Commerce : le ton monte entre les États-Unis et la Chine

Mickaël Bazoge |

La crise sanitaire actuelle n'empêche pas la poursuite des bisbilles commerciales entre Washington et Pékin. Donald Trump a menacé les entreprises américaines de nouvelles taxes si elles produisaient des biens en dehors des États-Unis. Il s'agit d'enfoncer un nouveau coin dans la chaîne de production chinoise, après la vague de taxes douanières qui concernent 370 milliards de dollars de produits importés.

Xi Jinping et Donald Trump. Photo : Andrea Hanks, pour la Maison Blanche.

« Vous savez, si nous voulions mettre en place nos propres barrières comme d'autres pays nous l'imposent, Apple construirait 100% de ses produits aux États-Unis », a affirmé le président américain sur Fox Business. Selon des officiels, la Maison Blanche cherche un moyen de « punir » la Chine pour la manière dont le pays s'est occupé du coronavirus…

Pendant cette interview, Donald Trump a qualifié de « stupides » les chaînes de production globalisées, affirmant que le coronavirus avait exposé leur faiblesse. « Je dirais que nous ne devrions pas avoir de telles chaînes de production. Nous devrions les avoir aux États-Unis ». Dans ce contexte, l'annonce de la construction par TSMC d'une usine américaine de semi-conducteurs à 12 milliards de dollars a dû ravir celui qui cherche à décrocher un second mandat.

Mike Pompeo, le secrétaire d'État de Donald Trump, a souligné que cet investissement colossal allait servir « l'indépendance économique américaine » (comprendre : vis à vis de la Chine). Le département du Commerce américain a par ailleurs annoncé son intention de renforcer l'interdiction faite à Huawei d'acheter des composants électroniques qui sont le résultat de technologies et de logiciels américains.

Bien sûr, du côté chinois on ne va pas rester les bras ballants. Pékin se dit prêt à placer plusieurs entreprises américaines sur une liste des entités « non fiables », selon le Global Times, qui est en quelque sorte la voix de son maître (la publication est éditée par le Quotidien du Peuple). Apple, Cisco, Qualcomm pourraient faire partie de cette liste, ce qui permettrait en retour aux autorités chinoises de procéder à des enquêtes et imposer toutes sortes de restrictions.


Tags
avatar JOHN³ | 

La peste contre le choléra

avatar raoolito | 

c'est bien, il ne manquait que ça...
Rien de tel qu'une crise diplomatique et une guerre commerciale intercontinentale quand on entre en pleine crise économique majeure depuis des décennies.
On en oublierait presqu'une pandémie est toujours active un peu partout dans le monde...

....
Je reste dubitatif devant ces adorables petites filles qui tiennent la chandelle derriere ces deux... messieurs.

avatar iVador | 

@raoolito

On s’en fout, le réchauffement climatique va nous anéantir, de toute façon

avatar pim | 

@iVador

Ou pas. La crise économique qui se présage, c’est la solution au problème du réchauffement climatique.

Et n’oublions pas le précédent des fameuses guerres mongoles de Gengis Khan : le nombre de morts, en millions, n’a encore jamais été dépassé, par aucune guerre moderne, et il a été tel que les climatologues estiment qu’il a impliqué en refroidissement du climat de 0,5 °C.

Pour effacer le fameux +2 °C qui est presque atteint, il faut donc une guerre avec 200 millions de morts. S’ils crèvent de faim, l’effet est identique.

avatar Osei Tutu | 

@pim
Et vu votre dernière phrase, vous vous excluez de facto de ces 200 millions de morts pour sauver la planète ! Alors que compte tenu de l'amour que vous portez à la survie de la planète,il y a longtemps que votre sacrifice aurait été grandement apprécié. La charité bien ordonnée commençant par soi.

avatar pim | 

@Osei Tutu

Excellente réponse ! Il y a même une chanson de Brassens sur ça : mourrir pour des idées, d’accord... (je ne sais plus le titre).

Mais de façon plus large, vous pointez du doigt une calamité de la société : les néo-romantiques, écolos anarchistes, qui refusent l’ordre de la raison, le progrès des lumières, et s’en remettent à un conservatisme mystique, ou le capitalisme est présenté comme omnipotent et cause de tout, l’ordre et l’autorité étant à combattre, le tout teinté de haine de l’altérité masquée en haine générale de l’humain, le racisme ciblé contre un seul groupe ou une seule nation étant désormais moralement peu accepté. Et ce n’est pas le moindre des paradoxes, mais la préséance de la démocratie et du bien commun sont niés, comme des violences impossibles à admettre pour des individualistes forcenés.

Ce n’est pas nouveau, on peut trouver des tentations d’entre-soi et de repli mystique à toutes les époques, mais ce qui est nouveau, c’est l’amélioration du niveau de vie, l’augmentation du temps libre, la démocratisation des moyens de communication, d’information et de déplacement, qui permettent à ces groupuscules de perdurer et de véhiculer leurs idées. C’est comparable au cancer : des cellules qui ne respectent pas la programmation génétique et qui profitent du bien commun.

avatar jackhal | 

"Mais de façon plus large, vous pointez du doigt une calamité de la société : les néo-romantiques, écolos anarchistes, qui"

Il y a une calamité encore plus grande, c'est les gars qui croient réfléchir en se basant sur de pauvres connaissances.

"refusent l’ordre de la raison, le progrès des lumières"

Va lire les rapports du GIEC (entre autres). Elle est là la raison, il est là l'héritage des lumières.
Les plans sur la comète en basés sur l'idée qu'on a toujours trouvé comment s'en sortir avant, c'est tout sauf de la logique ou de la raison.

Tout est en train de partir en sucette, et il y a encore des gens pour nier les faits.
On a tendance à croire ce que l'on veut croire, comme disait l'autre. Et c'est ce qui nous mènera assurément dans le mur.

avatar taxtax | 

@jackhal

pim , encore un qui viendra faire son "mea culpa" sur la "paupérisation" de notre société quand ça lui tombera dessus en mode "j'avais pas vu, je ne faisais que suivre les préceptes enseignés à la London Business School selon lesquelles la main invisible régule tout l'ordre du monde tant que nous laissons libre cours aux requins au nom du grand capital et de la consommation".

Vivement que l'on passe à autre chose !

avatar pim | 

@taxtax

C’est vrai que l’on m’en enseigné ce précepte (c’était il y a longtemps), et il m’a séduit. Je vois que vous synthétisez bien ma pensée.

Ceci dit allez-y, faites moi changer d’avis. J’ai peu de connaissance dit quelqu’un d’autre, ça devrait donc être assez facile de « me retourner ».

avatar taxtax | 

@pim

T'es trop vieux, trop tard, on va se focaliser sur la jeunesse pour amener le changement...

Bye bye le vieux singe ultralib...

avatar pim | 

@jackhal

Donc le rapport du GIEC préconise quoi exactement ? Revenir au moyen-âge ?

Au moins mon positionnement est cohérent : croire que le progrès amènera la solution. Quelqu’un qui utilise internet et qui croit au partage.

Si vous ne croyez pas à ça, pourquoi utilisez vous encore des outils modernes, qui polluent qui plus est, de part leur fabrication et leur usage ? Il y a des communautés aux USA en particulier qui refusent tout modernise, je suis sûr qu’ils peuvent vous accueillir.

avatar jackhal | 

"Au moins mon positionnement est cohérent : croire que le progrès amènera la solution."

Sauf que tu oublies que c'est justement le progrès qui nous a mis dans une telle mouise (effondrement de la biodiversité, réchauffement climatique aux conséquences effrayantes...) en même temps qu'il nous a sorti de plein d'autres. C'est bien ça le problème : il y a une dissonance cognitive engendrée par ce qu'on constate comme bienfaits, et ce qu'on sait qui va nous tomber dessus. Et les deux sont liés.

Dit autrement : tu peux enchainer les crédits pour acheter tout ce dont tu as envie et avoir un niveau de vie très agréable, te sortir sans arrêt de la banqueroute en enchainant de nouveaux crédits, mais à un moment, ça ne fonctionnera plus. Tant que les créanciers te laissent tranquille, tout est très sympathique. Mais à la fin, tout te sera repris et ce sera même pire à cause des intérêts.

C'est un peu la même chose au niveau écologique et avec la croyance que plus de technologie va nous sortir des problèmes. Ça ne fonctionne pas, et ça ne pourra pas fonctionner. Et c'est la science qui nous le dit.

Prends le temps de t'informer vraiment et tu verras : ce vers quoi on va est effrayant. Tous ceux qui ont pris le temps de regarder le problème te le diront, y compris les citoyens tirés au sort de la convention climat qui sont tombés des nues quand ils ont réalisé l'ampleur du problème, quand ils ont pu prendre le temps de s'informer. C'est à la portée de tout le monde, mais on ne prend jamais le temps. Et les COP s'enchainent, le problème qu'on connait depuis des décennies reste, et rien ne change (à part dans le mauvais sens).

Tiens, si tu veux prendre la pilule rouge, tu peux commencer par ça : -https://www.youtube.com/watch?v=NQkjhugvekI

avatar byte_order | 

@pim
> qui permettent à ces groupuscules de perdurer et de véhiculer leurs idées.

Entre diffuser des idées et trouver des gens qui y adhèrent, y'a une nuance.
Ce n'est pas parce qu'aujourd'hui il est nettement plus facile de diffuser partout dans le monde les idées de, disons, par exemple, stalinisme, que l'adhésion à ces idées sera supérieure à celle qu'elle a pu être à une époque où diffuser des idées à l'échelle mondiale était nettement moins accessible à tout le monde.

J'aurais même tendance à dire qu'avec le many-to-many d'aujourd'hui, y'a plus concurrence dans les idées diffusées, et que donc le "% de part de marché" d'une idée est plus difficile à gagner.

> C’est comparable au cancer : des cellules qui ne respectent
> pas la programmation génétique et qui profitent du bien commun.

Et pour les tuer, hélas, on est contraint de tuer aussi celles saines juste à côté.
Attention, donc. La diffusion et l'adhésion, ce sont 2 choses distinctes.
On peut avoir un cancer extrêmement localisé, qui ne métastase pas ailleurs, hein.

avatar Moonwalker | 

L'hiver nucléaire nous sauvera.

Du moins on crèvera d'autre chose.

avatar Rez2a | 

Trump a beau dire et faire un paquet d’âneries, je n’arrive pas à me persuader qu’il ait tort d’essayer de mettre un peu de pression sur la Chine au lieu de tout lui laisser passer comme le reste du monde...

avatar raoolito | 

@Rez2a

Il ne fait que suivre la politique américaine depuis Obama, sauf que ce dernier avait créé un accord international avec tous les autres pays asiatiques autour du Pacifique
lui il a déchiré l'accord et il essaye de tout faire tout seul
ce qu'on reproche à Trump c'est pas le fond c'est la forme voir même le relent fasciste

avatar Tatooland | 

@Rez2a

Je partage le même point de vue que vous.
A l’heure actuelle Trump est le seul à avoir une vision stratégique sur la Chine et il a bien raison, ce sont les dernières années pour les pays tiers de mettre un stop à la Chine, après ce sera trop tard.

avatar debione | 

@Tatooland
Ce n'est pas Trump, c'est les USA. L'Europe pourrait aussi, si elle arrêtait de dire . "les Français, les Allemands, les Italiens..."

avatar YAZombie | 

@ Rez2a: peu de personnes sont contre un réalignement de la Chine avec les normes internationales. Ce qu'on reproche au Paresseux des États-Unis c'est plutôt de s'être aliéné tous ses principaux partenaires commerciaux les uns après les autres alors qu'au vu de leur poids les US pouvaient emmener et rendre crédible une alliance pour réformer l'OMC.
Mais non l'outre préfère se goinfrer en tweetant, quand il ne golfe pas, et faire de temps en temps le matamore pour des résultats strictement nuls puisque le dernier accord US-Chine est identique à quelques petits détails près à celui qu'il a si dramatiquement - il ne sait faire que ça, du drame - déchiré. En particulier strictement rien sur l'IP. Pendant ce temps-là les Américains paient la majoration des droits de douane.
Ce serait à hurler de rire si ce n'était pas aussi pathétique.

avatar fousfous | 

Donc il voudrait mettre toutes les chaînes de production aux US? Ça ne va pas vraiment changer le problème... Et ça peut même être pire quand on voit la gestion de l'épidémie avec Trump.

avatar joelcro | 

Allez hop, un contre feu pour cacher son incompétence sur la gestion de la crise sanitaire.

avatar Inconnu-Soldat | 

Peut-être incompétent, mais lorsque l’on sort son nez des affirmations toutes faites et que l’on regarde les données et analyse les faits, on se rend compte que les pouvoirs ont une marge de manœuvre infime.
Et si Trump a été mauvais, la Chine elle est totalement criminelle. Le PCC a fait arrêter les médecins début janvier et leur a demandé de renier leur parole. Fin décembre Taiwan (exclu de l’OMS à la demande de la Chine) a averti l’OMS que le virus était transmissible à l’homme. Jusqu’au 20 janvier la Chine et son toutou le président (communiste révolutionnaire, venant de l´Éthiopie sous perfusion chinoise) de l’OMS ont non seulement refusé de l’annoncer mais on dit le contraire. Pour ne pas fâcher la Chine, l’OMS a attendu le 13 mars pour déclarer la pandémie alors que le premier mort datait du 1er décembre, qu’entre début et le 20 janvier 7 millions de Chinois ont quitté la région du Hubei pour aller contaminer toute la Chine et 28 pays. Le PCC et le président de l’OMS sont responsables de la pandémie, des 250.000 morts et de la gigantesque crise économique qui s’en suit. Et comme cela n’a pas suffi ils ont envoyé des tests pourris, des masques pourris (Espagne, Suède ou Canada) quand ils n’ont pas tout simplement encaissé sans livrer ou multiplié les prix entre 3 et dix fois.

avatar dxosi | 

Ma réponse n'apparaît pas, je vais donc la refaire:
- la police locale a convoqué les 8 médecins, membres du PCC, mais ils n'ont pas été arrêté. La Chine avait déjà informé les autres pays de l'épidémie avant leur convocation.
- L'OMS dépend de l'ONU. Or, Taiwan n'est pas reconnue comme nation auprès de l'ONU.
- Taiwan n'a jamais averti l'OMS de quoi que ce soit. Ils ont uniquement fait une demande d'information complémentaire le 31 décembre, juste après que l'information d'une épidémie ait été diffusée dans la presse. Le contenu de l'email a été publié par le gouvernement taïwanais sur Twitter.
- L'OMS n'a jamais prétendu qu'il n'y avait pas de transmission inter-humaine, mais qu'ils n'avaient pas encore de preuve scientifique d'une telle transmission à large échelle sur la base des données disponibles. Par précaution, ils ont cependant publié des directives pour éviter la transmission chez les personnels soignant. Dès le 14 janvier, ils indiquent que la transmission entre humain est probable.
- Le 1er décembre correspond à la date à laquelle un homme a eu des symptômes du coronavirus, et non pas le premier mort. Ce cas a été publié dans une étude rétrospective le 24 janvier par des médecins chinois.
- Lorsque le Hubei a mis en place le confinement, des médias américains l'ont accusé de violer les droits humains. Puis plus tard, les mêmes médias les ont accusé d'avoir trop tardé à le faire...
- Les masques dont vous parlez provenaient d'entreprises n'ayant pas de license du gouvernement chinois. Depuis, le gouvernement chinois a mis en place des contrôles très stricts pour l'exportation du matériel médical (ils se sont également vu reprocher cela...).

avatar Inconnu-Soldat | 

Vous voulez la déclaration officielle de l'OMS ?
La voici :
le 14 janvier Maria Van Kerkhove, directrice des maladies émergeantes : « Il est possible qu’il y ait une transmission limitée être humain potentiellement entre membres d’une famille. Il est très clair maintenant qu’il n’y a pas de transmission importante d’humain à humain »
le 22 janvier, alors que 28 pays au moins sont déjà contaminés, le président : « Ce n’est pas encore une urgence sanitaire mondiale »
Seriez-vous membre du PCC ? La Chine a déclaré 7 morts à Pékin. Rien que cela nous donne la réalité de ce qu'est la Chine.

avatar dxosi | 

[doublon]

avatar dxosi | 

L'OMS a aussi fait comprendre à ce moment là que c'était une conclusion temporaire, en se basant sur les données disponibles, mais qu'une plus large épidémie était possible." It is still early days, we don't have a clear clinical picture."

Sinon, au lieu de faire des accusations ridicules sur ma personne, pourriez-vous me donner la source de votre mort du 1er décembre par exemple ?

Votre commentaire de la page suivante est encore plus ridicule. Vous dites qu'il faut multiplier les chiffres chinois par 10, 20 ou 40. Si on fait ça, on trouve un taux de mortalité par million à Wuhan entre 4070 et 16280. A New York, il est de seulement 1417, alors que les mesures prises on été infimes par rapport à celles prises à Wuhan.

avatar joelcro | 

@Inconnu-Soldat

"on se rend compte que les pouvoirs ont une marge de manœuvre infime"
Là je suis tout à fait d'accord.

Pour la suite, je ne vois pas en quoi cela explique, justifie ou excuse l'incompétence de Trump. Et je vous remercie, mais mon nez va très bien. Je ne compare pas Trump à d'autres décideurs, je ne dis pas qu'il aurait du faire ceci ou cela. Je ne fais que constater les sorties théâtrales de D. Trump : le virus disparaitra en avril, nous ne craignons rien et je vous passe les autres réflexions totalement idiotes (là le mot s'applique) de cet énergumène.

Les méthodes de D. Trump sont connues, regardez les données et les faits le concernant. Car là vous appliquez la même méthode que lui, déporter le regard sur un autre terrain afin de na pas avoir à regarder ses propres actions.

avatar Inconnu-Soldat | 

C'est vous qui faites du Trump. Trump accuse la Chine à juste titre et vous vous dites qu'il détourne les faits. Et vous vous détournez son accusation vers son incompétence. En revanche, je ne détourne rien je complète l'accusation justifiée de Trump contre la Chine.
Enfin vous ne devez pas vraiment comment savoir sont organisées les USA. Il y a 51 états et chaque état applique sa propre politique dans la lutte contre le virus, donc quelles que soient les déclarations de Trump, ce n'est pas lui qui gère ni New-York, ni la Californie, ni l'Utah …

avatar joelcro | 

@Inconnu-Soldat

L'article traite du sujet commercial pas du virus. Donc ce que je dis, c'est qu'il repart sur le sujet commercial afin de ne pas avoir à s'expliquer su son incompétence et sur ses propos sur le sujet du virus.

Je sais comment fonctionne les USA, merci. Le président des USA est aussi là pour donner une ligne directrice aux états. Les agences fédérales sont gérées par Washington. Les gouverneurs font le choix de suivre ces orientations ou non et, bien évidement, en fonction de leur accointances politique. Le navire hôpital militaire qui a été envoyé à NY, c'est l'armée de NY ? C'est bien une décision au niveau fédéral et pas d'un état. Donc l'état fédéral est aussi impliqué dans les décisions et devrait normalement coordonner les efforts.
De plus ses propos sont destinés à toute la population des USA, et l'on en voit le résultats sur certaines des manifestations qui ont eu lieu.

Donc je maintiens, ramener la guerre commerciale que veut relancer Trump n'est qu'un feu de fumée afin de diluer son incompétence dans la gestion de cette crise sanitaire.

avatar iPop | 

@joelcro

Incompétence ? Tu m’en parle. 9000 milliards injecté dans l’industrie. Avec 1 milliard ils pourraient largement régler le problème et repartir de plus belle.
Mais bon, pourquoi faire simple quand on peut compliquer ?

avatar oomu | 

@joelcro

oui. bien sur, l'état fédéral a son rôle dans la politique contre le virus.

c'est un énième écran de fumée comme adore faire les politiciens.

avatar YAZombie | 

@Inconnu-Soldat, "Peut-être incompétent, mais lorsque l’on sort son nez des affirmations toutes faites et que l’on regarde les données et analyse les faits, on se rend compte que les pouvoirs ont une marge de manœuvre infime."
Le Paresseux des US dispose tout de même des moyens de l'état fédéral américain et de nombreuses agences, dont le CDC et FEMA. Manque de bol, son administration n'a eu de cesse de couper dans leurs budgets parce que la protection des citoyens, rien à foutre.
Il dispose aussi de certains pouvoirs dont il aurait pu user (pour une fois qu'il les a vraiment…), et un grand nombre de gouverneurs, pas seulement démocrates, l'ont appelé à le faire.
Il aurait pu notamment:
- ne pas recommander l'injection de désinfectant et toutes les autres innombrables sottises du même genre qu'il aura sorties durant sa présidence,
- mettre l'état fédéral en ordre de marche quand l'Europe se voyait déjà inondée de cas,
- faire appel au Defense Production Act pour lancer la production d'équipements de protection,
- à défaut centraliser l'achat des matériels indispensables comme respirateurs et autres, au lieu de quoi les cinquante états américains ont été laissés à leurs propres moyens, et du coup se trouvaient en compétition non seulement entre eux mais avec les autres pays ET l'état fédéral sur les marchés internationaux alors que les besoins de certains étaient bien plus pressants (NY) que d'autres (TX),
- décréter un "shelter in place" national.

Ce ne sont que quelques exemples, la liste est bien, mais bien plus longue.
On n'oubliera pas non plus tout de même que l'admin Obama avait laissé un livre guide pour la réponse à cette situation, totalement ignorée.
L'incompétence de cet homme, qui semble décidément le corollaire d'une maladie mentale grave, s'avère, littéralement, criminelle.

avatar Gandalf | 

Si je comprends Donald avoir toutes ses usines dans le pays le plus touché au monde par la pandémie du coronavirus est une garantie pour Apple de pouvoir continuer à produire.
C’est à dire qu’aux États Unis contrairement à la Chine on n’arrêterait pas les usines aux mépris de la santé des employés de ces usines!

avatar Inconnu-Soldat | 

Il faut regarder par rapport au nombre d’habitants, cela change la perspective. Et évidemment si on croit au plus gros mensonge des 50 dernières années, qui est que Pékin n’a eu que 7 morts et Shanghai 8, on peut attaquer les USA.

La Chine devrait passer devant un tribunal international comme le président de l’OMS. Ça c’est pour le pénal. Pour les malades, les morts. Pour le reste elle devrait être condamnée à payer les centaines de milliards de dégâts pour avoir menti, caché l’épidémie, contaminé le monde entier, entraîné une des plus graves crises économiques jamais vues.

avatar pim | 

@Inconnu-Soldat

Inconnu-Soldat président !

avatar dxosi | 

Mortalité par million:
- Chine : 3
- Wuhan (Chine): 407
- Singapour : 4
- Japon : 6
- Corée du Sud : 5
- Malaisie : 3
- Thaïlande : 0,8
- Hong Kong: 0,5
- Taïwan : 0,3
- Vietnam : 0
- Macao : 0

avatar dxosi | 

[doublon]

avatar dxosi | 

[]

avatar Ielvin | 

@dxosi

Je me permet de te corriger sur le Vn, : 1 cas.
Enfin pas « officiel ». Mais il est issu de la zone cloisonné à SG.

avatar dxosi | 

@lelvin : Les chiffres que j'ai publié sont ceux de la mortalité par million d'habitants. D'après les statistiques officielles, il n'y a pas eu de mort au Vietnam. Par "1 cas", tu veux dire nouveau cas journalier ?

avatar Inconnu-Soldat | 

Mais arrêtez avec la Chine. Tous les chiffres publiés par la Chine sont totalement bidons. Il faut les multiplier par 10, 20 ou 40. On a vu apparaître à Wuhan en avril des milliers de morts qui n'étaient pas enregistrés. Les funérariums de Wuhan ont fonctionné jour et nuit ce qui représente au moins 25 000 morts de plus que dans les périodes habituelles. Qui peut croire une seconde la Chine avec ses 7 morts à Pékin et 8 à Shanghai ? Entre le premier janvier et le 20 janvier 7 millions de Chinois ont quitté la région du Hubei et sont allés contaminer le monde entier y compris Pékin, y compris Shanghai. Le maire de Wuhan a lui même reconnu que 5 millions des habitants de la ville l'ont quitté avant le 20 janvier. Et dans cette ville hautement contaminée il a organisé un banquet de 40.000 personnes le 19 janvier en pleine progression de l'épidémie. La Chine ment, la Chine est une dictature qui fait disparaître les journalistes qui enquête sur l'épidémie. La Chine refuse des enquêtes de l'OMS sur son terrain. La Chine a payé le siège de l'OUA en Ethiopie, OUA qui a présenté le président actuel par son président Mugabe qui, lui, a ensuite été remercié par le président communiste révolutionnaire de l'OMS en lui confiant un émission qu'il a dû ensuite démettre devant le tollé de cette nomination. Mugabe, le Marxiste qui a ruiné et affamé et décimé son pays, ambassadeur de bonne volonté. On le voit le communisme est partout dans cette affaire. Ils se soutiennent tous.

avatar Osei Tutu | 

@Inconnu-Soldat
Carrément le plus gros mensonge des 50 dernières années ! Donc depuis 1970!
Entre temps,il y a eu par exemple les armes massives en Irak, l'opération d'espionnage dénoncée par Snowden, la crise économique provoquée par Goldmann Sachs,etc... En proportion,ces événements comptent plus de morts que n'en fera peut-être jamais le covid 19 ! Les effets du mensonge des armes irakiennes ne sont pas encore près de s'estomper !
Alors si vous devez présenter des factures pour mensonges, je pense que vous avez beaucoup à faire !
l'OMS n'a pas un président mais un directeur général qui n'a pas tout le pouvoir que vous semblez lui prêter !

avatar marenostrum | 

l'idée du départ était de produire en Chine que le non essentiel et de leur vendre l'essentiel. mais la Chine a montré la capacité de tout faire, le non essentiel et l'essentiel.

les occidentaux se voyaient trop beau et trop intelligent. les seuls capables d'innover et de maitriser les sciences. même s'ils ramènent tous chez eux, ça ne va rien changer, ils peuvent pas produire plus et moins cher que la Chine ou l'Asie. bref leurs produits seront non compétitifs. c'est pas les taxes qui peuvent changer les choses.

avatar jcp25 (non vérifié) | 

@marenostrum

Il faut se rappeler ce que Jobs avait dit devant le congrès US.
"il n'y a pas assez d'ingénieurs aux US pour faire de l'assemblage.
Voulez-vous que nous debauchions les ingénieurs R&D ?"
--
Et aux US comme ailleurs le nombre de personnes ayant les capacités d'être ingénieur est directement liée au nombre d'habitants.

avatar iPop | 

@jcp25

Si le gouvernement s’emploie à moins appauvrir son peuple et mieux l’éduquer, il y gagne au change. Mais bon, c’est pas très capitaliste.

avatar byte_order | 

@marenostrum
> l'idée du départ était de produire en Chine que le non essentiel et de leur vendre l'essentiel.

Hein ?
L'idée de départ était de produire dans un pays à bas coût du travail avec une masse ouvrière colossale afin de diviser massivement les coûts de production pour multiplier massivement les marges et donc les profits pour les actionnaires.

L'histoire de non essentiel / essentiel c'était de l'habillage politique pour cacher une pure stratégie d'économie libérale. La preuve étant que, justement, l'essentiel a été tout autant délocalisé que le non essentiel. Si politiquement ils avaient vraiment voulu limiter qu'au non-essentiel, ils l'auraient fait.

L'essentiel qui n'a pas été délocalisé c'était de multiplier les profits en sacrifiant l'emploi et le savoir faire local, point barre.

avatar Krysten2001 | 

De quel droit Trump fait ça ? Parce que la Chine n’est pas conforme aux Etat-Unis, on met des sanctions... en plus le fait de tout mettre n’est pas forcément une bonne chose, il faut diversifier sa production.

avatar jacobinet | 

De quel droit Trump fait ça?
Parce qu'il est en campagne. (ne pas confondre avec "à la campagne")

avatar Krysten2001 | 

@jacobinet

Ce n’est vraiment pas juste. Il se sert de sa puissance pour plier le monde sous les ordres des Etat-Unis et être conforme à leurs règles sinon boum boum 💥

avatar Nananère | 

Apple fait la même chose avec ses partenaires mais la ça n'a pas l'air de te déranger. :)

Apple va jusqu'à volontairement mettre fin au contract qu'elle a avec certains d'entre-eux et pour qui elle est tellement importante que sans elle la boite ferme. Hey bah du coup la boite ferme et apple rachète la P.I. et débauche les employés pour 3 fois rien. :)

Ou elle invente des fausses violations des règles pour dégager les concurrents du seul store autorisés sur ios, sur lequel elle possède un contrôle absolu, et faire place nette pour ses applications maison dont elle a pompé les idées sur les concurrents qui ont crées les marchés qu'elle vient parasiter. :)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR