IDG, l'éditeur de Macworld et de Computerworld, change de proprio

Mickaël Bazoge |

International Data Group (IDG), que l'on connait sous nos latitudes pour les publications américaines MacWorld et Computerworld, change de propriétaire. La société de gestion et d'investissements Blackstone a signé un chèque de 1,3 milliard de dollars pour s'offrir le groupe, qui était détenu depuis 2017 par Oriental Rainbow, une filiale de China Oceanwide Holdings Group.

Fondé en 1964 par Patrick McGovern, IDG s'était d'abord lancé dans le conseil aux entreprises avant de publier Computerworld, dès 1967. Depuis, le groupe de presse s'est diversifié avec Macworld bien sûr, mais aussi Le Monde Informatique en France (son catalogue compte 300 titres). Le grand public connait IDG pour la collection de vulgarisation « Pour les nuls », qui avait d'ailleurs commencé comme des manuels informatiques. IDG organise aussi des salons dans le monde entier (dont la Macworld, qui n'existe plus depuis 2014).

Le premier numéro de Macworld, en 1984. La publication papier s'est arrêtée en septembre 2014.

IDG ne se limite pas à l'édition, puisqu'il a aussi sous son aile IDC qui partage régulièrement ses chiffres et ses analyses de marché, dont nous nous faisons souvent l'écho.


Tags
#IDG
avatar melaure | 

Un magazine US que j'achetais de temps en temps, j'en ai gardé un ou deux en souvenir. Plus quelques éditions françaises.

En tout cas je garde précieusement le numéro de janvier 1997 qui fait des bench de tous les clones et les machines d'Apple. Apple se fait battre par l'ensemble des autres marques, et on voit tout de suite pourquoi ils ont réellement été interdit ...

avatar Almux | 

Ah! Epoque géniale de découvertes! Je me ruais - chaque fois que j'en avais les moyens - sur le dernier numéro de MacWorld. Quelque part - dans un de mes cartons d'archives - il doit m'en rester une pile.

avatar Jean-Jacques Cortes | 

Selon une vieille légende urbaine, Steve Jobs était en caleçon lorsque la photo a été prise. Invérifiable bien entendu. 😜

avatar Emile Courrier | 

C’est charmant…Blackstone est une société des plus inquiétantes par le poids financier qu’elle représente…

CONNEXION UTILISATEUR