Les fédérations de commerçants ne veulent pas d'un Black Friday 2020

Florian Innocente |

Les « pure players du e-commerce » en France sont la raison du courroux de plusieurs fédérations de commerçants qui espèrent obtenir, dans l'immédiat, l'interdiction par le gouvernement du Black Friday 2020 prévu à la fin du mois.

Dans une tribune parue ce week-end dans le JDD, quatre fédérations de commerces physiques — certaines concurrentes entre elles en temps normal, comme la fédé des magasins de centre-ville et celle des centres commerciaux — se sont temporairement alliées dans la dénonciation d'une « scandaleuse inégalité de traitement préexistante entre les commerçants physiques et les marchands du web, au péril des premiers et au profit exclusif des seconds. ». Les seconds sont nommés : Amazon et Alibaba.

La Confédération des commerçants de France (CDF), la Fédération Française des Associations de Commerçants (FFAC), la Fédération Nationale des Centres-Villes « Vitrines de France » (FNCV) et le Conseil National des Centres Commerciaux (CNCC) veulent obtenir une réouverture des boutiques physiques dès le 12 novembre « dans le respect des protocoles sanitaires » et l'annulation pure et simple du Black Friday prévu le 27 novembre (mais qui a pour habitude maintenant de démarrer quelques jours avant et de s'étirer au lundi suivant avec le Cyber monday) :

En période de « guerre sanitaire », il faut savoir établir une « convention de Genève » de la concurrence. Celle-ci n’existe plus ; seul le monopole des « pure players » subsiste […] Ce summum du cynisme et de l’indécence ne peut et ne doit pas durer un jour de plus !

En parallèle à l'événement ponctuel que représente le Black Friday, les signataires énumèrent plusieurs requêtes pour rétablir une concurrence qu'ils estiment faussée. Pêle-mêle ils réclament une équité fiscale ; la prise en compte de l'empreinte carbone de ces vendeurs qui fonctionnent exclusivement sur la livraison ; un moratoire sur la création d'entrepôts, etc.

La Fnac n'est pas un pure-player mais elle attend de pied ferme le Black Friday dénoncé par les fédérations de commerçants

Pour éviter de voir cette action taxée de procès des anciens contre les modernes, les signataires assurent vouloir accélérer la « digitalisation du commerce » (sic) qualifié de « priorité stratégique depuis longtemps ». Une transformation de leur activité qu'ils entendent mener dans le cadre d'une « concurrence loyale et franche ».

En milieu de semaine dernière, le DG d'Amazon France, Frédéric Duval, évoquait sur BFM TV le risque d'une possible interdiction de ce grand rendez-vous consumériste, mais il souhaitait néanmoins son maintien, malgré la fronde grandissante de politiques et de commerçants remontés à bloc par le nouveau confinement :

J'ai très envie qu'il y ait un Black Friday sur Amazon à la fin du mois de novembre. C’est un moment où les Français font des économies. C’est un moment où les Français préparent Noël et je ne vois pas pourquoi on priverait les Français de cette fête de promotion. Je ne vois pas pourquoi on priverait les entrepreneurs français et les fournisseurs français de cette manne qui est celle du Black Friday.

Une référence aux entrepreneurs et aux fournisseurs français qui fait écho à la mise en avant de ceux-ci sur le portail d'Amazon sous la bannière « Soutenons les entreprises françaises » avec une sélection d'acteurs hexagonaux et par des séminaires en ligne quotidiens pour aider les boutiques et PME à rejoindre sa place de marché.

Tags
avatar Madalvée | 

Si c'est interdit en France les consommateurs passeront commande sur des sites étrangers…

avatar GtnDns | 

@Madalvée

Pas certains.

avatar corben | 

@GtnDns

Oh que si
Faute d’avoir trouvé un bon prix pour set Lego assez cher en France je l’ai acheté sur un autre Amazon

avatar GtnDns | 

@corben

Je doute que nos vieux (ou toutes personnes qui ne baignent pas comme nous autres McGeek dans la technologie) voient les choses de la même manière aha.

avatar corben | 

@GtnDns

C’est pas les vieux qui consomment le plus lors de BF

avatar kristopheman | 

@GtnDns

Bien sûr que si, on va va bloquer les colis à la frontière 🤪

avatar Maxi93 | 

@GtnDns

Beh si je serait le premier

avatar jeantro | 

@Maxi93

Moi aussi 😀

avatar Malouin | 

@Madalvée

CQFD !

avatar marc_os | 

Ah que c'est beau le capitalisme !

C'est la loi du plus fort sans aucune morale.
Sans lois en tout genre pour tenter de le réguler, c'est l'anarchie, que le plus gros gagne et le plus petit crève.

avatar vince29 | 

Apple rulez

avatar baadkiid | 

Ils n’ont qu’à tous s’allier entre eux et créer un « market place » français, faut arrêter de se raccrocher aux passé, on n’est pas bêtes, on ne va pas consommer plus cher alors qu’on peut faire mieux ^^ faut se bouger le c** la France au lieu de critiquer Netflix, Amazon etc...

avatar armandgz123 | 

@baadkiid

Il y a déjà un Cdiscount, Fnac, Darty... qui sont des marketplace

avatar Link1993 | 

@armandgz123

Et qui sont vraiment mauvais... ces sites sont incompréhensibles, et bordéliques à souhait... acheter sur Fnac.com c'est horrible, et il manque les ¾ des détails, et CDiscount, on ne sait pas si c'est un revendeur officiel, ou de l'occasion... (comme Fnac encore une fois d'ailleurs).

avatar armandgz123 | 

@Link1993

C’est marqué noir sur blanc dans les annonces, et c’est pareil sur Amazon...

avatar Mac13 | 

@armandgz123

Il y a les revendeurs véreux ou "volants" liés aux comptes étrangers dans ces marketplaces...

Mieux vaut créer un réseau des commerçants artisans avec livraisons pris en charge par l'état via taxes des grandes groupes et qui ne vendent que depuis les vrais magasins ouverts en France métropole.

avatar armandgz123 | 

@Mac13

Comme sur Amazon...
L’attrait des market place, c’est justement les produits étrangers moins cher.
Personne ne veut des produits beaucoup + cher, en retard et souvent de moins bonne qualité des artisans ou commerçants du coins...

avatar CorbeilleNews | 

@baadkiid

Vous voulez dire en transférant les bénéfices dans des paradis fiscaux avec des montages financiers ?

Sans être un Amazon Power certains sites Français ne semblent pas avoir compris la notion de service au client et on largement entamé ma confiance. Pour en boycotter quelques un (depuis bientôt 20 ans pour CDiscount par example) pour leur numéros surtaxés, les demandes de retour impossibles ou avec de gros batons dans les roues (temps d’attente interminables sur numéro surtaxé), de fausses descriptions récurrentes (pas de vendeurs tiers donc impardonnables à l’époque), des articles ajoutés au panier... bref je pense que l’on a presque tous vécu des galères avec ces sites...

A cela on ajoute les enseignes de vêtements qui ne remboursent pas en cas de problème de taille pour un cadeau, désormais je demande systématiquement en cas de doute et laisse l’article sur le comptoir et ne remet plus les pied dans l’enseigne, cela ne me dérange pas du tout, le résultat le voilà et il leur pendait déjà au nez il y a dix ans : après avoir pris leur clientèle de haut elle a fuit ailleurs où elle y a trouvé son compte.

Et pourtant je me répète : je suis très très loin d’être un fan de la politique Amazon et consorts que je décris plus haut.

Alors commerçants, je veux bien largement soutenir la démarche mais il y a des minimas a atteindre. Par example Leroy Merlin l’a bien compris même si un peu cher et manque de diversité à mon goût.

Reste aussi les petites enseignes, pourquoi pas une charte de qualité de service auxquels elles s’engagent, affichée et suffisamment visible à l’entrée façon TripAdvisor / Guide Michelin / PetitFuté et avec une note globale des utilisateurs VÉRIFIÉS (gencod anonyme sur le ticket de caisse par example)

Y’a matière a faire mais il va falloir y mettre un peu du sien.

avatar Captainsam | 

Mais en fait c'est exactement ça.

Cdiscount aurait pu être au top du top, mais leur service client a toujours été naze, et ça depuis le début. T'achètes un truc, au bout de 2 mois c'est dead... Faut contacter le SC, puis attendre l'étiquette de retour, (et encore au début c'était à toi d'avancer) puis que le colis arrive chez eux, puis qu'il retourne chez le fournisseur. Qu'on te dis "c'est pas réparable" qu'on te retourne un nouveau produit... 6 semaines minimum. En magasin c'est pareil. T'achète un produit "high tech", ça tombe en panne et te voila 5/6 semaines sans matériel parce que 1. ils envoient les produits au fournisseur "2fois par semaine" et 2. "c'est pas nous qui gérons en direct"...

Amazon : produit dead, "OK on vous en renvoi un, et dès que vous le recevez vous nous retournez l'ancien"...

Voila pourquoi Amazon a de l'avance...

(Et c'est possible de changer, suffit de voir Oscaro.com... leur SC était à la traine et aujourd'hui il y a une nette amélioration. Par contre ça leur a couté des ronds)

avatar frankm | 

Sans Black Friday le web avait déjà gagné pour les achats Noël 2020 !
C’est sur que Black Friday en plus, c’est ce qui s’appelle se faire emmancher à souhaits

avatar Olivier S | 

Ce n’est pas le Black Friday qu’ils veulent interdire.
C’est la concurrence ! Autant le dire tout de suite, on y ira bcp plus vite.

avatar levert74 | 

@Olivier S

Exactement. Ils n ont pas su évoluer avec leur temps et il faut donc sanctionner les autres. Bienvenue dans le communisme !

avatar CorbeilleNews | 

@levert74

Communisme... franchement avec de telles réponses je me demande qui n’a pas su évoluer avec son temps

On pourrait dans ce cas taxer les autres de polluiste, consommiste, je me disais justement il y a quelques jours qu’il allait falloir inventer un nouveau vocabulaire plus percutant et péjoratif pour mieux responsabiliser certains

Les termes capitalistes et consuméristes n’étant plus assez responsabilisant à notre époque vu l’urgence d’agir 🥵

Cela fera peut-être jaillir une étincelle dans certains, allez je tente le mot : cerveaux 🤨

avatar levert74 | 

@CorbeilleNews

Les donneurs de leçons, j adore

avatar CorbeilleNews | 

@levert74

Et qui taxe de communisme ??? Et qui donne la leçon sans vraiment l’avouer ??? 🤔 Des vendus du plan Marshall et du New Deal que l’on a bercé d’illusions ?

Allez donc vivre dans certains pays pour comprendre ce qu’est le communisme poussé à son extrême

Et puis le capitalisme c’est beau, c’est merveilleux de paillettes qu’il faut payer tous les 10 ans 🤫, il parait que les soignants en sont contents 😯

Il est peut-être temps d’inventer une solution médiane qui sert plus les gens que les géants, aussi bons et intelligents soit-ils ...

La fuite en avant permanente associée à la politique de l’autruche rend plus difficile le réveil quand on nous dit qu’il va falloir payer le crédit et que la bubulle a dégonflé et l’émerveillement des premiers jours se transforme en un goût amer difficile à avaler 🤗

Peut-on se satisfaire de cette simple situation, finalement ce capitalisme consumérisme manque bien plus d’ambition que je ne l’aurais cru, s’arrêtant à sa simple petite personne

Je suis franchement déçu on me l’avait mieux vendu 😀

Et finalement le discours qui consiste facilement a pointer du doigt les autres y est aussi largement pratiqué 😂

Je vous conseille la série de 2 documentaire Grèce, chronique d’un ravage (de 1929 à 2008)

Sans l’avoir vu j’ai l’impression que je le savais déjà : capitalisme = lavage de cerveau

Pages

CONNEXION UTILISATEUR