Amazon suspend l'activité de ses entrepôts en France jusqu'au 21 avril

Mickaël Bazoge |

Forcé sur injonction de la justice à ne plus distribuer que les marchandises essentielles (produits alimentaires, d'hygiène et de santé), Amazon a finalement décidé de fermer purement et simplement ses entrepôts jusqu'au 21 avril. Pendant cinq jours, le géant du commerce en ligne va donc suspendre une bonne partie de ses activités en France, le temps d'évaluer les risques sanitaires dans ses installations.

Image : Amazon.

Dans une communication interne interceptée par Capital, Amazon se dit « contraint de suspendre toute activité de production dans l'ensemble de ses centres de distribution pour mener à bien l'évaluation des risques inhérents à l'épidémie de COVID-19 et prendre les mesures nécessaires pour assurer la santé et la sécurité de ses salariés à compter du jeudi 16 avril après la fin de poste de l'équipe du matin, au plus tard, et pour une durée initiale de 5 jours, soit jusqu'au lundi 20 avril inclus ».

Le délai de suspension de l'activité étant reconductible, Amazon se garde la possibilité de prolonger la suspension de ses activités. Pour ce qui concerne les salariés qui ne pourront pas travailler pendant la période d'évaluation sanitaire, l'entreprise envisage de demander à bénéficier du dispositif de chômage partiel : autrement dit, c'est l'État qui remboursera à hauteur de 70% les rémunérations versées aux employés.

Hier, le tribunal de Nanterre a exigé d'Amazon de restreindre pendant un mois ses ventes et ses livraisons aux produits essentiels, avec à la clé une astreinte d'un million d'euros par jour de retard dans l'application de cette décision. Pendant ce temps, Amazon devait réaliser une évaluation des risques liés à l'épidémie de coronavirus dans ses six entrepôts français.

Dans un communiqué publié ce matin, et reprenant des tweets remontant à hier soir, Amazon décrit les mesures prises pour protéger ses salariés : « Celles-ci comprennent notamment des contrôles de température, la distribution de masques et une distanciation sociale renforcée et ont reçu l’approbation d’experts de santé et de sécurité qui ont visité plusieurs de nos sites ».

Amazon étudie toujours les conséquences de la décision du tribunal de Nanterre et se garde la possibilité de faire appel. Pour les clients, cette suspension des activités devrait rallonger les dates de livraison pour les commandes passées durant la période d'arrêt (l'arrêt des entrepôts sera effectif dans la matinée du 16 avril, une fois les commandes honorées). Les vendeurs tiers qui stockent et expédient des produits par leurs propres moyens ne devraient pas être affectés.


Tags
avatar yahourt333 | 

Bonjour,
vous ne semblez pas mesurer que cette décision de justice est motivée par la nécessité de préserver la santé des employés d'amazon, car il n'y a quasi rien qui a été fait pour les protéger. Le complot du "syndicat allié à des écolos" n'a aucun sens. L'organisation syndicale est constituée d'employés de l'entreprise. Si vous n'avez pas d'empathie et que vous ne pouvez saisir ce que signifie pour eux risquer leur santé et celle de leur famille, soit... Quant au reste vous semblez mélanger un peu tout en termes d'analyse économique: vous critiquez le modèle low cost des supermarchés et faites l'apologie d'amazon? soyez sérieux un minimum...

avatar Moonwalker | 

La décision de justice est motivée par l'idéologie et la connerie.

L'inspection du travail était déjà dans la place et faisait en sorte qu'Amazon se plie à ses consignes, bon gré mal gré. Sur le terrain, dans chaque entrepôt et pas depuis un bureau à Nanterre.

Pourquoi seulement SUD et un groupuscule écologique gauchiste ont porté plainte à Nanterre ? Il n'y a pas la CGT, FO et la CFTD sur les sites d'Amazon ? Bien sûr que si ! Mais ils ont préféré en passer par l'inspection du travail pour ne pas casser l'activité plutôt qu'aller demander la fermeture d'Amazon à un tribunal notoirement complaisant.

SUD et ses affidés troskistes (Amis de Terre (sic) et ATTAC) n'ont que pour but de profiter de cette crise pour mettre à mal l'économie française. Ils en ont rien à foutre du destin des employés et indépendants maintenant sans travail.

avatar kafy28 | 

Il faut donc une décision de justice pour qu'une entreprise aussi puissante qu'Amazon, disposant de moyens financiers conséquents qui lui permettraient de pallier à de très nombreux imprévus, décide enfin, après un mois d'une pandémie obligeant un état à confiner ses citoyens, que cette entreprise donc, décide enfin à évaluer les risques pour ses salariés ?

avatar Lotchak | 

Faudra pas s’étonner le jour où ils quitteront la France...

avatar pagaupa | 

@Lotchak

Sniff 😂😂😂😂
On va mouuuuuriiiir!

avatar Lotchak | 

@pagaupa

Mourir non, mais un peu plus de chômage? C’est les mêmes qui après foutent leur gilet jaune pour faire les révolutionnaires ;-)

avatar pagaupa | 

@Lotchak

Entre chomage et salaire amazon, il y a peu de différence...
Je ne cautionnerai jamais la politique amazon. Et je suis prêt à payer plus d’impôts plutôt que laisser se réinstaller l’esclavage, car bosser chez amazon, c’est de l’esclavage.

avatar pagaupa | 

@Lotchak

Quant aux gilets jaunes, ils ont tout mon soutien.

avatar Joe 92 | 

Pourquoi ? Il me semble qu’Amazon a globalement détruit plus d’emploi qu’elle n’en a créé. C’est une superbe boite, y a pas à dire, mais elle fonctionne sur des bases immorales, comme toutes ces boites qui construisent leur succès sur la précarisation du boulot et l’évasion fiscale. Que leur compétitivité se construise sur des bases d’égal à égal d’accord. Mais ce n’est pas le cas. Je crois que le soucis d’Amazon n’est pas de filer du boulot, mais comme beaucoup d’autres, d’engendrer suffisamment pour créer des robots.

avatar Moonwalker | 

"c'est l'État qui remboursera à hauteur de 70% les rémunérations versées aux employés."

Merci les cocos.

avatar pagaupa | 

Vive le renouveau syndical!
On critiquait la CGT, le patronat va la regretter ! 😂😂😂😜

avatar Dylno85 | 

Merci messieurs les syndicats. Avec vos idéologies vous allez encore mettre des salariés qui souhaitent travailler, au chômage.
Il aurait été plus judicieux de discuter avant.

avatar supermars | 

Ce qui me sidère c’est que je pense qu’un certain nombre d’intervenants qui s’offusquent de la volonté de protéger ceux qui sont en première ligne, sont assis le cl bien au chaud et n’ont rien à f***e de la vie des autres car ils ne pensent qu’à leur confort.
Alors pour justifier leur attitude, ils pondent des antiennes d’un temps qu’ils ne savent pas encore révolu, quitte à tordre la réalité des faits.
C’est d’un minable qui devrait empêcher de se regarder dans un miroir, malgré sa morgue.

avatar Joe 92 | 

Difficile d’empêcher les gens de s’exprimer. Le débat est aussi là pour élever les consciences.

avatar pagaupa | 

@Joe 92

« Le débat est aussi là pour élever les consciences ».

Encore faut-il qu’il y ait conscience 😜

avatar Splafi | 

Ils ne payent pas leur impôts en France et veulent bénéficier de l’aide de l’état pour le chômage partiel. Ils n’ont honte rien mais attendez qui les laisse faire ?
Ha oui les politiques actuelles 🤬🤬🤬 honteux à eu !!!

avatar benji99 | 

C’est fou le nombre d’intervenants ici qui ne savent pas lire ou font exprès de ne pas comprendre : Amazon n’a pas été puni par la justice pour avoir vendu des produits qui ne sont pas de première nécessité. Amazon a été puni pour ne pas avoir mis en place les règles sanitaires protégeant ses salariés dans ses entrepôts. Partant de constat il faut arrêter de faire référence et comparer avec les enseignes qui vendent des produits qui ne sont pas de première nécessité et gna gna gna pourquoi eux ils sont toujours ouverts et pourquoi la justice dit rien etc. S’il y avait des arguments contre cette décision ce serait par exemple le fait que la Fnac ou Cdiscount méprisent la vie de ses salariés dans ses entrepôts. Est ce le cas ? Est ce prouvé avec des syndicats qui ont monté un dossier et fait venir l’inspection du travail par exemple ?

avatar Moonwalker | 

Alors pourquoi l'empêcher de vendre de tels produits ou plutôt pourquoi ne pas tout simplement empêcher Amazon de travailler quelques soient les produits (demande initiale de SUD et ses petits copains) ?

Justement, l'inspection du Travail obtenait des résultats chez Amazon avant que ce jugement ne foute sa merde.

Le jugement reproche surtout à Amazon de ne pas avoir réuni de CES (en plein confinement !), d'avoir pris des mesures de protection sans demander leur avis aux syndicats.

Parce que taper sur Amazon ça fait le buzz chez les gauchistes. Taper sur la Fnac c'est comme tirer sur une ambulance.

avatar pagaupa | 

@Moonwalker

« Justement, l'inspection du Travail obtenait des résultats chez Amazon avant que ce jugement ne foute sa merde. »

Ah oui? Des sources?

avatar Moonwalker | 

Oh, sans chercher bien loin :

Le Figaro 14 avril :
https://www.lefigaro.fr/societes/la-justice-restreint-l-activite-d-amazon-en-attendant-une-evaluation-des-risques-lies-au-covid-19-20200414
Les mesures semblaient avoir été jugées suffisantes par les services du ministère du Travail: alors que cinq entrepôts sur six étaient sous le coup d'une mise en demeure, trois d'entre elles ont été levées. La décision du tribunal de Nanterre va forcer Amazon à revoir sa copie.

Le Monde 3 avril :
https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/04/03/amazon-somme-de-mieux-proteger-ses-salaries-du-covid-19_6035511_3234.html
Le Monde 14 et 15 avril :
https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/04/14/coronavirus-la-justice-ordonne-a-amazon-de-limiter-son-activite-et-d-evaluer-le-risque-pour-les-salaries_6036565_3234.html
https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/04/15/coronavirus-la-justice-rappelle-amazon-a-ses-responsabilites_6036640_3234.html
Les magistrats reconnaissent que l’entreprise a accompli des efforts et que son « organisation du travail a été constamment modifiée », afin de contenir la propagation du virus. Mais ces « changements » sont intervenus « sans concertation préalable avec les représentants du personnel » et n’ont pas été « portés de manière appropriée à la connaissance des salariés ».

Amazon « n’est pas resté les bras croisés » depuis le début de l’épidémie, reconnaît Laurent Degousée, codélégué du syndicat SUD-Commerce à l’origine de la plainte (portée par l’Union syndicale Solidaires) lors d’une conférence de presse téléphonique. Mais l’entreprise a procédé à « un empilage de mesures sans aucune évaluation ». Ainsi, les prises de température de salariés à l’entrée des sites occasionnent des queues, et donc des contacts favorisant une éventuelle contamination, rappelle-t-il. Le tribunal reproche également à Amazon de n’avoir produit « aucun procès-verbal de réunions des CSE [comité social et économique] ni du CSE central depuis le début de l’épidémie ».

Donc, ce qui est reproché c'est le manque de "concertation". Pour cela on bloque l'activité économique de toute une entreprise avec des conséquences sérieuses sur l'activité de ses clients et fournisseurs.

Lis plus la presse et écris moins de trolls sur MacG. T'auras l'air instruit.

avatar LaJague | 

@Moonwalker

Comme d’ab tu parles sans savoir !

J’ai le référé sous les yeux !
Amazon est bien condamné pour manque de DUER, non consultation des RP : CSE / CSEC et pour le fait que les employés sont menacés par le virus et que les préconisations des inspecteurs du Travail n’ont pas été suivies

avatar benji99 | 

vu la réaction de certains ici totalement disproportionnée et dans un mépris total des salariés dans les entrepôts : ils doivent être directeur d’un entrepôt ou à un poste objectivé sur la rentabilité de l’entrepôt ! Faut le dire comme ça on comprendra mieux votre énervement et vos arguments hors sujet !

avatar mk3d | 

C’est juste quelques salaires français qui vont partir ailleurs. Pas grave..

avatar rafoudol | 

La honte ces syndicats qui tue leurs employeurs... ils sont en retard de 2 siècles...

avatar pagaupa | 

@rafoudol

Achetes-toi un Bescherelle déjà avant de cracher sur les syndicats 😂

avatar Moonwalker | 

Achète-toi un cerveau avant d'essayer de réfléchir.

avatar tsegha | 

La démagogie capitaliste dans les commentaires. Vous êtes écœurant. Ouin ouin où est ma commande. Ouin ouin ils sont contents les syndicats vivement les robots.

Allez-y vous, bosser pour Amazon, et d’ici là essayez-vous à la pensée.

avatar Karb0ne | 

Comme l’on fait remarqué certain, brillamment on va faire payer l’état des salaires alors qu’Amazon les assuraient jusqu’à aujourd’hui ! Des génies de la finance !

(De plus en sachant que les entrepôts sont pas mal automatisés)

De même, pourquoi ne pas appliquer les meme consignes pour les autres vendeurs en ligne (Fnac, Darty, Cdiscount, etc.) !

avatar pagaupa | 

@Karb0ne

« Comme l’on fait remarqué certain, brillamment on va faire payer l’état des salaires alors qu’Amazon les assuraient jusqu’à aujourd’hui ! Des génies de la finance ! »

Faux! Amazon paiera 100% des salaires.

avatar pagaupa | 

@Karb0ne

« Selon la direction, qui a confirmé ces fermetures, les salariés seront payés à 100 % pendant cette fermeture. L’entreprise employait en février près de 6 500 salariés en contrat à durée indéterminée (CDI) et 3 600 intérimaires dans ses six entrepôts français. »

Le Monde.

avatar oomu | 

@pagaupa

et bien alors tout va bien.

avatar pagaupa | 

@oomu

Tout à fait. Le personnel sera protégé. C’est le principal.
Le capitalisme ne se combat que par la loi et les amendes.
Quand on tape le porte-feuille, ça ne rigole plus.

avatar Moonwalker | 

Faux !

Les syndicats d'Amazon ont déclaré souhaiter que les employés touchent 100% de leur salaire. Amazon est d'accord sur le principe mais pas sur les modalités : en chômage partiel ça fait 70% du dit salaire à charge de l'Etat l'entreprise se chargeant du reste.

avatar LaJague | 

@Moonwalker

T’y connais rien alors pourquoi tu te permets de commenter Et surtout balancer des conneries ? En France y a 50 millions d’experts !

Oui le csec peut et doit se réunir régulièrement encore plus en période de crise, tu connais pas le TT et les appels Skype / teams / circuit .... ou la visio ???

Le chômage partiel, l’entreprise doit faire une DEMANDE (et le dossier à déposer fait pas 2 pages !) rien n’est acté à l’avance et là j’ai comme un doute que ça soit validé, donc oui les salaires devraient être payés à 100% par la boîte

avatar Moonwalker | 

Et bien contrairement à ce que est dit ici, Amazon n'a pas l'intention de payer 100% de sa poche :
"Les salariés et intérimaires (près de 10.000 personnes) seront payés à 100 % pendant cette période de cinq jours selon la direction, qui précise que le recours au chômage partiel « a été évoqué », mais que ses « modalités d’application n’ont pas été définies »."
https://www.20minutes.fr/economie/2761659-20200416-amazon-rappele-ordre-justice-ferme-sites-francais-5-jours

La réalité, vos fantasmes.

avatar oomu | 

WAAAAAAH. Et moi qui voulait commande une amiibo de Marie

mais si Marie, vous savez, c'est la petite administratrice dans Animal Crossing. et un amiiiiiiiibo c'est une petite figurine vendue par Nintendo.

Alors on met la figurine sur la manette et pouf ça débloque des fonctions dans le jeu. et ça c'est indispensable ! (ma satisfaction est NON négociable !)

cela dit, Marie est non jouable dans le dernier animal crossing, l'amiibo ne déclenche qu'un gag. Alors bon, le gouvernement a peut être raison, c'est peut être pas indispensable ni de première nécessité...

sigh.. tout ça à cause de méchants qui n'aime po le capitaliste et de grosses feignasses qui veulent pas crever pour satisfaire ma satisfaction d'être satisfait...

c'est pourtant bien le capital, je m'en mets tous les matins sur le cul (j'ai un salaire de cadre sup, burp) et ça me fait une belle peau.

Ha morne troll.

avatar oomu | 

ha il parait qu'amazon le ricain, pardon, Amazon le bezosien va tout payer... et bien alors il est y pas content le français meuh oui il est content le français mais oui il est content.

NON ! j'arriverais bien à trouver un truc pour me plaindre que ma vie est un enfer et que je dois cracher mon fiel sur mon propre pays. Je suis doué pour cela.

#susucre

avatar Moonwalker | 

Maintenant, du point de vue gestion de l'épidémie, ce jugement a deux guerres de retard.

La réalité est là : https://www.lemonde.fr/international/article/2020/04/15/les-operations-militaires-gagnees-par-le-coronavirus_6036717_3210.html

Le Charles de Gaulle était en confinement depuis le 15 mars. Ça ne l'a pas empêché de se faire plomber. En fait, l'épidémie était déjà là en Europe depuis début janvier et tout le monde va y passer.

Le confinement a soulagé nos services de santé, il n'empêchera à terme personne de se faire contaminer. Qu'il travaille chez Amazon ou ailleurs. On va tous chopper ce truc et la mort en prendra sa part.

Les méthodes de dépistage sont impuissantes à détecter les cas asymptamatiques qui sont très très nombreux (on parle de plus de 50% des cas).

La seule protection sont les masques et les comportements sanitaires. C'est comme cela que Taiwan, Hong-Kong et la Corée du Sud ont limité les dégâts.

Ils parlent de déconfinement "progressif" vous savez pourquoi ? Pour qu'on ne tombe pas tous malades en même temps. Mais on tombera malade, jusqu'à ce qu'un vaccin soit mis au point.

avatar bibi81 | 

En fait, l'épidémie était déjà là en Europe depuis début janvier et tout le monde va y passer.

Ben oui, on le sait depuis le début.

Le confinement a soulagé nos services de santé, il n'empêchera à terme personne de se faire contaminer.

En effet le confinement n'a que pour but de soulager les services de santé.

Ils parlent de déconfinement "progressif" vous savez pourquoi ? Pour qu'on ne tombe pas tous malades en même temps.

Bah oui, parce que sinon on sera de nouveau obligé de repartir en confinement pour de nouveau soulager les services de santé.

On est parti pour des mois, des années, de vie chaotique (confinement, pas confinement, re-confinement...).
Ce n'est pas pour rien que certains pays ne veulent/voulaient pas faire de confinement, c'est pour éviter de faire durer ce cirque trop longtemps.

avatar DG33 | 

Il est possible qu’Amazon soit condamné plus lourdement au tribunal que ce que quelques jours de chômage partiel auront couté à la collectivité.

avatar pagaupa | 

@Pyjamane

Très bien vu! Merci mais je doute que cela fasse réfléchir les addicts du géant américain !
La drogue ne s’arrête pas du jour au lendemain 😜

avatar Moonwalker | 

Deux trolls gauchistes ne font pas un neurone.

avatar pagaupa | 

A qui il cause l’autre sur la lune là? Aux murs?

avatar pagaupa | 

Duval, le patron d’amazon vient d’écrire un mail au client!
Il est perplexe le mec!
Et il déplore l’impact sur les sociétés de livraison!!!
Moi je suis sûr qu’il y aura plus d’un facteur content de voir moins de colis Amazon! 😂😂😂

avatar pagaupa | 

« Des ingénieurs et codeurs d'Amazon ont appelé jeudi à faire grève le 24 avril, pour protester contre le licenciement de certains de leurs collègues qui ont pris position contre le groupe et pour obtenir de meilleures conditions de travail pour les employés des entrepôts »

Révélateur des méthodes Amazon.
Tout est dit...
Bienvenu dans le capitalisme à la Amazon!

avatar gwen | 

@pagaupa

Le soucis c’est qu’il n’y a pas de travail en france. Du coup, même si tu n’aimes pas la boîte qui t’emplois tu serres les fesses pour y rester. Jusqu’au jour où a force de râler et mal faire ton boulot tu te fasse virer (pour toucher le chômage).

avatar pagaupa | 

@gwen

Mdr...je ne sais pas quel age tu as, mais tu es bien crotté...
Dans quel monde vis-tu?
Il n’y a que ceux que tu emploies (et on connait ta mentalité) qui serrent les fesses...
Probablement des smicards d’ailleurs.

avatar Xaviernile | 

En raison de la demande de la situation, cela s'est produit. Il n'y a pas d'autre option.
S'il y a plus de nouvelles, partagez-nous ici: - https://www.orbitgraphics.com/image-retouching/

Pages

CONNEXION UTILISATEUR