Le noyau Linux continue d’améliorer sa gestion des disquettes

Nicolas Furno |

Vous avez encore une pile de disquettes qui traînent dans un coin ? Les développeurs du noyau Linux ne vous ont pas oublié ! Pour preuve, la version 5.7 du noyau qui est actuellement en cours de développement contient quelques modifications et optimisations du code chargé de gérer les disquettes, comme l’a repéré le site Phoronix.

Photo Brett Jordan

Et ce n’est pas qu’un petit changement sur une ligne de code isolé. Le commit qui applique la modification ajoute 586 nouvelles lignes et en supprime aussi 613. C’est un gros travail de nettoyage et d’optimisation sur ce code en C qui ne doit pas être tout jeune qui a été effectué. Pas de changement visible pour l’utilisateur a priori, mais l’assurance au moins que la prise en charge des disquettes est là pour rester dans le noyau de Linux.

Au passage, le noyau de macOS contient lui aussi toujours tout ce qu’il faut pour lire et écrire sur des disquettes1. Vous aurez besoin d’un lecteur USB, ce qui ne coûte quasiment rien, mais si vous essayez de lire de vieilles disquettes créées avec un Mac, vous affronterez vite un mur. Ces disquettes seront sans doute formatées en HFS, l’ancien format de données d’Apple qui n’est plus du tout pris en charge par macOS Catalina.

Paradoxalement, la meilleure solution pour récupérer des fichiers sur ces vieux supports de stockage est de passer sous Linux, qui gère encore parfaitement ce format. Profitez-en pour copier les données importantes sur un coin de SSD, parce que faire confiance à des disquettes vieilles de plusieurs décennies n’est sans doute pas la meilleure idée qui soit.


  1. Allons plus loin : cela fonctionnera même sur votre iPhone ou iPad à partir d’iOS 13 ↩

Tags
avatar oomu | 

hmmm

normalement, j'ai archivé de longues dates tous mes midis et autres modules (musiques .mod, .xm, etc la Base !) sur disque dur redondé. ça doit aller.

avatar vince29 | 

Ca doit être reredondé sur https://modarchive.org/.
Sauf si c'est du perso.

avatar joelcro | 

Et bim ! Paye tes années !

avatar bunam | 

Je cherche une solution pas chère pour accéder à mes vielles disquettes Amiga...

avatar byte_order | 

@bunam
Sans le lecteur de disquettes d'un Amiga encore opérationnel, cela va pas être simple.
Un lecteur de disquette type PC, USB ou pas, ne permet pas en effet de lire totalement une disquette amiga, car la technologie choisie par Commodore a l'époque était beaucoup plus souple, alors qu'un controlleur de lecteur de disquette standard, dit PC, n'implémente que ce que le standard exigeait.

Si vous avez encore un amiga capable de fonctionné, avec un cable série et Amiga Explorer d'un côté, et AmigaForever de l'autre, y'a moyen d'acceder à la disquette a distance depuis le PC.

Sinon, y'a des projets DIY, souvent à base d'Arduino :
http://amiga.robsmithdev.co.uk/instructions

avatar bunam | 

Merci pour l'info ! Plus rien en Amiga chez moi à part les disquettes

J'ai eu des potes qui faisaient des Demos en assembleurs, ils m'avaient expliqué que le lecteur était très souple, aussi ça permettait de copier des trucs ;)

avatar vince29 | 

150euros sur le boncoin (a500 + écran)
Soit 2 pour moins cher qu'un clavier ipad

avatar bunam | 

J'ai laissé passé un A1200 rechapé (condensateurs changés) à 280 euros il y a 10 mois à peut près
J'ai eu A500 ou A1200 puis A3000 et pour finir A4000 les 3 derniers avec cartes GFX...
Le A3000 était vraiment beau le A4000 tower était vraiment moche ;)

avatar Matlouf | 

Gardez vos disquettes, et les ordinateurs capables de les lire !

Imaginez dans 20 ans : avec l'obsolescence programmée, on a réduit la durée de vie de nos ordinateurs à un tel point qu'un ordi neuf (ou ce qui en tiendra lieu à ce moment) tombera en panne dès sa première utilisation. Et les ordis plus anciens auront atteint également leur âge de péremption (l'Age de Cristal des ordis, quoi).

Seules fonctionneront encore les vénérables machines que l'on a conçues dans les années 1980 ou 1990 sans se soucier d'anticiper leur remplacement. (En fait, à l'époque, on était tellement content d'arriver à quelque chose qui fonctionne qu'on ne se souciait pas de le faire tomber en panne.)

Et, donc, après le grand come-back du disque vinyle, ce sera le retour de la disquette...

avatar kaya | 

@Matlouf

Ou de la cassette audio sur laquelle j’enregistrais les programmes de mon Sinclair Spectrum

avatar MarcMame | 

@kaya

"Ou de la cassette audio sur laquelle j’enregistrais les programmes de mon Sinclair Spectrum"

Mouais. C’était déjà pas très fiable à l’époque alors 35 ans plus tard ça n’a rien du arranger.

avatar kaya | 

@MarcMame

Pas fiable est un euphémisme. On avait le temps de boire un café, puis un 2ème, voire un 3ème avant de laisser tomber. D’un autre côté, on a fait beaucoup mieux bien plus tard comme le DAT.

avatar clarksebat | 

Pourrait-on arrêter de faire croire que les supports SSD ou HDD sont des sauvegardes ?
https://www.ontrack.com/fr/blog/duree-vie-des-donnees-sur-ssd-question-d...
De toute façon, un support unique passif accumulera plein de corruptions de données bien avant d'aller dans le mur et de ne plus répondre. Il faut marteler que ce ne sont que des solutions de stockage et pas de sauvegarde, des tampons de travail en quelque sorte ou des tampons d'échange. La vraie sauvegarde c'est un serveur à 2 disques de marge d'erreur en ZFS (ou BTRFS) avec vérification d'intégrités de données active en permanence et redondé sur un second serveur à 100 km d'écart minimum (mettre un troisième site si on veut ceinture et bretelles).

avatar pacou | 

@clarksebat

Il faut triple redondé alors
C’est ce que loue OVH par exemple sur ses serveurs en cloud (pas les dédiés)
Et encore, rien n’est mieux que le papier, c’est pas technologique

Imaginez si les écrits de la mer morte avaient été stockés sur des super ordinateurs de l’époque : les mémoires seraient corrompus, on n’aurait pas la technologie pour les alimenter, on ne saurait peut être même pas que ce sont des ordinateurs.

avatar byte_order | 

@pacou

> Et encore, rien n’est mieux que le papier, c’est pas technologique

Ou du verre :
https://news.microsoft.com/innovation-stories/ignite-project-silica-supe...

avatar TFM | 

@clarksebat
On va mettre ça sur le compte du confinement ! On a affaire à un professionnel de l'informatique ici... certainement un expert sur le sujet.
🤣🤣🤣🤣

avatar armandgz123 | 

Je pense qu’Apple rend hommage aux disquettes avec la quantité de stockage proposée sur ses appareils entrées de gamme

avatar jcp25 | 

Cela me rappelle ce que l'on disait pour les sauvegardes.
Toujours avoir au minimum deux sauvegardes.
La première disquette, celle de travail, flinguée
On met la première sauvegarde, flinguée
Et la, ON CHANGE DE LECTEUR et idéalement d'ordi !
Cela m'a bien sauvé des heures de boulot.
C'était.... Le bon temps... Ou sur mon premier disque dur de 20Mo, j'avais mis mes sauvegardes et la sauvegarde du logiciel de sauvegarde. Quand la disquette de boot s'est flingué, j'ai eu l'air bien con !

Pages

CONNEXION UTILISATEUR