Les Sinclair ZX ont perdu leur père

Florian Innocente |

C'est un chapitre de l'histoire de l'informatique qui se referme avec l'annonce faite hier du décès de Sir Clive Sinclair. L'inventeur des ordinateurs qui portèrent son nom et qui furent à l'avant-garde de la révolution de l'informatique personnelle, s'est éteint à 81 ans, vaincu par un cancer.

Pour ceux qui ont vu, de leurs yeux vu et pas dans un musée, les débuts de l'informatique à la maison, le nom de Sinclair ranimera certainement de sacrés souvenirs. Il y eut le ZX 80 mais surtout le ZX 81 de 1981 — très populaire en France comme d'autres ordinateurs venus d'outre-Manche à cette époque — une petite boite en plastique toute plate, avec son clavier à membranes et son unique kilo-octet de mémoire.

Le ZX 81 et son extension de 16 Ko de RAM, enfichée au dos. Wikipedia

Un ordinateur pas cher que l'on branchait sur un téléviseur. Malgré ses faibles capacités et son affichage noir et blanc, il ouvrait un champ incroyable de possibilités pour les apprentis programmeurs, qui allaient jongler avec le couple PEEK et POKE et taper, caractère après caractère, les listings très denses d'Hebdogiciel.

Le ZX Spectrum a suivi, apportant la couleur et un véritable univers ludique, puis le Sinclair QL, plus puissant mais qui n'eut pas le même succès que ses prédécesseurs. Amstrad, autre pionnier britannique, finit par acheter Sinclair Research à la fin des années 1980.

Sir Clive Sinclair s'est ensuite lancé dans la conception d'un petit véhicule électrique monoplace, il développa aussi une montre, un PDA… mais aucun des produits de cet inventeur invétéré n'eut autant d'impact et de succès que ses premiers ordinateurs.

Témoignages : c

Témoignages : c'était comment avant le Mac ? C'était super !


avatar Amaczing | 

RIP Sir!

avatar YetOneOtherGit | 

Un de ces personnages savoureux Bigger Then Life de l’époque des pionniers 🙏

avatar tempest | 

Je pourrai dire :
« J’y étais… »
Une incroyable époque et épopée. Dans un monde de dualité PC/Mac
Android/iPhone certains d’entres nous ont connu une époque ou informatique rimée avec offre surabondante :
PC-MAC-PS/2-MSX-Alice-Amiga-Amstrad-Atari-Sinclair-Thomson-Commodore… et j’en passe des dizaines.
Je ne regrette pas cette époque mais que ce fut enrichissant !

avatar YetOneOtherGit | 

@tempest

"Une incroyable époque et épopée. Dans un monde de dualité PC/Mac"

Les ZX 80 et ZX 81 qui restent le grand œuvre du bonhomme sont antérieurs au PC et plus encore au Mac

avatar dodomu | 

@YetOneOtherGit

Je pense qu’il fait une comparaison entre l’époque actuelle (d’où l’expression dualité PC/Mac,Android/iPhone) et l’époque dés débuts de la micro-informatique, où il y avait effectivement un foisonnement de matériel et de constructeurs bien plus différents/différenciés qu’aujourd’hui 🙂

avatar YetOneOtherGit | 

@dodomu

"Je pense qu’il fait une comparaison entre l’époque actuelle (d’où l’expression dualité PC/Mac,Android/iPhone) et l’époque dés débuts de la micro-informatique, où il y avait effectivement un foisonnement de matériel et de constructeurs bien plus différents/différenciés qu’aujourd’hui 🙂"

J’avais compris, mais si Clive Sinclair est marquant dans l’histoire de la micro-informatique ce n’est pas tant du fait d’avoir été un des acteurs de cette période de foisonnement des offres mais d’être à l’origine de la première offre abordable de masse avec les ZX 80 et surtout ZX 81.

C’est cela que je voulais faire passer avec mon complément d’informations.

Au passage il est intéressant de voir qu’un produit intrinsèquement « mauvais » peut être à l’origine d’un business florissant quand il arrive au bon moment pour adresser un besoin ignoré ou non identifié.

C’est le grand coup de Sir Clive Sinclair que d’avoir identifié un potentiel business pour des machines faisant de très nombreux compromis mais permettant de répondre à la fièvre de curiosité pour la micro-informatique de l’époque, assez inimaginable si on ne la pas vécu, à un tarif abordable.

La suite des offres est plus banale et classique en terme de business.

avatar dodomu | 

@YetOneOtherGit

Merci pour le complément d’information, je n’avais pas du tout compris le premier message comme ça 😁

avatar occam | 

@YetOneOtherGit

"à l’origine de la première offre abordable de masse avec les ZX 80 et surtout ZX 81"

I beg to differ.

Faisant à l’époque fréquemment la navette entre l’Allemagne et le Royaume-Uni, j’ai souvenance des longues files d’attente à l’annonce d’une nouvelle livraison, et les nombreux amateurs qui repartaient bredouilles. Ça rappelait la RDA. « La masse » demandait, mais Sinclair n’arrivait pas à suivre.

La date marquante, qu’il faudra célébrer, est le 1er décembre 1981 : le lancement du premier BBC Micro, basé sur le Proton d’Acorn.

Le BBC Micro accompagnait le Computer Literacy Programme de la BBC. Il se vendit à un million et demi d’exemplaires, et eut un impact phénoménal sur une génération entière qui découvrait l’informatique.
D’autre part, l’interface Tube du Proton permit à Acorn de développer et d’intégrer les premiers processeurs ARM ( !!! ), dont nous apprécions aujourd’hui l’importance.

Sinclair fut parmi les premiers à recevoir une demande d’offre de la BBC. Il se rebiffa.
L’un des créateurs du BBC Micro était Chris Curry, l’ancien associé de Clive Sinclair.

Il faut vraiment souligner à quel point cet épisode, déterminant pour l’essor de tout un pan de l’informatique britannique, dont les ramifications mondiales sous-tendent encore aujourd’hui les innovations dont il est constamment question sur ce site, fut le fruit d’une initiative publique d’éducation et de formation, en complet contraste et porte-à-faux avec la politique et l’idéologie dominante de l’époque.

avatar YetOneOtherGit | 

@occam

"I beg to differ.
Faisant à l’époque fréquemment la navette entre l’Allemagne et le Royaume-Uni, j’ai souvenance des longues files d’attente à l’annonce d’une nouvelle livraison, et les nombreux amateurs qui repartaient bredouilles. Ça rappelait la RDA. « La masse » demandait, mais Sinclair n’arrivait pas à suivre."

Et en quoi ton propos s’oppose-t-il au mien ?

Au contraire il le renforce avec cette grande demande et cette pénurie 😉

avatar YetOneOtherGit | 

@occam

"La date marquante, qu’il faudra célébrer, est le 1er décembre 1981 : le lancement du premier BBC Micro, basé sur le Proton d’Acorn.
Le BBC Micro accompagnait le Computer Literacy Programme de la BBC. Il se vendit à un million et demi d’exemplaires, et eut un impact phénoménal sur une génération entière qui découvrait l’informatique."

Très belle machine bien plus intéressante mais dont le succès reste très britannique.

Et un des défaut de cette belle offre fut d’être en terme de marge bien moins rentable que celle de Sinclair.

Acorn est pour moi une entreprise bien plus respectable techniquement que Sinclair, mais le roublard Clive fut bien meilleur dans sa vision business.

avatar YetOneOtherGit | 

@occam

"Il faut vraiment souligner à quel point cet épisode, déterminant pour l’essor de tout un pan de l’informatique britannique, dont les ramifications mondiales sous-tendent encore aujourd’hui les innovations dont il est constamment question sur ce site, fut le fruit d’une initiative publique d’éducation et de formation, en complet contraste et porte-à-faux avec la politique et l’idéologie dominante de l’époque."

C’était d’une dynamique incroyable avec un terreau académique s’impliquant sur des vision business bien plus qu’en France.

Les sciences informatiques doivent beaucoup au royaume uni c’est absolument indéniable et c’est encore vrai aujourd’hui.

avatar NORMAN49 | 

Les ZX n’étaient pas « mauvais ».
À leur sortie et dans leur gamme il n’y avait pas grand chose. Les Amstrad and co sont arrivés après.

avatar YetOneOtherGit | 

@NORMAN49

"Les ZX n’étaient pas « mauvais ». "

Intrinsèquement ? Oui

Et c’est la le génie marketing : identifié qu’il y avait un espace commercial très porteur pour un produit très discutable quant à ses spécifications mais permettant de toucher du doigt la révolution micro-informatique si tendance à l’époque à moindre frais.

Relis mes autres contributions tu verras que ce jugement sur la qualité intrinsèque n’est en rien pour moi péjoratif, au contraire il faut du génie commercial pour voir le potentiel d’une offre qu’un simple ingénieur aurait considéré comme sans grand intérêt tant elle avait de compromis.

Bref la où tu vois une attaque contre le produit je met un compliment.

avatar NORMAN49 | 

Je ne voyais aucune attaque.
Il est vrai que selon des critères apparus postérieurement, la qualité était moyenne.
Mais c'était sans comparaison à sa sortie... donc c'était (ressenti comme) génial.

avatar YetOneOtherGit | 

@NORMAN49

"Il est vrai que selon des critères apparus postérieurement, la qualité était moyenne."

Même à l’époque ceux qui pouvaient mettre plus d’argent ou considérait qu’il valait mieux économiser un peu, pour acheter mieux étaient assez nombreux.

Il y avait quand même un rien d’arnaque dans cette offre qui surfait sur le désir que suscitait l’informatique pour vendre un produit assez discutable sur ce qu’il offrait.

Comme le faisait remarquait Occam le BBC Acorn sorti fin 81 était une bien meilleure offre.

avatar YetOneOtherGit | 

@NORMAN49

"À leur sortie et dans leur gamme il n’y avait pas grand chose."

Il a quasiment créé le segment avec un produit très rentable et très bien marketé 👏👏

Le lumpen computer 😄😉

avatar tempest | 

@YetOneOtherGit

Toutes ces machines ont vécues par la suite ensemble durant le début des années 80

avatar YetOneOtherGit | 

@tempest

"Toutes ces machines ont vécues par la suite ensemble durant le début des années 80"

Tu peux expliciter ?

La PDM des offres exotiques à rapidement déclinée et c’est rapidement consolider sur fort peu d’acteurs.

La période de profusion des offres est finalement assez courte.

Au moment du lancement du Mac un premier mouvement de consolidation de l’offre sur une poignée de segments était déjà advenue.

Et la bataille sérieuse commençait déjà à se déplacée sur le terrain du compatible PC

Dés le début de la seconde moitié des années 80 ne restait comme acteur de poids que :
- Un champ de bataille assez actif sur le compatible PC, avec Amstrad essayant de le démocratiser et une noria d’acteurs dépossédant IBM de son héritage au premier rang desquels Compaq et Dell.
- Des offres Apple perdant lentement en adhérence
- Et la bataille Comodore Amiga / Atari ST

Le restant des offres était déjà devenu anecdotique et marginal, allant rapidement vers la disparition.

La période que tu sembles évoquée et finalement assez courte sur sa période ayant une prégnance sur le marché 😉

avatar Malouin | 

@tempest

… C’est grace au PC 1512 d’Amstrad que j’ai attrapé le virus de l’informatique et que j’ai monté ma boite !

avatar Sindanárië | 

@Malouin

Quel désastre …

avatar NORMAN49 | 

Mon premier ordinateur à la maison, le 81 puis le Spectrum.
Dire qu’au boulot c’était CPM et ligne de commande 🥰

avatar horatius | 

Souvenirs souvenirs. J’ai utilisé le ZX81 avant de passer au commodité puis à Atari :-) quelle époque.
RIP Sir.

avatar melaure | 

Idem moi aussi dans mon club Microtel on en avait deux exemplaires (à coté des TRS-80, Goupil 1 et 2, Apple II et autres joyeusetés de l'époque comme le TI-99/4A).

RIP.

avatar YetOneOtherGit | 

@melaure

"RIP."

Même la nostalgie n’est plus ce qu’elle était, c’est dire 😄

Être et avoir été 😈

avatar fernandn | 

Mon dieu que de souvenirs ! J’ai un ZX Spectrum première génération à la cave a côté d’un MO5 de Thomson!

avatar raoolito | 

quelques souvenir de soirées à jouer chez un ami là-dessus quand j'etais gamin, et les lignes de code à taper pour lancer le jeu hahaha
RIP Sir!

avatar iPop | 

@raoolito

C’était ouf de taper des codes (sans fautes) pour jouer à des jeux.
C’était pas trop ma tasse de thé, j’adorais programmer des choses plus utiles.

avatar r e m y | 

Ce n'était pas plutôt ZX Sinclair ?

avatar YetOneOtherGit | 

@r e m y

"Ce n'était pas plutôt ZX Sinclair ?"

??

avatar Sindanárië | 

@r e m y

"Ce n'était pas plutôt ZX Sinclair ?"

Non… Brett Sinclair…

… en ZX 🙄 …. Pfff

avatar alohabobo | 

@r e m y

Non non ZX Spectrum

avatar r e m y | 

A l'époque, j ai toujours dit ZX Sinclair... j'aurai attendu 40 ans pour corriger mon erreur. Comme quoi, on apprend à tout âge.

avatar iPop | 

@r e m y

Je crois que le Spectrum avait une touche rouge. Pas sûr.

avatar jeclja | 

Le ZX81 mon premier ordinateur une révolution à l’époque 😃

avatar Ipadivore | 

Ma première Cardoïde, sur la TV de ma grand-mère car mes parents ne voulaient pas que j'utilise la leur ....

avatar Sindanárië | 

@Ipadivore

Parents indignes

avatar Bruno de Malaisie | 

Je me souviens d’heures passées avec un jeu de plongée sous-marine.
Magique!!!

avatar guyotlo | 

RIP
J’ai encore mon ZX spectrum, évolution du ZX81 avec 256 couleurs.

De base il a 16ko de RAM soit 1 million de fois moins que le 16 Go quasi standard désormais !
Avec l’extension mémoire on atteignait la quantité confortable de 48 ko :)

avatar ech1965 | 

Mais avec cette extension 16K on rêvait parfois de l'époque du "tout soudé"... que de plantages après des heures de recopie d'un programme depuis "l'ordinateur indivuel" ou "hebdogiciel" perdues suite à un "faux contact" entre le ZX81 et l'extension de ram...
De plus la fiabilité somme toute assez faible de la sauvegarde sur K1 audio.... ne favorisait pas les sauvegardes régulières....

avatar xDave | 

RIP lord Sinclair!

oh le coup de vieux au réveil… c'est pas possible!
son clavier "basic" au doux toucher de gomme (ou membrane moins confort sur les Zx8x)
sa connectique frustre mais bidouillable
son format mini
coder sur un écran ambre
snif…

PS: le pire c'est que c'est son iCar qui a plombé la boîte, la bagnole trop en avance

avatar YetOneOtherGit | 

@xDave

"le pire c'est que c'est son iCar qui a plombé la boîte"

Pas vraiment, il avait clairement identifié , avec une remarquable intelligence, que l’opportunité business de ses machines allait mécaniquement se refermer et à chercher à anticiper un relais de croissance.

C’était effectivement un pari osé mais basé sur une belle anticipation de l’avenir de son marché principal.

Même sans cela Sinclair aurait connu le sort de la plus grande part des pure-player de la micro-informatique de cette époque quand le marché c’est consolidé : la disparition.

Il ne reste depuis longtemps quasiment rien des acteurs ayant émergé à l’époque comme des pure-player de la micro-informatique hors quelques exceptions ayant misé sur le compatible PC :
- Il y a Apple qui a réussi cet exploit
- Dell
- Compaq via son rachat par HP

Et sauf oublie ce me semble être tout sur la centaine d’acteurs ayant émergés à l’époque du far west micro-informatique 😉

avatar xDave | 

@YetOneOtherGit

Pas vraiment ?
Ben si.

Le fait qu’il aurait coulé plus tard comme les commodore, Atari, Thomson et Cie ne change pas le fait que la bagnole l’ait ruiné.

Et oui c’était une innovation trop en avance.

avatar YetOneOtherGit | 

@xDave

"Pas vraiment ?
Ben si. "

Tu dis que c’est cela qui a coulé la boîte, je relativise cette affirmation en rappelant qu’au contraire c’était une intelligente anticipation du retournement du marché qui allait advenir 😉

C’est une conjonction : la recherche de relais de croissance n’aurait pas à elle seule coulée l’entreprise s’il n’y avait pas eu en parallèle un retournement de marché que cette recherche avait vocation à dépasser.

Mon « pas vraiment » serait plus juste en « pas seulement » 😉

avatar dodomu | 

@YetOneOtherGit

Il reste aussi IBM non ? Même si c’est un cas particulier, ils ont beaucoup évolué 🙂

avatar YetOneOtherGit | 

@dodomu

"Il reste aussi IBM non ? Même si c’est un cas particulier, ils ont beaucoup évolué 🙂"

Cela n’a jamais été un pure player de la micro-informatique et de très loin😉

Ce n’est pas pour rien que j’avais mis en avant ce détail.

avatar philiipe | 

RIP

avatar dodomu | 

Au passage c’est dommage de ne pas avoir la photo de ce monsieur dans l’article directement, sur l’application iOS on ne peut la voir que dans la liste des articles, en tout petit 😉

avatar Florian Innocente | 

@dodomu

Les droits pour les photos c’est compliqué. Tu ne peux pas juste reprendre des photos qui abondent sur le web.

avatar dodomu | 

@innocente

Je comprends, mais ne serait-il pas possible de mettre dans l’article la photo qui figure à côté du titre dans la liste des articles sur l’application iGeneration ? 🙂
Ou les droits des photos sont ils compliqués au point de vous interdire de réutiliser une photo à deux emplacements dans le même article, ou d’utiliser la photo en grande taille ?

avatar Florian Innocente | 

@dodomu

C’est une photo Wikipedia de sale qualité. Et je me rends compte que j’ai zappé de la sourcer 🤦🏻‍♂️

Pages

CONNEXION UTILISATEUR