Amazon et Steam font la chasse aux avis faussés des consommateurs

Stéphane Moussie |

Comment choisir entre deux brosses à vaisselle vendues le même prix sur internet ? Bien souvent, un coup d'œil sur les avis des consommateurs sous la fiche produit permet de résoudre ce genre de dilemme cornélien.

Malheureusement, on peut être guidé vers la « mauvaise » brosse à cause d'avis faussés. Dans le domaine high-tech, les câbles et les batteries externes sont particulièrement concernés. Comme ce n'est pas bon pour son business, Amazon a décidé d'agir ; les avis qui auront été publiés en échange d'un produit ou d'une réduction seront bannis, y compris ceux mentionnant la pratique qui étaient tolérés jusqu'à maintenant.

Le t-shirt Three Wolf Moon, qui a attiré des commentaires complètement loufoques, est devenu un mème.

Amazon prévoit quand même une exception... son Club des Testeurs. Le géant de la vente précise que c'est lui qui sélectionne les personnes qui reçoivent des produits gratuitement, qu'il ne les incite pas à mettre de bonnes notes, qu'il n'influence pas la rédaction des avis, ni même qu'il oblige à publier un commentaire (mais les testeurs doivent commenter au moins 75 % des produits qu'ils choisissent).

« Ce programme a été créé pour fournir à nos clients plus d'informations, y compris des commentaires honnêtes et désintéressés de certains des publicateurs de commentaires en qui nous avons le plus confiance », explique le site de commerce.

Cette nouvelle politique intervient peu de temps après un changement analogue sur Steam. Valve a pris le parti de ne plus prendre en compte dans les notes globales les appréciations des joueurs ayant acquis le jeu ailleurs que dans sa boutique. Sur au moins 160 jeux, l'éditeur a en effet remarqué que les notes des joueurs ayant activé une clé (provenant d'un bundle... ou offertes) étaient beaucoup plus positives que celles des joueurs ayant acheté les titres sur Steam.

La loi Numérique récemment adoptée prévoit quelques dispositions concernant les avis de consommateurs. Les commerces devront notamment « [préciser] si ces avis font ou non l’objet d’un contrôle et, si tel est le cas, [indiquer] les caractéristiques principales du contrôle mis en œuvre », « [indiquer] aux consommateurs dont l’avis en ligne n’a pas été publié les raisons qui justifient son rejet » et « [mettre] en place une fonctionnalité gratuite qui permet aux responsables des produits [...] de lui signaler un doute sur l’authenticité de cet avis. »


Tags
avatar A884126 | 

Le pb avec les testeurs c'est que je n'ai jamais vu un commentaire négatif. Je doute donc de l'objectivité des avis.

avatar fousfous | 

@A884126 :
Bah alors faut m'embaucher parce que si un produit est mauvais je me gênerai pas pour mettre qu'une étoile

avatar NerdForever | 

@A884126 :
Bah regarde un peu mieux je mets souvent des notes très basses et je fais des tests plus poussés que la plupart des consommateurs... On parle bien du club des testeurs amazon et non de simple testeurs...

avatar Zara2stra | 

Les pignoufs du club de testeurs ne sont que des gars "lambda", ils n'ont aucune compétence particulière pour évaluer la qualité d'un produit, pas de matériel ou de procédure de test, et ils sortent autant de connerie que le reste des gens...

Faut être réaliste, ceci n'a de "club" que parce que "troupeau" était moins esthétique commercialement parlant

avatar Timekeeper | 

@A884126 :
Parce que les marques préfèrent que tu les contacte directement si tu as un problème. Sous prétexte "d'améliorer les produits à l'avenir". Et que si le produit ne t'as pas plu, c'est que tu es tombé sur un exemplaire défaillant. Donc on te demande de ne pas le tester. MAIS on ne va pas t'en envoyer un autre non-plus : déjà que tu l'as pas payé, faudrait pas qu'en plus tu réalise qu'ils sont tous "défaillants" !

Si tu as l'audace de poster une critique notée 3 étoiles sur 5, on te contacte avec un ton mielleux pour te demander s'il ne serait pas possible, éventuellement, d'ajouter une étoile, s'il te plaît.

Si tu recommences, on ne te recontacte plus.

Je parle bien sûr des programmes des nombreux vendeurs asiatiques. Pas du Club des testeurs qui a l'air sérieux.

avatar TmrFromNO | 

Avant de s'attaquer aux avis de consommateurs, faut déjà mettre un terme au publi-redactionnel de certains sites ou d'autres qui mettent la note maximale à un produit qui s'enflamme et retiré de la vente par son fabriquant, et publie le moindre communiqué de la marque incriminée comme si c'était son service communication et son bras armé... allant même jusqu'à coller un sondage pour demander si on fait encore confiance à la marque malgré tout.
Hallucinant.

avatar Vouzemoi | 

la même chose ici, pour les avis sur des produits que la plupart n'ont jamais vu, que ce soit le nouvel iphone ou un appareil concurrent serait une bonne idée :-)

avatar esantirulo | 

Sur Steam il y a quand même beaucoup d'avis intéressants et parfois très / trop ?sévères d'ailleurs.

avatar Rodri31 | 

Comment ils vont faire pour savoir si le produit a été envoyé gratuitement contre un commentaire positif?

avatar NerdForever | 

@Rodri31 :
Bah normalement le produit est envoyé gratuitement pour être testé, évalué, que ce soit positif ou négatif d'as l'avis c'est toujours utile pour l'industriel. Cela lui permet de s'adapter plus rapidement ( ce sont souvent des pré-versions que l'on revoit...) et d'analyser pour un coup très faible le réel impact produit, son degré de satisfaction utilisateur. J'ai déjà eu en main des produits conçu pour la mauvaise cible ou mal présenté et en commentant le produit, on s'aperçoit que ces points sont corrigés et que la présentation cible enfin juste ou que des défauts ont été corrigés...
J'ai parfois des industriels qui me contacte du coup directement pour avoir du conseil en présentation produit afin d'avoir un meilleur aspect qualitatif et de baisser les coûts ou limiter la pollution... Un exemple tout bête, le fameux fil métallique qui liait tous les câbles que l'on recevait avec un produit mais qui en plus avait tendance à laissé une marque affreuse ( bon une petite encoche quoi..) sur le plastique du cable... Et bien c'est de l'histoire ancienne pour beaucoup de marques maintenant car elles ont compris que c'était un coût inutile qui animait le produit final et faisait chier le consommateur final car c'est galère à défaire...

avatar NerdForever | 

@ Stephane Moussie
C'est 100% ( et non 75%) des produits que l'on doit commenter par contre on ne peut en choisir que 5 à la fois dans la liste.

Liste qui est mise à jour de manière aléatoire et qui parfois peut contenir aucun article pendant plus d'un mois...

Et parfois il y en 15 qui arrivent en même temps...

Avec le temps, on apprend à choisir des articles qui nous intéresse le plus mais on tombe parfois sur de mauvais articles et on hésite jamais à les descendre en flèche s'il le faut car le grand intérêt du club des testeurs c'est d'avoir une parfaite liberté de parole alors autant en profiter!

Et parfois c'est très intéressant car on se retrouve à être en relation avec des ingénieurs produit ou le service technique à propos d'un problème soulevé, et on apprend plein de choses différentes...

Après il y a aussi beaucoup de livres à lire et commenter, c'est sympa car on ose des lectures que l'on aurait pas forcément acheté...

Par contre notre seul limite est de rédiger la première version de notre commentaire dans le mois. Après je tiens souvent à jour les commentaires en fonction de la durée de vie des produits et de leur évolution dans le temps afin de renseigner au mieux les éventuels acheteurs.

C'est une vrai occupation qui nécessite beaucoup de temps pour bien faire nos commentaires. De mon côté, je suis assez fier d'avoir récolté plus de 1300 votes utiles car cela signifie que 1300 personnes ont appréciés mes propos. J'aide aussi à chaque que je peux un utilisateur qui pose une question sur amazon a propos d'un produit testé ou qui m'interpelle en écrivant une remarque à mon commentaire.

Hélas on subit aussi des salves de votes inutiles de personnes qui sont persuadés que nos avis sont pipotés ou indigne de confiance... Pourtant un simple tour dans l'historique des commentaires d'une personne sur amazon et vous pouvez voir si la personne évalué toujours de la même façon et si l'ensemble est cohérent ou purement publicitaire...

avatar awk | 

L'idée de mutualiste les jugement grâce à la puissance du web qui a été le moteur de toute une économie fait long feu.

Les vais en ligne, les notes, les étoiles ... ne sont que du vent de plus en plus insignifiant qui hélas continue à exercer un pouvoir assez détestable sur bien des commerces

avatar awk | 

Pour se guérir de ce système il suffit de consulter la grotesque liste des meilleurs films sur allociné. :-)

avatar Le docteur | 

On voit fleurir ces avis précisant qu'ils ont testé gratuitement le produit "contre un avis objectif" ou je ne sais quoi. Toujours positifs. J'attends d'Amazon qu'ils fassent cesser ces pratiques,pour ma part. Ce communiqué, c'est un enfumage pour couvrir ces pratiques.

avatar kman | 

Un peu du même avis que précédemment : il faudrait à ce moment là supprimer les avis des journalistes qui n'achètent pas le produit, comme une voiture par exemple ;-)

avatar Gévaudan | 

Enfin !

avatar D.I.M | 

Comme je l'expliquais dans un autre article, le principe des avis est faussé par deux mauvaises pratiques :

1° : Les commentaires/avis qui sont publiés dans un laps de temps insuffisant pour tester un produit, ne peuvent être fiable, il faut donc mettre en place des filtres ça peut passer par un délai avant avis pour que l'utilisateur ait vraiment utilisé le produit afin de juger de manière objective, ça peut aussi passer par des question lié au produit, si la personne ne peut pas répondre sur des questions relatives à une fonction précise que la personne n'a pas encore utilisé, alors son avis est refusé jusqu'à ce qu'elle puisse y répondre.

2° : Les avis ne doivent plus être un argument marketing commercial mais redevenir ce pour quoi ils sont créé à la base, un feedback entre l'utilisateur et le vendeur/concepteur/développeur, donc ça ne doit plus être sur la fiche produit mais sur la section "support" "assistance"... et un avis doit être en rapport avec un besoin/service intrinsèque au produit, car dire dans des avis, que c'est nul c'était mieux avant,la mise à jour machin elle est trop lourdes, les serveurs merdent etc... ça n'apporte rien de constructif sur le produit en lui-même, ça relève d'un autre service.

C'est le manque de "modération" qui fait que les gens se sont lâchés et que ça part dans tous les sens, c'est aussi le manque de professionnalisme et de respect du client par les vendeur que les clients se sont lâchés sur les avis, il y a donc deux travaux à faire de chaque coté.

avatar Leborde | 

Pour les hotels, c'est déjà la norme chez Agoda. Seuls ceux qui ont séjourné à l'hotel en question via Agoda peuvent y rédiger un avis.

avatar totoguile | 

J'ai acheté au cours de ces derniers mois sur Amazon différents produits, dont un lecteur DVD externe et un cable lightning.
Le premier est tombé en panne dès le premier jour. j'écrit un avis très négatif sur Amazon et je renvoie le produit. Réaction du vendeur: si vous supprimez votre avis négatif, je vous en renvoie un gratuitement.
Pour le cable, pas d'avis négatif, mais un contact avec le SAV et là aussi remplacement sur le champs gratuitement, là aussi pour avoir un avis positif sur amazon.

CONNEXION UTILISATEUR