Fermer le menu

Retrospect Backup 14 ajoute Backblaze, Slack, IFTTT, Nagios et s'ouvre aux scripts

Florian Innocente | | 20:30 |  0

La sauvegarde vers Backblaze B2 est au rang des nouveautés dans Retrospect Backup pour Mac version 14 (et 12 sur Windows). Cela permettra de diversifier ses stratégies de sauvegarde ou de considérer Retrospect si l'on était déjà amateur de Backblaze. Ce dernier rejoint ainsi Amazon S3, Google Cloud Platform et Dropbox pour ne citer que les principales destinations.

L'éditeur vante également la certification de son outil à prendre en charge un large éventail de volumes de données, jusqu'à 1 milliard de fichiers par jeu de sauvegarde, ou bien 100 To de données ou bien encore 50 millions de fichiers par machine.

Mises en avant aussi, la compatibilité avec les applications et matériels d'Avid, le système de fichiers sur bandes LTFS et l'ouverture aux services de Slack, de Nagios et d'IFTTT comme nouveaux moyens de surveiller le bon déroulement de ses opérations.

Toujours dans l'objectif de désenclaver Retrospect Backup, les administrateurs pourront placer à des endroits spécifiques de leurs programmes de sauvegarde des scripts fait maison : « Retrospect peut désormais fermer des bases de données et arrêter d'autres services avant le démarrage d'une sauvegarde, puis les relancer une fois la sauvegarde terminée.

Enfin, Retrospect Backup 14 est promis comme nettement plus véloce lors de la sauvegarde et la restauration de machines contenant plus de 50 000 dossiers. Il doit aussi mieux résister aux aléas des connexions réseau pendant l'exécution d'une tâche.

Cette mise à jour payante (sauf contrat d'assistance et formule annuelle spécifiques) est proposée en version française (on peut la tester gratuitement pendant 45 jours), les tarifs varient selon la nature des licences mais le premier prix démarre à 119 € pour un poste non serveur.

Catégories: 

Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web