Un cofondateur d'Arm opposé à la vente à Nvidia

Stéphane Moussie |

La perspective que Nvidia acquière Arm donne des sueurs froides à un des hommes qui a contribué à la création du concepteur de processeurs britannique. Interrogé par la BBC, Hermann Hauser fait valoir que la nature d'Arm empêche de vendre la société à n'importe qui.

Arm conçoit des « plans » de processeurs qui sont ensuite commercialisés sous forme de licence aux fabricants d'appareils. En l'occurrence, c'est la quasi-totalité du marché du smartphone qui se repose sur les travaux du concepteur britannique.

« SoftBank [qui a acquis Arm en 2016, ndr] n'était pas impliqué dans les processeurs et a conservé la neutralité d'Arm », explique le cofondateur d'Acorn Computers qui s'était associé à VLSI et Apple pour créer Arm en 1990. « Si Arm fait partie de Nvidia, la plupart des clients d'Arm sont des concurrents de Nvidia et ils chercheront bien sûr une alternative », soutient-il.

Pour Hermann Hauser, Nvidia, qui dispose déjà de ses propres puces et qui est installé depuis longtemps sur ce marché, n'est pas approprié pour gérer Arm. L'entrepreneur milite pour que le gouvernement britannique « ramène Arm à la maison et le fasse entrer en bourse. » « Ce n'est pas une affaire d'argent, c'est une stratégie industrielle que le gouvernement peut faire », ajoute-t-il.

Ce projet est mal parti : d'après The Evening Standard, Nvidia est entré en phases de discussions exclusives avec Softbank et l'affaire pourrait être conclue d'ici la fin de l'été. Au vu des potentielles conséquences, les autorités de régulation ne devraient pas manquer d'étudier attentivement le deal.


Tags
avatar Kaserskin | 

Il est temps de se réveiller pour le régulateur britannique on dirait, évidemment qu’une entreprise si stratégique doit restée « independante » et si possible sous pavillon UK.

avatar k-plis | 

@Kaserskin

Les États-Unis d'Amérique, c'est ce qui se fait de mieux en démocratie aujourd'hui, donc il n'y a rien à craindre.

avatar Simeon | 

C'est du second degré ?
La presse US évoque quotidiennement les problèmes constitutionnels que pourrait poser l'élection de novembre prochain. Les articles de penseurs politiques sur le système de checks and balances se sont multipliés depuis quelques années, mais certains continuent visiblement de faire l'autruche.

avatar raoolito | 

@Simeon

c’etait evidement du second degré, du calme
t puis le soucis n’est pas les usa en soit c’est Nvidia.

avatar YetOneOtherGit | 

“ Si Arm fait partie de Nvidia, la plupart des clients d'Arm sont des concurrents de Nvidia et ils chercheront bien sûr une alternative “

S’il a raison on vera émerger une contre offre d’un consortium d’industriels dépendant des technologies ARM qui sont des acte extrêmement puissant de l’industrie.

Since consortium n’émerge pas c’est, peut-être, qu’il se trompe sur cette crainte 😎

avatar raoolito | 

@YetOneOtherGit

bien sur, inventer de nouveaux processeurs qui fonctionneront sur des instructions forcement différentes et donc réécrire parmi les plus repandus OS du monde.. suivis par les logiciels.. les doigts dans le nez moi je dis...

avatar YetOneOtherGit | 

@raoolito

"bien sur, inventer de nouveaux processeurs qui fonctionneront sur des instructions forcement différentes et donc réécrire parmi les plus repandus OS du monde.. suivis par les logiciels.. les doigts dans le nez moi je dis..."

???

Tu sous entend que l’éventuelle achat par NVidia conduirait les client d’ARM à trouver d’autres solutions ? 😳

avatar lmouillart | 

C'est principalement une question de temps et de motivation.
RISC-V par exemple serait un bon prétendant pour être un remplaçant académique et industriel sur le long terme. Comme Linux peut l'être pour les noyaux.

Ça tombe très bien, car RISC-V trouve des implémentations chez : Western Digital, SiFive, Alibaba, NVidia (oui encore eux), ...
Niveau noyau&os, Linux(Debian, Fedora), BSD (Net et Open), RTOS, ...

En outre Qemu permet déjà de se faire la main sur cette architecture via émulation.

avatar MGA | 

Je trouve ça très problématique à long terme et je suis étonné qu’aucune structure financière ne prenne la suite, pas assez rentable ???

avatar YetOneOtherGit | 

@MGA

"je suis étonné qu’aucune structure financière ne prenne la suite"

tu veux dire qu’aucun fond ne soit sur les rangs pour le rachat ?

ARM est une structure saine mais les perspectives de retour sur investissement pour un acteur purement financier ne sont pas stratosphériques.

La boîte est bien établie, les perspective de croissance pas délirante, les potentiels d’optimisation des coûts sans doute faibles, la valorisation est plutôt élevée ... pas le genre de boîte à faire baver d’envie les investisseurs.

avatar MGA | 

@YetOneOtherGit

C’est bien ce qu’il me semblait aussi. Un investissement de père de famille qui ne fait pas monter les fonds d’investissement au plafond. C’est pour ça que je trouve dérangeant le projet de rachat par nvidia, il faudra bien qu’ils trouvent un autre intérêt que financier, c’est là qu’il risque d’y avoir des dommages collatéraux...

avatar Mike Mac | 

Nous serons sauvés par le Tachyum Prodigy Processorum !

Il est à l'aise avec x86, ARM, RISC-V..... qu'il émule à la vitesse d'un pur-sang !

https://www.techradar.com/news/this-processor-can-run-any-code-you-need-faster-than-intel-and-nvidia

Alléluia !

CONNEXION UTILISATEUR