Amazon lance son garde-manger en ligne en France

Nicolas Furno |

Amazon Pantry était en test depuis quelques mois, ce nouveau service est désormais officiellement lancé en France et en Belgique. Ce « garde-manger » est en fait une épicerie en ligne, un service de livraison de courses pour le quotidien avec de la nourriture, des boissons, des produits animaliers ou pour bébés ou encore des produits d’entretien et de beauté. Ouvert dans toute la France, il est proposé à tous les abonnés Premium.

Il n’y a pas de minimum d’achat et vous pourriez commander uniquement une boîte de TUC à 84 centimes, mais Amazon Pantry n’est pas un service gratuit. Le paiement se fait par boîte, à raison de 4 € pour la première boîte d’une commande, puis 1 € par boîte supplémentaire. Il ne devient intéressant qu’à partir d’un certain niveau de commandes.

L’idée est donc de remplir au maximum une boîte, sachant qu’elle peut contenir jusqu’à 20 kg ou bien un volume de 110 litres. Naturellement, vous n’avez pas à faire les calculs vous-même et vous serez guidé tout au long du processus. Chaque produit proposé dans le cadre d’Amazon Pantry est associé à un pourcentage de boîte rempli et le panier est indiqué en pourcentage de boîte, puis en nombre de boîtes.

L’autre particularité d’Amazon Pantry est de ne rien proposer en lot. Vous pouvez acheter du lait, par exemple, mais uniquement à la bouteille. Une bouteille d’un litre représente environ 5 % de boîte et vous pouvez en commander plusieurs comme vous le feriez au supermarché. C’est le cas pour tous les rayons, des croquettes pour chat au shampoing en passant par le paquet de pâtes. Au passage, notez qu’il n’y a aucun produit frais, ni fruits ou légumes.

-

Pour le lancement, Amazon offre la livraison à condition de glisser dans une boîte au moins cinq produits à choisir dans cette longue liste. Les livraisons se feront ensuite en deux à trois jours, vous pouvez choisir une livraison à la carte avec un créneau de deux heures pour 2 € de plus. Pour cette dernière option, seules quatorze villes sont concernées pour le moment : Paris et la région parisienne, Lyon, Marseille, Bordeaux, Grenoble, Lille, Montpellier, Nantes, Nice, Reims, Rennes, Strasbourg, Toulon et Toulouse.

Amazon Pantry est disponible partout en France. Si vous n’avez pas de compte Premium, outre l’accès à ce nouveau service, cet abonnement facturé 49 € par an permet de bénéficier des frais de port gratuits sur les commandes classiques, d’un accès prioritaire aux ventes Flash et de services annexes, dont le service de streaming d’Amazon qui vient d’ouvrir en France.

[MàJ 7/03/2017 12h31] : correction sur la disponibilité du service.

avatar dscreve | 

Ils ne se mouillent pas : il n'y a aucun produit frais...donc les courses de tous les jours, ça reste une conception de l'alimentation très américaine....

avatar mac_adam | 

Tu peux trouver des produits difficiles à trouver même en faisant le tour des supermarchés : ex. les produits Patak's (le Patak's Hot Lime Pickle à ma connaissance est désormais introuvable dans Paris intra-muros).

avatar Giru | 

Que des marques moisies... Ca fait pas rêver pour le moment.

avatar Florian Innocente | 

@Giru

avatar Mickaël Bazoge | 

@Giru

avatar Moumou92 | 

J'ai hâte de tester et pouvoir remplacer Leclerc drive par Amazon!!!!! Il devrait y avoir vite des produits frais j'espère, sinon impossible de remplacer un Auchan direct ou un leclerc drive...

avatar BlueberryPie | 

@dscreve
En même temps, c'est cohérent si l'on préfère acheter ses fruits et légumes au marché qui sont souvent meilleurs et moins chers que dans les grandes surfaces...
De plus, les mentalités changent aux US : j'étais à Philadelphie récemment et les grandes surfaces "100% organic" (équivalent du bio français) sont de plus en plus nombreuses.
Pas si "américain" que ça dans le système donc ;)

avatar françois bayrou | 

"j'étais à Philadelphie récemment et les grandes surfaces "100% organic" (équivalent du bio français) sont de plus en plus nombreuses."

Oui, mais faut voir les tarifs !…
Chez publix, tu achètes 3 carottes et 2 patates, t'en as pour 30 dollars.

avatar lll | 

Je ne sais pas si c'est très écologique, malgré le système de boîtes. Si je puis me permettre, cela dit, et sans connaître les garanties de système, allez acheter à proximité de chez vous autant que possible ! Il y a de plus en plus de sociétés locales qui mettent leur efforts en commun pour proposer des produits frais et locaux à des tarifs acceptables. Ces sociétés emploient sur place et paient leurs impôts localement aussi. Si les gens qui ont les moyens pouvaient éviter de s'en remettre à Amazon pour tout, ce serait un sacré progrès.

Naturellement, l'optimisation fiscale à la limite de la légalité, la destruction d'emploi et les mauvaises condition de travail, c'est assez invisible et inoffensif quand on a les moyens et qu'on vit protégé. Mais en avoir conscience, c'est déjà bien.

avatar YARK | 

Pas mieux : tu m'évites de dire la même chose.

Quand nos concitoyens auront compris que leur vrai bulletin de vote c'est avant tout ce qu'ils achètent, on aura fait un grand pas.
J'en entends déjà dire "encore faut-il avoir les moyens de le faire". Pas faux, seulement, ce sont souvent les mêmes qui s'achètent des smartphones à au moins 600 balles !

En attendant, c'est pas Amazon - et autres GAFA - qui mettra au pot pour payer la retraite et la sécu de chacun d'entre nous...

avatar Moumou92 | 

@lll

Pour me faire livrer es courses depuis maintenant 6 ou 7 ans, je te garantie que c'est bien plus écologique que d'aller faire ses courses en magasin: pas de grande surfaces à éclairer / chauffer / ntretenir, pas de soucis de "visuel" dans les rayons, et surtout les courses covoiturent (beaucoup moins de consommation de carburant et de co2 au final).

Pas besoin de turner des heures pour trouver ou se garer quand on vit à Paris (ce qui fu mon cas longtemps mais n'est plus mon probléme). Ce mode de consommation est très adapté à la ville...

avatar lll | 

@Moumou92 : Je suis pour la livraison quand elle est groupée (à l'échelle d'un quartier par exemple), mais hélas, le client veut sa marchandise rapidement et j'ai déjà vu des gens se plaindre que leur "drive" ait une demi-heure de retard. Par aileurs, les conditions de travail des livreurs sont rarement bonnes, en partie dans les pays où le code de travail a valeur de papier toilette comme le Japon ou la Corée du Sud. D'un côté, tu es livré sur demande entre 20h30 et 21h30 si tu veux, certes, mais il faut voir ce que ça implique de l'autre côté (tournées pour un ou deux clients, travail de nuit, etc.)

avatar DarkChocolâte | 
avatar Noam | 

Amazon Prime Now fais deja une grande partie de ce jon et en plus rapide pour des petites courses d'appoint et livre gratuitement en 2h dès 20€

avatar Mike Mac | 

Je crois que mon épicier turc va voter Hamon pour le revenu universel et ne pas laisser à Amazon, Google, Apple, ou Microsoft le soin de tracer en vase clos ce fameux "avenir désirable" qui s'appelle "clé sous la porte" suivi de "sur la paille"...

A moins qu'Amazon se propose d'élever dans un hangar en batterie tous les épiciers turcs et arabes de Paname et des environs pour sauver l'emploi et leur offrir un avenir radieux...

Ah s'il avait su développer une application pour smartphone, avec livraison dans l'heure, avec ristournes sur le volume, promos régulière...

Peut-être que le Delivroo de la bouffe viendra un jour picorer chez lui pour fournir les clients du service à domicile...

avatar Florian Innocente | 

@Mike Mac

avatar tahitibob987 | 

Esce que les prix valent le coup ? ?

avatar Alex Giannelli | 

Je suis totalement d'accord pour acheter les produits frais (qui ne sont pas proposés par Amazon d'ailleurs) dans son quartier lorsqu'ils sont de qualité (et pas 10 fois le prix). Les bouchers, les poissonniers, les biscuitiers, les fromagers, les agriculteurs qui vendent directement avec une agriculture raisonnée, ... ces passionnés qui vendent de la belle qualité devraient être plus soutenus. D'ailleurs c'est souvent un délice. Pour le reste... j'irai sur Amazon sans aucun scrupule.

CONNEXION UTILISATEUR