Adobe annonce la mort prochaine de Flash

Stéphane Moussie |

Cela lui pendait au nez depuis un moment. Flash ne recevra plus de mise à jour et ne sera plus distribué d’ici fin 2020, vient d’annoncer Adobe. L’éditeur dit avoir collaboré avec plusieurs acteurs, dont Apple, Facebook, Google, Microsoft et Mozilla, sur son abandon.

La technologie qui fut pendant longtemps la solution dominante pour créer et distribuer des contenus multimédias a été remplacée ces dernières années par de nouveaux standards ouverts, tels que HTML5, WebGL et WebAssembly.

Les navigateurs prennent d'ores et déjà diverses mesures pour restreindre Flash. Google indique que seulement 17 % des utilisateurs de Chrome, qui embarque toujours le plug-in, visitent un site avec Flash chaque jour. Il y a trois ans, ils étaient 80 %.

Dans un billet de blog, l’équipe de WebKit note, avec sûrement un sourire en coin, que les utilisateurs Apple naviguent sur le web sans Flash depuis un certain moment. Les appareils iOS n’ont en effet jamais pris en charge la technologie d’Adobe.

En 2010, peu après la sortie du premier iPad, Steve Jobs avait signé une rare lettre ouverte dans laquelle il expliquait ce choix. Il critiquait notamment l’aspect propriétaire de Flash, son manque de fiabilité et ses performances médiocres : « Nous leur avons régulièrement demandé de nous montrer Flash fonctionnant bien sur un appareil mobile. On ne l’a jamais vu ». Et on ne le verra jamais.


Tags
avatar bossdupad | 

ALLÉLUIA QUE CE JOURS SOIT BÉNIT

avatar JonasL | 

@bossdupad

"que ce jour soit béni"

De rien.

avatar Malum | 

On peut parfaitement écrire bénit quand il s'agit d'une consécration et béni dans les autres cas. On dit eau bénite et non eau bénie sauf si cette eau n'est pas consacrée. Si on veut consacrer ce jour alors on peut l'écrire bénit. Bon, jour au singulier ne prend pas de s.

avatar zoubi2 | 

En tout état de cause, la réponse appropriée est "Amen"

avatar vince29 | 

Windows 11 n'incorporera plus la police "Comic sans" ni IE
Apple arrêtera la course à la finesse et les connecteurs et codec proprio

Comment ça on peut pas tout avoir ?

avatar marc_os | 

@vince29 :
Et M$ renoncera à ses connecteurs propriétaire (même pour la charge) sur sa Surface Pro ?

avatar Benitochoco | 

Bénit ochoco ^_^

avatar ys320 | 

Steve m'a tué !?

avatar C1rc3@0rc | 

@ ys320

Meme si c'est probablement la meilleure nouvelle du jour, Jobs n'a pas tué Flash, mais c'est bien Adobe qui est 100% responsable de cette debacle qu'est devenue Flash.

Avant de devenir le principal vecteur de failles de securité du WEB, avant d'etre le plus gros gouffre energetique du WEB, avant d'etre la pire menace pour le WEB standarisé, avant d'etre le trou noir de l'information, avant d'etre le support principal de la pollution nº1 du WEB (la pub), avant... Flash etait un super produit.
Seulement voila apres le rachat de Macromedia, Adobe a fait de Flash un equivalent de Windows 95, une source intarissable de failles de securité majeures, un immondice de programmation...
Et puis Adobe en a fait un outil pour marketeux, pour publicitaire, pour la racaille de l'industrie du divertissement...
Aujourd'hui a quoi sert encore Flash: publicite et sites louches.

Jobs a fait un choix rationnel en decidant que Flash ne contaminerait pas iOS. Cela a peut etre accelleré un peu la mise en terre de cet immondice, qui peut le dire vraiment, mais la mort de Flash c'est surtout la victoire du HTML5 et du W3C. La battaille contre Microsoft et IE avait ete gagné, restait celle contre cette plaie qu'est Flash. C'est fait. Maintenant, il reste d'autres combats difficiles: neutralité du Net, lutte contre les DRM, dediabolisation de la technologie P2P, sécurisation des données de bout en bout, remise au centre du paysage que le Net est un moyen majeur d'echange et de partage de l'information, et surtout lutte contre la pire menace du WEB: Facebook, le troyen qui veut aboutir a un internet proprietaire et centralisé!

Donc on celebre une grande victoire aujourd'hui, mais ce n'est qu'une des bataille pour sauver le Net.

avatar Patrick_C | 

@C1rc3@0rc

"Aujourd'hui a quoi sert encore Flash: publicite et sites louches."

C'est tout à fait vrai : M6 et TF1 répondent parfaitement à cette définition.

avatar jacobinet | 

@C1rc3@0rc

"... et surtout lutte contre la pire menace du WEB: Facebook, le troyen qui veut aboutir a un internet proprietaire et centralisé!"

J'aime ça !

avatar tbr | 

@C1rc3@0rc
J'agrée à 100%.

avatar lamainfroide | 

@ys320
Steve m'a tueR.
(selon la réforme de l'orthographe O.M.A.R.)

avatar marc_os | 

@ys320 :
Non, ce sont juste Macromedia puis Adobe qui l'ont tuer !
À cause de leur incapacité à vouloir optimiser Flash sur Mac comme sous Windows.
En fait c'était déjà plié avec Flash 5.0 dès l'an 2000 (Macromedia) qui a marqué le tournant. l'éditeur ayant décidé de ne plus supporter correctement que Windows.
Mais quel gâchis !

avatar tchit | 

RIP.

J'avoue qu'à l'époque des premiers iPhones on était très limités sans flash sur mobile et que Steve Jobs a été particulièrement bien inspiré de tenir bon alors que tous les utilisateurs ralaient.

avatar pocketalex | 

@tchit

Ben oui, il t'a permis de payer pour ce que tu aurais pu avoir gratuitement, et en prenant 30% au passage

Ou comment etre fier d'etre...

avatar pommedor | 

Payer et être fier de payer pour avoir accès à des copies de jeu flash dispo sur le web depuis 10ans ça n'a pas de prix, pour le reste... ;)

avatar Montage | 

Bon débarras, adieu la purge du net

avatar Madalvée | 

Une pensée aux bacs pros formés uniquement sur ce logiciel. Au feu le logiciel et le diplôme.

avatar fabsolar | 

@Madalvée

Ces tristement vrai
Et le reste des formations actuellement en prennent le chemin aussi

avatar ijimax | 

@Madalvée

Sérieux ? C'était quel bac pro ?

avatar marc_os | 

@ijimax :
En tous cas il y a eu pléthore de formations Pôle Emploi à Flash qui ont eu pour principal intérêt de financer les actionnaires ou propriétaires de ces centres en pompant l'argent public. :-(

avatar Elmediterraneo | 

Steve Jobs avait 10 ans d'avance.

avatar Doctomac | 

On se soucient des commentaires haineux sur ce même site quand Apple avait fait le choix de ne pas supporter le Flash dans iOS.

avatar reborn | 

@Doctomac

Et les fameux point d'interrogations en l'absence de flash ?

avatar sachouba | 

@Doctomac :
On sait parfaitement que le fait qu'iOS ne prenne pas en charge Flash a été le principal facteur pour lequel Flash est abandonné : rien à voir avec sa consommation horrible, ses performances calamiteuses, l'essor des appareils mobiles de tailles variées, etc.

avatar pocketalex | 

Un jour, google a mis en doodle un pacman.

Developpé en html5.

Quasi injouable sur iphone, et il bouffait toutes les ressources de mon PC (de l'époque)

Avec mes devs flash, on en a compilé un similaire en as3, il bouffait 3x moins de ressources.

Html5 plus leger que flash, c'est du discours de branquignole.

avatar mac-a-dames | 

@pocketalex

C'est bien, on vous félicite toi et ton équipe.
Cependant, si tu as une équipe de développeurs, tu es au courant qu'il existe plusieurs manières d'arriver au résultat voulu et ce avec le même langage. Ce qui fera la différence entre les différentes solutions, c'est l'optimisation.
Le jeu de Google a beau provenir de Google, il a sûrement été fait à la va vite sans optimisation.
Le problème des sites en Flash c'est surtout que peu de personne optimisait son code, ce qui donnait un véritable gouffre à puissance.
Donc repenses-y: toi tu sais optimiser a priori, c'est bien. Mais ce n'est pas le cas de tout le monde... et dans le monde du travail on a rarement le temps d'optimiser.

avatar pocketalex | 

@mac-a-dames :

Tu pointes du doigt le principal souci ... et le principal défaut de Flash : sa prise en main aisée par un néophyte

Tu lances le logiciel, et tu as de suite une timeline à la Première Pro et des layers à la Photoshop, et libre à toi de glisser dedans des visuels, des vidéos, à gogo, et de piloter tout cela avec des actions simples.

Bref, un excellent moyen pour tout neuneu de base de pondre un truc lourd et énergivore, souvent sans grand intérêt, et sans aucune considération des ressources utilisées.

Flash, c'est aussi ça, c'est son principal drame

Car tous les développeurs avec qui j'ai travaillé, et ils étaient piochés dans la crème, ne travaillaient qu'avec des éditeurs de texte sur de l'AS3 et la moindre animation était monitorée en frame rate pour rester fluide tout le temps, même sur des machine modestes

Quand aux bannières publicitaires, laissez moi rire, on retrouve les mêmes en HTML5 et si certains on l'impression que ça fait moins ramer leur machine, je les invite à ressortir les PC qu'ils utilisaient il y a 10/15 ans et d'aller faire un tour sur le web, et on en reparle.

avatar kitetrip | 

Aujourd'hui ce n'est plus vrai.
A l'époque les navigateurs s'en fichaient des performances d'HTML5. Sans doute que les développeurs avaient séché leurs cours d'HTML//CSS.
S'il y a 10 ans on aurait dit qu'on ferait des serveurs hyper-performants en JS, que le HTML5 serait très bien supporté et que le Flash serait définitivement mort, tu n'aurais sans doute choisi Flash (une solution web propriétaire au XXIe siècle, quel choix d'avenir XD) comme métier.
Aujourd'hui ce sont les développeurs Flash qui doivent se reconvertir...

avatar TrollMan06 | 

VICTOIREEEEEEEE

avatar bta_bloquant | 

RIP Barry Allen

avatar Madalvée | 

Il ya quand même encore quelques films de boules bien appétissants qui refusent de se lancer…

avatar narugi | 

Good Job Steve

avatar DarKOrange | 

????

avatar Julien | 

Steve voyait très très loin

avatar MacGruber | 

Yeah BB !!!

avatar armandgz123 | 

Ayant eu un iPad comme premier "ordinateur" en 2010, je n'ai jamais utilisé cette technologie

avatar LeGrosJeanLou | 

@Madalvée

"Une pensée aux bacs pros formés uniquement sur ce logiciel. Au feu le logiciel et le diplôme."

Ça fait 7 ans que je le dis mais on m'a toujours répondu que "avec Flash tu fais plus de trucs qu'avec HTML5". Cette histoire est une chronique d'une mort annoncée de très longue date, mais personne n'a voulu changer la voilure à l'époque, avec les conséquences que ça a aujourd'hui. C'est effectivement déplorable.

Mais ce qui sans doute aujourd'hui plus déplorable c'est qu'on apprenne aux gamins à "utiliser un logiciel" au lieu de leur apprendre à trouver les astuces qu'ils pourraient utiliser partout.

"Il ya quand même encore quelques films de boules bien appétissants qui refusent de se lancer…"

Dans Safari il faut activer le menu Développement via les réglages. Ensuite tu changes l'Agent d'utilisateur en iOS pour iPhone pour iPad et tu devrais pouvoir regarder tes videos d'artisans glacier sans problème ^_^

avatar magic.ludovic | 

Enfin ... certains vont devoir se bouger un peux plus le c... pour refaire leur site ! ( genre Deezer ... ;) )

avatar Dark-mac | 

@magic.ludovic

Spotify aussi d’ailleurs

avatar mac-a-dames | 

@Dark-mac

Spotify pas sur. Je n'ai pas Flash installé sur aucune machine et pourtant le site fonctionne

avatar hautelfe | 

Idem pour Deezer.
Les deux sites fonctionnent sans Flash.

avatar Mac13 | 

Enfin ! Photobox devra changer ! J'en ai marre qu'une belle mère voulait consulter ses photos avec mon iMac et ??

avatar alan1bangkok | 

pas de quoi se faire une 1/2 molle....
je comprendrai peut être un jour pourquoi les anti-Flash qui ont donc désinstallé ce module depuis une paie , crient victoire aujourd'hui alors qu'ils ne l'utilisent plus depuis belle lurette et gai luron
Beaucoup ici connaissent SJ en personne, si j'en crois les Steve par çi , Steve par là..

avatar LeGrosJeanLou | 

@alan1bangkok

Flash est une passoire sur tous les systèmes. C'est une vulnérabilité partout où il est installé y compris sur les systèmes UNIX. Pour moi c'est comme la polio et la variole : Je sais parfaitement que je ne risque plus rien mais je continue de me réjouir de la disparition de ces fléaux.

Et Steve Jobs a effectivement été le premier à dénoncer publiquement la piètre qualité de Flash, malgré la fronde des utilisateurs. Pas la peine de l'avoir connu personnellement pour ça.

Tiens, ça pourrait t'être utile.

https://www.apple.com/hotnews/thoughts-on-flash/

avatar alan1bangkok | 

@LeGrosJeanLou

Rv en 2020

avatar LeGrosJeanLou | 

@alan1bangkok

Oh, je ne doute pas qu'en 2020 il y aura encore une kyrielle de sites tournant toujours sur Flash, du fait d'un administrateur mal informé, d'un développeur web salarié qui ne voudra pas apprendre un nouveau langage et qui saura enfumer son employeur etc...

Mais Adobe arrêtera de distribuer Flash (et de le mettre à jour évidemment). Du coup il sera compliqué pour les utilisateurs de le télécharger. Évidemment quelques administrateurs mal intentionnés ou trop fainéants continueront de proposer le plugin sur leurs propres serveurs pour le plus grand plaisir de quelques malandrins informatiques...

Et qui sait, MS pourrait en profiter pour ressusciter Silverlight...

avatar rikki finefleur | 

LeGrosJeanLou
Un administrateur mal informé.. quelle blague..
ha voilà c'est la faute d'un pauvre type celui derrière le clavier.

Tu crois vraiment que pour les grosses boites c'est lui qui décide.
Quand je vois le nombre de très gros sites qui te demandent flash... comme spotify et d'autres.
C'est a désespérer.
Jobs est mort il y a 10 ans
Mais manifestement comme le dit l'article il y a trois ans 80 % des gens passaient au moins une fois sur un site avec flash. et 20 % aujourd'hui.

Non ce n'est pas la faute d'un administrateur mal informé, ni du pauvre développeur.

avatar Moonwalker | 

Je me doute qu'il te manque beaucoup, mais Steve Jobs est mort y'a moins de six ans.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR