Premiers tests des iPhone 5s et iPhone 5c

Florian Innocente |


L'embargo d'Apple sur les tests des iPhone 5s et 5c a été levé cette nuit et les médias américains ont publié leurs tests des nouveaux modèles. Extraits des points les plus marquants chez trois d'entre eux, Engadget, TechCrunch et CNET :

iPhone 5s - Touch ID



Le système d'identification par empreinte peut en mémoriser jusqu'à 5, soit du même utilisateur soit de différentes personnes dans la famille, explique Engadget. On commence par placer son doigt sur le bouton, l'anneau métallique sert de détecteur de présence d'un doigt pour alerter l'iPhone. Puis avec un assistant logiciel, on lance l'analyse et récupération des données dessinant votre empreinte sous-épidermique (ça ne marchera pas avec un doigt tranché…).



Il faut répéter l'opération cinq ou six fois pendant une bonne minute, poursuit Engadget, et une fois que suffisamment d'informations ont été collectées, Touch ID demande à ce que l'on pose son doigt selon différents angles. Cela permettra de l'utiliser plus tard sans nécessairement poser le doigt bien droit sur le bouton. Chaque profil est ensuite distingué par un nom différent.



Cette étape préliminaire achevée, Engadget a trouvé le principe performant : « Le scanner a été en mesure de reconnaître nos doigts en une fraction de seconde et sous n'importe quel angle. C'est tellement naturel en fait, que nous avons presque oublié que les mots de passe et les écrans de déverrouillage existaient encore sur le 5s. À maintes reprises, nous avons essayé de débloquer un iPhone 5 et un 5c avec le scanner avant de réaliser que nous devions utiliser avec eux la bonne vieille méthode du Glisser pour déverrouiller.

Ce n'est cependant pas encore parfait : le scanner ne fonctionnait pas lorsque nos doigts étaient humides ou posés seulement partiellement sur ​​le bouton d'accueil, pour autant, nous n'avons pas eu de problèmes avec une peau moite
 » Le site aurait aimé toutefois un double niveau de sécurité, pour certains cas de figure, où l'on réclame et l'empreinte et le mot de passe.

Même son de cloche chez TechCrunch s'agissant de l'étape de déverrouillage au doigt « J'ai eu à de rares occasions le message demandant de réessayer, mais leur fréquence a diminué, jusqu'à disparaître, ce qu'Apple explique par la capacité du capteur à s'améliorer en apprenant plus de choses sur votre empreinte au fil du temps. »

CNET ajoute quelques détails. Lorqu'on échoue trois fois à faire reconnaître le doigt, Touch ID propose de taper son mot de passe. Au bout de 5 échecs de détection, l'entrée du mot de passe devient obligatoire.

- lire aussi Plus de détails sur le fonctionnement de Touch ID pour d'autres précisions sur l'aspect sécurité.

iPhone 5s - Photos



En situation de basse luminosité, le capteur photo de l'iPhone 5s (ouverture à f/2,2 au lieu de f/2,4 sur le 5 et pixels de plus grande taille) fut systématiquement de meilleure qualité que sur l'iPhone 5, observe Engadget, avec des images : « plus nettes, des détails plus fins, des couleurs plus naturelles et beaucoup moins de bruit ». En pleine journée, il en est allé de même, bien que l'écart avec l'iPhone 5 ne soit pas toujours aussi manifeste (galerie)



Le capteur photo de l'iPhone 5s est au niveau de ses concurrents, mais sur des scènes identiques, ses photos contenaient quand même plus de bruit et moins de détails que celles prises avec le Nokia Lumia 1020. « Le 5s fait aussi un bon travail dans la reproduction des couleurs, mais ce n'est pas le plus performant dans cette catégorie. Cependant, ne vous méprenez pas : l'iPhone a été - et continue d'être - génial comme appareil photo que l'on utilise à tout instant. Ce n'est peut-être pas le meilleur, mais la grande majorité des utilisateurs d'iPhone en sera satisfaite. ».

Son flash à deux LED de couleurs différentes fait son travail, en produisant des images aux couleurs plus naturelles, que ce soit dans le cas de natures mortes ou de personnes. Autre amélioration à relever, un mode panorama plus véloce avec ce 5s, et capable d'ajuster l'exposition automatiquement pendant que l'on photographie la scène.


iPhone 5s à gauche et 5c à droite, image pleine taille - TechCrunch


TechCrunch écrit : « Je prends beaucoup de photos, et de manière générale j'emporte au moins un APN comme le Sony RX100. Mais Apple a vraiment fait un travail extraordinaire ici, la qualité des photos à partir de ce téléphone est excellente. La caméra FaceTime HD sur la face avant est aussi bien meilleure pour les appels vidéo, ce qui contribuera également à faire de FaceTime une expérience plus agréable. »

iPhone 5s - Performances



L'iPhone 5s dispose toujours de 1 Go de RAM, d'après ce qu'indiquent des utilitaires système, aucun changement a priori de ce côté malgré le passage du processeur au 64-bits. L'A7 est un double coeur basé sur le jeu d'instructions de l'ARMv8.

« En général, le 5s est nettement plus rapide, les apps se chargent plus vite et tout paraît plus vif. La plus grande amélioration, cependant, réside dans les jeux. Non seulement le gameplay est plus fluide, mais les cinématiques entre les missions se chargent plus rapidement et sont plus belles. À titre d'exemple, nous avons joué à Infinity Blade II sur l'iPhone 5, puis sur le 5s, et nous avons été étonnés de voir que nous étions passés à côté de longues minutes d'animation sur l'ancien appareil en raison de multiples cas où le framerate était insuffisant. Inutile de dire que cela n'a jamais posé de problème sur le 5s. »



Différents tests bruts, les scores les plus bas sont les meilleurs s'agissant de Sunspider



NB : Linpack est un bench de résolution d'équations




iPhone 5s - Processeur M7


Les applications utilisant le coprocesseur M7 ne sont pas encore légion, mais Plans en profite déjà. L'application est capable de basculer du mode voiture au mode piéton dans son guidage, dès que le M7 détecte le changement de vitesse. Il lui faut simplement un peu de temps pour apprécier la différence et comprendre que vous n'avez pas fait, par exemple, un arrêt à une station-service. Mais maintenant c'est aux applications tierces d'exploiter cette puce (lire aussi Ce que préfigure le co-processeur M7 d'Apple).

iPhone 5s - Autonomie



En lecture vidéo HD sans changement de luminosité, le 5s a tenu 10h 50 min chez Engadget, contre 9h et 17 min sur l'iPhone 5 (Apple promet 10h avec le 5s). En usage standard avec de multiples applications réseau, il a résisté un peu plus de 8h. Comme de coutume, chacun risque d'avoir une expérience très différente. Il faudra toujours recharger son iPhone le soir, souligne Engadget, mais il peut tenir une journée complète. La recharge intégrale a pris 50 minutes.

Chez TechCrunch : « Une charge complète est bonne pour environ 15 heures d'utilisation réelle, avec plus d'une journée et demie de veille. Lors d'une période d'utilisation intensive qui a impliqué de visionner beaucoup de vidéos en avion, cette durée a été ramenée à un peu moins d'une journée, avec près de 11 heures d'utilisation active. C'est très proche de ce que j'ai connu avec l'iPhone 5c, et cela montre que ces deux nouveaux téléphones ont connu des améliorations efficaces dans la gestion de la batterie. »

CNET a vu la batterie de son iPhone 5s se vider au bout de 11h en test de lecture d'un clip vidéo, avec mode avion actif et luminosité à 50%. L'iPhone 5c a tenu 10h et 16 min sur la même épreuve. Dans un usage plus classique, avec un iPhone 5s chargé à 8h, une recharge était nécessaire le soir à 20h mais il restait environ 20% de batterie. Ce qui équivaut, pour le journaliste, à ce qu'il connaît avec son iPhone 5.

iPhone 5s - Conclusions



Engadget : « Le 5s a fait l'objet d'un gros travail de la part d'Apple, mais sa valeur ajoutée reste à déterminer. Si les développeurs trouvent des moyens astucieux pour tourner le 64 bits, iOS 7 et le coprocesseur M7 à leur avantage, le 5s a le potentiel pour devenir le meilleur téléphone de l'année, le plus réussi d'Apple. Dans le cas contraire, beaucoup de gens attendront simplement l'année prochaine ».

TechCrunch : « Avec l'iPhone 5s, Apple obtient une fois de plus le droit de revendiquer le titre de meilleur smartphone disponible. À bien des égards, la partie matérielle peut ressembler à celle de son prédécesseur sur des points essentiels, comme l'écran Retina de 4", mais il s'améliore considérablement dans des domaines comme la caméra où il fera la différence au quotidien pour les utilisateurs, et l'ajout du capteur d'empreintes, qui est déjà une fonctionnalité qui me manque lorsque je reviens sur des appareils précédents ou sur le 5c. Et grâce au processeur 64 bits, ce téléphone, plus que n'importe quel iPhone avant lui, est susceptible d'être l'appareil qui se montre de plus en plus intéressant au fur et à mesure que l'écosystème logiciel s'adapte, ce qui est une excellente nouvelle pour les clients qui veulent un téléphone qui ne sera pas dépassé dès qu'arrivera le prochain grand truc »

CNET : « Ce sur quoi vous pouvez compter à coup sûr avec l'iPhone 5s, c'est qu'il a un appareil photo nettement meilleur, qu'il est plus rapide, et que sa partie graphique a du punch. Le reste ce sont des "trucs pour plus tard" […] Dans l'immédiat, l'impact de l'iPhone 5s est partiel, il évoluera avec ses applications.

L'iPhone 5s donne plus que jamais le sentiment d'être un téléphone "pro", l'équivalent du MacBook Pro. Ses caractéristiques ne sont pas prégnantes immédiatement pour le consommateur lambda. Pour beaucoup, l'iPhone 5c sera très bien. Les choses les plus demandées - une amélioration drastique de l'autonomie et un écran plus grand sont à nouveau absents du nouvel iPhone.

Si vous êtes profondément ancré dans l'écosystème Apple, le 5s pourrait être la première étape vers de nouvelles directions. Ses améliorations en vitesse, graphismes et certains points de sa batterie en font un meilleur téléphone que l'iPhone 5, si jamais vous avez attendu pour changer. Mais si vous avez déjà un iPhone 5, je dirais que ce n'est pas une mauvaise idée d'attendre un an. »



iPhone 5c





Chez Engadget, l'iPhone 5c a fait forte impression par son look inhabituel dans la gamme des téléphones d'Apple (galerie). Sa finition est qualifiée d'excellente, faisant penser à de la céramique au toucher et plaçant la barre un cran au-dessus de ce qui se fait chez les concurrents avec le polycarbonate.

«  On ne va pas mentir. L'iPhone 5c est magnifique - nous irions même jusqu'à affirmer que c'est le plus beau depuis l'iPhone 4 et 4S. Il donne instantanément à l'iPhone 5 et au 5s un air guindé en comparaison. Bien sûr, nous préférons au plastique des matériaux comme l'aluminium et le verre, et nous apprécions le savoir-faire méticuleux qui préside à la fabrication des iPhone 5 et 5s, mais tout de même - le 5c stimule une partie reptilienne de notre cerveau qui hurle, "Oh mon dieu, la couleur !" Il apporte une bouffée d'oxygène à la gamme iPhone et il parlera aux clients sur un plan émotionnel. En tant que tel, nous pensons que le 5c va être très populaire durant la prochaine saison des fêtes ».





Nombre des caractéristiques du 5c sont identiques à celle de l'iPhone 5 (qualité de l'écran, type de processeur, caméra arrière) avec toutefois une caméra frontale d'un meilleur niveau, la même que sur le nouveau 5s. Quant aux performances, comme vu plus haut dans le tableau, elles le mettent au même plan que l'iPhone 5, et tous les deux bien derrière le 5s. Idem pour la batterie qui, bien qu'un peu plus puissante que le 5, assure une autonomie similaire.

