègre WebKit, le moteur de rendu de Safari.

Jusqu’ici, l’Apple Watch n’était pas capable d’afficher une page web, et renvoyait systématiquement vers l’iPhone. Avec watchOS 5, il sera possible de consulter un mail HTML sur son poignet, et de cliquer sur un lien pour ouvrir une page web dans une version très allégée de Safari. Si allégée, d’ailleurs, qu’Apple se garde bien de l’appeler Safari.

Elle a pourtant tout d’un navigateur : on peut faire défiler les pages du bout du doigt ou en tournant la « couronne digitale », zoomer en tapant deux fois, ou encore appuyer sur l’écran pour convoquer quelques contrôles. Mais un petit navigateur : les vidéos, les service workers et les webfonts ne sont pas pris en charge.

Par défaut, les pages sont générées comme si elles allaient s’afficher sur un iPhone SE, avec un viewport de 320 points. Même s’il a été défini d’une autre manière par le développeur, le facteur de mise à l’échelle est réglé à 0,49. Autrement dit : le navigateur de l’Apple Watch répond aux media queries à 320 px, mais affiche les pages comme un écran de 156 px de largeur.

Par défaut aussi, les articles sont affichés avec le mode Lecteur, qui extrait le contenu et simplifie la présentation. Les développeurs sont donc invités à utiliser l’élément <article> aussi souvent que possible, et signaler les éléments structurant avec l’attribut itemprop, par exemple itemprop="pubdate" datetime="2018-06-07" dans l’élément <time> d’une date.

Apple insiste particulièrement sur la prise en charge des formulaires. Les développeurs web devront vérifier que leurs formulaires déclarent bien les types appropriés, pour faire apparaître les contrôles correspondants : un clavier numérique avec <input type="tel">, un sélecteur de date avec <input type="date">, ou encore une liste déroulante avec <select>.

Les plus précautionneux utiliseront les étiquettes d’accessibilité pour faciliter la navigation : <input type="email" aria-label="Adresse e-mail"> fera apparaître un écran nommé « Adresse e-mail » dans lequel on pourra choisir une adresse parmi celles associées à l’AW. Plus les développeurs respectent les standards du web, en somme, meilleure sera la présentation. Ceux qui veulent prend le dessus sur les comportements par défaut le peuvent, toutefois, à l’aide de la balise <meta name="disabled-adaptations" content="watch">.

Outre le cas particulier de l’Apple Watch, les développeurs web s’intéresseront sans doute aux nouveautés de Safari 12, qui sera disponible sur macOS High Sierra comme macOS Mojave. Le premier changement est le plus visible : les onglets épinglés n’utilisent plus l’icône mask-icon monochrome spécifique à Safari, mais la traditionnelle favicon, qui peut-être multicolore. Du moins quand ils affichent une icône, cette fonction étant encore très instable.

Autre fonction instable, la possibilité d’afficher une icône dans tous les onglets. Safari 12 affiche parfois la favicon, parfois l’icône spécifique à Safari, parfois rien… L’icône monochrome étant particulièrement adaptée à l’affichage sombre, les développeurs qui ne l’ont pas encore fait ont tout intérêt à la mettre en place, les autres à vérifier qu’elle se comporte de manière adaptée.

Pour être tout à fait complet, il faut encore signaler la prise en charge de la propriété font-display, qui permet de contrôler le chargement des webfonts, et d’ailleurs la prise en charge des collections de polices au format WOFF2 et TTC. Safari 12 reconnaît la nouvelle syntaxe des déclarations de couleurs au format HSL(A), et intègre un nouveau système de remplissage automatique des mots de passe.

MapKit JS. Image Apple.

Enfin, Apple a présenté deux nouveaux services : MapKit JS pour l’intégration de cartes, et MusicKit JS pour l’intégration de widgets Apple Music. Nous aurons l’occasion de revenir en détail sur MapKit JS, mais notons dès maintenant qu’Apple offre 250 000 affichages et 25 000 requêtes gratuites par jour, à la seule condition de posséder un compte développeur. Des chiffres accueillis avec des applaudissements nourris — Google vient de durcir les conditions d’utilisation de Google Maps.


Tags
avatar bes | 

?

avatar bonnepoire | 

???

avatar ForzaDesmo | 

Faudrait vraiment qu'ils inventent et développent la projection type hologramme pour sortir de la petitesse des écrans iDevice, et surtout avec l'Apple Watch maintenant. Ou alors qu'ils inventent une paire de lunette connectée à l'Apple Watch pour pouvoir naviguer sur un écran à minima de 320px de large comme le plus petit des iDevice.
Quelle misère ces petits écrans.

avatar C1rc3@0rc | 

@ForzaDesmo
«Faudrait vraiment qu'ils inventent et développent la projection type hologramme pour sortir de la petitesse des écrans iDevice, et surtout avec l'Apple Watch maintenant.»

Bah 272x340 pixels, c'est mieux que le VGA de base des annees 80: 320x200.

En fournissant un microscope et une aiguille pour appuyer sur les liens je vois pas ou est le probleme.?

C'est meme mieux que le minitel...?

En fait le truc top ce serait qu'Apple fournisse un adaptateur Peritel pour connecter la tocante a un televiseur cathodique... On aurait alors une solution informatique d'acces au Web qui serait alors pragmatique, moderne et laissant sur place toute concurrence... ?

Apres, en fouillant un peu dans les catacombes de l'histoire des reseaux, on trouve un piege-a-cons qui collerait parfaitement a la tocante pommée pour l'acces a l'internet: le WAP browser ?... un truc lancé par les operateurs telcom ? pour les telephones ? en 1998, pour permettre justement de consulter des simili pages Web ?.
Apple devrait relancer ce monument commercial, tant qu'a prendre les gens pour des cons autant s'inspirer des champions en la matiere.

«Quelle misère ces petits écrans.»
«misère» au moment ou les smarphone passent a plus de 6" de diagonale?
C'est pas le terme que j'aurai employé concernant la tocante ?

Ce qui est étonnant avec la tocante d'Apple c'est que lorsqu'on pense que le fond de la connerie a été atteint, ben on s’aperçoit qu'Apple est toujours en train de creuser plus profond.

Ive ? non donne avec sa création ⌚️ une leçon d'humanité: l'humain est capable du pire et cela touche a l'infini.

avatar ForzaDesmo | 

@C1rc3@0rc

??

avatar Atome | 

Question peut être bête mais vous dites : "Apple offre 250 000 affichages et 25 000 requêtes gratuites par jour, à la seule condition de posséder un compte développeur".

Ne faut-il pas un compte développeur à 99$ ? Dans ce cas là, c'est pas vraiment offert...
J'espère que c'est vraiment gratuit.

avatar donatello | 

Je sais que je m'éloigne chaque jour un peu plus de mes contemporains, mais mon cerveau étriqué ne parvient pas à imaginer qu'un individu à peu près normal se lance dans le remplissage d'un formulaire sur une Apple Watch.

Déjà lire un mail c'est assez relou. Lire une page web, on se chopera une conjonctivite avant d'arriver au bout de l'article. Mais commencer à remplir des champs avec des infos...

avatar Rictusi | 

Mais non vous voyez juste cela avec le mauvais angle. Le fait que ce soit possible ne signifie pas que cela va devenir la norme ! Juste que si un jour vous en avez besoin en guise de dépannage, ce sera effectivement possible contrairement à maintenant. Si vous vous en servez une fois et que vous en aviez besoin, alors la fonction à rempli son rôle, on ne vous demande pas de l'utiliser tout le temps.

Je prend un exemple bête, sur la watch on peut regarder ses photos, vous allez me dire que ça ne sert à rien sur un écran si petit... Mais en fait quand vous n'avez pas votre iPhone et que vous avez juste besoin de voir un code que vous avez pris en photo ou vérifier un détail, cela fait le job. Je ne regarde habituellement pas mes photo sur la watch mais ça m'a servi quelques fois.
Autre exemple, dans une discussion si quelqu'un n'a jamais vu un objet/un animal..., on peut demander à Siri : "Montre-moi des photos de panda roux/tarte tatin." et cela suffit pour se faire une idée.

avatar Bigdidou | 

@donatello

"qu'un individu à peu près normal se lance dans le remplissage d'un formulaire sur une Apple Watch. '

Circe a essayé, et depuis, ben, comme le montre son post au dessus on l'a perdu :soupir:

CONNEXION UTILISATEUR