2013 : une année pour sortir l'iPhone du moule

Florian Innocente |
2013 pourrait être l'occasion pour Apple de casser la mécanique de lancement de ses iPhone, devenue assez prévisible, à la fois par ses clients et par ses concurrents. Dans un édito intitulé "The 'iPhone 5S' problem", Rene Ritchie du site iMore, aborde ce sujet du renouvellement des iPhone qui voit chaque année un nouveau modèle majeur être suivi l'année suivante de son itération, ces séries "S".



iPhone Edge suivi par un iPhone 3G au nouveau design, remplacé par un 3GS plus rapide et capable de filmer ; iPhone 4 au nouveau design, avec écran Retina, FaceTime et l'enregistrement en 720p, suivi par un 4S plus rapide avec un meilleur appareil photo, l'enregistrement en 1080p et Siri. Puis l'iPhone 5 avec tout à la fois un nouveau design, un connecteur différent, un nouvel écran, des processeurs plus rapides et la 4G.

Le schéma est maintenant connu et rodé, c'est celui des évolutions Tick-Tock d'Intel appliqué à l'iPhone. Une année un tout nouvel iPhone, l'année d'après une itération "S" qui améliore l'existant. Un principe, s'il est reconduit qui amènera un iPhone 5S, "simple" amélioration du 5 actuel. Intéressant pour ceux restés sur des 4 ou 4s avec des engagements pluriannuels auprès des opérateurs, mais moins emballant pour les autres de par le caractère prévisible de cette mise à jour.

Problème, écrit Rene Ritchie, même si Apple a déplacé les périodes de sortie de son nouvel iPhone entre le milieu de l'été et l'automne, une partie des clients connaît maintenant ce rythme. Les concurrents d'Apple aussi, qui savent qu'avec le premier semestre de l'année on est dans le ventre mou du cycle de vie de l'iPhone, où le modèle du moment aura déjà perdu de sa fraîcheur et où son remplaçant se fera encore attendre quelques mois.

« Apple a aussi appris à ses concurrents comment contrecarrer l'iPhone. Ce n'est probablement pas une coïncidence de voir HTC annoncer sa prochaine génération de smartphones Android, le HTC One, en février ou que Samsung tienne sa conférence pour le Galaxy S4 en mars. Et si je suppose que BlackBerry aurait préféré se remettre en piste nettement plus tôt, ils lancent aussi le Z10 aux États-Unis au début du printemps, loin de la période où l'iPhone va tout occuper ».


S'agissant d'HTC, on notera que son planning a été sérieusement malmené par son incapacité à sortir rapidement son One. Ses sous-traitants ne jugeant plus le fabricant taïwanais comme prioritaire (lire HTC snobée par ses fournisseurs). En outre, tant HTC que BlackBerry ont fort à faire pour arriver ne serait-ce qu'au mollet des ventes d'Apple. Le danger n'est pas encore là.

À ce stade de la compétition, la période de flottement entre deux lancements d'iPhone profite surtout à un acteur comme Samsung qui peut occuper à loisir la rumeur, les médias et les écrans publicitaires, en sachant qu'il sera seul en piste. Ironie de l'histoire, c'est plutôt une série "S" que Samsung a lancé avec son Galaxy S IV. Les autres grands du téléphone - Nokia par exemple - ne sont encore que des nains dans un duopole du smartphone dominé par Samsung et Apple.

L'inquiétude tourne autour de la capacité d'Apple à maintenir la pression avec un "simple" iPhone 5S. Les ventes de ses téléphones n'ont pas démérité à la fin 2012, loin de là (lire L'iPhone a dominé le marché américain à Noël). Lors des derniers résultats fiscaux 2013, Tim Cook a affirmé que la production d'iPhone 5, mais aussi d'iPhone 4, n'avait pu suivre la demande sur tout le dernier trimestre 2012 (Apple ne communique pas sur la ventilation des ventes entre les trois générations actuellement disponibles).

Des analyses le mois dernier ont montré à quel point, sur le marché américain du moins, Apple avait su tenir tête à tous ses concurrents, Samsung compris (lire Apple n° 1 du téléphone aux États-Unis : explications). Mais cette domination s'est faite aussi et surtout grâce aux iPhone 4 et 4S, encore majoritaires dans les ventes globales.

Verizon, le premier opérateur mobile américain, n'a pas dit autre chose à la fin janvier. Sur 9,8 millions de smartphones activés au dernier trimestre 2012, 6,2 millions ont été des iPhone et sur ce volume impressionnant pour un seul fabricant, les iPhone 4 et 4S ont encore pesé pour la moitié (lire Verizon : 63% d'iPhone vendus au dernier trimestre). Ce qui est remarquable en soi pour des modèles bien éloignés des canons en vogue aujourd'hui avec leurs écrans immenses, la 4G et autre multiplication de coeurs.

Au vu de l'intérêt pour les "anciens" iPhone et si Apple reste calée sur son cycle de renouvellement, est-ce qu'un iPhone 5S suffira à enfin démarquer cette nouvelle gamme des deux anciennes alors que l'on parle d'un relatif essoufflement après des années de croissance ininterrompue ? (lire aussi Citi pessimiste sur les ventes d’iPhone).

« Le premier iPhone n'avait pas de 3G ou de GPS. L'iPhone 3GS n'avait ni le plus grand écran ni la définition la plus importante face aux meilleurs Android du moment. L'iPhone 4S n'avait pas de 4G. L'iPhone 5 a sauté la NFC. Ce qui fut critiqué par les utilisateurs les plus pointilleux. Maintenant, l'idée même que le 5S, un iPhone qui n'est même pas annoncé, pourrait ne pas avoir de 1080p, de définition de plus de 400 ppp ni de biométrie, est pointée du doigt par un public de plus en plus large comme preuve évidente qu'Apple s'est égarée, et que d'autres fabricants sont désormais en tête.

Au cours des années "Tock", Apple a fait un bond en avant avec des technologies comme l'écran Retina. Mais dans les années "Tick" comme celle-ci ? Les marchés sont capricieux et ce sentiment peut prendre de l'ampleur. Et la crainte de certains utilisateurs d'iPhone face à tout cela c'est qu'un iPhone "5S" ne soit tout simplement pas suffisant. »


Pour autant, il s'agit d'Apple, et comme le rappelle Ritchie, il y a tout lieu de penser qu'elle est parfaitement consciente de cette situation. Dans une année où tout le monde attend la répétition de schémas connus, Apple pourrait justement prendre son monde à contre-pied. Elle l'avait fait dans une moindre mesure en cessant de numéroter ses iPad et en baptiser son troisième modèle de "New iPad" au lieu du très attendu iPad 3. Phil Schiller l'avait justifié par une volonté de « ne pas être prévisible ».

Plutôt qu'un iPhone amélioré comme seul centre de l'attention, la surprise pourrait alors venir d'autres produits autour qui viendront le compléter, l'appuyer, le mettre en valeur. Ce fut le cas avec l'iPad mini qui a ouvert des perspectives supplémentaires à une gamme d'iPad qui évoluait de façon relativement mécanique.

Entre la montre et l'iPhone "low cost" - pour ne reprendre que les rumeurs les plus récurrentes - il y a de quoi entourer le lancement d'un possible iPhone 5S. Enrichir l'écosystème d'un côté et développer la gamme iPhone de l'autre à destination d'un autre public. Les efforts déployés en direction de la Chine et de l'Inde n'attendent certainement qu'un modèle plus adapté encore pour élargir la cible de la clientèle (lire Les ventes d'iPhone explosent en Inde & iPhone : difficultés et perspectives en Chine).

Le calme de ces premiers mois de l'année est suffisamment singulier pour que l'on verse dans un certain optimisme sur ce qu'Apple prépare.

Sur le même sujet :
- Apple : un début d'année beaucoup trop calme ?
Tags
avatar iCaramba | 
@patrick86 : Le 4s n'est même pas hspa+…
avatar iCaramba | 
@fusion : 'les 400+ ne se justifie que sur les androphones de 5 pouces et +.' Hein ??? Justement us l'écran est grand moins c'est utile de mettre 400ppp…
avatar patrick86 | 
@iCaramba : Oui, c'est ce que je me suis dit après. Et selon Frodon, aux US, un réseau HSPA peut être considère comme de 4ème génération... Ceci explique cela.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Les Goophone sont connus être des copies quasi parfaites des iPhone, même si le HTC One y a eu droit récemment. À l’heure où de nombreuses rumeurs font état d’un iPhone low-cost, Goophone prend les devants avec son [url=http://www.galaxys-4.fr/]iS5[/url] : une version low-cost du déjà low-cost Goophone i5. Comme le modèle original, il dispose d’un écran tactile de 4 pouces, mais affichant du 480 x 854, une puce double-cœur Mediatek MT6577 à 1 GHz avec un PowerVR SGX Series 5 pour la partie graphique. Nous aurions 512 Mo de RAM selon ce revendeur (d’autres parlent d’ un Go) et 8 Go pour le stockage.
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Les Goophone sont connus être des copies quasi parfaites des iPhone, même si le HTC One y a eu droit récemment. À l’heure où de nombreuses rumeurs font état d’un iPhone low-cost, Goophone prend les devants avec son i5S : une version low-cost du déjà low-cost Goophone i5. Comme le modèle original, il dispose d’un écran tactile de 4 pouces, mais affichant du 480 x 854, une puce double-cœur Mediatek MT6577 à 1 GHz avec un PowerVR SGX Series 5 pour la partie graphique. Nous aurions 512 Mo de RAM selon ce revendeur (d’autres parlent d’ un Go) et 8 Go pour le stockage. http://www.galaxys-4.fr/categorie/rumeurs/
avatar Anonyme (non vérifié) | 
Les Goophone sont connus être des copies quasi parfaites des iPhone, même si le HTC One y a eu droit récemment. À l’heure où de nombreuses rumeurs font état d’un iPhone low-cost, Goophone prend les devants avec son i5S : une version low-cost du déjà low-cost Goophone i5. Comme le modèle original, il dispose d’un écran tactile de 4 pouces, mais affichant du 480 x 854, une puce double-cœur Mediatek MT6577 à 1 GHz avec un PowerVR SGX Series 5 pour la partie graphique. Nous aurions 512 Mo de RAM selon ce revendeur (d’autres parlent d’ un Go) et 8 Go pour le stockage. http://www.galaxys-4.fr/categorie/actualite/
avatar macoupc | 
Il n'y a qu'ici qu'on lit de vrais articles d'analyse sur l'univers mac ! Merci ! Aller, je désactive 5 minutes mon bloqueur de pub et clique sur une bannière. Ouhou ! Je préfèrerais payer ce genre de contenu à la demande mais bon. Ça devient dur de rester passionné pour les iPhones et l'innovation Apple en particulier, ils sont obligés de cacher le maximum pour garder des secrets de fabrication ou d'invention ? Ou iOS n'évolue plus vraiment au risque de désorienter un nombre immense d'utilisateurs... pas évident comme exercice. Idem pour mac os x d'ailleurs. Ce sont de très très bons systèmes, perfectionnés à l'extreme (mais il y a une marge de progression ou de personnalisation peut-être), améliorés mais pas révolutionnés. C'est pareil pour le matos, à moins de décliner un iPhone incassable, un étanche, un design pour frimer aux cocktails ou de faire le tout à la fois... "la housse c'est pour les autres téléphones". La réponse est peut-être dans l'iphone mini-nano-éco. La coque à changer c'était vraiment pas une mauvaise idée de NOKIA quand même. Elle a vécu à cause des écrans tactiles et du côté kitsch de certaines coques qui ont noyé le poisson.
avatar macoupc | 
Ah on se prend bien la tête pour aider Apple à trouver des idées, comme si on avait des actions Apple !
avatar Anonyme (non vérifié) | 
D'un point de vue hardware l'iPhone 5 est irréprochable et le prochain iPhone le sera très certainement aussi quelque soit son nom. Cette année j'attend surtout Apple sur le software et iOS. J'attend au minimum une refonte esthétique, des améliorations ergonomiques, de nouvelles fonctionnalités et pourquoi pas de nouvelles apps.
avatar apow | 
Il serait peut-être temps que Apple s'en rende compte oui ...
avatar @MathieuChabod | 
Reste juste à voir le carton d'invitation et le lieu de la keynote pour savoir si ça sera un simple iPhone 5S ou pas ...
avatar gagool | 
Donc on pourrait s'attendre à un iPhone 6 qui casserait le calendrier et qui serait présenté le jour des 6 ans de l'iPhone... ?
avatar TimeMachine | 
Pour ma part c'est surtout iOS qui me fait de moins en moins rêver. L'iPhone 5 en tant que matériel est très bien.
avatar philiipe | 
Petite remarque. Il est repris : "iPhone Edge suivi par un iPhone 3G au nouveau design" Non, pas qu'un nouveau design. La principale nouveauté était l'arrivée d'une puce 3G !
avatar iCaramba | 
Très enthousiasmant :D
avatar graig02 | 
Article très intéressant qui met en évidence de nombreuses questions, apple saura-t-elle y répondre? Personnellement je n'en ai pas la moindre idée. J'ai envie de croire que oui, mais quand on voit le nombre de choses délaissées par apple entre autres sur le software des mac. En même temps, l'iphone et l'ipad étant devenu les produits les plus importants pour la pomme, on peut espérer une concentration de ses efforts sur 2 appareils. Ceci dit, on sait qu'ils procèdent toujours par petites touches pour améliorer ce qui existe déjà. Mais s'ils procèdent ainsi, ils vont se faire/se font devancer par la concurrence qui a largement comblé son retard. Bref, je suis curieux de voir ce que ça va donner dans les prochains mois...
avatar laurenzobiato | 
Elle sortent quand les invitations?
avatar Alias | 
Personnellement, je ne crois plus qu'Apple ait encore la capacité de nous surprendre. Ils ne font que gérer.
avatar iCaramba | 
@graig02 : Pareil , j'espère , je pense que c'est possible mais est-ce que ça sera vraiment un 5s ou pas ?…
avatar Coolsinus | 
@TimeMachine : Je suis tout à fait d'accord, iOS6 n'a vraiment pas apporté grand chose. Puis quand on voit comment les concurrents innovent (BlackBerry et Samsung)... Après niveau hardware c'est du très bon matos ! La seule chose qui me dérange est le format 16:9 de l'écran, et non pas son écran en moins de 400ppi..
avatar baptistecanazzi | 
Comme souvent, excellent article.
avatar flette | 
Ils avaient un tyran visionnaire et charismatique qu'il s'agit de remplacer. Des pointures sont parties... pas forcément de leur plein gré. Faut leur laisser un peu de temps pour que chacun trouve ses marques. Après cela il faut s'occuper des produits sur une aire de jeu illuminée comme en plein jour avec des millions de spectateurs et de concurrents qui scrutent le moindre indice. Ajoutons le fait qu'Apple est assise sur des montagnes de $ au 4 coins du monde. Enfin, bientôt 10 ans de plein succès, faut bien qu'ils se prennent les pieds dans la tapis. Bref, on sait rien ;-)
avatar onlyju | 
Tout a fait d'accord, j'avais suggérer très récemment que c'était le meilleur moment pour Apple de surprendre tout le monde, en rompant son habitude de sortir un modèle xS! Surtout vu que son plus gros concourant, Samsung, a déçu avec l'annonce de son S4, qualifié meme de S3S par certains journalistes, ça serait vraiment le bon timing pour montrer qu'Apple est toujours la et qu'ils savent surprendre en sortant la killer feature (hard ou soft?) ou carrément un nouveau design (moins probable je pense) pour rappeler à tout le monde qu'Apple n'est pas mort.
avatar Arpee | 
@Alias : 'Personnellement, je ne crois plus qu'Apple ait encore la capacité de nous surprendre. Ils ne font que gérer.' Le nouveau campus d'Apple à Cupertino vous donne-t-il l'image d'une société qui n'a plus la capacité de surprendre ? Allons donc, guérissez-vous de cette tendance négative à dénigrer la pomme pour un oui ou pour un non, encouragé par une presse qui ne se nourrit que d'annonces ou d'analyses pessimistes pas vraiment justifiées.
avatar SugarWater | 
Apple a essuyé les plâtres à produire le 5 avec une bonne cadence et une bonne qualité, il serait dommage de ne pas en profiter..

Pages

CONNEXION UTILISATEUR