Chrome bloquera les publicités sur certains sites en 2018

Nicolas Furno |

Comme prévu, Google va intégrer un mécanisme de blocage des publicités dans son navigateur. À partir de 2018, Chrome bloquera automatiquement les publicités sur certains sites. Le géant de la recherche va cataloguer toutes les pages indexées et celles qui n’affichent pas des publicités jugées acceptables selon les critères de la Coalition for Better Ads seront totalement expurgées de publicités.

Dave (CC BY-NC-ND 2.0) Cliquer pour agrandir

Google précise que, sur ces sites-là, même ses propres publicités seront masquées. Néanmoins, l’entreprise travaille aussi avec la coalition qui définit les règles sur ce qui est acceptable ou non et il faudra vérifier dans quelle mesure un site qui utilise AdSense sera vraiment bloqué. En attendant de pouvoir le vérifier, Google liste tous les formats publicitaires peu appréciés des utilisateurs et qui seront ainsi potentiellement bloqués, sur mobile et sur ordinateur.

Dans ces listes, on retrouve en premier lieu les formats qui masquent le contenu ou bloquent l’utilisateur pendant quelques secondes. Chaque format est associé à des explications destinées aux créateurs de sites, l’idée mise en avant par Google étant en premier lieu de faire de la pédagogie, pas de supprimer la publicité en ligne.

Liste de formats publicitaires qui gênent le plus les utilisateurs d’après la Coalition for Better Ads. Cliquer pour agrandir

C’est pourquoi l’annonce est faite avec quelques mois d’avance et Google propose dès aujourd'hui des outils de vérification à tous les propriétaires de site. Un nouvel outil a été ajouté aux Google Webmaster Tools pour vérifier si votre site respecte les standards édictés par la coalition et pour lister les problèmes éventuels.

L’examen des sites peut prendre un petit peu de temps et Google donnera ensuite un résultat : « Réussite » pour les sites qui ne posent aucun problème, « Avertissement » pour ceux qui ont quelques problèmes à régler ou « Échec » pour les sites qui utilisent des « expériences publicitaires nuisibles ». À partir du moment où cette situation a été détectée, Google laisse aux webmasters un mois pour corriger le tir.

Faute de quoi, toutes les publicités seront automatiquement bloquées par Chrome, mais un nouvel examen pourra être demandé. Google travaille aussi avec les publicitaires pour qu’ils adoptent les formats acceptés par la coalition. Par ailleurs, l’entreprise relance l’idée de Contributor, un service qui propose aux internautes de payer un abonnement mensuel pour retirer les publicités de certains sites. Sa particularité est de faire payer à la page vue, à un tarif défini par le site, mais qui est souvent de 0,01 $ par page. Soit 1 $ pour cent pages vues sans publicité sur les sites concernés, au nombre de quatre pour le moment.

Cliquer pour agrandir

Les créateurs de sites pourront afficher un message pour leurs visiteurs équipés d’un bloqueur de publicité, soit pour les inciter à couper le blocage, soit pour leur demander une participation financière via Contributor. Google a publié quelques conseils pour proposer un message convaincant. Ce service est actuellement en bêta dans quelques pays et devrait être déployé progressivement dans le monde d’ici la fin de l’année.

Est-ce que Google va réussir à « construire un meilleur web pour tout le monde » comme il ambitionne de le faire ? En tout cas, la démarche du géant de la recherche est assez logique, il ne s’agit pas uniquement de bloquer toute la publicité en ligne. Reste à savoir si les formats de publicité acceptés seront suffisants pour financer les sites.

avatar Rodri31 | 

2018 seulement... heureusement que adblock/Ublock est la. Au pire opéra a un bloqueur de pub intégré !

avatar C1rc3@0rc | 

C'est peut etre bien la cause de cette prise de decision radical chez google et une bonne partie de l'industrie.

Le succes d'adblock est ici acté.
Maintenant faut pas se laisser avoir, adblock est plus necessaire que jamais, parce que la chose defini par Google c'est l'exposition publicitaire, pas son absence!

Ce que l'industrie est en train de mettre en place c'est bien un systme standarisé d'exposition publicitaire. Derriere on peut suspecter qu'il va y avoir une charge contre abblock et cie.

avatar pat3 | 

Le loup à déjà la plus grosse bergerie, le voilà qui veut annexer toutes les autres…

avatar C1rc3@0rc | 

Je pense que le debat est de toute façon faussé.
On aborde la publicité en terme de nuisance d'experience utilisateur. C'est une partie du probleme.

L'autre partie c'est la surconsommation de ressource, que ce soit en terme d'utilisation du processeur, mais aussi en terme de bande passante (certains sites ont du "poids" de leur pages qui est du a la pub), a la surcharge des serveurs, au ralentissement de l'acces internet,...
La pub est a la fois une pollution et un gaspillage energetique en plus d'une surconsommation de ressources.

On veut accellerer les acces internet, faut commencer par expurger la pub. Un page sans pub se charge en une fraction de seconde, sans quasi sollicité le processeur et en n'occupant d'une fraction de seconde le reseau..

Lorsqu'on parle d'efficacité energetique, d'economie d'energie, il faut bien aborder ce gaspillage majeur.

avatar Alex Giannelli | 

@C1rc3@0rc

Je trouve ton raisonnement un peu réducteur.

Internet lui-même pollue. Mais lorsqu'on sait qu'une bonne majorité des publicités proviennent de Google / Youtube qui fait tourner ses serveurs avec de l'énergie verte...

Je pense que question écologie, incriminer la publicité revient à se tromper de cible.

avatar Bigdidou | 

@AlexG

"Mais lorsqu'on sait qu'une bonne majorité des publicités proviennent de Google / Youtube qui fait tourner ses serveurs avec de l'énergie verte..."

Oui, enfin, réduire la pollution générée par la pub à la seule énergie utilisée par les serveurs, c'est aussi un peu réducteur.
Que la pub soit utile dans un certain cadre contenu, parce qu'elle fait partie intégrante de notre mode de consommation et donc de notre système économique, je veux bien l'entendre.
Mais la pollution générée et surtout l'efficience (pollution par rapport aux bénéfices) parait quand même effarante.

avatar Wolf | 

Pour certains sites d'info par exemple c'est La Croix et la bannière pour accéder au contenu., et pas que pour des petits sites

avatar Rictusi | 

Comment tu fais pour visiter ce genre de site ? Moi c'est pas compliqué, si le site m'agresse avec des pubs je me casse direct, et si le site commence à deconner comme MacG qui parfois met des pubs en interstitiel, bim une semaine de bloqueur de pub ca leur fera les pieds.

Je n'utilise pas de bloqueur en temps normal, car je respecte le travail des autres, mais faut pas me prendre pour un jambon non plus, deux pubs en plein écran pour un article lu en moins de 2minutes ou pour une vidéo courtissime, c'est sans moi.

avatar alan1bangkok | 

Nettoyer les applications serait pas du luxe .
Impossible d'ouvrir l'Equipe ( et tellement d'autres )
par exemple sans se farcir une pleine page de bouse
La palme a Allo Ciné viré définitivement .(la liste est longue)

avatar Guillaume06 | 

@alan1bangkok :
Utilise Adguard pro, franchement c'est au top ça m'a changé la vie. Ça coûte un peu plus de 2€ et tu n'as plus de publicités que tu sois en wifi ou en 4G sur safari et TOUTES LES APPLICATIONS ! Je recommande

avatar MaTMaC | 

@MacG : vous avez fait tourner l'outil sur vos sites ?
On peut avoir le résultat sans langue de bois ? ;)

avatar QNTN | 

@MaTMaC

J'ai pensé exactement la même chose. Pile poil les pubs qui passent pas sont sur cette appli (et bien d'autres)

avatar harisson | 

Marrant ce comité, il n'y a ni Apple, ni Mozilla, ni Microsoft, ni Opera... ^_^

avatar michael75 | 

Je ferme l'article sur le bloqueur de pubs et je me retrouve avec une pub qui m'empêche de lire la liste des articles 😂

Si c'est appliqué partout c'est top... Raz le bol des énormes pubs qu'on a souvent du mal à fermer !

avatar parisbe | 

Je rencontre un soucis avec safari. Je possède Adblock et pourtant je remarque que sur plusieurs sites des vidéos se lancent automatiquement... C'est horrible ! Ce n'était pas les cas avant ou Adblock bloquait tout. Exemple : sur le site de jv.com, des vidéos se lancent. Quelqu'un sait quoi faire ? Pour en revenir au sujet de l'article c'est une très bonne chose que de réglementer tout ça.

avatar JadEstuaire | 

C'est une très bonne chose, puisque certaines publicités intrusives bloquent carrément le navigateur.

Ou ces mots surlignés qui ouvrent un pop-up au passage de la souris et qu'il faut fermer par un clic sur le pop-up.

Et puis cela fera fermer beaucoup de ces sites et blogs qui n'ont rien à dire et dont le but est de mettre un maximum de pubs sur leurs pages puisque c'est l'unique raison de leur existence. 👎

avatar PooStick | 

Pour qu'ils n'existent plus il suffit de ne plus les visiter, pas besoin d'une police de la morale des internet.

avatar Spinnozza | 

Une bonne chose ! On verra après dans la pratique...

avatar Myaboki | 

"Google précise que, sur ces sites-là, même ses propres publicités seront masquées"

Comme ça il pourra surtout imposer ses propres règles. Et ainsi faire plier ses concurrents selon ses propres règles mieux prendre le contrôle d'Internet.

avatar occam | 

@Myaboki

Matraquer mieux pour vendre plus.

avatar Bigdidou | 

@Myaboki

"Comme ça il pourra surtout imposer ses propres règles. Et ainsi faire plier ses concurrents selon ses propres règles mieux prendre le contrôle d'Internet."

C'est tout à fait ma sensation.
J'ai un peu de mal à imaginer Google en chevalier blanc partant en croisade contre la publicité excessive pour notre bien et notre confort.
C'est OPA, un plutôt une offre privée de confiscation du marché de la pub qu'autre chose, non ?

avatar zoubi2 | 

Je suis en train d'essayer Qwant et pour le moment mon avis est plutôt positif.

Z'avez votre opinion ?

avatar iDuplo | 

Je suis le seul à trouver que c'est une grave atteinte à la neutralité du net?
google a un des navigateurs les plus utilisé et la régie de pub la plus utilisée.
Avec cette nouvelle fonction ils empêchent l'affichage de certains contenus sur des règles qu'ils dictent eux-mêmes.

avatar PooStick | 

Je suis très triste de voir mon internet se plier sans résistance à la dictature du "bien".

avatar yorick | 

Personne ne parle de "contributor".
Le principe est de nous faire payer 1 dollars pour 100 pages consultés.
Si 1dollars = 1 euros, ça fait 3 pages par jours.
A l'année cela reviens 12 euros/site avec une conso légère.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR