Des actions Automator pour Photoshop sur le Mac App Store

Nicolas Furno |

PS Automator Action Pack [4.0.0 – US – 21,99 € – Automated Workflows, LLC] n’est pas vraiment un logiciel, même si on l’achète sur le Mac App Store. Il s’agit en fait d’un ensemble d’actions Automator pour Photoshop. Si vous utilisez l’éditeur d’images sur Mac et que vous voulez automatiser certaines tâches, cet ensemble pourrait vous intéresser.

Rappelons qu’Automator est l’outil grand public d’Apple pour créer des services dédiés à automatiser certaines tâches, sans jamais toucher une seule ligne de code. Grâce à cet outil, on peut renommer automatiquement des fichiers, convertir des photos et plus encore. Par défaut, les logiciels d’Adobe ne sont pas compatibles avec cet outil, mais c’est justement ce que cet utilitaire vient corriger.

Une fois installé, PS Automator Action Pack ajoute pas moins de trente-cinq actions. On ne peut pas lister toutes les fonctions ajoutées grâce à elles, mais on note dans la liste la possibilité d’appliquer divers filtres aux documents, d’ajouter un marquage, mais aussi de réaliser des opérations de base pour ouvrir, fermer et enregistrer des images. L’idée étant ensuite de combiner ces actions pour former des processus complexes (ouvrir des images, les redimensionner, ajouter un watermark et les exporter dans tel ou tel format).

Pour fonctionner, PS Automator Action Pack nécessite non seulement OS X Lion ou plus récent, mais aussi Photoshop CS4 ou mieux. Ajoutons que son concepteur propose sur le Mac App Store d’autres pack d’actions, pour traiter plus largement le texte ou les fichiers.


avatar ysengrain | 

Les scripts internes de Photoshop font déjà ça très bien. Doublon ?

avatar ziedjo | 

Vous m'avez devancé. Quelle valeur ajoutée par rapport aux scripts ?
Quoique peut-être qu'Automator gère mieux les noms de fichiers ?
Je m'explique : faites un script pour qu'il ouvre une image, fasse une modif, enregistre-sous l'image ailleurs en changeant l'extension (en passant de jpg à psd par exemple), et là c'est le drame. Au lieu de seulement changer le format d'enregistrement, le script "enregistrer-sous" change carrément le nom complet. Le résultat : lors d'un traitement par lot, toutes les images s'enregistreront sous le même nom. D'où la grosse perte d'intérêt, puisqu'on se retrouve avec un dossier d'une seule image : la dernière traitée, qui a écrasée l'avant-dernière, qui avait elle même écrasée l'avant-avant dernière, etc.
À moins qu'il y ai une astuce, mais je l'ai cherché longtemps... Je sais qu'on est pas dans un forum, mais si quelqu'un a déjà rencontré ça et trouver la manip ?

avatar bugman | 

@ ziedjo : Jète un oeil dans "Fichier > Automatisation > Traitement par lot..." (sur Toshop).

avatar ziedjo | 

ha bordel, c'est si simple que ça. J'y avais jamais pensé. Mon erreur était de faire mon enregistrement DANS le script. Et ça fait 10 ans que je fais la même connerie. Merci !

avatar bugman | 

@ ziedjo : ;)

avatar Mr Eddy (non vérifié) | 

Pas trop compris la valeur ajoutée de ces actions comparé aux actions de PS justement. Enfin, surtout je me dis que si on sait correctement gérer photoshop, se faire ce type d'action sur Automator n'est vraiment pas compliqué. On peut même combiner les deux d'ailleurs.

avatar l3aronsansgland | 

Ça fait cher payé le programme. Surtout que j'imagine qu'on n'utilisera pas plus de cinq ou six de ces actions. Enfin à voir.

avatar Nicolas Furno | 
@ tous : la force d'Automator, c'est qu'on peut intégrer ces actions Photoshop à d'autres actions plus générales. De quoi imaginer un processus complet, par exemple import des photos depuis une carte mémoire, des traitements dans Photoshop et ensuite un ajout à iPhoto ou un autre gestionnaire. Cela dit, l'éditeur de ces services fait payer le travail réalisé pour vous. Il est évident qu'avec quelques connaissances, on peut obtenir le même résultat gratuitement, mais cela prend plus de temps.
avatar LaurentR | 

Ici, vous avez 28 actions gratuites et 93 pour 20 $ :) :

http://www.robotphotoshop.com/?page_id=8

CONNEXION UTILISATEUR