L'illusion du top des ventes sur le Mac App Store

Florian Innocente |

Apparaître dans le top 10 des meilleures ventes sur le Mac App Store ne se traduit pas nécessairement par un joli chèque et de gros volumes. Sam Soffes, un développeur, a publié le résultat de ses ventes après avoir mis en ligne Redacted (4,99 €), un petit utilitaire tout simple pour flouter ou masquer certaines parties d'une image ou d'un document.

Mercredi, voyant Redacted filer directement à la 8ème place des meilleures ventes d'apps payantes (et à la première dans la partie outils graphiques) il avait demandé à ses followers sur Twitter d'estimer le chiffre d'affaires pour ce premier jour. La moyenne, à partir de ces appréciations au doigt mouillé, s'était établie à 12 400 $ (11 000 €).

Le lendemain, Sam Soffes a obtenu son rapport des ventes sur ces 24h et la somme récoltée une fois ôtés les 30% d'Apple : 302 $ (268 €).

Cette envieuse 8ème place — du moins en apparence — s'était traduite par seulement 94 ventes de son logiciel, dont 7 unités offertes à quelques-uns des participants à son sondage sur Twitter. Et au bout du compte une somme tout ce qu'il y a de plus modeste. Même pas de quoi acheter une Apple Watch.

Redacted 1.0 Demo from Sam Soffes on Vimeo.

Le développeur ne dépend heureusement pas de cette seule activité. Cet utilitaire est un projet personnel, il vient de commencer à travailler chez un éditeur iOS et Android.

À la suite de ce constat, Dan Counsel, le fondateur de Realmac, a partagé quelques chiffres de ventes du 6 mai pour ses propres titres (Clear, Ember, RapidWeaver, Typed), sur l'App Store et le Mac App Store.

Une journée de vente comme d'autres, sans événement particulier (pas de révision ou de lancement d'une grosse mise à jour). Il a aussi mis en parallèle ce qu'ont rapporté les ventes depuis sa propre boutique en ligne. Cet éditeur joue en effet sur les deux tableaux pour RapidWeaver et Ember.

Son éditeur de sites web a par exemple dégagé 855 $ via Apple et 699 $ en vente directe. Le gestionnaire de médias a fait respectivement 66 $ et 50 $ en étant placé en 101eme position des apps graphiques chez Apple. Clear sur Mac a fait 454 $ en étant 3eme dans la catégorie des logiciels de productivité et 15eme dans les meilleures ventes, etc.

Realmac étant composé d'un peu moins de 10 personnes à plein temps, la stratégie des ventes ne peut être laissée au seul hasard. C'est sur ce point qu'insiste Dan Counsel. L'âge d'or pour les développeurs indépendants sur les boutiques d'Apple — autour de 2013 selon lui — est derrière eux. Il faut éviter de ne dépendre que des échoppes de la Pomme. Ne pas mettre tous ses oeufs dans ce même panier.

Ember

Sur les 4 titres Mac de cet éditeur anglais, 3 sont aussi vendus en direct et 1 l'est uniquement par ce biais. Dans certains cas il ne peut en aller autrement. Les règles de présence sur le Mac App Store obligent à écarter des fonctions et par là même tout ce que l'on appelle les "utilitaires système".

Realmac Software a d'autres sources de revenus qui participent au fonctionnement de la société. Cela inclut la publicité, les abonnements, le financement participatif (pour Typed.com, ndlr) et l'affiliation.

Adobe a récemment illustré ce principe de ne pas dépendre uniquement du Mac App Store. Peut-être même à l'excès. Les dernières versions de ses deux logiciels de retouche d'image et de montage vidéo pour le grand public sont sorties en septembre dernier sur son site. Pourtant, ce n'est que cette semaine que Photoshop et Première Eléments 13 sont apparus sur la boutique d'Apple.

Une présence pour la forme — probablement pour grappiller quelques sous supplémentaires — maintenant que le lancement de ces produits est loin. Il est en effet très peu avantageux d'en passer par la boutique d'Apple pour les acheter, même si les prix sont identiques (lire Photoshop et Première Eléments 13 font grise mine sur le Mac App Store).

Plutôt que de figurer en bonne place du top des apps payantes mieux vaut être bien situé dans celle des apps "Rentables" (Top Grossing), une mesure plus juste pour voir quelles apps rapportent vraiment de l'argent à leurs auteurs. Elle dépend moins des coups d'accélérateurs temporaires dont profitent les logiciels à leur sortie. C'est une table où les logiciels d'Apple ou bien les Pixelmator et 1Password ont leur rond de serviette.

L'application de Sam Soffes a au moins profité de cette exposition médiatique. Après être descendue en dessous de cette 8eme place des apps payantes, elle est remontée à la seconde place et figure maintenant en 11eme position des plus rentables, devant Motion.


avatar harisson | 

@oomu

Pour le type d'application présenté dans la news et à ce niveau de prix, ce n'est pas rentable.

avatar Rubyist | 

Soit dit en passant, une grosse partie de mes revenus passe par le MAS. Je pourrais effectivement en vivre plutôt bien. iOS, c'est parce qu'il faut et pour proposer du complément. Le web, c'est par passion mais ça dépasse toujours les revenus Mac et iOS combinés. Windows, WP et Android, c'est anecdotique.

avatar rikki finefleur | 

Ce soft c'est du lourd.. Attendu par tout le monde... Faire des aplats..oulah..

avatar oomu | 

je préfère acheter les logiciels HORS du mac app store.

Déjà les développeurs ont plus de flexibilité sans le MAS et je suis toujours du coté des développeurs (principe de vie non négociable)

Les logiciels n'ont pas les restrictions parfois intéressantes (sécurité) mais souvent aberrantes (au boulot Apple!!!) qu'impose le MAS.

Ensuite, y a des situations ubuesques, classiques avec STEAM par exemple, où un logiciel sera fourni en version mac, windows ET linux (!) MOINS CHER que sur le MAS et avec plus de services (bonus, etc).

(et oui VALVE se paie aussi sur les développeurs. Valve comme Apple n'est pas constitué de petits poneys qui se nourrissent d'amour pur).

-
enfin bref, comme souvent, je considère Apple radicale et intéressante, mais souvent paresseuse. Le MAS s'améliore leEEEeEntement...

avatar ziedjo | 

Ce qui me fait doucement rigoler, ce sont les commentaires rageux sur le fait que certains développeurs ne gagnent pas leur vie. Il y a fort à parier que ce sont les mêmes qui trouvent que mettre 4,99€ dans une app est trop cher… Je ne veux pas faire de cynisme gratuit justement, mais LOL quand même.

avatar BLM | 

@Comass «on raflera 30% de votre bénéfice» Apple prend 30% du chiffre d'affaire, pas 30% du bénéfice. Je ne prends pas le temps de lire vos autres contributions… mais si elles reposent sur le même genre de confusion, je ne perds pas grand-chose

avatar vince29 | 

Quelqu'un connaitrait un site gratuit (au moins pour les fonctions minimales) qui donnent les statistiques de download et/ou les estimations de bénéfices sur les principaux stores ?

avatar vince29 | 

Concernant l'utilitaire lui-même, si quelqu'un souhaite l'utiliser je ne saurai trop déconseiller l'utilisation du flou. Utilisez le masquage uniquement.

Si vous voulez en savoir plus : google blind deconvolution

avatar geoffrey | 

Faut relativiser, $300 x 30 ca fait toujours $9000 par mois, vu le type de logiciel (tout pourri) ca reste énorme...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR