Freebox Delta : du gros son signé Devialet pour trôner au milieu du salon

Anthony Nelzin-Santos |

Quitte à laisser passer huit ans entre deux générations de box, Free a tenu à frapper un grand coup. « Inventeur du triple play », comme Xavier Niel se plait à le rappeler, le trublion des télécoms s’est aujourd’hui lancé dans le quadruple play en investissant le marché de la domotique, voire le quintuple play en prenant la place d’un assistant domestique. Et même un sextuple play, beaucoup plus littéral, en intégrant dans son Player un système sonore conçu par Devialet.

La forme triangulaire imaginée par le designer anglais Jasper Morrison n’est pas seulement originale — elle est aussi fonctionnelle. Chacun des trois angles arrondis accueille un haut-parleur de graves, « gros comme un poing », nous a expliqué Franck Lebouchard, CEO de Devialet. Ils agissent comme l’un contre l’autre, dos à dos, pour contenir leurs vibrations respectives. Chacun des trois côtés accueille un haut-parleur à large bande, un pointé vers l’auditeur et deux vers les murs, le système jouant avec les murs pour élargir la scène sonore.

Free nous a permis d’écouter le Player pendant quelques minutes, dans une salle aussi handicapante, avec un son plafond très haut, qu’avantageuse, avec ses rideaux absorbant les ondes sonores. Au menu, quelques morceaux choisis, dont le sempiternel « Hotel California », et un extrait du film Ready Player One. Nous nous ferons un avis définitif dans le confort de notre rédaction, avec nos outils de mesure et notre playlist habituelle, aussi prenez ces premières notes d’écoute avec toutes les précautions d’usage.

Devialet oblige, les basses sont étonnamment profondes pour un système aussi compact, mais sont plus mélodiques que percussives. Le médium nous a semblé légèrement en retrait, du moins face aux aigus quelque peu agressifs dans les extraits choisis par Free, mais cela tient peut-être à l’acoustique difficile de la salle. Disons que le son semble aussi solide que le Player lui-même, qui ne s’accommodera pas d’un meuble TV étroit. Le système de Devialet soutient la comparaison avec les enceintes de Sonos et d’Apple.

Le fabricant français s’enorgueillit d’avoir développé « une technologie de spatialisation unique », nommée SPACE, et « une technologie brevetée [permettant] au son de s’adapter dynamiquement au contenu joué », baptisée AVL. Sans parvenir à faire oublier que le son provient d’un appareil aux dimensions restreintes, ces technologies offrent une certaine sensation d’ampleur. On ne dira pas — comme le fait Free — que le Player « est l’équivalent d’un home cinéma 5.1 très haut de gamme ». Mais il va sans doute pousser quelques barres de son vers le grenier.

Le Player Free Devialet intègre Spotify et Qobuz, ainsi que YouTube, considéré par Free comme une plateforme de streaming musical. Il possède une puce Bluetooth 4.1, une entrée S/PDIF et une prise HDMI 2.1 avec prise en charge du protocole e-ARC, mais pas d’entrée analogique. S’il comporte une puce Wi-Fi 802.11ac 2x2 MU-MIMO, ni Free ni Devialet n’ont prononcé le mot « AirPlay », alors que l’un comme l’autre soutiennent le protocole de diffusion sans-fil d’Apple.

À 480 €, qu’il est possible d’étaler sur 48 mensualités avec son abonnement Freebox, le nouveau Player montre les ambitions de Free. Xavier Niel assume vouloir viser le « très haut de gamme » et chercher à se distinguer des autres fournisseurs d’accès à internet. Plus encore que la Freebox Revolution, la Freebox Delta a été conçue pour sortir du placard technique, et trôner au milieu du salon. Free compte bien devenir un acteur de votre vie numérique, au même titre que les géants américains.

avatar bbibas | 

Pas très beau mais c’est subjectif...

avatar romano34 | 

J’ai jamais aimé les designs des box Free et celle-ci est tout aussi moche.

avatar onclebobby | 

@ romano34
Alors dites-nous en quoi celles des concurrents sont plus belles ou plus attirantes côté design? Vous avez vu la gueule de la dernière miami?! Calomnie gratuite.

avatar Zara2stra | 

@La Rédaction
Ne peut-on pas stopper les commentaires publicitaires de ce pseudo ?
Il spam massivement en faisant de la retape massive pour Free, avec des commentaires partiaux sans valeur ajoutée ! C’est franchement soûlant.

avatar Dimemas | 

bah il a raison ...
tu crois que le commentaire précédent est plus valable ?

vive la liberté d'expression

avatar chriscombs | 

Selon les spécialistes de l'audio, Devialet c'est de belles boutiques mais un son très cher par rapport aux enceintes classiques, aussi onéreuses, mais au design moins flatteur (et avec un meilleur son). Bref, on mise plus sur la forme (l'emballage) que sur le fond. De la branchouille à la Apple, en somme. A 60€ par mois (plus 480€ d'achat), ce n'est pas la box "gillets jaunes compliant". Bref, dans un pays qui se paupérise, ces box seront dures à vendre.

avatar NEWIPHONE76 | 

@chriscombs

Je prends le pari du contraire.

avatar chriscombs | 

Comme le dit Franck, à 530€, ça sera probablement un échec commercial.
La One n'apporte rien de plus par rapport à une 4K (10€ de plus pour Netflix en SD, quel intérêt ?). Si l'agrégation 4G/DSL avait été disponible sur la One, elle aurait pu se différencier de la box 4K. Pour le coup, aucun avantage à passer d'une 4K à la One (sauf pour Netflix en SD, génial...) La priorité, c'est que Free soit présent sur les RIP et les zones AMII massivement... sinon l’hémorragie d'abonnés va se poursuivre.

avatar NEWIPHONE76 | 

@chriscombs

Il y a un public pour ce type d’offre. Sinon comme ça a été dit à plusieurs reprises, les autres offres restent au catalogue.

avatar chriscombs | 

Oui dans les grandes métropoles, mais Free a aussi connu le succès grâce au dégroupage dans les zones périurbaines / rurales. Je ne comprends pas le positionnement commercial de la One (aucune valeur ajoutée par rapport à la 4K, vu que Netflix est en SD...). Et quand on regarde le site de Free, on se retrouve avec 5 box et un nombre très élevé d'options payantes (ça fait un peu "couscous boulettes", comme dirait l'autre). Il est loin le temps où l'offre était lisible et sans petites lignes (deux box et rien d'autre). La montée en gamme avec des prix excessifs, c'est une stratégie qui atteindra vite ses limites en période de crise. Et c'est sans compter le peering, même si le problème est en grande partie résolu.

avatar NEWIPHONE76 | 

@chriscombs

Ça me rappelle l’offre d’Apple en septembre 2017 pour pouvoir faire passer la pilule du X et je pense que ça a fonctionné sur le court terme. Après si on se projette sur le long terme, ça risque comme cette année chez Apple d’atteindre un plafond de verre. Free a-t-il déjà dans sa besace des remises prévues ?

avatar chriscombs | 

La priorité devrait être donnée dans l'investissement dans les réseaux FTTH. Ça ne sert à rien de proposer du 10Gb/s si l'immeuble ou la ville / village n'est pas couvert en FTTH. Sur le court terme, ils vont bénéficier de l'effet nouveauté, dans les zones déjà fibrées à fort pouvoir d'achat. Sur le moyen et long terme, à moins d'un investissement massif dans les réseaux FTTH, la croissance du nombre d'abonnés me semble compromise.

avatar NEWIPHONE76 | 

@chriscombs

On parle de la même chose. Ils vont gagner à court terme mais sur le long terme ils devront sans doute s’adapter...

avatar chriscombs | 

On est d'accord. Wait & see... En tous cas, moi, je passe mon tour et j'attends le FTTH qui arrive bientôt dans ma campagne ;-)

avatar NEWIPHONE76 | 

@chriscombs

Moi aussi je passe mon tour, je vis en Allemagne 😆.

avatar chriscombs | 

nicht verstanden.

avatar NEWIPHONE76 | 

@chriscombs

J’ai édité mon post précédent. Alles klar?

avatar chriscombs | 

Vu que la box delta fait aussi le café, je pensais qu'il y avait une option 4G Roaming pour l'utiliser outre-rhin... Je manque de sommeil, désolé :)

avatar NEWIPHONE76 | 

@chriscombs

Malheureusement non, car outre-Rhin les prix sont stratosphériques. L’Allemagne a 10 ans de retard niveau tarif. En même temps, il n’y a pas de place pour un trublion de type Free. Ici c’est soit carte prépayée soit engagement sur 2 ans minimum 😔

avatar chriscombs | 

Je me souviens effectivement des prix de Deutsche Telekom avec l'adsl 16 Mb/s à un prix élevé. C'est pire aux États-Unis, mais au final, on se rapproche de leurs prix (70$ minimum l'abonnement, 150$ pour du THD par câble). Et dans 10 ans, fin de la neutralité du net en Europe, pour payer encore plus cher :D

avatar bibi81 | 

Les 50€/mois sont là pour financer l'avenir. Il ne faut pas se cacher il y a 100€ de frais de mise en service et le "player" est vendu donc les 50€ ne cachent pas de location de box (comme cela pouvait être le cas dans les anciennes offres).

avatar frankm | 

Ils sont trop gentils les bisounours de chez Free : on ne paye pas la box parce qu'il n'y a pas de location.

avatar elbibou | 

@chriscombs

Question stupide: je suis fibré Orange 500 Mo à quoi correspond le 10 go dans ce cas ?

avatar onclebobby | 

@ chriscombs
La ONE sera géniale pour les PME-PMI-TPE, un seul boîtier pour tout faire, adapté à de petites entreprises qui ne veulent pas de boîtier TV. Regardez plus loin que le bout de votre nez.

avatar chriscombs | 

@onclebobby : Free n'a jamais visé les PME/TPE mais le grand public. Pas de garantie de continuité de service (GTR) sur ce type de ligne.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR