Des anecdotes sur la conception de l'iPhone

Florian Innocente |


D'anciens membres d'Apple ont raconté à Fast Company quelques anecdotes sur la genèse des iPhone et iPad, en particulier l'illustration des niveaux de confidentialité qu'Apple imposait à ses employés, même lorsqu'ils devaient travailler sur le même produit. Des témoignages qui sont extraits du petit livre, "Design Crazy", vendu 1,49€ sur l'iBookstore.

L'article rappelle d'abord quelques éléments connus. Le fait notamment qu'Apple a d'abord travaillé sur une tablette puis a décidé de s'orienter vers un téléphone, avant de revenir sur son projet initial, une fois l'iPhone sorti. Ou encore, que l'une des deux équipes assignées à la conception de formats possibles pour cet iPhone, avait testé un iPod mini doté d'une roue tactile servant de cadran de numérotation.


Steve Jobs plaisantant juste avant de révéler l'iPhone

Nitin Ganatra, ancien directeur de l'ingénierie d'iOS (aujourd'hui directeur exécutif chez Jawbone), se rappelle le prototype initial de l'iPhone : « Ça ne ressemblait pas à un téléphone. C'était un appareil de la taille d'une tablette, avec ce gros câble qui allait se brancher à un Mac. Dans un coin de cet écran, il y avait l'interface du téléphone ».



En mars dernier, Ars Technica a publié des photos qui ressemblent à cette description

En 2003, avant ces travaux sur un téléphone tactile, Apple réfléchissait à la manière d'intégrer un PC dans une tablette, explique Doug Satzger, ancien de l'équipe de design industriel. Lors d'une réunion, ils discutèrent des usages possibles du multitouch, comme de simuler une page que l'on tourne ou de faire un zoom dans une image. Un prototype fut réalisé une quinzaine de jours plus tard. Son collègue, Duncan Kerr, avait appliqué « une surface tactile à un écran posé sur une table et relié à une tour ». Cet "iPad branché à un PC" était riche de promesses, mais difficile à concrétiser à ce moment-là, surtout d'une manière qui réponde aux critères d'Apple.

« C'était à la fois un iPad sans être un iPad » résume Jon Rubinstein « C'était très cool, mais insuffisant. Du coup, cette technologie s'est retrouvée dans l'iPhone ».

Le véritable développement de l'iPhone débuta en 2005, conduit par une petite et discrète équipe. L'utilisation d'un écran tactile n'était pas à l'époque une évidence, comme l'ont montré les expériences menées dans l'équipe de Tony Fadell à partir d'un iPod mini. Puis, Apple acheta la société FingerWorks spécialisée dans le multitouch et Scott Forstall conduisit la seconde équipe ("P2") chargée de réfléchir aussi à la forme que pourrait prendre ce téléphone.


Un brevet déposé par Apple pour un iPod avec cadran téléphonique

Apple aime le secret, elle l'impose à ses employés, avec des niveaux d'accréditation différents, même à l'intérieur d'un groupe. Plusieurs participants au projet iPhone n'ont ainsi découvert le produit dans sa plénitude qu'à son lancement par Steve Jobs. Pendant que le studio de Jonathan Ive oeuvrait sur les formes de l'iPhone, les équipes logicielles de Scott Forstall travaillaient avec toutes sortes de simulateurs grossiers.

« On savait que l'on n'aurait pas le véritable matériel avant longtemps » raconte Ganatra « Nous avions développé un simulateur qui tournait sur un Power Mac G5, et isolé autant que possible les parties logicielles qui pouvaient fonctionner sans le reste de Mac OS.

Lorsque ça fonctionna, nous nous sommes dits : 'prenons le Mac le plus merdique qu'on puisse trouver', parce qu'on savait que nous aurions des problématiques de performances qui étaient occultées par cet ordinateur avec son super processeur.
 »

Pour simuler autant que faire se peut un iPhone, les ingénieurs choisirent le Power Mac G3 blanc bleu, le plus ancien à pouvoir faire fonctionner OS X. Plus tard, l'équipe reçut les composants destinés à l'iPhone, mais pas encore dans leurs (petites) tailles définitives. Ce kit de développement matériel, un Freescale MX-31 occupait la moitié d'une table avec une antenne modem et un écran relié.

À ce stade, les connaissances sur le produit étaient extrêmement compartimentées entre les équipes de Forstall et de Ive. « On s'est retrouvés à faire deux interfaces utilisateur » se souvient Andy Grignon, le manager du projet iPhone. « Il y avait cette interface incroyable que l'on pouvait avoir si l'on avait été adoubé par Steve Jobs et une autre, pourrie, utilisée pour les tests. C'est cette interface avec des boutons rouge et bleu affreux qui vous permettait de passer des coups de fil ou d'envoyer des messages. »


Une bêta du premier OS qui fut en vente avec un prototype sur eBay, en 2009

Pour accéder à la vraie interface, il fallait signer un document validé par Steve Jobs puis aller voir Scott Forstall qui intimait aux heureux élus l'ordre de n'en parler à personne pas même à leurs épouses. Cette chape de plomb confinait parfois à l'absurde, concède Ganatra. Des ingénieurs se plaignaient de ne pas avoir les mêmes droits d'accès que certains de leurs collègues alors qu'ils devaient collaborer.


L'équipe d’Ive avait réalisé des écrans factices de système pour imaginer l'iPhone autour. Notez la forme des icônes de signal réseau sur ces maquettes, révélées lors du procès avec Samsung, et datant de 2006…

« J'allais dans une pièce où l'interface définitive était préparée, puis j'allais voir l'autre équipe d'ingénieurs pour qui je dessinais sur un tableau un croquis avec les proportions de l'interface. On a procédé ainsi pendant plusieurs jours, jusqu'au moment où Scott est allé dire à Steve que ce serait certainement mieux si les personnes chargées d'intégrer la fameuse interface pouvaient la voir en vrai… »

Le secret sur ces développements ne fut pas complètement levé pour autant entre les membres de l'équipe de Forstall. Grignon raconte un cas extrême où deux ingénieurs travaillaient côte à côte pour déboguer le code, tout en étant séparés par un rideau, l'un avait le prototype grossier, l'autre un iPhone dans une forme plus aboutie…
Tags
avatar jujuv71 | 
Passionnant !!! Merci. J'adore le premier proto grossier.... XD
avatar miKeL | 
On regrette alors beaucoup le départ de Forstall qui a joué un rôle très important dans le développement de l'iPhone...
avatar iBenjy | 
J'ai ri pour le rideau.
avatar L.Fire | 
C'est beau, j'aurais tellement aimé participer à cette aventure incroyable.
avatar béber1 | 
timekeeper Mais l'iPad actuel n'est bien qu'un gros iPhone. Si l'iPad fini par se croiser avec le Mac et qu'iOS cède sa place à un vrai Mac OS mobile, la boucle sera bouclée. IPhone > iPad > projet de 2003 enfin abouti." Pas d'accord du tout avec ton analyse qui est que l'iPad sera
avatar Eaglelouk | 
J'aimerai bien que vous consacriez un article sur Forstall et l'importance (ou pas?) qu'il avait chez Apple. Très peu le connaissent vraiment à part depuis ses interventions aux keynote et son exclusion de chez Apple. Par flemmardise, je me suis jamais renseigné sur son cas, mais le fait d'apprendre — d'après votre article — qu'il a joué un des rôle clé dans la conception de l'iPhone m'intéresse fortement. Beau travail même si j'aurai aimé plus d'infos que ça !! :D
avatar cdag91 | 
Bravo super article
avatar béber1 | 
qui est que l'iPad serait un Mac tactile non abouti, et que finalement ce serait ça sa direction dans le futur, soit un terminal tactile Mac OS. De mon point de vue, ce n'est pas cela l'ère Post-PC qu'entendait Jobs, et dans laquelle il incluait aussi et très certainement le Mac "camion". C'est en fait la naissance d'une nouvelle micro-informatique, plus légère et plus souple, qui s'adapterait sous la forme de plusieurs type de terminaux, les uns plus divers que les autres, dans des types de besoins divers et pour des domaines précis et particulier. C'est la réponse à une analyse qui prévoit que le Numérique et donc la micro informatique allait envahir tous les domaines de la vie quotidienne des individus, et que de fait la micro des bureau et des portables serait complètement dépassée, même si celle-ci aurait toujours son utilité. Seulement elle ne serait plus qu'un domaine de la micro parmi des tas d'autres qui apparaitrait au fur et à mesure des décennies et des besoins numériques dans le futur. De fait l'iPad n'est pas un Mac tactile en potentiel, il est une des réponses à cette nouvelle micro qui doit essayer de tout remettre à plat, de tout renouveler pour rendre l'utilisation des terminaux et des applications encore plus facile, directe et pratique tout en étant ludique et agréable. Une nouvelle micro dans laquelle le PC et le Mac ne sont plus que des dinosaures, qui n'auront encore de vraies utilité que dans certaines taches lourdes et spécifiques. Pour autant, c'est vrai qu'on puisse imaginer que les terminaux mobiles et domestiques devenant de +en+ puisants grâce aux projets constants de la technologie et devraient se doter de puissance quasi équivalente à celle des PC portables d'aujourd'hui.. sauf qu'il seront légers et tiendront dans une main. Peu-être seront-ils connectables à des stations de travail comme unité périphérique avec des écrans plus grands pour certaines taches,, etc... Mais je crois qu'ils nous faut abandonner les anciens schémas de
avatar Log_Boy | 
Merci pour cet article, voila mon week end qui se fini en beauté. :)
avatar Isacc25 | 
Je comprend mieux le design rétro d ios 7!
avatar Mathias10 | 
@Log_Boy : Week-end pourri? ^^ Le coup du rideau c'est vraiment ridicule, s'il n'y a eu aucune fuite c'était car jobs avait commercialisé 5 mois après la présentation du coup aucune fuite (de chine)
avatar Smjm | 
Malheureusement ce culte du secret est terminé depuis la venue de Cook à la tête de la firme... :-(
avatar bugman | 
@ béber1 : Deux pannes de piles à la suite ?
avatar damiendu83600 | 
@smjm : C'est faux ce que tu dis là ... IOS 7 est reste secret jusqu'à la fin. Le mec pro pareil, le MacBook Pro rétine aussi et Apple fait tout pour que tout reste secret, seulement comme depuis 2010 les productions d'Apple sont très importante et il est difficile d'éviter les fuites même si apple aimerait ...
avatar Bruno de Malaisie | 
La vache! Ce n'était pas une blague, l'iPod avec un cadran de téléphone que S.Jobs avait présenté lors de sa meilleure Keynote en 2007? C'était donc un des projets!!!
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@béber1 "De fait l'iPad n'est pas un Mac tactile en potentiel, il est une des réponses à cette nouvelle micro qui doit essayer de tout remettre à plat, de tout renouveler pour rendre l'utilisation des terminaux et des applications encore plus facile, directe et pratique tout en étant ludique et agréable." Tout à fait d'accord . Et c'est la qu'on se rend compte que des sociétés comme Apple, MS , sont importantes dans l'évolution de ces terminaux , elle donnent chacune une direction , qui , pour être correcte doit être adoptée par le plus grand nombre . Tout passe par la,pour l'avenir , faire adopter une solution par le plus grand nombre . Partir dans toutes les directions pour laisser les gens choisir comme le fait Samsung ou autre est une mauvaise solution , car il n'y aura jamais de majorité d'utilisation donc des interfaces et du matériel disparate ce qui n'aboutira jamais à une évolution qui serait bénéfique à tout le monde mais plutôt des tas de petites solutions bâtardes de ci de la , et au final rien d'universel et de pratique pour tous . Pour évoluer il faut un standard , comme dans les domaines de la vidéo, de la photo et autres ...
avatar rikki finefleur | 
Tout ces protos pour finalement se retrouver avec une interface d'acceuil proche d'un windows mobile (icone en haut - barre d'appli en bas). Lui meme copié d'un win 95 . A noter que win 2000 possédait déjà un clavier virtuel. Que l'on retrouve par exemple dans dans windows mobile 6. On retrouve d'ailleurs encore aujourd’hui de nombreuses similitudes de design avec W6 dans les appareils de ce jour. http://www.clubic.com/article-69650-3-windows-mobile-6-microsoft-test.html
avatar Silverscreen | 
@ rikkifinefleur Oui, il y avait déjà eu des claviers virtuels (quoi qu'à part le Virtue et un système de palettes de caractères sur tabletPC, je vois pas) et, comme pour les smartphones actuels avec stylets, des cas de reconnaissance d'écriture antérieurs. Mais il y a un monde entre intégrer une techno parce qu'on peut le faire et la rendre fonctionnelle au point de révolutionner les usages parce qu'elle devient le nouveau standard. Même toi, tu dois être capable de comprendre que l'iPhone à changé toute la manière de concevoir et d'utiliser un téléphone... Secundo, dire qu'iOS s'inspire de Windows, c'est comme dire qu'il s'inspire de l'interface de mon imprimante multifonctions Epson : une grille d'icônes, un dock de raccourcis et une typo sans sérifs en majuscules, ouh là, Apple a vraiment TOUT pompé... Sérieux, t'as de la merde dans les yeux ou tu crois vraiment qu'une interface utilisateur se résume à ça ? Et tu sais quoi ? En fait, Apple n'a rien inventé avec l'iPad : les tabletPC existaient avant... D'ailleurs, à l'usage, c'est 'quasi' pareil, hein ? Pff, à ce stade de troll et de mauvaise foi, c'est pas les news Macg que tu devrais hanter mais la salle d'attente d'un psy. "Le monde est cruel : c'est aussi la faute d'Apple" ?
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@Silverscreen "Sérieux, t'as de la merde dans les yeux ou tu crois vraiment qu'une interface utilisateur se résume à ça ?" Mouaih bon . A 2h du mat , le cerveau est déjà en veille , il sert plus qu'à garder les yeux ouverts ... :-)
avatar BeePotato | 
Toujours aussi joli, ce PowerMac G3 B&W. :-)
avatar Loustik | 
Merci MacGe, Un article très passionnant.
avatar Almux | 
@rikkifinefleur Je crois, surtout, que tu as complétement oublié que Windows n'aurait jamais existé si Steve Jobs n'avait pas eu la bizarre idée de faire confiance à Bill Gates en l'intégrant dans les proches collaborateurs des débuts du Mac... D'où le culte du secret qui a été la conséquence de ces excès de confiance.
avatar en ballade | 
@Almux : Oui comme stevie et rank Xerox tout le monde s influençait a ce moment la il y avait tout a construire
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@en ballade désolé mon pote mais dès que ça concerne apple il y a joker!! hé ouai marque d'exception, droits exceptionnels , T'as les glandes? Il ne te restes plus qu'une chose pour éradiquer tes aigreurs, adopté un régime à base de pommes hallucinogènes.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
@timekeeper : Relisez car je présume que vous n'avez rien compris ??? Mdr

Pages

CONNEXION UTILISATEUR