Alfred 3.4 lance des workflows avec des abréviations

Nicolas Furno |

L’excellent lanceur multi-tâches Alfred a été mis à jour et la version 3.4 améliore deux fonctions phares du logiciel : les workflows qui automatisent des tâches et les abréviations que l’on peut définir dans l’app et utiliser ensuite n’importe où. L’idée est de simplifier l’utilisation des workflows en invoquant un processus avec une abréviation.

Concrètement, vous pourrez utiliser une nouvelle brique qui lance un processus quand un texte a été tapé dans un logiciel ou n’importe où. À partir de là, Alfred peut exécuter un script, ouvrir une autre app, piocher dans les abréviations ou faire ce que vous voulez. En guise d’exemple, une abréviation peut déclencher un script qui va récupérer l’URL de l’onglet en cours dans Safari pour la coller directement dans l’éditeur de texte de votre choix.

Workflow basé sur des abréviations : en tapant safari++, Alfred exécute un script qui récupère l’URL en cours dans Safari, l’ajoute au presse-papier et colle directement le presse-papier. Depuis un éditeur de texte, c’est un bon moyen d’éviter les allers et retours entre applications. Cliquer pour agrandir

Comme toujours, les concepteurs d’Alfred ont pensé à de nombreux cas de figure. Les abréviations peuvent être associées à un préfixe ou un suffixe et ce sera toujours le même au sein d’un workflow. Vous pouvez aussi restreindre une abréviation à une seule app : dans notre exemple, vous pourriez ainsi l’utiliser uniquement dans un éditeur de texte.

C’est une option très puissante, qui évite de passer par un raccourci clavier, par la barre des menus de macOS, ou même par l’interface d’Alfred pour automatiser des tâches sur son ordinateur. Le lanceur améliore aussi sa fonction de gestion d’abréviations en ajoutant de nombreux éléments qui lui manquaient par rapport à ses concurrents, comme TextExpander ou Typinator. Vous pourrez notamment ajouter la date et faire des calculs, par exemple pour insérer la date complète d’hier, ou bien l’heure dans deux heures.

Exemple d’abréviation avec la date : insérer la date d’hier en complet. Alfred respecte la langue et la région de votre Mac pour le texte en sortie. Cliquer pour agrandir

Les collections d’abréviations peuvent toutes avoir le même préfixe ou suffixe définis dans les paramètres. Un bouton permet par ailleurs d’insérer plus facilement les fonctions spécifiques des abréviations, que ce soit pour gérer les dates ou le presse-papier.

La liste des nouveautés est encore longue pour Alfred 3.4 et vous la trouverez intégralement à cette adresse. L’app est gratuite au téléchargement, mais toutes les fonctions évoquées dans cet article nécessitent d’avoir une licence Powerpack, facturée à partir de 19 £ (22 €). Alfred n’est pas traduit en français, OS X 10.9 est nécessaire au minimum.

avatar lionreveur | 

Une très bonne application qui rend de plus en plus de services. Pour beaucoup d'usages, il n'est plus utiliser Text Expander ou un concurrent.

avatar Grug | 

J'ai constaté encore récemment, que j'avais beaucoup de mal à me servir efficacement d'un mac non équipé d'Alfred.
Ce programme m'est indispensable, pour lancer toutes sorte de choses, et cette nouvelle façon, en tapant un texte, promet beaucoup.

Pour l'expansion de texte, je continue par contre à utiliser un autre programme (Typinator), plus complet, plus facile à configurer.

avatar harzack86 | 

J'ai la version 3.3.2, et lorsque je vérifie les mises à jours d'Alfred, il me dit que j'ai la dernière version... Idem, quand je télécharge directement depuis le site, c'est la 3.3.2 qui est présente... Ou est la 3.4? Merci 😊

avatar Nicolas Furno | 

@ harzack86 :

C'est vrai que j'ai peut-être publié un poil trop tôt… Dans le fenêtre de mises à jour, demandez les pre-release et vous aurez la 3.4, qui semble bien finalisée pourtant !

avatar Boumy | 

Bien moi, Alfred me déçoit de plus en plus. Il faut dire que sa dépendance à Spotlight pour les recherches locales l'handicape beaucoup quand l'indexation faite par le moteur d'Apple n'est pas bonne. Et j'ai beau réinitialiser l'indexation, c'est rarement fiable. Ce n'est pas une situation que tout le monde rencontre évidemment. N'empêche que même lors de recherches fréquentes du même fichier dans Alfred, il arrive souvent qu'il me liste d'abord des fichiers d'avant le Watergate.
Depuis peu, grâce à la promotion annoncée par Macg, j'ai acheté Houdah spot. Au moins lui est hyper fiable. Y compris pour la recherche de mots collés à des traits d'union.
Quant aux fonctions de raccourcis d'Alfred, je préfère Keyboard Master pour créer des macros plus visuelles.

avatar mahers | 

Bonjour Boumy,

Pour ma part, et ce depuis belle lurette, j'utilise Foxtrot. Ce logiciel est très puissant et ne m'a jamais déçu. Allez jeter in coup d'oeil sur leur site Web pour vous faire une idée. La compagnie offre plusieurs moutures de leur logiciel

Site Web : http://www.foxtrot.ch
Comparaison entre les versions : http://bit.ly/2svKfro

Bonne journée

avatar Abneco | 

personnellement j'utilise Spotlight, et dash (https://kapeli.com/dash) c'est un Snippet Manager qui remplace Text Expander, que tu ne paye qu'une seule fois... et est utile si tu es développeur (le logiciel stocke hors ligne la documentation API)

avatar mahers | 

Bonjour Boumy,

Pour ma part, et ce depuis belle lurette, j'utilise Foxtrot. Ce logiciel est très puissant et ne m'a jamais déçu. Allez jeter un coup d'oeil sur leur site Web pour vous faire une idée. La compagnie offre plusieurs moutures de leur logiciel.

Site Web : http://www.foxtrot.ch
Comparaison entre les versions : http://bit.ly/2svKfro

Bonne journée

CONNEXION UTILISATEUR