SoftBank pourrait vendre Arm : et pourquoi pas à Apple ?

Mickaël Bazoge |

À l'heure où Apple va équiper ses Mac de puces ARM, voilà une opportunité qui pourrait bien tomber dans l'escarcelle du constructeur de Cupertino. SoftBank, le groupe japonais propriétaire de Arm depuis quatre ans (et un investissement maousse costaud de 32 milliards de dollars), explore la possibilité de céder tout ou partie de l'entreprise britannique selon le Wall Street Journal. Goldman Sachs a été mandaté pour cette première phase où il s'agit de jauger de l'intérêt du marché.

SoftBank pourrait décider de conserver la société dans son giron. Mais cette dernière option serait étonnante, sachant que le conglomérat a annoncé sa volonté de vendre pour 41 milliards d'actifs afin de racheter ses propres actions. SoftBank a mis en place un fonds d'investissement, le Vision Fund, doté de 100 milliards de dollars. Il détient 25% du capital d'Arm, une participation qui pourrait être transférée vers la maison-mère alors que le fonds affiche de grosses pertes.

Cet écheveau capitalistique mis à part, on voit bien une entreprise potentiellement intéressée par le dossier Arm : Apple bien sûr, qui a largement de quoi financer une telle acquisition. Ce serait une manière assez brutale de couper l'herbe sous le pied de la concurrence qui s'appuie sur le design des puces ARM pour leurs propres systèmes-sur-puce ! Et puis ce serait aussi un pied de nez de l'Histoire : Advanced RISC Machines est à l'origine une coentreprise entre Acorn Computers, VLSI et… Apple.


Tags
avatar YAZombie | 

"Plus Apple est indépendant, plus l'utilisateur final est prisonnier car Apple peut ainsi s'affranchir de toutes les normes / formats ouverts imposé(e)s qui viennent avec des technos extérieurs."
De quoi parles-tu concrètement? La seule chose qu'Apple ait fait depuis l'abandon des DRM audio au moins (abandon dont je signale tout de même qu'Apple est un des principaux promoteurs…) c'est au contraire adhérer aux standards, le plus souvent aussi ouverts que possible (en vidéo va en trouver un qui ne soit pas menacé d'une manière ou d'une autre…). Je fais régulièrement des allers-retours entre iPhone et Android, j'ai parfois les deux en même temps et je n'ai aucun problème de compatibilité de données avec quoi que ce soit.
Il n'y a pas assez de problèmes pour ne pas en fantasmer d'autres?

avatar Nesus | 

Ça paraît très compliqué comme rachat. Pas dans la faisabilité financière parce qu’Apple est loin de manquer de revenus, mais parce qu’aucune administration censée laisserait Apple acheter ARM. Ça serait juste fermer la seule concurrence au x86 existante. Dommage l’idée est séduisante.

avatar Paul Position | 

Apple est un assembleur et un designer d'hardware et de software, la société n'a jamais fabriqué les composants qui constituaient ses produits.
Elle préfère (à juste titre, à mon avis) faire son "marché" sur l'offre mondiale plutôt que s'enfermer dans une production interne, ainsi elle bénéficie des meilleurs composants et peut changer à volonté suivant sa volonté et la qualité de ceux-ci.
Si l'aventure ARM se dégrade au bout de quelques années, comme c'est arrivé avec le PowerPC et le X86, Apple pourra plus facilement chercher d'autres alternatives, plutôt que de gérer la fin d'un ARM qui lui appartiendrait, avec les problèmes qui vont avec : licenciements massifs, perte d'image, tentation d'insister à tort, etc...
Elle préférera sans doute investir pour consolider sa licence ARM, mais sans plus.

avatar YAZombie | 

Arm n'est pas fabricant, c'est un designer.

avatar Paul Position | 

@YAZombie

Il est vrai que mon post laisse penser qu'ARM fabrique ses puces, mais je sais et savais qu'ARM ne propose que des designs de soc multiples et variés, et qu' Apple fait fondre ses puces ARM dessinées à Cupertino ailleurs que chez Intel.
Mais ma démonstration reste valide, et l'éventuel rachat d'ARM n'apportera rien de plus à Apple, à part des emmerdes !...

avatar debione | 

Le mieux qui puissent arriver pour nous en cas de vente, c’est que ce soit racheté par une boîte européenne...

avatar fendtc | 

@debione

Tu as raison ! Si ça tombe chez les ricains, ils vont avoir un sacré pouvoir de nuisance (Ex Huawei)

avatar YAZombie | 

Apple semblant disposer d'une license Arm dite "Architecture", la société peut manifestement faire absolument ce qu'elle veut avec les designs Arm, au point de pratiquement faire sa propre branche.
Acheter Arm Inc. semble se mettre un sacré boulet au pied sans beaucoup d'avantages…

avatar malcolmZ07 | 

quel intérêt pour apple ? il peeve déjà modifier complètement l'architecture et ils ont été à l'avance sur des optimisations qu'ARM a ajouté après coup ...
Ils ont rien à y gagner

avatar occam | 

Deux clochards trouvent un sac d’herbe et se roulent des pétards. Après en avoir fumé un paquet, l’un dit :
« Parlons affaires. J’achète Apple.
— J’vends pas.
— OK. J’achète ARM.
— Pour quoi faire ? J’ai tes licences. »

avatar ohmydog | 

@occam

?? Euh... c’est censé être drôle ?

avatar occam | 

@ohmydog

Un état des lieux l’est rarement.
Si c’est le cas, il s’agit plutôt d’un comique de situation.

avatar 0MiguelAnge0 | 

Apple se fera tirer dessus par les lois anti-trust qui refuseront ce deal qui metterait en péril en beaucoup de concurrents ou au moins au bon vouloir d’Apple...

avatar hawker | 

j’espère que c'est Qualcomm qui va l'acheter.
Apple ne pense qu'a sa gu*ule, ce serait dramatique pour l'ecosystem.
Il faut que ce soit acheté par une compagnie dont le business model est de vendre au plus d'autre compagnies possibles et non l'inverse.

avatar Cactaceae | 

@hawker

😬

Je croise les doigts pour que ce ne soit pas Qualcomm qui ne pense qu’à s’empiffrer.

avatar Cactaceae | 

Apple pourrait racheter pour être sûre que ça ne tombe pas chez un des ses concurrents direct. Ou pour le portefeuille de licence. Pour pleins de raisons en fait. Ou un rachat partiel... Tout comme elle pourrait ne pas le faire pour pleins d’autres raisons énumérées ici et ailleurs.

Bref vous cassez pas la tête si Apple y voit un intérêt, elle le fera. Si non, ça lui en touchera une sans remuer l’autre probablement.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR