Segway arrête la production de son deux-roues

Sabrina Fekih |

Lancé en 2001, le Segway, ce moyen de transport électrique constitué d'une plateforme sur laquelle on se tient debout, de deux roues et d'un mât directionnel, cessera d'être produit à partir du 15 juillet 2020.

Le Segway a été créé en 1999 par Dean Kamen qui tablait sur un succès phénoménal et prévoyait au moins 100 000 ventes au cours de la première année de commercialisation. L'histoire en a voulu autrement. En 19 ans d'existence, Segway n'a vendu que 140 000 engins, indique Fast Company. En cause, le prix de lancement élevé à 5 000 $, la mauvaise durabilité et le manque d'innovation au fil des années.

Image : maxmann / Pixabay

Malgré une large campagne marketing à son lancement, le Segway a peiné à trouver sa clientèle. Hormis quelques policiers ou des groupes de touristes, très peu de Segway circulent dans les rues. Il faut dire que son design imposant et peu glamour fait pâle figure devant les trottinettes électriques qui occupent désormais les trottoirs des grandes villes.

Rachetée en 2015 par la start-up chinoise de robotique Ninebot Inc, Segway a gardé son site de production aux États-Unis. L'arrêt de la production va entraîner le licenciement de 21 salariés. Douze personnes resteront en poste afin de s'occuper du service après-vente des vieux modèles.

Cet échec, Steve Jobs l'avait en quelque sorte prédit. Avant le lancement du Segway, le cofondateur d'Apple ainsi que Jeff Bezos avaient été sollicités par les concepteurs de l'engin pour avoir leurs avis. Steve Jobs avait alors fait une ribambelle de critiques sur le design, le business plan et le marketing du produit.

Steve Jobs avait également prévenu que les chutes risqueraient d'être une très mauvaise pub. Au fil des ans nombreux sont ceux à être tombés ou s'être faits renverser par un Segway, dont l'ancien président américain George Bush ou le champion du monde d'athlétisme Usain Bolt. Ironie du sort, le millionnaire Jimi Heselden, qui avait racheté Segway en 2009, a trouvé la mort en 2010 au volant de son Segway.

Tags
avatar gwen | 

@EricdeB

Le prix est vraiment un soucis sur cet engin. Je m’attendais à une baisse pour me le payer, elle n’est jamais vraiment arrivée.

avatar misc | 

La mono roue électrique (« gyroroue ») est son successeur spirituel avec le plus de potentiel. Elle a la dynamique et la légèreté (relative) qui faisait default aux Segway.
Chaudement recommandé.

avatar donatello | 

Souvenir pour les milliers d’articles de presse qui, à l’époque, nous expliquaient que le Segway signait la fin de la marche à pied.

avatar misc | 

++ :)

avatar Dziga_Vertox | 

Dork

avatar ingmar92110 | 

Le Segway est plus facile d’accès que le monoroue ou la trottinette pour l’équilibre, par contre pour passer les trottoirs c’est pas gagné et vu son poids et son encombrement... dommage c’est rapide et très confortable. Effectivement l’usage ballade organisée en ville semble l’emploi le plus approprié, ça limite quand même bcp la cible client.

avatar pagaupa | 

@ingmar92110

Le trottoirs parisiens ont des « bateaux » pour handicapés maintenant le segway les prend sans problème

avatar ingmar92110 | 

@pagaupa

C’est vrai mais sont parfois assortis de « bites » verticales qui peuvent être assez rapprochées (sensées empêcher les motorisés) et le Segway est large. De toutes façons sa largeur de voie est peu propice aux trottoirs anciens.
Anyway pas vraiment besoin de débat tellement il y en a peu en circulation.

Jamais testé son « petit frère » l’hoverboard, des retours d’expérience comparé à la trottinette?

avatar Kaserskin | 

Triste de voir ce produit disparaitre ! S’il ne s’est pas vendu, il a quand meme vachement marqué l’imaginaire collectif dans les années 2000, symbolisant un peu ces villes « du futur »..

avatar ingmar92110 | 

@Kaserskin

Oui et sacrée trouvaille techno, c’est toujours impressionnant de voir un truc tenir en équilibre « tout seul »

avatar inumerix | 

On a pas fait mieux que le vélo. Le compromis poids, vitesse, prix, efficacité, utilisabilité sur tous les terrains est imbattable. Et en plus c'est bon pour la santé. Ce Segway avait tout faux sur tous les aspects (lourd, cher, etc...). Effectivement une simple trottinette fait mieux. J'avoue tout de même qu'après en vu et essayé un la première fois j'ai trouvé ça rigolo. Bref pas étonné qu'il soit arrêté.

avatar ingmar92110 | 

@inumerix

👍 oui

avatar Brice21 | 

@inumerix

Oui mais le vélo faut pédaler. Et dans les côtés à 15 degrés, le Segway monte sans ciller, mon vélo électrique rechigne.

avatar Vivid | 

Je cite "son design imposant et peu glamour" on s'en fout du ..design (a moins d'être un gros bobos narcissique. Cela finit par vous bouffer les neurones le... DESIGN) le mot pertinent est encombrement, trop encombrant l'engin, entre autre... d'avance c’était perdue.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR