Photoshop et Premiere Elements 13 sont en vente et en démo

Florian Innocente |

Photoshop Elements et Premiere Elements ont reçu leur mise à jour annuelle, Adobe ayant annoncé leurs versions 13. Dans Photoshop, les améliorations portent sur quelques-uns des outils de retouches et sur la publication de contenus vers Facebook. Le logiciel par exemple aide à mieux rogner ses images en faisant quatre suggestions de recadrages qu'il estime les mieux adaptés pour qui ne veut pas se débrouiller seul avec cette fonction.

Le guide de recadrage

Côté retouche, le logiciel aide à fusionner un élément d'une première image à l'intérieur de la scène d'une seconde. On est guidé pour délimiter le sujet et l'incruster dans l'autre image. Photoshop essayant de rendre la greffe aussi réaliste que possible en ajustant la lumière de l'élément importé. L'exemple donné dans la vidéo ne masque pas l'aspect artificiel du résultat mais au moins l'opération est facilitée.

Ensuite, pour les amateurs de noir et blanc, l'application de ce filtre est assistée pour donner de meilleurs rendus. Ceux qui aiment à garder des éléments ou des sujets colorés à l'intérieur d'une composition en noir et blanc trouveront aussi de nouveaux outils exprès. 40 nouveaux effets ont été aussi ajoutés pour modifier, d'un clic, l'aspect d'une photo.

Assistance accrue également lors de la sélection de la portion d'une image, une tâche parfois délicate lorsqu'on doit isoler l'objet ou la personne le plus finement possible. Elements 13 va faciliter les réajustements du tracé de sélection. Photoshop Elements aide aussi à réaliser des compositions pour illustrer son profil Facebook ou des diaporamas de photos que l'on enverra sur le réseau social sous la forme de petites vidéos. Enfin, l'application a été adaptée pour les écrans Retina mais l'esthétique de interface reste comme d'habitude à mille lieux des canons d'OS X (comparatif des fonctions pour Photoshop 13 vs 11 et 12 et pour Premiere 13 vs 11 et 12).

Premiere Elements 13 partage quelques nouveautés avec Photoshop comme l'interface Retina et la publication assistée de contenus vers Facebook. Pour le reste, la version 13 vise surtout à aider à sélectionner les bons passages de vos vidéos et à les mettre en forme. Un outil de sélection rapide « Moments favoris » permet ainsi de pointer rapidement les passages les plus intéressants et de les rassembler d'un coup en un seul film.

Des guides vont aider à agrémenter une vidéo de transitions, d'habillages et d'une musique dans le ton de la scène. Au passage on pourra limiter les effets de tremblements dans la vidéo et appliquer des effets à des endroits précis dans l'image du film. Enfin, pour un rendu un peu plus léché, on pourra utiliser un guide qui va tâcher de mélanger clips et photos pour créer une « histoire » avec des chapitres thématiques.

Chaque application est vendue 81,60 euros et les deux réunies coûtent 150 euros (ou 123,60 en mise à jour). Elles fonctionnent à partir d'OS X 10.8. Photoshop Elements & Premiere Elements sont tous les deux disponibles en démo (de vraies plaies à installer soit dit en passant tant les étapes sont nombreuses) et en version française. Les moutures distribuées par le Mac App Store ne sont pas encore à jour. Notez toutefois que ces dernières ne comprennent pas l'organiseur d'images présent dans la version normale, il n'y a que les fonctions de retouche, c'est à dire l'essentiel.

L'organiseur, sorte d'iPhoto pour Elements, absent de la version vendue sur le Mac App Store

avatar PatrickQuebec | 

j'utilise Imovie pour de petites videos prof. (c'est pas des videos difficile à réaliser)
Est -ce que Premiere m'apporterait plus ? Est-ce que cela vaut la peine que j'investisse ?

avatar fromdisco | 

Pourquoi Première ???

Tu n'as pas essayé (c'est gratuit 30 jours) Final Cut Pro X ?

avatar PatrickQuebec | 

En fait, j'aimerai final Cut Pro ... mais en vaut il l'investissement pour une personne qui fait peu de video ?

avatar lolo-69 | 

Bonjour.
Je ne sais si ce conseil que je pourrais donner en photo est transposable à la vidéo, n'en faisant pas:

-Le meilleur de vos images se fait à la prise de vue. Le post-traitement logiciel vient en finition.

-Tout comme un plat fait avec des ingrédients moyens traités avec peu de soins ne peut être rectifié à la phase d'assaisonnement.

avatar PatrickQuebec | 

j'adore cuisiner ... et la photo est ma passion :-)
(Je peux te parler de ces deux thèmes pendant des heures. )

et justement, si tu prends la photo, aperture a plus de fonction que iphoto (perso, j'utilise jamais iphoto).

mais j'hesite à investir dans final cut (je fais tres peu de video)... d'ou ma question

avatar lolo-69 | 

Je pense qu'il vous faut définir précisément ce que vous voulez obtenir en matière de post-traitement et quels sont les outils qui vous le permettront.

D'autre part, le ressenti et l'aisance dans l'usage d'un logiciel (interface, possibilités, richesse des fonctions, besoins réels des dites fonctions) varient d'un individu à l'autre.

Le meilleur outil reste celui avec lequel on est le plus en symbiose, et seule votre expérience, votre pratique et votre investissement à bien l'utiliser vous permettront de vous forger VOTRE idée, VOTRE feeling.

Ces softs existent en version d'essai, même si c'est court pour se faire une idée définitive, ça donne déjà un aperçu. :-)

avatar PatrickQuebec | 

Oui je suis d'accord ;)

en fait quand j'ai pose ma question, je m'attendais a une reponse d'une personne qui connait les deux et qui pouvait me dire s'il y a une grosse difference entre imovie et premiere element ...
idealement j'aimerai final cut, car j'adore l'interface.

avatar lolo-69 | 

Je ne connais ni l'un ni l'autre, hélas...
Je serais cependant tenté de penser que FinalCut puisse avoir un lien de parenté ergonomique avec Aperture que vous connaissez déjà, mais peut-être sur-dimentionné si vos besoins sont modestes.
A voir, peut-être...
Bonne chance dans vos expérimentations, et n'oubliez pas que seul votre ressenti fera foi en la matière. ;-)

avatar PatrickQuebec | 

Merci ;)

CONNEXION UTILISATEUR