Amazon voudrait vendre des produits frais en France et des comptes courants aux États-Unis

Mickaël Bazoge |

Amazon est sur tous les fronts, en France comme aux États-Unis. Une déclaration de Frédéric Duval, le directeur général de la filiale française du mastodonte du commerce en ligne, a dû faire couler une goutte de sueur froide dans le dos des enseignes de grande distribution. Au Journal du Dimanche, le dirigeant a en effet fait part de son « envie » de lancer Amazon Fresh en France.

Amazon Fresh, c'est ce service lancé aux États-Unis en septembre 2016, qui permet de commander et de recevoir des produits frais, légumes et fruits, viandes, plats préparés congelés, boissons, lait, œufs… Une épicerie en ligne qui s'est sérieusement renforcée avec l'acquisition en juin dernier du réseau de magasins Whole Foods Market (pour plus de 13 milliards de dollars).

Un achat qui marque une « nouvelle étape » dans l'axe de développement de la distribution de produits alimentaires, se réjouit Frédéric Duval. « Nous aurions bien entendu envie de lancer ce service en France, mais chaque chose en son temps », dévoile-t-il au JDD. Dans l'Hexagone, Amazon propose déjà une sélection de produits d'épicerie courants (pâtes, conserves, café, thé, hygiène…) avec des formules d'abonnement pour « cadencer ses achats en fonction de sa consommation ».

Amazon France aimerait aller bien plus loin en distribuant des produits frais. Ce qui implique le respect strict de la chaîne du froid pour plusieurs d'entre eux, bien sûr. Voyez comme les choses sont bien faites et avancent en coulisses : le groupe Système U négocie pour fournir à Amazon des denrées alimentaires destinés aux abonnés Prime Now (livraison en une ou deux heures) à Paris.

Serge Papin, le PDG de Système U, relativise toutefois : « Les discussions avec Amazon pour devenir leur fournisseur de produits de grande consommation sont en cours. Nous ne sommes pas les seuls et c'est très loin d'être finalisé ». Monoprix serait aussi sur les rangs. Cette nouvelle concurrence, si elle se mettait effectivement en place, mettrait une pression supplémentaire sur les grandes enseignes de la distribution qui n'ont pas encore complètement accompli leur transition vers le numérique.

Les nouvelles habitudes de consommation des Français sont en tout cas prises très au sérieux par les groupes français de la distribution : Carrefour va investir 2,8 milliards d'euros sur cinq ans pour se mettre à niveau sur internet. Le géant tricolore des hyper et des supermarchés est en grande difficulté avec des ventes qui n'ont cessé de plonger ces derniers trimestres.

De l'autre côté de l'Atlantique, Amazon prépare un nouveau coup : des comptes courants bancaires. L'entreprise a noué des contacts avec J.P. Morgan pour mettre en place ce nouveau service, dont les contours restent encore assez flous. Elle viserait en tout cas les jeunes adultes et ceux qui n'ont pas de compte bancaire… et qui ne peuvent donc pas consommer sur Amazon !

Le groupe propose déjà des cartes bancaires, mais il s'agit de facilités de paiement ou encore de cartes Visa pour les abonnés Prime, pas de comptes bancaires à proprement parler. Qui sait, peut-être qu'Amazon pourrait aussi s'intéresser au marché français où les offres bancaires ont fleuri ces derniers mois.

avatar Bigdidou | 

@YAZombie

"m'a fait éclater de rire dans un premier temps, puis j'ai compris que tu parlais de toi"

De moi ? Mon pauvre, j'habite dans un quartier bobo et très commerçant.
Alez, hop, utilisons ta technique : c'est très projectif, certainement ta remarque (non, projectif ne veux pas dire d'une connerie jaillissante, mais que tu me prêtes tes propres difficultés).
Je sais pas, tu devrais pouvoir lire (comprendre, c'est une autre affaire) sur l'impact de la disparition des commerces de proximité et la dégradation du lien social, en particulier en milieu rural et semi-rural.
Excuse moi, j'ai visé un peu haut, avec mon post.
Tu m'as pas parlé du reste de mon post.
Les mots étaient trop compliqués ?

avatar YAZombie | 

@Bigdidou:
inutile d'être agressif à mon égard, je ne le suis pas envers toi. Si tu relis les commentaires, tu remarqueras que ma référence à ce qui m'a fait rire n'avait rien à voir avec toi. J'ai d'ailleurs toujours eu du respect pour tes interventions, et c'est pourquoi je t'ai demandé, sincèrement, des sources.
Moi, dans ce contexte, je présente des excuses - et je t'en ai déjà présenté d'ailleurs mais apparemment la mémoire n'est pas ton fort -, mais bon… chacun son idée de la courtoisie la plus élémentaire?
Tu parles de commerces de proximité et de lien social, je ne suis pas certain qu'il y ait un lien aussi implicite que tu l'affirmes, ni d'une manière aussi importante que tu veux bien le croire, mais je suis tout à fait prêt à lire les sources que tu me fourniras, les évidences de bon sens ne suffisant pas.

avatar YAZombie | 

@Bigdidou:
Ouais, présenter des excuses justifiées doit être au-dessous de toi. Ça doit t'arracher l'âme. À moins que ça mette en danger ton ego.

avatar sekhmet | 

Au Canada ils arrêtent les cartes bancaires ce mois-ci

avatar prommix | 

Pourquoi?

avatar popeye1 | 

On va vraiment devenir les carpettes des américains,
C’est vrai que c’est plus facile d’augmenter les impôts des français que de taxer à leurs justes valeurs les GAFA et compagnies : 2%, vous parlez d’une rigolade.
Vive l’Europe qui se désagrège ! Vive les anti-européens de tous bords. Vive les orgueils nationaux. Vive notre future étoile sur le drapeau américain.

avatar YAZombie | 

Ouais… ou sinon on peut essayer de ne pas être des imbéciles profonds, et de faire au lieu d'essayer bêtement de détruire dans des luttes aussi idiotes que vaines. Manifestement au vu de la "logique" - c'est vraiment difficile d'y donner cette qualification sans rire - pour le moins vacillante de tes propos ce n'est pas prêt de t'arriver…

avatar JeSuisFrançais | 

bazino +1
popeye1 +1
A propos de whole foods je me demande si les dirigeants des GAFA se nourissent avec des légumes transgéniques et ces derniers seront ils l'objet du commerce de frais d'Amazon ?

avatar reborn | 

@JeSuisFrançais

Suffit de pas acheter chez amazon pourtant.

avatar Dexter Killer | 

Je suis pour à 100% si cela permet de baisser le prix de mon cadis ! j habite à Paris dans le 5ème, les prix de carrefour ne fond qu augmenter ! J aimerai vraiment pouvoir commander des produits frais bio imbattable ! Alors au boulot ! Je crois que je rêve...

avatar popeye1 | 

Arrétons le baratin et essayons de comprendre : j’ai entendu parler de 40 milliards d’impôtes qui avaient échappé à la France. Elle en aurait pourtant bien besoin. Ceux qui nous les piquent nous vendent pourtant de bons produits et parfois pas chers. Ceux qui ont encore les moyens peuvent toujours en profiter mais ceux qui sont payés avec un lance-pierres ou qui sont au chômage seraient satisfaits de quelques retombées de ces milliards qui s’envolent.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR