CarPlay : premières prises en main déroutantes

Nicolas Furno |

Les journalistes présents à Genève ont pu utiliser CarPlay et donnent ainsi à voir cette nouvelle fonction en action et pas seulement dans des vidéos promotionnelles. L’occasion de mieux connaître ce système, auparavant nommé iOS in the Car, qui permet d’intégrer un iPhone dans une voiture, via un écran éventuellement tactile et des contrôles dans le véhicule. L’occasion aussi de constater qu’Apple n’a quasiment rien imposé aux constructeurs de voiture : écran tactile ou pas, résistif ou capacitif… l’expérience devrait être très différente selon le modèle choisi.

CarPlay dans une Volvo

Engadget et Metronews ont testé la fonction dans la nouvelle Ferrari FF présentée au salon et que l’on pourra commander dès cette semaine. Sur le tableau de bord, un écran tactile relié à un iPhone rangé sous l’accoudoir et relié par un câble Lightning. En haut à droite de l’écran, Ferrari a placé un bouton dédié à CarPlay : une pression active le système d’Apple et on retrouve l’interface que l’on a déjà vue plusieurs fois avec une série d’icônes. Une nouvelle pression et c’est l’interface et les fonctions de base de la voiture qui prennent le relais.

C’est pratique, par exemple pour exploiter le GPS stocké en local quand on est à l’étranger. De part et d’autre de l’écran, les raccourcis vers le téléphone ou le GPS s’adaptent en fonction du système utilisé : si on exploite CarPlay, c’est l’interface d’Apple qui s’affiche. Si on préfère l’interface de Ferrari, c’est cette dernière qui s’affiche à la place.

La Ferrari intègre un écran résistif qui n’est pas capable de faire défiler une liste sans icône dédiée…

Dans cette voiture qui devrait pourtant être vendue près de 300 000 €, Ferrari a fait l’étrange choix de placer un écran résistif, c’est-à-dire qui réagit à la pression et non par un simple contact. Cette technologie ancienne ne permet pas de faire défiler une liste comme sur un smartphone moderne et c’est pourquoi l’interface ajoute des boutons pour défiler et qu’il faut choisir une lettre sur une grille dans les plus longues listes. Certes, l’écran de la FF peut ainsi être contrôlé avec des gants, mais on s'attendait à un écran plus moderne.

La démonstration vidéo est d’ailleurs éloquente : CarPlay est lent et l’ensemble ne ressemble vraiment pas à ce qu’Apple propose en temps normal. En contrepartie, notons que l’on peut utiliser les contrôles physiques présents dans la voiture pour interagir avec l’interface. Cela semble plus efficace, mais il reste que c’est assez mesquin de la part de Ferrari et indigne d’une voiture de ce niveau.

Contrairement à ce que l’on pouvait penser, l’iPhone relié par son câble Lightning n’est pas bloqué quand il sert à CarPlay et on peut très bien utiliser l’interface habituelle d’iOS. Pour le moment, seule une connexion Lightning est proposée, mais on sait qu’à terme, le téléphone pourra communiquer sans fil.

Cet étrange choix de la part du constructeur italien n’est vraisemblablement pas du fait d’Apple, comme en témoigne cette autre prise en main, mais cette fois dans un concept car de Volvo. CarPlay sera intégré dans le nouveau XC90, un SUV vendu 50 000 € qui bénéficiera d’un écran tactile beaucoup plus moderne. Capacitif, il permet de faire défiler des listes comme on a pris l’habitude de le voir depuis la présentation du premier iPhone en 2007. L’ensemble paraît tout de suite plus moderne et agréable à utiliser et il reste à espérer que plus de constructeurs suivront la voie de Volvo.

La mise en place de Volvo permet de découvrir l’intégration de CarPlay sur un écran bien plus grand que ce qui est prévu par la firme de Cupertino. L’utilisateur a en même temps les informations données par le véhicule et le réglage de la climatisation et les contrôles d’Apple. L’expérience n’a pas grand-chose à voir entre Ferrari et Volvo, mais elle pourra être encore plus différente. Dans cette autre vidéo proposée par Mercedes (via), on découvre l’intégration à sa Classe C et il semble que l’écran choisi ne soit pas tactile.

Tout se fait par le biais d’un contrôleur physique présent au niveau de l’accoudoir. Mercedes utilise cette sorte de joystick dans ses véhicules depuis quelques années et il semble fonctionner parfaitement avec CarPlay. Il faut dire que la technologie mise en place est assez simple : on sait qu’il s’agit d’un flux vidéo, comme avec AirPlay. D’après le site N4BB, l’entreprise de Tim Cook aurait même conçu la fonction autour de QNX (filiale de BlackBerry depuis 2010), le système embarqué dans une majorité de voitures aujourd’hui. Un choix technique assez logique, mais ces trois cas montrent bien qu’Apple a laissé beaucoup de latitude aux constructeurs automobiles.

Dans tous les cas, CarPlay a été pensé pour une utilisation en voiture et cela se sent. On ne voit jamais de clavier, c’est Siri qui entre systématiquement en action quand il faut saisir du texte. Quand on ouvre les messages par exemple, on peut immédiatement donner le nom de la personne que l’on veut contacter par ce biais. Pareil pour le champ de recherche du GPS, sachant que l’application affiche directement un historique des destinations récentes, mais aussi les adresses récupérées dans les mails et messages, comme dans iOS 7 d’ailleurs.


Tags
avatar i-han | 

tous ça n'a aucun sens.
l'acheteur d'une FF se fiche de votre ecran , capacitif ou pas.
il achete un moteur, une marque de prestige et le reste a peu d'importance

avatar ludoholo | 

pardon mais le tactile dans une voiture ou l'on doit encore conduire, c'est une belle connerie ! 308, voiture de l'année, avec meme pas un bouton physique de volume... ou l'art de se manger un arbre en montant le son. Il faudra qu'on m'explique la différence entre tenir un telephone portable (interdit), et jouer avec une interface tactile intégrée (autorisé). Ca me dépasse...

avatar Le docteur | 

C'est pas faux, ça.

avatar joneskind | 

@ludoholo

Il n'est pas question de remplacer les boutons physiques. La 308 est peut-être voiture de l'année mais ça reste une totale hérésie, même à mes yeux. Le fait est que quoi qu'on fasse, il y a des écrans dans nos voitures (GPS, Autoradio Tableau de bord etc...) et que donc pour certaines fonctions, il peut être pertinent de les rassembler derrière un même écran. Pour les commandes les plus usuelles, tu conserves les boutons physiques (l'iPhone n'en est d'ailleurs pas dépourvu), mais pour d'autres, comme le GPS ou la playlist, tu peux naviguer dans un écran tactile (quand t'es côté passager) ou bien demander à Siri d'agir (quand t'es conducteur).

avatar ludoholo | 

je reste persuadé que le tactile tel qu'il est envisagé dans les véhicules actuels va amener son lot de problèmes, et d'accidents !

avatar Mirdyn | 

@ludoholo :
Le bouton physique pour le volume est à gauche du mange CD très chère ;) juste sous le SMEG!!

avatar Le docteur | 

On peut espérer voir ça sur autre chose que des voitures de luxe ?

avatar joneskind | 

@Le docteur

Vu comment c'est foireux, j'aurai plutôt posé la question inverse ^_^.

Mais j'imagine que moyennant une option à 2000€ (les experts de l'industrie automobile t'expliqueront mieux que moi pourquoi c'est si cher) tu devrais pouvoir accéder à cette killer-feature (sic) dans une Twingo sans problème.

avatar Lennart | 

Moi j'ai déjà prévenu mon chauffeur, ma prochaine Mercedes Classe S (version longue) n'en sera pas équipée. :)

avatar Fego007 | 

Travaillant dans l'automobile et ayant développé le système rlink de Renault je peux affirmer que c'est juste par manque d'argent et pas de place que l'on se retrouve avec des trucs peu adaptes.

Honteux l'écran resistif comme honteux le non tactile / cela est du qu'à une chose: cela n'a pas été prévu au départ tout simplement.

Très compliqué de concevoir une planche de bord vu les éléments internes c'est des choses que l'on prévoit en amont!

avatar FrCo | 

Elle est bonne celle là.

Pour Mercedes comme pour Audi et BMW, le non tactile, ce n'est en rien parce que cela n'a pas été prévu au départ, c'est par choix ergonomique tout simplement. Et que les commandes sont répliqués au volant, donc pas besoin de toucher l'écran, et par conséquent, les mains sont sur le volant.

avatar joneskind | 

Bon alors je prends l'écran de la mercedes en tactile (pour ma voisine) et tout ce que fait le gars avec sa petite molette (qui l'aurait d'ailleurs probablement tué 50 fois s'il avait vraiment roulé) je veux pouvoir le faire avec Siri. Et là je dis pourquoi pas. Par ailleurs je suis assez curieux de savoir à quoi correspond l'app COMAND qu'on aperçoit à 7:20

avatar Soub | 

La conception des véhicules présentés aujourd'hui ont commencé il y a environ 3 ans. Et je peux vous le certifier car je travaille justement dans ce domaine chez un constructeur que vous connaissez bien, il y a 3 ans, aucun fournisseur ne pouvait nous proposer un écran capacitif résistant aux normes automobiles et à un prix acceptable. Ça ne fait que un peu plus d'un an que ça existe... Patience... Ça va arriver...

avatar béber1 | 

il y a aussi l'évolution des composants industriels aux normes automobiles dont il faut prendre en compte.

On voit à ce sujet que Apple est toujours en phase avec les développements technologiques.
Et sa proposition Carplay arrive au moment où les composants requis seront plus abordables pour les marques (on pourrait prendre aussi l'exemple de l'iPhone qui arrivait au moment des développements des réseaux 3G dans les pays développés).

Pour autant, on peut supposer que chaque marque voudra produire et encourager ses propres solutions maison (plus développées que les actuelles) dans un 1er temps.

Est-ce que tu peux confirmer ce genre de supposition Soub ?

avatar caca d'oiseau | 

Moi, j'ai un patin-à-roulettes Phone, IPhone dans ma poche relié par SIRI aux roues de mes patins et quand je pense, STOP, je m'arrête, idem pour toutes les autres commandes, ...vala, c'était l'info du jour!

avatar Lennart | 

Le grand vainqueur sera celui qui présentera la même chose mais utilisable avec n'importe quel smartphone.

Indirectement sur le marché de l'occasion cela peut aussi avoir un impact positif comme négatif du fait de l'obligation de l'iPhone ou la l'option n'est pas du choix de l'acquéreur de la voiture et qui n'a pas forcément envie de changer d'écosystème.

avatar XiliX | 

Je suis d'accord avec tout ce qui a été dit ici :p
1. L'intégration du coté "smart" est encore très limité
2. Dans certains cas, j'ai l'impression de se retrouver à l'époque de la sortie de Rockr
3. Mais effectivement, c'est peut-être aussi une tactique de cheval de troie de la part de Cupertino

Apple a besoin d'avoir le support des constructeurs. C'est vrai qu'à la sortie d'iPhone, Apple a su imposer ses bons vouloir aux opérateurs. Et "grâce" à iPhone, le smartphone a un sens. J'ai connu les smartphones HP sous Windows CE/4/6, les Palms Treo toutes générations. Ils sont certes plus intelligents, mais moins facile à utiliser. J'entend par moins facile à utiliser, par moins intuitif.
Quand je vois un truc aussi bete que "Visual voice", mais pourquoi il a fallu attendre Apple ???

Donc oui à cette époque là Apple a pu imposer ses exigeances, sauf que à l'époque, Apple n'a pas encore été vu comme un ogre. Aujourd'hui Apple devenu tellement énorme que tout le monde a peur d'être "totalement" dépendant d'Apple.
D'être dicté par Apple. Aujourd'hui, l'industrie de l'automobile se méfie d'Apple comme la peste.
Il est donc important dans un premier temps que les constructeurs d'automobile acceptent Apple. Mais, pour donner un coup pied dans ce fourmillière, Apple doit sortir une voiture totalement repenser pour rendre CarPlay plus sexy.
En gros, rendre un smartphone en vrai smartphone. Rendre une smartcar en vrai smartcar. Pas juste, comme dissent certains, un écran déporté.
Je pense qu'à partir de ce moment là, les constructeurs vont vraiment proposer un système interressant. Mais ils ont besoin d'un exemple.

