avatar John McClane | 

Il a l'air trop beau ce camion !

avatar Maliik | 

En plus d'être électrique, ce qui est un changement énorme quand on sait la pollution liée au transport de frête, ce camion sera autonome en partie...

Vivement septembre !

avatar anonx | 

Ayayaille ?

avatar NAVY7GAS | 

Optimus Prime, métallique roulant.

avatar droyze | 

J'ai envie de dire..... Beau comme un C*******

avatar jb18v | 

J'ai pensé au Sandcrawler, c'est grave ? ?

avatar Yohmi | 

Entre le bruit, la pollution, les vibrations (pas forcément bonnes pour le corps du conducteur je présume) et le fait de passer de très longues heures sur des axes routiers principaux, un camion électrique avec aide à la conduite semble en effet être une petite révolution.
On ne risque probablement pas de voir les Tesla en France, vu le probable coût d'un véhicule (même si au fond, tout est possible), mais ça va encore donner un coup d'accélérateur au marché de l'électrique, motiver les entreprises à améliorer encore les batteries… que du bon ! Moi qui ai vécu des années en face du quai de livraison d'un supermarché, avec le vacarme de bon matin et les verres qui tremblent… ça me parle ☺️

avatar colossus928 | 

@Yohmi

Vraiment à étudier pour les entreprises en effet. Carburant, assurance, pollution.

avatar Pas-un-philosophe (non vérifié) | 

Surtout si les pauses obligatoires pour les chauffeurs peuvent servir à recharger les poids lourds, sans compter qu'il n'y a plus de risque de se faire voler du gazole dans les réservoirs.
Ils apportent sans doute une solution pertinente dans ce domaine.

avatar NymphadoraTonks | 

@Yohmi

Et pourquoi on ne les verraient pas en France ? Des Tesla tu en as en France, Tesla viens même d'annoncer que maintenant tous les français sont à moins de 160 km d'une station de super chargeur Tesla. Le véhicule électrique progressé d'année en année en France au point que le pays est celui qui en compte le plus en Europe avec la Norvège. Il y a plus de bornes de recharges pour véhicule électrique que de stations services. Donc je comprend pas la réflexion, tout est déjà la pour des camions électrique.
Si tu parle de prix du véhicule, déjà on ne le connais pas. Ensuite, quand on voient les gros semi remorques Mercedes dès société de transports je doute que le prix soit un problème pour ces grosses sociétés si la rentabilité du véhicule est la.

avatar nabla | 

Véhicule électrique ne signifie pas absence de pollution... il faut bien produire l'électricité: vu les pertes dans le transport d'électricité, il n'est pas toujours évident que ça pollue moins... En France elles sont nucléaires, ailleurs au charbon, au fioul... (sans compter la pollution pour créer les batteries, etc.).

avatar Baptiste_nv18 | 

@nabla

Peut être mais maintenant plus de 50% de l'énergie crée sur terre est d'origine renouvelable.

avatar Yohmi | 

@nabla

Au pire, et en prenant en compte que la marge de progression est énorme sur l'électrique et inexistante sur le pétrole (aussi bien en terme de production que d'optimisation de la consommation), on se retrouve avec une pollution globale plus ou moins équivalente pour l'instant, et une pollution immédiate (pour les êtres vivants qui s'approchent des routes, à commencer par moi ?) drastiquement amoindrie. Quand on traverse au feu, derrière un bus, un camion, ou même une voiture, entre l'odeur, la pollution évidente ainsi que sournoise (particules fines), on se prend une bonne dose à chaque fois. Les sinus irrités, les yeux qui piquent, l'odeur peu ragoûtante de bon matin, sans parler des vitres, des façades, des aérations avec ce dépot noirâtre probablement pas uniquement dû aux gens qui secouent leurs tapis, c'est le quotidien de bien des citadins. Rien que pour ça, c'est un progrès pour tous.

avatar fte | 

Un camion électrique pose un problème d'autonomie et de temps de recharge assez spectaculaire j'imagine.

Il s'agit de tracter de lourdes charges, parfois en montée, avec un coût assez directement lié au temps d'occupation du camion. Devoir s'arrêter tous les 500 km pour recharger des batteries de quoi ? 500 kWh ? Même avec un chargeur de 100 kW (!) il y en a pour 5 heures de recharge, donc 5 heures d'immobilisation.

Batteries interchangeables ? Remplacées en quelques minutes par un robot ?

Maximisation de la récupération d'énergie de décélération ou en descente au programme évidemment...

Ce que dévoilera Tesla sera très intéressant dans tous les cas. Je suis très curieux !

avatar iPop | 

@fte

Moi aussi, c'est un sacré challenge que nous avons là.

avatar jojostyle94 | 

Je n'étais pas au courant ! Classe ! Il sera dans le prochain Transformers ?

avatar Mac13 | 

Ça ne concerne pas les long trajets (pratique sur voies ferrées).
Ce serait plutôt pour les entre villes voisins.
Pour l'accès au centre ville, ce serait plutôt la nuit et en silence ! ?
À voir l'image, je pense que la partie supérieure au dessus du "cockpit" contiendrait la batterie... et si c'est en mode truck américain (long museau) ce serait aussi pour la batterie supplémentaire en option...

avatar thierry37 | 

@Mac13

Je ne suis pas sûr que ça soit une bonne idée de surélever le centre de gravité en mettant les batteries au dessus de la tête du conducteur. ?

avatar boubloux | 

@Mac13

La partie supérieur contient en general un lit ...

avatar fte | 

@boubloux

Et des pinups.

avatar fte | 

@Mac13

Il n'y a pas de court trajet en camion. Un camion pour être rentable doit rouler. Faire 1000 km en ligne droite ou 20 allez-retours de 50 km, c'est du pareil au même question autonomie et recharge.

On peut imaginer des recharges rapides aux haltes de chargement / déchargement, mais encore faut-il que l'infrastructure de recharge soit disponible.

Une solution serait d'avoir la batterie (une des batteries en tout cas) dans le plancher de la remorque. On change de remorque, on change de batterie.

avatar geo44270 | 

L'idée est bonne. À voir comment cela va se concrétiser. Les Model S sont reconnues mais un poids lourd ce n'est pas la même chose. Et le poids pour embarquer les batteries nécessaire va être énorme.
À voir aussi les modes de recharges et surtout la durée de celle-ci.

avatar sinan71300 | 

C vrement un homme formidable elon musk

avatar ecosmeri | 

@sinan71300

Renseigne toi avant de dire ça. L'homme formidable c'est celui qui a inventé la tesla roadster. Musk n'est qu'un tres bon investisseur et un visionnaire de talent mais de là a dire qu'il est formidable...

L'électrique c'est bien mais ce n'est pas forcement plus écologique qu'un véhicule thermique ( du moins pour les véhicules personnels, pour les transport c'est peut être different étant donné qu'il font beaucoup plus de kilomètres que nos véhicules.

Ensuite il y en a un qui a dit que 50% de l'électricité produite est d'origine renouvelable peux tu donner ta source? Car j'ai un doute (sauf si tu compte le nucléaire dedans) car même pour les plus grande puissance mondiale ce n'est pas le cas.

avatar fte | 

@ecosmeri

Jobs n'a ni inventé le Mac, ni n'a codé le System 1.0. Il n'a pas non plus conçu NeXTStep, ni n'a créé de films d'animation pour Pixar.

Il n'a été qu'un visionnaire de talent et bon investisseur.

Vraiment rien de formidable.

Chacun son avis bien entendu. Perso je trouve ces deux personnages assez franchement hors norme et ma foi oui, assez formidables.

avatar ingmar92110 | 

Ça aurait un sens des cellules photovoltaïques partout sur les faces de la remorque ou trop lourd?

avatar Sindre | 

Quand je pense aux milliers de km de voies ferrées inutilisées en France ne pourrait on pas réinventer le transport ferroviaire ?
Un camion électrique qui tire un wagon pour moi c'est un peu du gâchis.
Mais bon, le progrès c'est cela aussi et je suis curieux de voir le résultat quand il est sera 100% opérationnel.

avatar Yohmi | 

@Sindre

Je peux me tromper, mais il me semble que l'entretien du réseau ferroviaire est incroyablement onéreux, et probablement plus que celui des routes où de petites dégradations sont tolérables, tandis que sur une voie ferrée, si ce n'est pas nickel, c'est la catastrophe. Vu que la SNCF, malgré l'aide du gouvernement et ses tarifs incroyablement élevés parvient à peine à entretenir son réseau utilisé (certaines lignes sont dans un état critique et on continue à les exploiter sans pouvoir les réparer), je ne sais pas si l'avenir est dans le train.
Par contre, quand on voit des routes comme la Centre-Europe Atlantique qui a fait l'objet d'un reportage édifiant d'Envoyé Spécial, ça peut avoir du sens de désengorger de tels axes problématiques en effet.

avatar françois bayrou | 

cf. les "nouvelles routes de la soie" ...

avatar etlomb77 | 

@Mac13: la batterie ne sera certainement pas en hauteur, et ce, pour deux raisons: la structure nécessaire pour soutenir ce poids incroyable n'est pas réaliste en hauteur, mais surtout, le centre de gravité doit être le plus proche du sol possible, sinon au moindre virage ou coup de vent, le camion se couche sur le côté.

avatar Moumou92 (non vérifié) | 

Le tout électrique serait une catastrophe écologique... ne croyez pas ce qu'on vous raconte à longueur de journée, la voiture électrique est anti-écologique:

1 - la production d'électricité dans le monde est principalement à base de charbon (en Chine par exemple). Une voiture électrique dans ces pays, c'est une voiture au charbon, avec tous les problèmes de rendements aux transformations d'énergie...

2 - une voiture électrique, pour avoir une autonomie correcte doit être légère: les voitures électriques produites aujourd'hui sont pleines de composites, de colles, d'alliages d'aluminium légers... qui sont energivores à la production, bien plus que pour une voiture traditionnel dont le poids est un paramètre moins important...

3 - si la quantité de voiture électrique augmenté drastiquement, il va falloir penser à fabriquer des centrales électriques. Vous savez, en hiver, quand on allume tous notre chauffage, il y a parfois des piques de consommation qui occasionnent même des coupures (quand on consomme plus que l'on ne peut produire). Si nous avons tous une voiture électrique, ca sera bien pire et il va falloir repenser le réseau de distribution et de production de l'électricité...

4 - une voiture électrique est pleines de matériaux Légers ( vu au point 2...). Impossible à recycler! Il est très difficile de recycler un composite, de part sa nature de composite justement (mélange de différents matériaux).

5 - les batteries... je ne vous fait pas un dessin (production, recyclage).

6 - les aimants utilisées dans les moteurs électriques synchrones (les plus performants), sont fait de terres RAREs, présentent en quantité limitées dans nos sous sols... et principalement en Chine... promouvoir la voiture électrique, c'est promouvoir l'exploitation d'une autre ressources limitée (les terres rare tels que le samarium, le cobalt, le neodyme ou le bore).

7- d'un point de vue indépendance, c'est dommage mais la quasi totalité des terres rares se trouvent dans le sous sol chinois... dont on connaît aussi les conditions d'exploitation (problème éthique d'exploitation des mineurs chinois).

Bref, c'est loin d'être aussi simple, l'électrique n'est pas, et de très loin, l'eldorado que l'on nous promet... trop de questions encore non élucidées, de problèmes intrinseques... et pourtant je travaille dans les moteurs électriques, je connais bien le sujet et devrai le promouvoir... c'est une super solution (couple constant, moins d'entretien), mais on ne peut pas dire que ce soit écologique... c'est juste un mensonge...

C'est d'ailleurs bien documenté sur internet si cela vous intéresse....

avatar Yohmi | 

@Moumou92

Personne ne parle de passer au tout électrique, ici, maintenant, pour tout le monde et tout de suite.
Cet argumentaire rabâché notamment par les lobbys (qui documentent très bien leur pertinence, vu ce qu'ils dépensent pour que ça se sache) se borne tantôt au présent, se transpose tantôt dans le futur, quand ça arrange son scénario. Ce n'est pas très sérieux, même si chaque point soulevé est fort intéressant. C'est la synthèse qui est bancale.

Je pense personnellement que la transition énergétique sera accompagnée de grands changements dans les habitudes (dont les services de mutualisation autant que les fonctions de conduite automatisée dessinent les contours).

Mais je ne suis bien sûr ni expert, ni devin ☺️

avatar Bigdidou | 

@Yohmi

Je suis totalement d'accord.
Commençons déjà par l'électrique par exemple,dans les grands centres urbains : transports en commun, livraison, taxis., voitures professionnelles et des particuliers qui ne font pas de longs trajets, par exemple.
On va déjà respirer bien mieux.
Notre électricité nucléaire a bien des défauts, mais elle ne pollue pas l'air avec des particules.
Espérons qu'on va finir pas s'engager plus dans la production d'électricité "renouvelable". Si nous, avec toutes nos côtes, le vent et l'énergie hydromotrice qui vont avec, nous ne le faisons pas, qui le fera ?
Et il faudra tôt ou tard se passer du pétrole, de toute façon : en 100 ans, on a déjà,bouffé l'essentiel,des réserves, non ?

avatar Un Type Vrai | 

Les gens ont voté pour ça... Et la majorité des gens ne veulent pas d'un pays propre et prospère...

avatar Bigdidou | 

@Moumou92
C'est un copié-collé de la dernière lettre d'information de Total à ses actionnaires ?

1 - la production d'électricité dans le monde est principalement à base de charbon (en Chine par exemple).
Ben oui, la belle affaire. Il faut que ça change, justement, et mettre le paquet sur les énergies renouvelables.
Où est l'incompatibilité de la voiture électrique avec la transition énergétique ?
J'y vois une complémentarité voire une synergie.

2 - Matériaux énergivores à la production.
Beaucoup plus que l'acier et les plastiques actuels ?
Sans compter l'aluminium, plus énergivore, c'est difficile. Références ?
Et quand bien même, raison de plus pour mettre le paquet sur les énergies renouvelables.

3. il va falloir repenser le réseau de distribution et de production de l'électricité...
De toute façon il va falloir le faire pour passer aux énergie renouvelable ou moins polluantes immédiatement. Le gros morceau va être le renouvellement de notre parc de centrales nucléaires, c'est certain. Mais voitures électriques ou pas, il;va falloir le faire, donc...

4. Il est très difficile de recycler un composite, de part sa nature de composite justement (mélange de différents matériaux).
Allons, il y a déjà des solutions qui ne demandent qu'à être améliorées et mise en oeuvre. Rien n'empêche d'imaginer des composites mieux recyclables en modifiant les colles et les résines, par exemple.

5 - les batteries... je ne vous fait pas un dessin (production, recyclage).
Le pétrole, je te fais un dessin. Extraction, guerres, pollutions massives associées à toutes les étapes, de l'extraction à la consommation finale.
Le seul point positif, c'est pour le recyclage : c'est sûr qu'on n'est pas embêté là. Quant aux déchets, on les balance à tout va, sur nos routes, jusque dans les biberons de nos gamins. C'est trop chouette, le pétrole.

6. [...] c'est promouvoir l'exploitation d'une autre ressources limitée (les terres rare tels que le samarium, le cobalt, le neodyme ou le bore).
Ressources limitées mais recyclables.
Le pétrole est limité, de plus en plus, et pas de recyclage.

7- d'un point de vue indépendance, c'est dommage mais la quasi totalité des terres rares se trouvent dans le sous sol chinois.
C'est sûr, pour le pétrole, on est dépendant de personne...
Même les Etats Unis, gros producteur, ont une dépendance vitale, tellement vitale qu'après avoir mis le Moyen Orient à feu et à sang, qu'ils envisagent de détruire le Grand Nord.

"Bref, c'est loin d'être aussi simple, l'électrique n'est pas, et de très loin, l'eldorado que l'on nous promet..'

Ben non, mais un enfer un peu plus doux que celui du pétrole ?

avatar fte | 

@Bigdidou

"Ben non, mais un enfer un peu plus doux que celui du pétrole ?"

Yep !

Et l'électrique peut potentiellement être beaucoup plus écologique qu'il ne l'est aujourd'hui. Mon canton par exemple est 100% électricité renouvelable.

Le fossil a épuisé son potentiel d'amélioration écologique. En fait, les récentes améliorations écologiques du fossil sont... électriques. Moteurs hybrides, pompes à chaleur, piles (chaudes) à combustible, etc.

Plutôt un purgatoire selon moi, pour rester dans la métaphore biblique. Donc.

avatar Bigdidou | 

@fte
"Mon canton par exemple est 100% électricité renouvelable."

Comme quoi, quand on veut, on peut.

avatar fte | 

@Bigdidou

Le Canton avec un bon support de la population est actif en matière de tri et recup des déchets, et on est le seul canton à ne pas avoir instauré la taxe poubelle du fait du taux élevé de recyclage.

Une part non négligeable de la population a aussi choisi de payer son énergie un peu plus cher que le profile de base, pour soutenir la production locale renouvelable. C'est sans doute lié à l'absence de taxe poubelle, au moins en partie.

Et du coup toute l'électricité est passée renouvelable depuis quelques années. C'est dans l'ensemble plutôt une réussite.

Et mon village est entièrement chauffé à distance par l'incinération des ordures. Et on a la fibre optique, en pleine campagne. Bam.

avatar Bigdidou | 

@fte
Ça fait envie, mais à quel niveau sont prises les décisions (cantonal, régional, national) ?
Avec la recentralisation des décisions (si tant est qu'il y ait eu un moment de décentralisation), le nombre ahurissant de démarches, de formulaires, de règlements, on n'est pas prêt de voir ces choses en France.
Rien que pour ouvrir un lieu ouvert au public, faut être bac + 10.
Alors s'organiser localement pour toutes ces choses...
A moins que ça change vraiment avec Macron, pourquoi pas (j'aime le,croire) ?

avatar Moumou92 (non vérifié) | 

@Bigdidou

C'est ballot car loin d'être un actionnaire total, je travaille pour l'industrie du moteur électrique... je connais bien mon sujet, cela fait 10ans que je fais du moteur électrique (en tant que responsable R&D puis en tant que responsable ingénierie).

Si je devais faire du lobby, ca serait pour le moteur électrique... mais la vérité c'est que le moteur électrique à beaucoup d'avantages (maintenance réduite, couple constant...) mais absolument pas celui qu'on nous sert à toutes les sauces d'écologie...

Mais ca il faut juste être un peu technique pour le comprendre et pas partisan... les écologistes en général n'ont d'écologistes que Le nom... mais pour faire de l'écologie il faut réfléchir un peu...

avatar Yohmi | 

@Moumou92

Avec tes connaissances, ne penses-tu pas qu'à terme, le passage du pétrole à l'électrique pourrait réellement devenir écologique (avec l'évolution des moyens de production et des moteurs) ?

Je regardais une courte vidéo sur YouTube qui montrait que l'on commençait à réellement avancer dans le solaire par exemple (genre le Chili qui produit beaucoup plus qu'il n'a besoin, de nouveaux matériaux photosensibles flexibles et transparents que l'on pourrait installer n'importe où et qui ne dépendent pas de ressources limitées…). C'est encourageant, non ?

avatar endavent | 

Je suis assez curieux de voir comment il fonctionnera lorsqu'on sait qu'actuellement un camion électrique peut parcourir au mieux ... 1km ! Et quels seront les temps de recharge...

Je trouve vraiment dommage de ne pas davantage mettre sous les projecteurs les camions et autres poids lourds (cars, bus, bennes à ordures ménagères ...) qui fonctionnent d'ores et déjà au gaz naturel véhicules (GNV) avec des autonomies qui vont de 300 à 1000 kms, des temps de remplissage équivalents au diesel, 80% de CO2 en moins, quasiment pas de particules fines, et une pollution sonore réduite de moitié.

Ce n'est pas la solution à long terme mais c'est LA solution actuelle et durant plusieurs années, le temps que les piles à combustible soient enfin opérationnelles à des coûts intéressants.

avatar Un Type Vrai | 

1km ?

Whache !!

Bon, ça existe déjà les camions électriques. Et un 12 tonnes a une autonomie de 100km.

Des bus électriques, ça existe aussi (49 places).

Et pour finir sur le même axe, un trolley-bus ou le métro parisien ne demande pas 4 centrales nucléaires pour avancer...

Bref, l'autonomie de 1km est lâââârgement fausse.

Et si Tesla arrive avec une solution, ce sera pour faire nettement mieux...

avatar Un Type Vrai | 

Au temps pour moi, l'E-Force de 18 tonnes roule à 87Km/h et à une autonomie de 200 à 300 km.

Je ne connaissais que les camion pour le dernier kilomètre (70km/h maxi, 12 tonnes).

Désolé pour cette approximation... :D

avatar Lturko54 | 

Tesla devrais ce mètre à l'hydrogène, ca ne changerais rien pour leur véhicule vue que le moteur resterais le meme. À réfléchir. Mais un poids lourd à hydrogène ca c'est logique. Recharge de 4 min pour une voiture, 30 min pour un camion donc. À voir à voir ..

avatar Yohmi | 

@Lturko54

N'est-ce pas un brin risqué ? Le moindre accident ou défaut de maintenance prendrait des proportions hallucinantes, non ?

avatar fte | 

@Lturko54

Le problème de l'hydrogène, c'est son stockage. Gazeux, il faut des réservoirs énormes ou des pressions énormes pour disposer d'une autonomie raisonnable. Liquide, non seulement le machin s'évapore très rapidement - H2 est une très petite molécule, elle traverse n'importe quel join -, mais la liquéfaction consomme énormément d'énergie. Quelque chose comme la moitié de l'énergie disponible lors de l'utilisation de l'hydrogène, c'est énorme.

Il est aussi détonnant dans une très large fourchette de concentrations. Problème de plus.

Il y a une raison pour laquelle les piles à dihydrogène sont si peu exploitées... plusieurs en fait.

Reste la dissolution dans des oxydes métalliques ou jenesaisplusquoi, mais là encore c'est loin d'être simple. C'est lent, c'est lourd, et toujours assez peu efficace. Plus sûr par contre.

Je doutes que des véhicules soient un jour prochain propulsés par des piles à hydrogène. On en est vraiment très très loin.

Les batteries au lithium ont un bel avenir devant elles. Peut-être du stockage capacitif dans des nanotubes de carbone...

avatar Moumou92 (non vérifié) | 

@fte

Cela s'appelle la fragilisations des aciers par l'hydrogène, et ce n'est pas du tout un petit problème... cela rend l'hydrogène très difficile à manipuler et très dangereux... il faut sélectionner certains aciers non sensible à la fragilisation par l'hydrogène (je vous invite à consulter par exemple la norme NACE MR0175 ou la NACE MR0103 qui traitent du sujet).

Il y a énormément de recherche sur le sujet, mais c'est un vrai frein à l'utilisation de l'hydrogène... sans compter que l'hydrogène réclame énormément d'énergie pour être produite (ce qui en fait une énergie absolument pas écologique...).

CONNEXION UTILISATEUR