Tesla présente le Cybertruck, son pick-up très futuriste

Nicolas Furno |

Elon Musk rêve d’un pick-up Tesla au moins depuis 2012 et il a enfin pu le dévoiler dans la nuit. Le patron du constructeur exclusivement électrique promettait un design futuriste et il n’a pas menti. La présentation sur le thème de Blade Runner a levé le voile sur un Cybertruck très original, très angulaire et qui rappelle effectivement une certaine vision de la science-fiction.

Ce design très simplifié permet de loger une cabine pouvant accueillir jusqu’à six adultes avec le confort que Tesla peut offrir, dont le traditionnel toit en verre et un écran 17 pouces au milieu de la console. Derrière la cabine, une benne de près de trois mètres cube qui peut se refermer et que le constructeur nomme « coffre-fort ». Les roues sont montées sur des suspensions à air de dix centimètres qui permettent de baisser cet espace et même se transformer en rampe de chargement pour un autre véhicule.

La partie arrière peut être fermée pour plus de sécurité…
Ou ouverte, comme sur tous les pick-ups du marché.

Les performances sont à la hauteur de la réputation de Tesla et Elon Musk a même montré pendant la conférence que le Cybertruck pouvait battre une Porsche 911 en ligne droite. Sur le modèle le plus haut de gamme, les 100 km/h seront atteints en moins de 2,9 secondes, si jamais c’était un critère important pour un pick-up. En matière de conduite, le matériel nécessaire à l’autopilote sera intégré en standard, comme sur tous les autres modèles du constructeur, même si ce sera une option facturée actuellement 6 300 €.

Les caractéristiques plus utiles concernent la charge que pourra tracter le véhicule. La version de base pourra tirer 3,4 tonnes et pour le modèle le plus puissant, ce chiffre montera à 6,3 tonnes. C’est un point faible de la plupart des véhicules électriques actuellement sur le marché, Tesla a donc logiquement insisté dessus. Le Cybertruck intégrera aussi des prises électriques capables d’alimenter des outils, ou bien de vous fournir de l’énergie pour un camping sauvage loin de tout, par exemple.

La cabine, tout aussi anguleuse et encore plus simple que dans la Model 3 apparemment.
Il n'y a aucun rétroviseur sur le véhicule présenté aujourd’hui, ni à l'extérieur, ni à l'intérieur. Tesla évoque un nouvel affichage à 360° sur l'écran.
On ne sait pas si Tesla fournira cet accessoire spécial camping, mais c’est une option.

Et si vous trouviez que ce n’était pas suffisamment original comme ça, sachez que Tesla a cherché à créer un pick-up beaucoup plus solide que tout ce qui se fait sur le marché. Le Cybertruck est conçu autour d’un exosquelette qui lui donne une rigidité incomparable d’après le constructeur. Le métal utilisé sur l’extérieur est un acier renforcé, trente fois plus résistant a vanté Elon Musk, en soulignant même qu’il devait résister aux balles.

Pour démontrer cette résistance, la présentation est devenue très concrète. Un homme est monté sur scène avec un marteau et il a tapé fortement sur la portière d’un véhicule lambda pour montrer les dommages causés. Il a ensuite fait la même chose sur le Cybertruck, sans même laisser une trace. Encouragé par cette réussite, Elon Musk lui a par la suite demandé de lancer une boule de pétanque sur les vitres, censées être résistantes. Mais, oups :

Après cet incident, Elon Musk a suggéré que c’était un défaut du prototype qui serait corrigé sur la version finale.

Le Cybertruck sera proposé en trois versions différentes, à partir de 39 900 $ pour le modèle de base avec une autonomie de 400 km et un seul moteur. Une version avec deux moteurs et quatre roues motrices et une autonomie de 480 km est affichée à 49 900 $. Le modèle le plus extrême disposera de trois moteurs et de 800 km d’autonomie, pour 69 900 $ et pour la fin 2022 au mieux. Tesla a surpris avec ces prix, largement dans la moyenne de ce qu’un pick-up est vendu de l’autre côté de l’Atlantique.

Vous pouvez précommander un exemplaire dès aujourd’hui contre 100 €, entièrement remboursables en cas d'annulation. On ne connaît pas encore les prix en euro et la production ne doit commencer que dans deux ans, avec probablement des premières livraisons début 2022 aux États-Unis.

Elon Musk a repris l’habitude des « One more thing » d’Apple et il en avait un cette fois. Outre le Cybertruck, Tesla a créé un quad électrique qui peut être rangé sur le pick-up, et même chargé par lui. Pas plus d’informations sur la disponibilité ou les prix de cette surprise.

Le Cybertruck en mode chargement, avec le quad électrique Tesla dessus.

avatar Slaine | 

Un véhicule parfait pour les guerres civiles qui se prépare il manque juste les armes en options j'aimerais bien une tourelle mitrailleuse à l'arrière.

avatar ys320 | 

L’Age de Cristal is back 😉 A voir à 1 minute 20 https://youtu.be/kGCOc6CsT3g

avatar SyMich | 

En tous cas on voit sur la vidéo qu'au test de la boule de pétanque, ce truck ne résiste pas mieux qu'un iPhone 🥴

avatar belrock | 

C’est tellement ridicule que l’action Tesla a dévissé de 6% et Musk perdu 770 mio. $ d’un coup!

Parfois il existe de la raison. .....

avatar Paquito06 | 

@belrock

“C’est tellement ridicule que l’action Tesla a dévissé de 6% et Musk perdu 770 mio. $ d’un coup!

Parfois il existe de la raison. .....”

C’est pour chaque annonce de nouveau vehicule par les firmes, c’est classique.

avatar JLG01 | 

Futuriste ? Taillé à la serpe, assurément.
Avec la certitude de ne jamais passer inaperçu.

avatar BaLo | 

Elon a viré tous ses designers ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR