Le Bluetooth 5 promet monts et merveilles

Mickaël Bazoge |

Les numéros de version du Bluetooth se suivent, promettant à chaque itération de meilleures performances et une plus grande fiabilité. Dans les faits, l’expérience n’est souvent pas aussi bonne qu’annoncé. Les problèmes de connexion persistent, il arrive que les données rencontrent des difficultés de transmission… Après tout, ce n’est pas pour rien qu’Apple a développé la puce W1 pour épauler le Bluetooth de ses casques audio.

Quoi qu’il en soit, les spécifications du Bluetooth 5 ont été publiées ce mercredi par le Bluetooth Special Interest Group (SIG), le groupement d’entreprises en charge de la destinée de la technologie, où Apple a d’ailleurs un rond de serviette (lire : Comment Apple va vous faire aimer le Bluetooth).

Comme pour ses prédécesseurs, le Bluetooth 5 affiche de belles promesses : la portée est jusqu’à quatre fois supérieure au Bluetooth 4.2 LE, la vitesse peut atteindre les 2 Mbps, les données transmises peuvent être huit fois plus volumineuses, et les interférences sont réduites vis à vis des autres signaux. Ce dernier point est crucial au vu de la prolifération des objets connectés dans nos poches, sur nous, et dans les habitations (il devrait y en avoir 48 milliards en tout d’ici 2021, d’après ABI).

Les utilisateurs doivent s’attendre à voir débouler les premiers appareils équipés du Bluetooth 5 dans les deux à six mois, le temps que les constructeurs s’en emparent. Et pourquoi pas Apple.

avatar Ber16 | 

Qu'en sera-t-il pour les audiophiles qui écoutent de la musique non compressée avec des casques haut de gamme ?
Le Bluetooth actuel est inutilisable. J'ai fait un essai 10 secondes et revendu l'appareil pour revenir immédiatement au câble !
Le choix du sans fil est une aberration sans un moyen de transmission à la hauteur.
Bien sûr, ce n'est pas la priorité pour tous les utilisateurs. Mais qui peut le plus, peut le moins !

avatar macbookpro2016 | 

je partage totalement ton avis

avatar Yohmi | 

@ Ber16
Il y a trois choses à prendre en compte. Bien sûr, il y a la quantité de données que l'on peut transférer, mais il y a aussi la traduction de ces données numériques en signal analogique, et l'amplification de ce signal pour qu'il soit correctement retranscrit par le casque. Donc si l'on parle de musique non compressée avec casque haut de gamme, il semble assez compliqué de pouvoir intégrer un DAC et un amplificateur de qualité sans alourdir et gravement nuire à la batterie. Je pense que le sans-fil, pour la haute fidélité, ce n'est pas pour tout de suite.

Mais aujourd'hui, le bluetooth n'est même pas taillé pour des casques de milieu de gamme.
À 2 Mbit/s pour le Bluetooth 5, si l'on transfère un signal compressé sans perte (genre ALAC), c'est suffisant (pour une qualité CD, il faut entre 500 kbit/s et 1Mbit/s). C'est encore bien en deçà de ce qui serait requis pour transporter un fichier 24 bits à 192 KHz (studio master, requiert entre 5 et 6 Mbit/s), mais la qualité CD est déjà suffisante pour apprécier un morceau.

Ça ne résout pas la problématique de la qualité du DAC, de l'amplification ni de la batterie…

avatar Dros | 

Et la latence alors ? Tout le monde s'en fout ?

avatar EBLIS | 

AptX?

avatar irep | 

L'expression autour du rond de serviette m'a bien fait rigoler. Mais le sommet de l'humour est d'imaginer que Apple utiliserait si vite une norme récente comme le Bluetooth 5

avatar TimeMachine | 

@irep

Pourtant niveau AppleWatch, iPhone, AirPod, elle y a plutôt intérêt ...

avatar powerjaja | 

@irep

Moi aussi j'ai 😂 3 bonnes minutes à la lecture du rond de serviette.
Trop bons ces journalistes de MacG !

avatar Mrleblanc101 | 

@irep

Apple a été plus d'un an en avance sur l'adoption du Bluetooth 4 par rapport à Samsung et aux autres... En fait, beaucoup d'ordinateur récent n'ont toujours pas le Bluetooth 4

avatar TimeMachine | 

Et AirPod 2 avec l'aide de Bluetoooth 5 et W2 permettra de streamer mieux que du AAC 256.
C'est là que Apple Music introduira enfin une meilleure qualité de son.

(Mode je rêve)

avatar Sylios | 

C'est vrai que mon Beats solo 3 en Bluetooth n'a rien à voir lorsqu'il est utilisé ensuite avec son fil.. le son est clairement différent !

avatar anonx | 

Ah ça y est déferlement d'audiophiles... si c'est pas une secte ça aussi 😒

avatar Paquito06 | 

@anonx

Ahah 👍🏼
Des audiophiles qui ecoutent de la musique wireless, precisons.

avatar anonx | 

@Paquito06

😂 nan mais grave

avatar waldezign | 

@anonx

Les audiophiles aiment le son, pas la musique...

avatar ckermo80Dqy | 

@waldezign

"Les audiophiles aiment le son, pas la musique..."

;)) Ce n'est pas complètement faux...

avatar supermars | 

@waldezign

Et les audiophiles mélomanes ?

Sinon, je trouve aussi que le Bluetooth fait un peu bouilli par rapport au filaire.

avatar e2x | 

@anonx

Et donc?
Tu préferais une déferlante de quoi?

avatar anonx | 

@e2x

De fitness girl 😬

avatar lou1987 | 

Mon iPhone dans la poche de gauche au lieu de droit et...hop plus de music dans mes Beats wireless 😆

avatar toketapouet | 

J'utilise un parrot zik 2 depuis plus d'un an, sans aucun soucis. Il capte partout dans mon appart (50 mètres carrés), à travers les murs (fins il est vrai, mais pas tous). Jamais de déconnection. Excellent son.

avatar apotheker | 

Les AirPod qui vont nous filer des cancers ou une décalcification de la cochlée. Bref. Ça aussi tout le monde s'en fout.

avatar Paquito06 | 

@apotheker

YOLO hein =)

avatar toketapouet | 

"Les AirPod qui vont nous filer des cancers ou une décalcification de la cochlée. Bref. Ça aussi tout le monde s'en fout."

Sources valides?

avatar iPop | 

J'étais pas très chaud d'écouter du Bluetooth puis j'ai fait le PAS avec un lecteur muni d'equalizer, c'est génial. J'ai même redécouvert certain morceau (AC/DC).

Pages

CONNEXION UTILISATEUR