CloudTV, la TNT sur son Mac et sans tuner

Florian Innocente |

Nouvelle application pour OS X, CloudTV permet de regarder sur son Mac toutes les chaînes de la TNT. Pas besoin de tuner ou d’équipement particulier, juste une connexion Wi-Fi et Yosemite au minimum pour le système. Si l’on tient à suivre un programme sur son téléviseur et que l’on est équipé d’une Apple TV, on utilisera AirPlay.

Outre les programmes en direct, CloudTV facilite l’accès à ceux proposés en replay par quelques-unes des chaînes. Programmes que l’on peut regarder immédiatement mais aussi télécharger sous la forme d’un fichier mpeg. Ceci pour une lecture que l’on remettra à plus tard ou pour se constituer un petit stock d’archives de son programme préféré.

La première et principale fenêtre sert de visionneuse. À l’intérieur, une barre latérale escamotable liste les 26 chaînes disponibles (TF1, Arte, Gulli, BFMTV, France Télévision, etc). Survoler le logo de l’une d’elle affiche le descriptif de l’émission en cours sur ce canal et renseigne sur le temps qu’il reste pour la suivre en direct. Autre petit plus, un bouton pour activer les éventuels sous-titres.

La seconde fenêtre de l’app est celle du replay. Elle liste les programmes encore disponibles à la lecture (chez France 2, France 3, Canal+, France 5, Arte, D8, France 4, Gulli, France Ô, et L'Equipe 21), mais rien n’empêche de télécharger ces contenus. Mieux, vous pouvez créer des listes intelligentes pour compléter le moteur de recherche et afficher automatiquement les programmes répondant à vos critères.

Dans une prochaine mise à jour, CloudTV permettra de modifier ces listes intelligentes que vous avez créées et proposera plus de critères. Par exemple de pouvoir chercher des mots clefs apparaissant dans le descriptif d’un programme au lieu de se baser uniquement sur son titre. Le développeur (Arnauld, qui pour la petite histoire fut par le passé rédacteur chez MacG) parle aussi d’inclure des critères de durée, de date relative de diffusion, d’heure de diffusion, etc.

Après quelques essais, CloudTV s’est révélée plutôt pas mal, très simple d’emploi et la qualité d’image peut être excellente si le flux est d’un bon niveau. Notez que certains programmes peuvent ne pas être lisibles depuis l’étranger pour des raisons de droits de diffusion.

La version démo fonctionne pendant une semaine et sans bridage sur les fonctions [1.0.3 - 2,7 Mo]. La version payante coûte pour le moment 6,99 € pour une licence de 5 postes, le prix passera à 9,99 € le 15 avril.

Pour lancer l'app, utilisez "Ouvrir" dans le menu contextuel (Ctrl + clic sur l'icône du logiciel) en attendant que le développeur règle ce petit problème. Une mise à jour est également sortie depuis la rédaction de cet article [2,7 Mo].


Tags
avatar byte_order | 

> Et il ne fait pas qu'utiliser les fluxs sans autorisation

C'est l'application qui utilise les flux publics. Donc c'est l'utilisateur de l'application qui utilise ces flux pour son usage personnel, familial, pas un intermédiaire.
Sur ce point, c'est totalement identique a captvty (ou d'autres applications similaires).

> il utilise aussi les services API sans autorisation,

De quelles API vous parlez ici ?

Par ailleurs, une API que l'on peut utiliser sans autorisation, c'est un défaut de l'API. Mettre en place un contrôle d'accès et/ou un quota d'usage, c'est quand même le béa-bat. Mettre en ligne sur le web (donc rendre public), en 2016, une API sans cela et ensuite se plaindre que des gens osent s'en servir sans autorisation spécifique, c'est assez pathétique.

> sans parler des données de plurimedia.

Euh, où avez vous vu que l'application s'alimente de données venant de Plurimedia ?

avatar plop | 

Je vois que vous n'avez aucune experience dans le "milieu" des médias français.

C'est pas parce qu'une application utilise une API pour son service qu'elle est ouverte à tous. Est-ce que les api de canal+ que vous utilisez sont référencées quelque part ? Non.

En ce qui concerne les données de plurimédia, inutile d'ajouter la mauvaise foi...
"http://guidetv-iphone.telerama.fr" ca vient pas de télérama, qui eux même se fournissent chez plurimedia ?
Et pourquoi, si ces données sont "libres", vous êtes obligé de vous faire passer pour l'application de télérama ?
request1.setRequestHeader("User-Agent", "VeryTV/2.93 CFNetwork/485.13.9 Darwin/11.0.0")

A titre d'info, les données EPG sont facturées entre 10 et 30 euros / chaine / mois (selon la profondeur des champs).
Vous avez 26 chaines je crois, donc vous "volez" pour env. 500 euros / mois de données.

J'ai vu, dans un cas similaire, le service juridique du monde réclamer 50.000 euros pour 6 mois d'exploitation des données (c'était pas le même nombre de chaines mais le résultat est le même).

Ca me dérange pas que vous preniez des risques, c'est votre vie. Ce qui me gêne, c'est que vous facturez une application sans détenir aucun droit sur AUCUN de son contenu. Vous ferez quoi avec vos clients quand un service juridique vous tombera dessus (ce qui arrivera forcément un jour) ? Vous allez rembourser j'espère.

Et je repete: Ce n'est pas un hasard si Capytv est complètement gratuit, sans pub. Ca fait parti de sa protection (projet sans enrichissement personnel). A partir du moment ou vous gagnez de l'argent, on passe à un autre niveau.

Enfin vous verrez bien le jour venu, quand il y aura un ou plusieurs recommandés dans la boite aux lettres. La bonne nouvelle, c'est que si ca arrive, c'est que votre application est un succès. La mauvaise, ce sera la suite des événements.

avatar Rictusi | 

Bonjour, même question que plus bas, quel type de logiciel utilisez vous pour décompiler et ne pas avoir un code ésotérique et non lisible par un humain ?

avatar plop | 

Pas de décompilation la majeure partie du code est en HTML / Javascript (voir dans le directory Resources)

avatar Rictusi | 

D'accord merci pour la réponse c'est très apprécié ! J'ai cru que vous utilisiez un logiciel type hooper pour accéder au code, d'où mon interrogation. Je n'ai jamais trop fouiner dans le code des apps des autres, mais il est toujours bon de savoir ce que l'on utilise, donc merci à vous pour ces précisions et l'analyse plus haut.

Bonne journée !

avatar byte_order | 

> En ce qui concerne les données de plurimédia, inutile d'ajouter la mauvaise foi...
> "http://guidetv-iphone.telerama.fr" ca vient pas de télérama,
> qui eux même se fournissent chez plurimedia ?
> Et pourquoi, si ces données sont "libres",
> vous êtes obligé de vous faire passer pour l'application de télérama ?
> request1.setRequestHeader("User-Agent", "VeryTV/2.93 CFNetwork/485.13.9 Darwin/11.0.0")

Vous me confondez avec le développeur de l'application CloudTV.

Mais vous noterez que si le site web de Teleram expose les données qui lui sont fournies par plurimedia avec comme seule protection d'accès un check sur le User-Agent, y'a comme un problème, car je pense que légalement le site web de Telerama est contractuellement tenu de ne pas rediffuser du contenu sans un contrôle d'accès.

Depuis quand "User-Agent" est une mécanisme de contrôle d'accès !?!

Au demeurant, je suis d'accord, c'est une technique de crawling d'un contenu a priori pas en accès libre (mais très mal protégé) qui, combiné avec le fait que la distribution de l'application CloudTV soit source de revenus, risque fort de poser problème.

> A titre d'info, les données EPG sont facturées entre 10 et 30 euros / chaine / mois
> (selon la profondeur des champs).
> Vous avez 26 chaines je crois, donc vous "volez" pour env. 500 euros / mois de données.

Les données EPG sont diffusées au public gratuitement, il suffit pour les recevoir de disposer d'un récepteur DVB.

Le coût est lié au coût en bande passante de diffusion de ces données, un coùt que chaque chaîne doit bien supporté pour leur diffusion initiale, dans le cadre de son auto-promotion, en pratique. C'est de la publicité pour leurs programmes, faut pas l'oublier.

Après, savoir si collecter ces données publiques et les rediffuser constitue un "vol" ou pas, ça, je sais pas. En faire, indirectement ici, une source de revenus, probablement.

avatar plop | 

Attention, ce n'est pas parce qu'un contenu n'est pas ou mal protégé qu'il est ouvert à tous ! Si la justice pardonnera (surement) le grab de données pour une utilisation personnelle, ce ne sera pas le cas dans la mise à disposition, de plus pour un enrichissement personnel. C'est du vol tout simplement.

Pour les données EPG, seul le titre et l'heure de diffusion sont "libres". Le reste, c'est du contenu éditorial protégé par le droit d'auteur. Les meta-données ne tombent pas du ciel, la mise en format, la distribution non plus, la selection de photos, les "flags" (hd / inédit...). Tout ca demande de la saisie, de la vérification, et ce n'est pas gratuit.
Les chaines ont pour obligation légale de fournir la grille de leurs programmes (gratuitement) à toute personne faisant la demande. Mais dans la majorité des cas, on se retrouve avec un PDF et très peu d'informations. Le reste, c'est du contenu et donc du travail éditorial.

Enfin je vais arrêter d'en discuter ici, puisque l'auteur semble s'en foutre, au moins il pourra pas dire qu'il savait pas ;) (et les utilisateurs non plus).

+++

avatar plop | 

Ah j'ai oublié de commenter la 1ère partie.

Télérama, comme les autres (plurimédia sont en quasi monopole en france) signent et payent pour la diffusion. C'est très encadré et très strict.
Télérama paye pour pouvoir diffuser les programmes (c'est un service), mais ils ne sont pas responsable du vol des données. Comment protéger un flux texte ? Impossible.

Il n'empêche que ca ne donne pas le droit à un tier de prendre ces données et les vendre ailleurs !

Le monde open-source essaye depuis des années de fournir des données EPG avec les logiciels style kodi, en pure perte. Jamais une entreprise n'a accepté de fournir les données gratuitement. Et la on parle du monde open-source, alors imagine quand de l'argent est en jeux...

avatar byte_order | 

> Il n'empêche que ca ne donne pas le droit à un tier de prendre ces données et
> les vendre ailleurs !

L'application CloudTV ne revend pas les données de plurimédia.
Elle les reproduits sur l'écran de l'utilisateur dans un usage privé ou familial.

> Le monde open-source essaye depuis des années de fournir des données EPG
> avec les logiciels style kodi, en pure perte.

Pour les *rediffuser* ensuite. C'est là que cela coince, légalement.

> Jamais une entreprise n'a accepté de fournir les données gratuitement.

Ben c'est pourtant le cas des sites web de telepoche.fr, premiere.fr, telerama.fr.
Les données sont diffusées gratuitement via le protocole HTTP sur Internet, sans autre forme d'authentification, de quota ni de contrôle d'accès.

> Et la on parle du monde open-source, alors imagine quand de l'argent est en jeux...

Etrangement, je pense que c'est justement parce le monde open-source ne proposera jamais des conditions financières que cela n'a pas lieu, alors qu'avec un peu d'argent on arrive, étrangement, à faire bouger les lignes. Dans l'OpenData, par exemple.

Je partage vos craintes sur l'aspect l'application est source de revenu, mais légalement il n'est pas si évident que cela que l'usage fait par l'application des données violent la licence d'usage de ces données définie par leurs diffuseurs respectifs.

Si CloudTV (un nom d'ailleurs qui peut induire en erreur, laissant penser qu'une partie de l'application repose sur des services "cloud") utilisait des données agrégés ailleurs sur un serveur et rediffusé ensuite a l'application, cela serait clair.
Mais là, c'est juste un client Web spécifique pour afficher une interface dédiée aux flux videos et l'information accompagnant ces flux.

La limite est moins claire, déjà.

avatar plop | 

Ok donc tu es en train de me dire que je paye les données pour rien ? Intéressant mais je vais continuer de payer quand même, juste pour être sur, et pour ne pas planter mes users... ;)

Puisqu'on parle de veryTV, eux aussi se servaient et ont du arrêter net (faudrait que je retrouve l'article la dessus). Ils ont surement trouvé un deal pour pas payer la somme demandée (ce qui expliquerait que veryTV soit passée chez telerama par la suite).

Donc s'ils ont du faire ca c'est que ton raisonnement ne tient pas. De toutes facons, je me fais aucune illusion, si on pouvait se servir comme tu dis, ca se saurait....

avatar byte_order | 

> Ce n'est pas un hasard si Capytv est complètement gratuit, sans pub.
> Ca fait parti de sa protection (projet sans enrichissement personnel).
> A partir du moment ou vous gagnez de l'argent, on passe à un autre niveau.

Sur ce point, je suis totalement d'accord.

avatar byte_order | 

> il utilise aussi les services API sans autorisation, sans parler des données de plurimedia.

http://www.telerama.fr/mentionslegales.php
----
Par l'accès au site telerama.fr, la société Télérama consent à l'utilisateur qui l'accepte une licence dans les présentes conditions.

La licence confère à l'utilisateur un droit d'usage privé, non collectif et non exclusif, sur le contenu du site. Elle comprend le droit de reproduire pour stockage aux fins de représentation sur écran monoposte et de reproduction, en un exemplaire, pour copie de sauvegarde ou tirage sur papier. Toute mise en réseau, toute rediffusion, sous quelque forme, même partielle, est donc interdite. Ce droit est personnel, il est réservé à l'usage exclusif et non collectif du licencié. Il n'est transmissible en aucune manière.

Tout autre usage est soumis à autorisation préalable et expresse. La violation de ces dispositions impératives soumet le contrevenant, et toutes personnes responsables, aux peines pénales et civiles prévues par la loi.
----

L'application CloudTV :
- dès lors qu'elle est utilisée dans un usage privé, non collectif et non exclusif,
- accède au contenu du site,
- le reproduit à des fin de présentation sur écran monoposte
- et ne met pas en réseau, ni ne rediffuse ce contenu.

On est encore une fois devant des données diffusées sur un site web mais dont l'accès deviendrait théoriquement illicite s'il n'est pas fait avec un client Web classique.
Le hic, c'est que c'est écrit nul part que le contenu du site doit exclusivement être accéder par tel outil et rien d'autre. C'est comme les sites de presse qui ral[ai]ent sur le robot d'indexation de Google, mais qui n'ont jamais pris la peine de mettre "robots.txt" sur leurs sites.

Le check sur le User-Agent de l'application iOS a été ajouté quand mythtv-fr a voulu crawler leur contenu. Mais aucune modification de la licence d'utilisation n'a été faite pour autant.

avatar plop | 

Attention, cloudTV ne prend pas les données du site de télérama, mais de l'application veryTV (faite pour télérama, mais je crois que ce n'est plus d'actualité, ils ont changé d'app si je me trompe pas).

Et la, rien de défendable. Les données EPG servent de valeur ajoutée dans un logiciel payant. Sans avoir le droit ni de licence pour le faire.
Pourquoi ne pas payer l'accès aux données ? Ce serait plus simple (a part le fait de vouloir gagner plus d'argent, mais ca marche pas comme ca, j'en sais quelque chose... moi qui paye le moindre service que j'utilise, c'est sur qu'à la fin, on gagne beaucoup moins d'argent ;p)

avatar stéphane83 | 

Mais il y en a plein des app de ce type y compris sur l'Apple TV 4!

avatar chipeau | 

Autant on peut saluer l'exploit technique et la bonne bidouille concernant TF1 / M6 / W9 / NT1 etc

Autant en regardant un peu le code...on se rend compte de ... la bidouille justement !! Je laisse à chacun le soin de regarder, le code étant aisément visualisable

Franchement je doute réellement de la légalité de la chose (mes yeux fixent le code pour récupérer les flux TF1,NT1 etc.. ;)) surtout en faisant payer l'application.

Mais après mon coté geek adore ! :)

En gros ca aurait été gratuit ca aurait été parfait et beaucoup moins risqué pour le développeur.

avatar Rictusi | 

Bonjour, quel type de logiciel utilisez vous pour décompiler et ne pas avoir un code ésotérique et non lisible par un humain ?

avatar Kriskool | 

très belle image mais pas de HD .. dommage

avatar stéphane83 | 

Je voulais dire qu'il y a en effet d'autres app de ce type et donc je ne vois pas en quoi cela serait risqué.

avatar slt | 

"Il n'y a rien à la télé ? Retrouvez des milliers d'émissions dans les programmes de rattrapage de France 2, France 3, Canal+, France 5, Arte, D8, France 4, Gulli, "

Euh... Je n'ai rien trouvé en ce qui concerne Gulli, déjà des restrictions?

J'ai testé le direct de Gulli... pas mieux, cela ne fonctionne pas.

Les autres chaines sont fonctionnelles.

avatar Arnaud de la Grandière | 

Ces bugs seront corrigés dans la prochaine mise à jour ^^

avatar stéphane83 | 

Deux trois bug par ci par là ; Gulli ne marche pas et la fenêtre des pref s'ouvre en même temps.

avatar Jippi | 

"Impossible d’ouvrir « CloudTV.app », car cette app provient d’un développeur non identifié.

Vos préférences de sécurité ne permettent que l’installation d’apps du Mac App Store et de développeurs identifiés."

Moi aussi je ne peux rien installer ce soir. Ca en est où de ce problème ?

avatar slt | 

Il faut modifier les réglages pour autoriser l'application dans Préférences - Sécurité et confidentialité

avatar Arnaud de la Grandière | 

ça a été corrigé, veuillez télécharger l'application à nouveau depuis le site : http://www.cloudtvapp.net/

avatar Dancefloor83 | 

Bonsoir
Attention vous êtes redevable d'une seconde redevance !!! L'état est partout !!

Pages

CONNEXION UTILISATEUR