Depuis 25 ans, Premiere Pro monte de la vidéo

Mickaël Bazoge |

Durant les années 1990, l’arrivée de logiciels majeurs a transformé en profondeur plusieurs industries de la création : PAO, MAO, et le montage vidéo entre autres ont profité de la transition informatique. En 1991, Adobe lançait avec Premiere Pro un outil qui ouvrait la voie à un nouveau secteur, celui du montage vidéo non-linéaire. Plus besoin d’équipements coûteux pour concevoir des vidéos avec ce logiciel, il suffisait d’un “simple” ordinateur (à l’époque, ce n’était pas aussi bon marché qu’aujourd’hui) pour se lancer dans l’édition de clips, de films ou de séries TV.

Plusieurs dates importantes ont jalonné l’histoire de Premiere Pro : support de la qualité Broadcast plein écran en 60 FPS en 1994 avec la version 4.0, deux ans plus tard prise en charge de la 4K avec la version 4.2, apparition d’un outil de mixage audio en 2001, réécriture complète du code en 2003, intégration avec After Effects en 2006… En 2011, Premiere Pro et les autres logiciels Adobe font le grand saut vers le Creative Cloud.

Pour fêter les 25 ans de ce logiciel, Adobe propose un concours consistant à monter et éditer sa propre version du clip « Believer » du groupe Imagine Dragons. Un prix de 25 000 $ sera offert au gagnant.

Premiere Pro n’est évidemment pas le seul logiciel de montage vidéo professionnel du marché. Il y a « l’historique » Avid évidemment, mais aussi Apple. En 1998, la Pomme s’offrait Final Cut, un développement Macromedia, puis lance la version 1.0 du logiciel de montage l’année suivante (lire : Retour sur l'histoire de Final Cut Pro).

En 2011, le tout nouveau Final Cut Pro X provoque une controverse monstre auprès des utilisateurs, le logiciel ayant été expurgé de beaucoup de fonctions professionnelles. Depuis, les mises à jour successives ont permis au logiciel de retrouver de sa superbe, mais le temps perdu a sans doute profité à Premiere Pro.


avatar Woaha | 

On peut participer au concours avec Final Cut ?

avatar clho | 

@Woaha

J'y pensais aussi. Ce serait le comble de gagner avec un logiciel concurrent !

avatar Woaha | 

Ah en fait dommage, extrait du règlement : "Follow instructions on the Website to complete the registration form and upload your music video (collectively, “Entry”), as well as your Premiere Pro file (as proof of product usage for editing your video), "

avatar JoKer | 

Il est précisé dans le règlement qu'il faut utiliser Premiere.
Par contre tu peux télécharger les rushs, ils fonctionnent très bien dans Final Cut.

avatar YSO | 

Ou Avid Média composer :o)

avatar Mike Mac | 

Rassurez-moi, c'est juste un article de promotion avec un pseudo historique fourni par Adobe ?

Parce que  le coup du logiciel Adobe Premiere qui apparaît et permet magiquement de monter directement de la vidéo sur ordinateur sans autre dépense que ce sympathique logiciel, c'est une contre-vérité historique. Sauf à faire des pseudo GIF sans pourvoir y injecter le signal vidéo d'un camescope qu'on possède.

Il fallait un hardware ultra-coûteux quand Premiere est apparu. Une carte d'acquisition vidéo de type Intel ActionMedia 2 ou  Targa Truevision , cela valait 35 000 Frs (et plus) au début des années 90.  En francs constant avec les augmentations, on pourrait dire le triple aujourd'hui.  Et vous faîtes aussi l'impasse sur les disques durs avec une installation conséquente en raid qui valait aussi la peau des fesses.

http://ps-2.kev009.com/ohlandl/video/actionmedia.html

Par la suite sont apparues des cartes d'acquisition à meilleur marché, concurrence oblige, mais pour une qualité de type 1/2 VHS puis de meilleure qualité aux alentours des 10 000 Frs. Et les disques durs aussi vont devoir faire des progrès dans l'acquisition de la vidéo pour encaisser de meilleurs débits. Chers pour les meilleurs modèles.

L'apparition de la fameuse prise pour le format DV FireWire ou IEEE 1394 ou i.Link et l'irruption des caméscopes numérique en 1996 vont progressivement changer la donne.  Mais besoin toujours d'une carte spécifique pour les besoins amateurs ou semi-pro quand l'ordinateur n'en dispose pas. Les premiers iMac en sont dotés dès 1998 et Adobe Premiere en est à sa 5ème version...

Mais là encore, ce n'est pas économique. Pour des raisons de taxes européennes sur les entrées vidéo, les camescopes  - déjà bien plus chers que leurs homologues analogiques - sont bridés (pas de vidéo in) et il faut financer un enregistreur séparé, coûteux aussi. Par chance, le débridage sauvage des camescopes va changer la donne. 

Bref, on confiera au rédacteur de l'article un "simple" Mac standard de l'époque avec son logiciel Adobe Premiere 1.0 des débuts pour nous fabriquer de la vidéo. Des guillemets ne suffisent pas à transformer le plomb en or.

avatar Pierre H | 

Excellent résumé, j'avais complètement oublié ce bridage des caméscopes en entrée ! Ca ne rajeunit pas !
C'est vrai que ça ressemble fort à une opération de com'. Au début des 90's, c'était surtout Avid le leader, et Media 100 était un challenger sérieux. Premiere n'apparait que bien plus tard, au début ça sert surtout à monter des animations Flash, pas à faire de la vidéo.

Mais bon, ça n'empêche qu'ils se sont fait une belle part de marché. La plupart des boites de production de télé qui avaient du FCP 7 sont passées à Première, très rares sont ceux qui sont passés à FCPX car c'est un logiciel qui a du mal à collaborer avec les autres logiciels de post-production. Première au moins sait exporter dans des formats audio/vidéo/data qui peuvent être repris par les logiciels d'étalonnage ou de montage son/mixage. Apple a fait le choix d'offrir une solution "tout en un" avec sa version X, ce qui ne permet pas de l'utiliser facilement dans le monde de la télé/ciné sans avoir à passer par des bricolages.

avatar pocketalex | 

"Premiere n'apparait que bien plus tard, au début ça sert surtout à monter des animations Flash, pas à faire de la vidéo."

heuuuuuuu ?

avatar pocketalex | 

@Mike Mac

Premiere Pro n'est pas le seul logiciel de montage mais c'est un logiciel "majeur" dans cette catégorie, et c'est un des "incontournables" de l'histoire du montage vidéo

Faire un entrefilet sur ses 25 ans n'est pas une chose inconcevable, pas la peine d'y voir une opération publicitaire déguisée.

Par contre tu as raison de souligner qu'avant l'arrivée de la prise DV, le montage vidéo était réservé à une niche de fortunés. On payait très cher pour pourvoir faire de l'acquisition dans une format et une qualité qui ferait marrer - ou pleurer - beaucoup de monde aujourd'hui.

avatar wip | 

En 1996, la 4K ?? Vous êtes sur ?? ?

avatar pocketalex | 

@wip :

renseignements pris (merci wikipedia)

les premiers travaux sur la 4K datent de 2002/2003 et les premiers standards (Rec. ITU-R BT.1201-1 et suivants) datent de 2004

si l'on parle de DCI (Digital Cinema Initiative), fondée en 2002 par MGM, Paramount, etc, cela a accouché de la V1 "Digital Cinema System Spécification" en ... 2005

Bon après, rien n'empêchait Première de permettre des dimensions personnalisées gargantuesques aux projets, approchant la 4K, mais en tout cas aucun standard, aucune specs n'existaient en 1996. A vérifier, l'historique du logiciel n'est pas super complet sur wikipedia.

Edit : les démos de Première 5 (donc la version sortie après la 4.2 de 1996) montrent des exemples de montage en 240x160. Je dis pas que ce logiciel était limité à ça mais il était taillé pour du 768x576 et à mon avis ... pas plus. Les moniteurs de l'époque flirtent entre le 800x600 et le 1024x768, et le maximum du maximum géré par les mac de 1997 est de 1600x1200, soit moins en largeur que le fullHD (1920x1080), alors gérer des vidéos de 3840 × 2160 px avec les machines de l'époque ... non, je vois pas

avatar BeePotato | 

Lancement de Premiere (pas encore « Pro ») en 1991 : merci Apple pour QuickTime ! :-)

L’article aurait tout de même pu préciser qu’il ne suffisait pas alors de n’importe quel « simple » ordinateur — il fallait que ce « simple » ordinateur soit un Mac.

avatar Mike Mac | 

@pocketalex

"Faire un entrefilet sur ses 25 ans n'est pas une chose inconcevable, pas la peine d'y voir une opération publicitaire déguisée".

Ton entrefilet mignon, il a la taille d'un article. As-tu déjà vu une ligne sur Hitfilm Pro et Express 4.0 dans ces colonnes ? La firme a au moins le mérite de proposer une version gratuite et déjà très complète de son logiciel. Lequel HitFilm Express a bien plus d'usagers qu'Adobe Première Pro. Sur Mac comme sur PC.

Pour le reste, rien de tel qu'un petit concours pour bénéficier d'un plan com gratuit doublé d'une pompe à emails.

avatar pocketalex | 

HitFilm c'est sympa, mais c'est loin d'être le "mastodonte" que tu nous présentes. ça n'en fait pas moins un excellent logiciel, je suis pas là pour le dénigrer

Mais il n'a pas non plus la portée historique de Première dans le domaine du montage vidéo, si excellent soit-il

avatar papalou | 

4K en 1996 ? On montait même pas de la HD à l'époque...
Pas de hardware nécessaire au début ? Cette blague.

Cette article est complètement bidon. J'ai jamais lu autant d'âneries à la ligne.

avatar Mike Mac | 

@pocketalex

Pour Hitfilm Express, à la croisée du montage et des effets spéciaux, une communauté qui dépasse le million d'utilisateur (voir compteur) pour un logiciel gratuit qui évolue régulièrement, et qui n'est pas capable de susciter une ligne d'information sur un site comme MacGe, on est surinformés pour sûr. Le site n'a pas du en faire mention depuis la version 2.0 antédiluvienne...

Même si pour toi ce logiciel est un éléphant nain, on vit toujours ici sur deux ou trois produits qu'on dorlote plus particulièrement au détriment du reste.

C'est iPhone ou Samsung Galaxy S...

C'est Final Cut X ou Adobe Premiere...

C'est MacOS ou Windows 10...

C'est iPad Pro ou Surface Pro ?

C'est pomme ou poire...

Tiens pour dessiner, jamais lu d'article sur Firealpaca (alors qu'on a eu droit aux évolutions de Paint sous Windows) :

FIREALPACA

- Gratuit
- Léger
- Gestion des calques
- Gestion des brosses (images, scripts....)
- Module pour dessin animé (pelure d'oignon)
- Imports / exports possible au format PSD (Photoshop)
- Facile à appréhender
- Site en français

MacOS et Windows

http://firealpaca.com/fr

Silence radio complet sur un produit qui aligne aussi une belle communauté et s'adresse au plus grand nombre d'utilisateurs.

Rien lu non plus sur la version Medibang (même interface mais avec des apports spécifiques) disponible aussi gratuitement sur iPad.

https://medibangpaint.com/en/

Au lieu d'être dans la dualité exacerbée, il y a mieux à faire en matière d'information de l'utilisateur de Mac, d'iPhone et d'iPad. On préfère assez souvent échauffer les vieilles coquettes mâles qui vont s'affronter dans l'arène des forums.

avatar pocketalex | 

@Mike Mac

En fait, ce qu'il serait bien, et j'espère avoir une oreille attentive de la rédaction, c'est des articles comme "le montage sur Mac", "la création visuelle sur Mac", avec en un article, une suite de présentation des outils (Affinity, HitFilm et bien d'autres)

En ces temps de disette de news Mac, ça ferait pas de mal

avatar marc_os | 

@ M. Bazoge
Pourquoi mettre une vidéo privée (la 2ème) dans un article public ?

CONNEXION UTILISATEUR