Le point fort d'Apple est de savoir proposer des produits que les gens souhaitent "inconsciement", mais qu'ils n'arrivent pas à l'exprimer.

Si je reprend l'exemple des smartphones d'avant iPhone, moi le premier, je rêvais d'un smartphone "science fiction".
Un smartphone smart, mais que l'on peut utiliser intuitivement. Converser avec Siri, c'était de la science fiction à l'époque.
Steve Jobs a toujours dit qu'il ne demande jamais ce que les utilisateurs veulent. Simplement parce que les utilisateurs ne savent pas obligatoirement toutes les avancées technologiques, et à quel moment ces techno sont accessibles.
On le voit avec le premier Macintosh. Si à l'époque on demande aux utilisateurs quel genre d'interface ils souhaitent avoir, jamais ils penseront à l'interface graphique. Ils ne la connaisaient pas encore.
Idem avec les smartphones... etc ...etc. Apple a toujours su montrer "ce qui est bien pour l'utilisateur" (d'accord je n'ai pas trouvé d'autre phrase moins pompeuse, mais l'idée est là).
Utiliser un smartphone avec le doigts et devenu banale aujourd'hui. Parler à son smartphone n'a plus rien de science fiction.
C'est dans ce domaine où Apple a une carte à jouer. Montrer à l'industrie de l'automobile ce que les utilisateurs souhaitent "inconsciemment".
C'est en ce moment là seulement qu'on aura une nouvelle révolution de l'interface "homme automobile". Ce sera très différent certainement de l'interface "homme machine". D'ailleurs il faut que ce soit différent, plus adaptés aux automobiles.
Aujourd'hui c'est encore de la science fiction :)

avatar DTreize | 

Je pense que beaucoup ici ne le savent pas, mais CarPlay est basé sur QNX BlackBerry. L'interface est celle d'IOS mais le coeur du système est celui de BlackBerry. Que l'on retrouve notamment dans leurs TELS. Pour Apple c'etait trop compliqué de partir à zéro donc ils ont pris ce qui se fait de mieux à savoir QNX. Il faut aussi savoir que BlackBerry et Apple sont liés depuis pas mal de temps.

avatar béber1 | 

euh, je ne formulerais pas ça de la même manière.
QNX est un OS commercial de type unix-like, qui a été conçu d'emblée pour le secteur des systèmes embarqués.
Il me semble d'ailleurs qu'il y avait une concurrence entre QNX et WinCE de MS développé pour ce même marché.

QNX s'est fait racheté ensuite par le groupe Harman (Kardon) puis par RIM, pour sa tablette PlayBook si mes souvenir sont bons.

Mais si Apple utilise QNX pour son Carplay, c'est moins à cause d'une éventuelle liaison entre Apple et RIM que parce que c'est un OS embarqué utilisé par de nombreuses marques automobiles de par le monde.
On voit d'ailleurs là le pragmatisme de la Pomme, qui même sur une solution qui semble aussi légère qu'anodine, assure par certains de ses choix techniques, l'avenir de ses solutions in-car

avatar XiliX | 

Je pense que le choix de QNX pour la version automobile d'iOS est dicté par le fait que QNX est multitaches temps réels contrairement au noyau d'iOS actuel qui est multitaches mais qui n'est pas du tout temps réels.

avatar béber1 | 

Y'a surement cette spécificité technique mais il y a aussi le choix d'une compatibilité assurée et maximale
Car alors, pourquoi Apple ne basculerait pas son iOS, de Darwin à QNX ?

Ce qui ne semble pas à l'ordre du jour .
Par contre QNX semble avoir été choisi là pour faciliter l'interface avec les systèmes embarqués dans les automobiles qui sont à majorité sous QNX si l'on en croit un article comme celui-ci

http://www.silicon.fr/ford-va-embarquer-blackberry-dans-ses-voitures-93002.html
"Un marché dont QNX détiendrait 70% des systèmes embarqué de « loisirs » pour automobiles, selon Bloomberg. Bientôt un peu plus si Ford confirme son choix."

avatar carplay | 

Pages

CONNEXION UTILISATEUR