Test du MacBook Pro 13" Core i5 2,3 GHz « Thunderbolt » (début 2011)

Anthony Nelzin-Santos |
Processeurs Sandy Bridge avec nouvelle micro-architecture, processeur graphique Intel Graphics HD 3000, nouvelle entrée-sortie Thunderbolt : Apple a appuyé sur la pédale d'accélérateur avec ses nouveaux MacBook Pro, sans pour autant les modifier radicalement. L'entrée de gamme passe enfin au Core i5 après des années de Core 2 Duo sans gagner un centime. La mise à jour que l'on attendait tous ? La réponse dans notre test.

20110306_MacBook-Pro-13-34_sm

Le jeu des sept erreurs
Bien malin celui qui pourrait distinguer du premier coup d'œil un MacBook 13" Core i5 de 2011 d'un MacBook Pro 13" Core 2 Duo de 2010 tant les différences sont minimes. Même poids (2,04 kg), mêmes dimensions (32,5x22,7x2,41 cm), même profil : les deux générations sont pour l'essentiel identiques. On pourrait remarquer que la finition de l'aluminium est légèrement différente, que les bords sont légèrement moins tranchants, que la charnière est un peu plus ferme ; ce seraient bien les seuls détails, infimes, ayant été modifiés. C'est en fait à l'intérieur que le gros du travail a été réalisé.

20110306_MacBook-Pro-15-face_sm

Au-dessus de l'écran, Apple a revu son iSight, qui s'appelle désormais caméra FaceTime. Les ingénieurs de Cupertino n'ont pas repris la bonne idée du MacBook Air consistant à rapprocher la webcam de l'écran, ce qui évite d'y poser les doigts à chaque ouverture du capot. Ils ont par contre fait en sorte que la caméra FaceTime enregistre en HD 720p (1280x720, encodage et décodage effectué par la puce graphique).

Cette webcam est un peu plus grand-angle que l'iSight : avec FaceTime en plein écran, on peut tenir une discussion à plusieurs devant l'écran, la webcam captant tout le champ. Elle tire un peu plus sur le magenta que les précédentes versions, mais délivre des couleurs plus saturées plus proche de la réalité, possède un bien meilleur piqué, et offre donc une qualité globale plutôt bonne — pour une webcam s'entend. La qualité des discussions FaceTime en sera donc grandement améliorée, si bien sûr votre connexion Internet suit le rythme (lire : MacBook Pro : un aperçu de FaceTime HD).

L'écran est inchangé : Apple n'a pas jugé bon d'augmenter sa définition de série comme elle l'a fait sur le MacBook Air. On ne trouvera d'ailleurs pas d'option « écran HD » pour les modèles 13", qui sont aussi privés de dalles mattes. C'est plutôt dommage : le MacBook Pro 13" reste un peu à l'écart du reste de la famille, qui offre ces possibilités. Les autres éléments extérieurs n'évoluent pas plus, ou presque : on remarque désormais, à la gauche du port mini-DisplayPort, un petit logo en forme d'éclair.

20110306_MacBook-Pro-15-ports_sm
Le port Thunderbolt reprend le connecteur mini-DisplayPort. Le port SD est désormais compatible SDXC.


Thunderbolt : un port pour plus tard
C'est que ce port s'appelle désormais Thunderbolt, et est bien plus qu'une simple sortie vidéo. Thunderbolt est l'appellation commerciale d'une technologie développée par Intel sous le nom de Light Peak (lire : Thunderbolt : à quoi bon ?). Apple ayant collaboré de près à sa conception, les MacBook Pro sont les premiers ordinateurs à l'utiliser : cette situation rappelle celle de l'iMac, qui avait été le premier à intégrer l'USB, autre technologie d'Intel.

Thunderbolt Performances
Thunderbolt est vingt fois plus rapide que l'USB 2.0, 12 fois plus rapide que le FireWire 800, et même deux fois plus rapide que l'USB 3.0, tout en étant plus polyvalent.


Thunderbolt véhicule les données sur un bus PCI Express, et utilise le port mini DisplayPort : il rappelle l'Apple Display Connector, qui faisait lui aussi transiter données, son et vidéo numérique par un seul câble. Le câble Thunderbolt, justement, est constitué d'une paire de faisceaux cuivre : il permet donc la transmission des données dans les deux sens jusqu'à 10 Gb/s, et transmet un courant électrique d'une puissance de 10 W. Comme le FireWire avant lui, Thunderbolt permet de chaîner 6 périphériques, dont deux écrans haute résolution. Compatible USB, FireWire et Ethernet par le biais d'adaptateurs, ainsi que DVI, VGA et HDMI, Thunderbolt est un port mis en avant par Apple comme idéal pour la transmission de vidéo.

Voici Thunderbolt
La configuration Thunderbolt standard selon Apple. Nul doute qu'avec sa démocratisation, ce connecteur trouvera d'autres applications. Dans cette configuration et avec des câbles 2m, MacBook Pro et baie Promise R6 communiquent à 700 Mb/s, baie et écran communiquent à 900 Mb/s.


L'illustration utilisée pour mettre en avant Thunderbolt ne fait pas de mystère : Apple pense que ce nouveau connecteur est parfait pour les cinéastes qui pourront se constituer un studio mobile très performant. De retour derrière un bureau, ils pourront relier grand écran et solution de stockage sur un seul câble. Les rares produits Thunderbolt annoncés, chez Promise ou LaCie, sont résolument destinés aux professionnels, notamment de la vidéo, grande consommatrice de bande passante. Les ingénieurs d'Apple estiment qu'un MacBook Pro relié à une baie Promise R4 ou R6 permet d'éditer quatre flux HD en simultanée (la carte graphique sera la seule limite). Seuls manquent donc, pour le moment, les périphériques compatibles.

Processeur et carte graphique : enfin du nouveau
La précédente génération de MacBook Pro 13" était restée au Core 2 Duo faute d'un accord permettant à Nvidia de développer des chipsets pour les processeurs Core iX. Les performances graphiques des chipsets Intel devenant passables, Apple a fini par abandonner son partenaire pour passer aux processeurs Sandy Bridge.

skitched

Le premier MacBook Pro 13" utilise un processeur Intel Core i5 « Sandy Bridge » 2410M cadencé à 2,3 GHz. Cette génération de processeurs utilise une nouvelle microarchitecture qui regroupe cœurs processeurs, cœurs graphiques, cache et contrôleur mémoire sur la même puce, pour un gain de place et des performances améliorées. Le i5-2410M possède deux cœurs physiques : grâce à l'Hyper Threading, il dispose de quatre cœurs logiques. S'il est cadencé à 2,3 GHz, il peut atteindre jusqu'à 2,9 GHz sur un seul cœur avec Turbo Boost. Cette technologie a d'ailleurs été mise à jour : elle monte désormais à la fréquence maximale par de plus petits paliers, ce qui permet d'adapter au mieux la fréquence du processeur aux besoins. Une fois cette fréquence maximale atteinte, le mode Turbo Boost peut être activé plus longtemps qu'avant.

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202011-03-04%20a%CC%80%2014.53.51
Deux cœurs physiques, cela fait quatre cœurs logiques. Peu d'applications en tirent encore partie, mais quand c'est le cas (ici avec Handbrake), ça carbure !


Le Core i5-2410 intègre une puce graphique Intel HD Graphics 3000, une marque commerciale générique désignant les diverses solutions graphiques intégrées d'Intel. Celle utilisée par le processeur du MacBook Pro d'entrée de gamme n'est pas la plus performante : elle plafonne à une cadence maximale de 1,2 GHz (contre 1,3 GHz dans sa déclinaison la plus rapide), et prélève 384 Mo de mémoire sur la RAM de l'ordinateur. Cette puce n'est pas la plus performante que l'on puisse trouver pour jouer, mais elle tire son épingle du jeu en encodage / décodage de flux HD, et est capable de moduler sa fréquence pour économiser l'énergie. La puce Intel HD Graphics 3000 est censée être compatible OpenCL, mais impossible d'exécuter le moindre test OpenCL dessus — heureusement, ce ne sont pas les benchs qui manquent.

Performances : un sacré coup d'accélérateur
Les résultats des tests bruts sont sans appel : le MacBook Pro 13" d'entrée de gamme cuvée 2011 (en bleu) enterre son prédécesseur de 2010 (en gris). Mieux, il dépasse dans la plupart des cas le MacBook Pro 17" de la précédente génération, une machine qui coûtait plus de 2 000 € il y a quelques semaines à peine ! L'effet Sandy Bridge se fait sentir dans tous les domaines, mais les outils de benchs étant assez peu sensibles aux dernières optimisations processeur, il est surtout visible dans le domaine de la mémoire : le passage à 1 333 MHz et l'intégration du contrôleur au sein du PoP (package on package) se sentent. Notons que Cinebench, qui met l'accent sur les performances graphiques, montre que l'Intel HD Graphics 3000 se place entre les Nvidia GeForce 320M et 330M qu'embarquaient les précédents MacBook Pro.

composite-benchs
Cliquer pour agrandir.


Seul bémol, mais on commence à s'y habituer : les performances, catastrophiques quant à elles, du disque dur 5 400 TPM fournit par Apple (un Hitachi Travelstar 5K320). Alors que le SSD du MacBook Air carbure à plus de 200 Mo/s et qu'un disque dur 7 200 TPM comme le Hitachi Travelstar 7K500 débite à plus de 100 Mo/s, le 5K320 ahane à 80 Mo/s — au moins a-t-il le bon goût de le faire en silence. La chose se ressent lors du test de compression de fichiers dans le Finder, qui tient autant du processeur que du disque dur.

Capture%20d%E2%80%99e%CC%81cran%202011-03-04%20a%CC%80%2012.03.29

Les tests applicatifs confirment les tests bruts : cette machine se permet de surclasser l'ensemble de l'ancienne gamme MacBook Pro, y compris les 17", à de très rares exceptions près. Musique, image, vidéo, rien ne semble lui résister… ou presque. L'Intel HD Graphics 3000 affiche en moyenne 12 i/s. dans Starcraft en 2C2 à la définition native avec les options graphiques « Élevées ». Bien sûr, en utilisant les options recommandées (1152x720 avec les options « Moyennes »), on remonte à 25 i/s.. C'est au moins aussi mauvais que d'habitude sur Mac, au niveau de la GeForce 320M qui équipait la précédente génération. Notre partenaire Barefeats montre que sur d'autres jeux, la Intel HD Graphics 3000 est légèrement en dessous de la GeForce 330M, carte graphique dédiée que l'on trouvait dans les anciens MacBook Pro 15". Bref, cette carte graphique n'est pas un désastre, mais n'est pas non plus un miracle.

matrices%20-%20copie.numbers
Cliquer pour agrandir.


Autonomie : un chameau
Cette débauche de puissance ne se fait pas au détriment de l'autonomie : la possibilité qu'ont le processeur et la puce graphique de moduler finement leur puissance et donc leur consommation permet à ce nouveau MacBook Pro d'offrir des performances en hausse tout en augmentant encore son autonomie ! Notre premier test consiste à lire un fichier HD 1080p H.264 dans un conteneur Matroska avec QuickTime X et Perian — Wall-E, pour les curieux. Ce MacBook Pro 13" a rendu l'âme après 4h01 de lecture ininterrompue (luminosité à 80 %, son à 50 %, WiFi activé avec Mail relevant le courrier toutes les minutes), à une vingtaine de minutes du recordman du genre, le MacBook Pro 15" Core i7 de 2010.

matrices%20-%20copie.numbers

Notre test « Web en musique » consiste à recharger notre page d'accueil toutes les 30 secondes dans Safari en écoutant de la musique en boucle dans iTunes avec la luminosité de l'écran à 80 % et le volume sonore à 50 %. Cette fois, le MacBook Pro 13" tient 7h14, nouveau record absolu. C'est même un petit quart d'heure au-dessus de l'estimation d'Apple, qui utilise un test aussi intensif (rechargement des 25 pages Web les plus populaires). Si l'on remplace iTunes par Pages et un document de 200 pages mêlant texte et images, c'est cette fois-ci 8h48 d'autonomie qu'offre ce MacBook Pro 13", là encore un nouveau record.

Son autonomie est tellement bonne que nous avons renoncé à notre test empirique d'utilisation quotidienne avec Safari (donc WiFi activé), Mail (relève toutes les 5 minutes), TextMate, Antidote, iTunes et Yoru Fukurou : 5 heures après son démarrage, ce MacBook Pro 13" avait encore 25 % de réserve. Un étudiant devrait pouvoir oublier son adaptateur secteur chez lui et tenir une journée de cours sans trop forcer. La recharge, quant à elle, prend environ 2h30.

Une mise à jour mi-figue mi-raison (c'est peut-être le vrai goût de la pomme)
Cette mise à jour est donc à la fois la plus décevante et la plus réjouissante qu'Apple aurait pu offrir. Réjouissante, car elle justifie à nouveau le suffixe « Pro » de ces MacBook Pro, et de la plus belle manière. Nouveaux processeurs surpuissants, superbe autonomie : cette mise à jour est loin d'être mineure. Carte graphique moyenne, entrée/sortie Thunderbolt certes prometteuse, mais pour le moment inexploitable : elle laisse sur sa faim. Pire, elle déçoit parfois à l'heure des choix qu'a opérés Apple sur le MacBook Air.

20110306_MacBook-Pro-13-logo_sm

Cette machine est tout en conservatismes, et représente la dernière évolution d'un concept certes éprouvé, mais qui n'est peut-être pas le plus passionnant de l'univers Apple. Passe encore que le design n'ait pas évolué depuis trois ans, il représente ce qu'Apple sait faire de mieux ; mais on aurait pu espérer qu'Apple décale légèrement la caméra FaceTime (une bonne idée du MacBook Air) ou qu'elle propose un écran HD ou mat au moins en option (une autre bonne idée, de série, du MacBook Air). Ne nous lancez même pas sur la présence d'un disque dur anémique sur une machine à 1 200 € : sans aller jusqu'à exiger un SSD, la présence d'un disque 7 200 TPM aurait peut-être été souhaitable.

Le nouveau processeur est une petite merveille, mais la carte graphique ne fait pas de miracles : Apple privilégie l'autonomie, ce qui limite donc l'espace disponible sur la carte-mère et donc la présence d'une solution dédiée. Cette Intel HD Graphics 3000 s'en sort cependant bien dans son traitement de la vidéo, et fait aussi bien qu'elle le peut côté jeu vidéo.

Le PC est un camion disait Steve Jobs, et c'est l'impression que laisse ce nouveau MacBook Pro 13", représentant le plus récent d'une espèce appelée à disparaître (la conclusion serait valable pour le reste de la gamme). En mettant l'accent sur la puissance, Apple redonne ses lettres de noblesse à sa gamme professionnelle tout en laissant plus d'espace à sa gamme de MacBook Air, choisie pour faire la promotion de Mac OS X Lion, et qui est clairement le nouveau centre de gravité de la gamme (lire : Le MacBook Air serait un poids lourd des ventes). Ce nouveau MacBook Pro 13" est sans conteste le meilleur MacBook Pro 13" réalisé par Apple — et après tout, c'est peut-être tout ce qui compte. Est-il le MacBook Pro 13" que l'on attendait ? C'est une tout autre histoire…
avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@GuillaumeA2 : Florian le teste en ce moment même. Pour les SSDs, ça fait partie des choses prévues, mais pour dire quoi ? C'est acquis que les SSD foutent la pâtée aux HDs, même si les SSDs fournis par Apple sont parmi les plus lents qu'on puisse trouver.
avatar Che | 
Non, justement pour les comparer aux autres SSD du marché... Parce que, non content d'être parmi les plus lents, ils ne sont pas facturés parmi les moins chers...
avatar pepes003 | 
@MacBookair22 : on peut aussi tourner les arguments dans l'autre sens... Pour exactement le prix de ton MBA 13" 4Go de ram, tu aurais pu avoir un MBP : - avec un SSD 128Go [b]bien plus performant[/b] que le stockage flash du MBA - avec un proco' [b]incomparablement[/b] plus performant - avec un port FireWire 800 en plus - avec un port Ethernet en plus - avec un lecteur de carte SDXC - avec un SuperDrive permettant de lire et graver les CD/DVD - avec une [b]autonomie 30% supérieure[/b] - avec un [b]clavier rétro éclairé[/b] (feature devenue indispensable pour moi) ET SURTOUT un port TOURNE VERS L'AVENIR : [b]le THUNDERBOLT[/b]
avatar AlainDeLondres | 
On ne voit pas d'entrée de ligne à côté de la sortie jack pour le micro sur vos photos, il n'y en pas ?!
avatar toniof | 
J'ai un MBP C2D 2,16 (tout premier C2D) avec 3G ram (à 667), je voudrais un peu plus de puissance sans avoir forcément une bête de course (MacPro quad Nehalem en machine fixe), il commence à fatiguer mais la mobilité du MBA 11" 1,6 avec 4G me plait bien, est-ce une bonne idée ? (sachant que je peux le brancher sur un écran où je veux). Applications : W7 via //, CAO 3D type SolidWorks ou ToSolid, le reste est de la broutille... Quelqu'un a une idée ? Merci Tonio
avatar cedcrow | 
une carte graphique 3000HD légèrement en dessous de la GT330M en terme de performance ? Peut-on espérer du mieux avec une maj des drivers ? Je me souviens qu'avec StarCraft la GT330M c'était pas vraiment ça sous OSX...
avatar Rom33 | 
Machine complète et polyvalente? Are you kidding? Elle est molle pour les taches courantes à cause de son disque dur anémique et est complètement moisie côté performances graphiques. Cette machine ce n'est rien d'autre qu'un processeur puissant, elle est donc tout sauf complète et polyvalente!
avatar gtoto | 
ca serait tout de meme génial d'avoir un vrai comparatif entre un macbookpro 13" I7 et un macbook air 13" 2,13. en utilisation courante avec iphoto / web / allumage de la machine / encodage itunes / etc etc car j'hesite depuis plusieurs semaines, et je ne sais que prendre. a ce jour j'ai un macbook noir 13" 2,4ghz que j'ai boosté a 4g de ram et un disque a 7200tr/min. mais il se fait vieux je trouve...
avatar zandko | 
visiblement et d'après pas mal des premiers retours, beaucoup de problèmes de surchauffe sur les 15 et 17"
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Perso ça m'étonnerais que le chipset HD 3000 des Sandy Bridge suive de près la Geforce GT 330M (carte des anciens 15 et 17")... Déjà faudrait-il que ce chipset batte la Geforce 320M : pour avoir eu un MBP 13" avec cette dernière, je peux vous dire qu'elle n'est pas ridicule sur certains jeux gourmands (exemple : je jouais Crysis en médium en 1024 avec une fluidité satisfaisante).
avatar lyon3 | 
En fait si avec la sortie de lion apple rajoute un port thunderbolt et un processeur i7 (genre celui à 1,5 GHz) au macbook air, alors il aura les rares avantages du Pro, surtout si le prix resterait identique. Donc faut mettre du pro dans l'air
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Un i7 dans le Macbook Air ? Un ULV alors, seulement le critère de sélection sera ses performances/watt : quid de l'autonomie, de la chauffe ? Le but n'est pas d'en faire une machine surpuissante, et quand bien même quel serait alors l'intérêt pour Apple de proposer un Macbook Pro ?
avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@AlainDeLondres : entrée/sortie dans le même port @gtoto : sur des tâches légères, le MacBook Air semblera plus réactif grâce à son SSD : démarrage très rapide, lancement des applications très rapide. C'est vraiment à toi de cibler tes besoins : si tu sais que tu va avoir fréquemment besoin de tel ou tel port, ou de puissance de manière répétée, le MacBook Air n'est peut-être pas la meilleure machine. Mais je suis persuadé que pour 80 % des clients Apple, le MacBook Air est LA machine. @zandko : aucun problème ici.
avatar lyon3 | 
@JohnSonne Bien sur, le processeur dont je parle est le i7-2617M (TDP de 17 W ce qui est peut être inférieur à l'ensemble C2D + 320M actuel), il est à peine plus puissant (1,5GHz contre 1,4GHz actuellement) mais il a un turbo boost à 2,6 GHz et la mémoire est la DDR3 à 1333MHz. Bref, en gros c'est pas la fréquence mais le fait que ce soit un sandy brigde qui devrait améliorer le tout. Je me demande même si Intel ne l'aurait pas conçu spécialement pour le macbook air. En plus apparemment les nouveaux macbook pros n'ont pas baissés en autonomie. Les macbook pro n'auraient vraiment plus aucun intérêt, et si le prix est toujours 1000€ ma carte bleu fondra.
avatar macrider | 
Ce qui me surpend, c'est que personne ne s'est plaint du passage de 2 prises jack (1 entrée et 1 sortie) à 1 prise (entrée/sortie) sur les 13"... (oui je sais le passage s'est déjà fait depuis un moment avant 2010 je crois) C'est quand même pas pratique du tout pour les musiciens qui par exemple veulent utiliser leur mac avec logic afin de déformer un son en live par exemple! Aujourd'hui il faut un 15" ou plus sinon t'est mal...
avatar calimero007 | 
J'ai eu l'occasion d'avoir un certain nombre de Mac (Macbook air 11" modèle boosté, Macbook Air 13" 1,86 avec 4Go de RAM, Macbook Pro modèle 2010, etc...) et aucun n'a présenté de tel freeze lors de l'utilisation de VMWARE, je trouve cela limite inquiétant. Même avec un disque 5400 tr/mn sur un macbook de 2010 je ne me retrouve pas avec mon système figé le temps de l'installation d'un os dans VMWARE. Si je prends l'exemple d'une simple installation de seven, lors de la copie de la phase d'installation de l'os, le mac est inutilisable.Il n'est plus capable de faire autre chose. Le problème n'est pas lié au CPU, mais uniquement à l'activité du disque qui monopolise entièrement le système. Un exemple encore plus con, une fois seven installé, l'installation des vmware tools me prends 10minutes durant lequel tout est quasiment bloqué. Bref je pense l'echanger pour me reprendre un air 13" car c'est vraiment pénalisant. Update: le problème ne semble pas lié que lors de l'utilisation de VMWARE, mais également lors de la copie d'une grosse quantité de données de l'usb vers le disque interne. Je ne parle pas non plus de la fluidité du dock qui diminue fortement lors de l'activité CPU car c'est encore autre chose.... Si des possesseurs de Macbook Pro 13" 2011 peuvent tenter l'install d'un seven via VMWARE et nous faire un retour sur la réactivité de la bécane, je suis preneur
avatar blagman | 
Bonjour à tous. J'aimerai savoir si un mois après ce test, vous aviez rencontré les mêmes problèmes de chauffe, de bruit et de ventilateur à fond sur ces modèles de MBP 2011 i5, à l'instar de ceux rencontrés dans les modèles 13 i7 et 15. Merci d'avance pour vos réponses.
avatar guntar | 
bonjour, j'ai aquis un 13' entrée de gamme il y a 2 semaines. et je suis tres tres satisfait. (c'est 320 le HDD de base) c'est vraiment une belle machine, rapide, élegante (bien entendu), stable, souple. je n'y voit pour l'instant que des point positifs. Pour entendre le ventilateur, faut demander pas mal de chose à la machine, le i5 adaptant sa vitesse en fonction de l'utilisation. Evidemment c'est pas une machine pour jouer. Le HDD est peut-êter pas génial, mais j'ai pas vraiment senti de ralentissement a ce niveau. (je travail avec un iMac 24', core2duo 3Gz). Au niveau de l'upgrade, il y a 2 barettes de 2Go, donc obliger de racheter 2 barettes de 4Go. J'ai agréablement surpris du booklet dans boite, qui détails bien "comment remplacer un disque dur et rajouter de la RAM". J'ai hésité avec le 15pouce mais rentre pas dans un sac.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Bonjour, Est-ce que qqun pourrait me dire si le Macbook Pro est résistant aux conditions climatiques des grandes chaleurs et humidité. J'envisage en acheter un mais les prochains 3 ans je risque de vivre en Polynesie. Je vous remercie de vos avis!
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Bonjour, Je voudrais savoir si je pouvais jouer a Starcraft 2 avec ce macbook pro. Parce que j'ai cet ordinateur, et je voulais savoir ( meme si je ne joue plus trop sur ordi ) si je pouvais quand meme avoir un jeu, et ce, je voudrai starcraft 2. merci de vos avis.
avatar SolMJ | 
Entre le macbook air 13 pouces, le macbook blanc 13 pouces, et le macbook pro 13 pouces, ça fait beaucoup de macbook 13 pouces. C'est pas dans les habitudes d'Apple d'avoir autant de produits semblables.
avatar John Kay | 
Merci pour ce test intéressant. J'hésitais beaucoup à me reprendre un macbook pro, car mon actuel fête bientôt ses trois ans et que l'Apple Care m'est indispensable. Mais je trouve la gamme macbook pro bien trop chère pour ce qu'elle offre aujourd'hui. J'ai beaucoup hésité à passer de mon 15" vers du 13", pour une question de prix. J'hésite encore. Peut-être que ce qu'il manque à l'offre portable d'Apple est un Macbook Air 15" ? Rêvons !
avatar livaz | 
très intéressant votre test sur le Intel HD Graphics 3000.
avatar Che | 
Arg ! Après "sad ipod" et "sad mac", le retour des captures de la sad-cam ! :o) http://www.spillingcoffee.com/images/applesadipod2.gif
avatar A380COMO | 
c'est bizarre, tous les test sur le intel HD G 3000 qu'on trouve sur internet montre qu'il est inferieur a la 320m des MBP 13 de la generation precedente, à part chez macg..... ????????????????
avatar Che | 
Oui, très bien ces tests graphiques. Mais drôle d'idée de mettre le potentiel du Thunderbolt dans les "moins" du bilan... Je trouve que c'est un gros plus de cette génération et ça la rend bien plus pérenne. Et sinon, très belle conclusion, toute en nuances et en paradoxes.
avatar NE10 | 
Excellent conclusion. Il ne sert à rien cet ordi, même besoin de puissance en mobilité on est mieux sur le mba avec le ssd et le fait qu'il soit plus mobile. Et puis qui à besoin d'un tel processeur dans le train --'. C'est voué à disparaitre ce genre d'ordinateur, c'est déjà du passé.
avatar pepes003 | 
Le seul Benchmark intéressant n'est pas présent... A savoir, les relevés "terrain" et non pas de vulgaire bench synthétique. En gros, qu'avez-vous fait de ça : http://static.macg.co/img/2010/05/14performancesbig-20100503-212457.jpg Peut être mettrait-il trop en lumière les faiblesses de la cuvée 2011 des Pro 13" ??? ...ou par fainéantise...
avatar alargeau | 
Le seul truc que je trouve dommage dans vos tests c'est que vous ne croisez presque jamais les informations. Vous avez testé le MacBook 13", le MacBook Air 13" et maintenant le MacBook Pro 13" et pourtant rien est dit à part quelques petites remarques. J'aurais bien aimé une conclusion qui aurait pris en compte tout ça afin de connaître votre point de vue, au-delà des "benchs", qui pour un utilisateur lambda comme moi n'expriment pas grand chose.
avatar zandko | 
Interessant. un test du 15pouce haut de gamme est-il prévu?
avatar Kiru | 
De mon côté, je me suis commandé le 13" avec un petit SSD de 128 Go. Hâte de le recevoir. Du coup, ma question était ailleurs : quand vous dites que le macbook air, grâce à son SSD, marque la différence (cf. art. "pas de miracles"), on s'attend bêtement à ce que vous alliez plus loin avec le MBP 13", non ? Et il serait peut-être temps de faire des tests "complets" avec les SSD histoire d'avoir des points de comparaison lorsque les DD mécaniques disparaitront du paysage...
avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@pepes003 : ah oui, la couche complète quand même. J'avais juste oublié de faire une capture du tableau. Maintenant il est là, et on peut même comparer avec toutes les machines qu'on a testé depuis 2009. Et comme c'est dit dans le test, c'est juste la machine la plus puissante qui nous soit passée entre les mains. Jusqu'aux prochaines… @alargeau : ces machines sont de fait incomparables tant leur philosophie est différente. Le plus simple est d'ouvrir les trois tests, et de te faire ton avis à partir de tes besoins. Tu as besoin d'une machine pas chère (pour un Mac) et polyvalente ? MacBook. Tu veux un 13" très puissant avec une autonomie géniale ? MacBook Pro 13". Le MacBook Air 13" a encore une autre philosophie : je crois que la conclusion est assez claire — j'ai beau avoir un MacBook Pro 17", j'ai beau avoir toujours adoré la gamme Pro d'Apple, je suis désormais acquis au MacBook Air. @zandko : on va tester l'ensemble de la gamme.
avatar Macbeth | 
Je crois que le bilan est clair. Ce macbook mérite l'option ssd pour devenir vraiment au poil (si on a pas trop besoin de jouer).
avatar mikatiger | 
NE10: "qui à besoin d'un tel processeur dans le train" Moi, pour traiter mes RAW sans attendre :) = Bon bin je vais craquer tôt ou tard (tôt, je pense) :o Je vais y recycler mon X25-M °_°
avatar chalusf3 | 
En gros, quelqu'un pourrait-il me dire ce qu'il a de plus que le MacBook Pro 2010 (entrée de gamme : 2.4GHz, 4Go RAM, 250 Go) J'hésite.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Ben par rapport à un 2010, (bien) meilleur processeur, meilleure mémoire ram et enfin meilleure autonomie. Ce sont les changement les plus évidents. See ya
avatar GuillaumeA2 | 
Une idee de date pour un test du 15" 2.0ghz? surtout pour la carte graphique en fait. Je serais curieux d'avoir des tests avec le SSD apple. je pense que je suis pas le seul
avatar pepes003 | 
@Anthony : au temps pour moi. Un oublie ça arrive à tout le monde, 1000 excuses donc et merci pour ce test :)
avatar MacBookair22 | 
Je regrette pas mon Air 13"!! meme si le processeur est assez puissant, pour deux cents euro en plus j'ai un ecran tres haute résolution, du SSD et une bonne carte graphique

CONNEXION UTILISATEUR