Dans son test, Engadget souligne à quel point ce nouveau design coloré se marie à perfection avec iOS 7. Sur un plan matériel, le site regrette surtout que les progrès ne soient que partiels sur la partie photo et que l'écran ne soit pas plus grand. Il faut rappeler que plusieurs fonctions sont absentes sur le 5c comparé au 5s : pas de LED à deux tons, pas de vidéo avec ralenti, pas de mode rafale à 10 images par seconde ni de stabilisation automatique et pas d'exposition automatique non plus lors des panoramas.



CNET apprécie également ce nouveau design et regrette également qu'un plus grand écran ne soit toujours pas à l'ordre du jour pour tenir la comparaison avec les modèles Android. Le boîtier du 5c donne une impression rassurante de solidité et de densité. La finition cependant ne manque pas de rappeler celles des 3G et 3GS, juge, amusé, le site. En somme, ce 5c est un iPhone 5, donc solide niveau performances, mais en plastique de très bonne qualité et qui propose un design rafraîchissant dans cette famille.


avatar pokpok33 | 
Je pense qu'en agence (orange, bouygues, sfr) le 5C fera une superbe vitrine avec toutes ces couleurs et a du potentiel avec abo. Le 5S sera vendu principalement nu dans les Apple Store ou autres boutiques. Ce n'est que mon avis perso.
avatar CRonoS007 | 
hmmm... Ios 6 - Ios7 meme combat niveau autonomie... Utilisation professionnel ( bcp de téléphone ), un peu de GPS et quelque actes sur MacG... je commence une journée a 7h... a 11h il est déjà sur le chargeur de la voiture... c chaud quand meme!!
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@iguanodon "Et vu ce que consomme un navigateur internet de nos jours, tu peux être certain que dès que tu utiliseras Safari, ça va être la fête aux fermetures d'app." Ça tombe bien safari (ou autre) est l'appli que j'utilise le moins sur mon iPhone . Le navigateur est un mauvais réflexe sur smartphone , mais je comprend que sur Androïd , vu la pauvreté des applis c'est un passage obligé ... :-)
avatar iguanodon | 
@Philoo34 Vu comment est représenté iOS sur Internet, les gens ne doivent pas faire comme toi :-) Et personnellement, je préfère ouvrir un onglet internet pour lire les news d'un site que télécharger une app qui va pomper mes contacts et avoir accès à ma localisation. J'ai en permanence une dizaine d'onglets ouverts dans chrome. Effectivement, je pense que les apps sont un mauvais réflexe :-)
avatar eden-eden | 
Hallucinant ! Après des années d'évolution, les performances de l'iPhone sont mises en valeur par... les jeux ! Autant de puissance, autant de fric pour jouer !!! Apple n'a-t-elle rien d'autre à communiquer que ça ??? Regardez comme c'est phénoménal toute cette puissance !!! Et donc ? Utile pour les médecins ? Pour des scientifiques ? Pour des explorateurs ? Pour des astronautes ? Pour des aventuriers de tout poil ? Non non non ! Que nenni ! Juste tu joues quoi ! Le sommet de la débilité des consommateurs ! Non pas qu'ils jouent, mais qu'ils ne soient plus réduits qu'à cela. Le nouveau modèle : t'es un joueur ou tu n'es rien. Il me semblait qu'Apple jonglait avec d'autres images auparavant : Gandhi, Einstein, Picasso, Luther-King,... Think Different !!! And now : Stop Thinking ! Stop Dreaming ! Just Play ! Apple ferait bien de nous montrer des applications un peu plus grandioses pour son bijou.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@iguanodon "Et personnellement, je préfère ouvrir un onglet internet pour lire les news d'un site que télécharger une app qui va pomper mes contacts et avoir accès à ma localisation. J'ai en permanence une dizaine d'onglets ouverts dans chrome. Effectivement, je pense que les apps sont un mauvais réflexe :-)" Désolé, je suis prévenu des qu'une app qui veut accéder à mes contacts. Par contre chrome te préviens de tout ce qu'il récolte sur ton bidule ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR