Les fédérations de commerçants ne veulent pas d'un Black Friday 2020

Florian Innocente |

Les « pure players du e-commerce » en France sont la raison du courroux de plusieurs fédérations de commerçants qui espèrent obtenir, dans l'immédiat, l'interdiction par le gouvernement du Black Friday 2020 prévu à la fin du mois.

Dans une tribune parue ce week-end dans le JDD, quatre fédérations de commerces physiques — certaines concurrentes entre elles en temps normal, comme la fédé des magasins de centre-ville et celle des centres commerciaux — se sont temporairement alliées dans la dénonciation d'une « scandaleuse inégalité de traitement préexistante entre les commerçants physiques et les marchands du web, au péril des premiers et au profit exclusif des seconds. ». Les seconds sont nommés : Amazon et Alibaba.

La Confédération des commerçants de France (CDF), la Fédération Française des Associations de Commerçants (FFAC), la Fédération Nationale des Centres-Villes « Vitrines de France » (FNCV) et le Conseil National des Centres Commerciaux (CNCC) veulent obtenir une réouverture des boutiques physiques dès le 12 novembre « dans le respect des protocoles sanitaires » et l'annulation pure et simple du Black Friday prévu le 27 novembre (mais qui a pour habitude maintenant de démarrer quelques jours avant et de s'étirer au lundi suivant avec le Cyber monday) :

En période de « guerre sanitaire », il faut savoir établir une « convention de Genève » de la concurrence. Celle-ci n’existe plus ; seul le monopole des « pure players » subsiste […] Ce summum du cynisme et de l’indécence ne peut et ne doit pas durer un jour de plus !

En parallèle à l'événement ponctuel que représente le Black Friday, les signataires énumèrent plusieurs requêtes pour rétablir une concurrence qu'ils estiment faussée. Pêle-mêle ils réclament une équité fiscale ; la prise en compte de l'empreinte carbone de ces vendeurs qui fonctionnent exclusivement sur la livraison ; un moratoire sur la création d'entrepôts, etc.

La Fnac n'est pas un pure-player mais elle attend de pied ferme le Black Friday dénoncé par les fédérations de commerçants

Pour éviter de voir cette action taxée de procès des anciens contre les modernes, les signataires assurent vouloir accélérer la « digitalisation du commerce » (sic) qualifié de « priorité stratégique depuis longtemps ». Une transformation de leur activité qu'ils entendent mener dans le cadre d'une « concurrence loyale et franche ».

En milieu de semaine dernière, le DG d'Amazon France, Frédéric Duval, évoquait sur BFM TV le risque d'une possible interdiction de ce grand rendez-vous consumériste, mais il souhaitait néanmoins son maintien, malgré la fronde grandissante de politiques et de commerçants remontés à bloc par le nouveau confinement :

J'ai très envie qu'il y ait un Black Friday sur Amazon à la fin du mois de novembre. C’est un moment où les Français font des économies. C’est un moment où les Français préparent Noël et je ne vois pas pourquoi on priverait les Français de cette fête de promotion. Je ne vois pas pourquoi on priverait les entrepreneurs français et les fournisseurs français de cette manne qui est celle du Black Friday.

Une référence aux entrepreneurs et aux fournisseurs français qui fait écho à la mise en avant de ceux-ci sur le portail d'Amazon sous la bannière « Soutenons les entreprises françaises » avec une sélection d'acteurs hexagonaux et par des séminaires en ligne quotidiens pour aider les boutiques et PME à rejoindre sa place de marché.

Tags
avatar corben | 

Honnêtement ça fait 4 ans que j’ai la carte Fnac gratuitement et depuis 2 ans je n’ai plus rien acheté chez eux
Des avantages trop limités par rapport aux offres ultra agressives d’Amazon

avatar vince29 | 

Bien, bien.
Maintenant que vous avez mis x millions de personnes au chômage vous faites comment pour les payer ?
Au fait vous êtes surs que vous ne faîtes pas partie du lot ?
Et que vous ne serez pas remplacés par 2 ou 3 indiens payés au lance-pierre ? Qui sous-traiteront à 4 vietnamiens et eux-mêmes à 8 malgaches.

Je pense que la destruction créatrice va rapidement trouver ses limites.
Enfin, peut-être que toutes les caissières vont devenir personnal-shoppers...

avatar marenostrum | 

tu ne toucheras pas plus qu'eux si ça continu comme ça. dans un marché COMMUN la seule possibilité est d'être Compétitif. sinon tu va toucher comme le dernier de ce monde. tu mérites pas plus.

avatar vince29 | 

Miam miam mondialisation c'est bon bouffez en tous. Vous reprendrez bien un peu de dumping social avec ?

avatar MGA | 

La digitalisation n’est en rien une solution long terme à la fermeture administrative.
On ne parle pas de conquérir de nouveaux clients mais de remplacer sa clientèle par une autre pour survivre à une injustice.
Que restera t’il des centres-villes dans les communes petites et moyennes ? Rien, abandonnés par choix politique, digitalisés.
Comment fait-on pour digitaliser une rue commerçante et le lien social « réel ».
La Covid ne justifie pas ces mesures, nos dirigeants ne sont pas à la hauteur de leurs promesses c’est pour rattraper leurs erreurs et leur manque d’anticipation que l’on tue l’avenir. Commerces, restaurants, avenir des jeunes diplômés... quel gâchis.
Au 5 novembre, approximativement 6,5% des décès avaient moins de 60 ans, 34,2% entre 60 et 80 ans et 59,2% plus de 80 ans.
J’aime mes parents, mais je préfère que mes enfants, leurs petits-enfants, aient un avenir.

avatar tom's | 

Amazon.de et ont en parle plus

avatar jeantro | 

@tom's

Pareil 😉

Ça n’a aucun sens leurs tentatives d’annulation, c’est les autres pays européens qui se frotteront les mains

De toute façon avant d’acheter sur Amazon je regarde toujours les prix sur les différentes plateformes Européennes

avatar TomVar | 

Il faudrait surtout interdire le black friday à tout les sites e-commerce. Ils ont déjà le cyber monday pour eux.

avatar Macadomia | 

La digitalisation du commerce, c’est ça : 🖕🏻 Sinon, il y a la numérisation du commerce…

avatar h-de-pierre | 

@Macadomia

Tout à fait d’accord 👍

avatar JONYBLAZ | 

Ils nous vole début le commencement Fnac Darty ect et veulent pas nous rendre appareils

avatar fondoeil | 

Bah, rien d’étonnant : en ce moment, c’est soit une taxe supplémentaire, soit une interdiction de plus...
Les clients qui fréquentent les magasins des centres-villes sont-ils les mêmes que ceux qui vont acheter sur le Net le jour du Black Friday ? Et c’est le Black Friday qui a tué les petits commerçants, jusque-là, ou les charges, les tracasseries administratives, le coût du travail et la concurrence des grandes surfaces ? C’est le Black Friday qui fait que les boulangeries, les boucheries, les épiceries disparaissent ? On ferme la poste, la perception, le tribunal, l’hôpital, et après on s’étonne que les commerces ferment ?! Que ces gens arrêtent de se moquer de nous... Ces organisations professionnelles et les politiciens s’en foutent des clients et des Français : ils vont continuer à faire leurs petits arrangements entre amis... Je te laisse ouvrir ta grande surface et tu me finances ma campagne électorale...
C’est très démagogique l’assistanat, mais ça ne permet pas aux gens de consommer "français", tout étant trop cher parce que taxé et retaxé pour financer la politique "sociale"...

avatar jcp25 | 

@fondoeil

Tout à fait d'accord !
--
Bah, rien d’étonnant : en ce moment, c’est soit une taxe supplémentaire, soit une interdiction de plus...
--
Tu as oublié un mot : Obligation !
Taxe, Interdiction et Obligation sont les trois mamelles de la France (d'accord, cela fait beaucoup de mamelles !)

avatar toto_tutute | 

Et si on arrêtait cette connerie consumériste américaine ? Déjà c'est quoi ce nom à la con «black friday» ? Il y a encore 10 ans, ça n'existait pas chez nous et nous n'étions pas plus malheureux ! Nous n'en avons pas marre les français de cet asservissement culturel ? De cette hégémonie anglo-saxonne ? Qu'avons-nous fait de notre promesse , français ?

Alors qu'on fête les 50 ans de la mort du Général, où est passé notre résistance ? Notre capacité de : ”dire non, pas ici, pas chez nous" ?

J'ai honte des français et j'ai mal à ma France.

avatar marenostrum | 

le français c'est pas ta langue non plus. c'est du latin. les gaulois eux parlaient autre chose. c'est pour les mêmes raisons qu'aujourd'hui (commerciales) qu'ils ont petit à petit abandonné leur langue pour le latin.

avatar Rictusi | 

Est-ce qu'on en a marre de la culture américaine ? Réponse courte non.

Pour le reste, les propos fleurent bon la gerbe d'antan, pas grand chose d'intelligent à sortir de ce genre de discours...

avatar Antwan | 

Le Black Friday est tellement pathétique en France qu’il n’y a aucune raison d’attaquer qui que ce soit.
Comparé aux USA ce ne sont généralement que quelques promos ridicules.

avatar mimot15 | 

Amazon et Co permettent d'acquérir des articles introuvables dans le commerce habituel, y compris bien sûr des produits français. De plus Amazon permet avec le Marketplace de vendre pour des structures qui n'ont pas les moyens de se faire connaître suffisamment pour vendre en direct. Alors la bataille contre Amazon, même pour contrer le Black Friday, me semble totalement contre-productive ? Qu'on se batte pour les conditions de travail oui, pour qu'ils paient leurs impôts en France et intégralement oui. Le commerce de détail a sa place mais là où est son domaine de compétence.

avatar mimot15 | 

@ibaby : ce serait bien si c'était vrai... articles de qualité ? Français ? Pas sûr du tout. Qualité médiocre d'articles importées d'Asie et pas forcément bon marché serait plus juste. Pour l'esprit de l'opinion, je suis partant mais c'est malheureusement qu'un voeu louable en fait, encore en devenir.

avatar mimot15 | 

@icewizard : absolument, Amazon affiche ces nouvelles pubs pour acquérir des produits français depuis un moment : donc il y a des solutions.

De toute façon le Black Friday n'a jamais été dithyrambique chez Amazon, faudrait arrêter de déconner avec l'idée que cette offre spéciale boufferait tout le reste du commerce ?
Les esprits s'échauffent avec ça et perdent la raison du coup.

avatar vince29 | 

dithyrambique ?
Il faut le considérer en tant que tel ?

avatar JLG01 | 

La fédération du commerce!
VITE, envoyer une délégation de Jedi.

avatar Myk68 | 

Mais ceux qui sont contre n’ont qu’a rien acheter pendant le black friday.
Vous avez le droit de rester de fière pigeon français qui aime payer plus chère en magasin....

avatar pga78 | 

le Black Friday est un évènement privé, le gouvernement n'a aucun moyen de l'interdire. vous discutez dans le vide je pense

avatar lolo57 | 

Tout des mecs qui trouvent le libéralisme très bien quant ils mettent en concurrence leur personnel pour tirer les salaires les plus bas possible, mais qui appelle l'Etat dès que cela va mal !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR