Google enterre les Chromebook Pixel

Mickaël Bazoge |

Google a enterré sans fleurs ni couronne sa gamme de Chromebook très haut de gamme Pixel. Le moteur de recherche a signifié à VentureBeat la fin de vie pour le Pixel 2, sans qu’un successeur ait été présenté. De fait, et en attendant un hypothétique nouveau modèle, c’est bien toute une branche de produits qui a été décimée.

Le Pixel 2 a été lancé en mars 2015, peu de temps après le MacBook 12’’ Retina ; les comparaisons étaient donc inévitables, que ce soit au niveau des prix (le Chromebook débutait à 999 $, le MacBook 300 $ de plus) que des caractéristiques : si le portable ultra-fin inaugurait l’USB-C chez Apple avec un seul port, l’ordinateur de Google en compte… deux. Les écrans des deux machines sont également très définis : 2 304 x 1 440 pour le MacBook, 2 560 x 1 700 pour le Pixel 2… qui de plus est tactile.

Même le concept des deux ordinateurs est finalement assez proche : le Chromebook se vit surtout dans le nuage, quant au MacBook, son unique port USB-C et sa grande portabilité en font un appareil tourné vers internet. Google assure toutefois de son engagement envers le programme Pixel, comme le groupe l’a d’ailleurs démontré avec la tablette Pixel C qui fonctionne elle sous Android.

avatar reborn | 

@Yoskiz :
Ben oui, c'est moins cher que le vilain, méchant et arrogant Apple.

avatar eric691 | 

Un tarif démesuré pour un chromebook

avatar alan1bangkok | 

@eric691 :
C'est vrai que le MacBook est donné....

avatar malcolmZ07 | 

@alan1bangkok :
Sur la refurb il a des prix correct 999€ pour 256go ssd NVMe , plus intéressant qu'un iPad Pro (de mon point de vue)

avatar Duodecim | 

On n'est pas du tout sur le même type d'ordinateur ni d'utilisation au final. Les Chromebook sont équipés de Chrome OS, qui repose entièrement sur le nuage alors qu'on reste en local si on le désire sur le MacBook. La suite logicielle était extrêmement limitée sous Chrome OS, tandis qu'on avait toute la logithèque macOS sur le MacBook.

avatar EBLIS | 

Je suis d'accord. Un Macbook est plus polyvalent surtout sans connexion. Mais peut être que certains ont réussi à installer autre chose que Chrome OS.

avatar r e m y | 

Les ingénieurs bossant sur les chromebooks vont rejoindre ceux de Nest ?

avatar 0lf | 

Google is doomed

avatar oomu | 

ben c'est un peu leur coeur de métier hein...

avatar sachouba | 

@Yoskiz :
Chez Apple, on n'a honte d'aucun de ses produits.

...MacBook Air...

avatar NymphadoraTonks | 

@sachouba :
Pourquoi avoir honte de l'excellent ordinateur qu'est le MacBook Air ?
Fonctionnel, polyvalent, de la puissance, léger, un beau design.
Ah oui l'écran .. cet écran qui au final ne gêne en rien son utilisation, après un écran Retina serait mieux cest sur, mais celui du MacBook Air est deja bien.

avatar Giloup92 | 

La fin de ChromeOS ?

avatar byte_order | 

probable oui, la prochaine étape logique c'est le passage a Android et faire monter Android en tant que plateforme netbook.

avatar oomu | 

oui, mais pour monter vers Android hein. Au final Google ne va pas cesser d'être ambitieuse, au contraire.

avatar béber1 | 

byte_order & oomu

Android ? mmmmm… je sais pas,
m'est avis que l'idée fixe du staff de Google sera toujours celle d'un OS avec des services logiciels connectés pointant ses serveurs.

C'est celle de Chrome OS depuis le début.

avatar Penible | 

Google n'a jamais été bien doué pour faire et vendre du hardware ... après est ce qu'ils en ont besoin ?

avatar oomu | 

"Google n'a jamais été bien doué pour faire et vendre du hardware"

ce n'est pas une question d'être "douée", ce n'est pas son modèle business.

De la même manière que le "logiciel" sert une cause chez Apple (vendre du MAtériel), le Matériel sert une cause chez Google (pousser ses logiciels/services en ligne pour vendre de l'espace pub/informations à des publicitaires)

avatar oomu | 

" le Chromebook se vit surtout dans le nuage, quant au MacBook, son unique port USB-C et sa grande portabilité en font un appareil tourné vers internet."

non.

avatar alan1bangkok | 

Android remplacera Chrome Os

avatar lmouillart | 

C'était visiblement un des objectifs, mais ChromeOS cartonne dans certains secteurs et pour des raisons autres qu'Android, pas sûr qu'ils arrivent ou veuillent le tuer aussi vite que prévu.

avatar Mike Mac | 

Pas d'accord avec ce que disent certains.

Chrome 0S ne semble pas être en problème de devenir.

Mais pour l'acheteur, il semblerait que son statut hardware acceptable, ce soit la machine entre 150 et 400 euros max.

Avec une clientèle qui pour les particuliers s'adresse d'abord à des utilisateurs qui font beaucoup de Web et un peu de bureautique light. Plus éventuellement de la photo qui file dans le nuage avec les conditions avantageuses de Google en la matière puisque gratuit .

Avec aussi une clientèle scolaire au professionnelle qui là encore travaille essentiellement avec des applications dans les nuages et veulent un environnement à administration simplifiée.

La nouvelle machine de CTL est, par exemple, plus en phase avec le marché du Chromecast que le netbook Google pour clientèle fortunée et plus avertie en usages informatique, et donc â même de préférer un PC de même classe ou dépenser plus pour acquérir un Mac.

Cette machine de CTL vise d'abord le marché de l'éducation avec un chassis renforcé, capable de supporter le poids d'un homme, est traité anti rayures et dispose d'un clavier résistant aux éclaboussures d'eau. Sa batterie facilement démontable tient 14 h, et le dos de l'écran fait office d'écran blanc pour encre effaçable.

Le contraire donc de la machine pour aller faire le Kéké m'as-tu vu sur les les terrasses des cafés chics et branchouille. Et elle vaut donc 299 $.

http://liliputing.com/2016/08/ctl-launches-nl61t-rugged-touchscreen-chro...

avatar patrick86 | 

"quant au MacBook, son unique port USB-C et sa grande portabilité en font un appareil tourné vers internet."

Hum… Cette analyse de la chose me laisse dubitatif. ?

Pour moi, une machine résolument tournée vers Internet devrait, au contraire, être équipée d'un bon port Ethernet Gigabit.

avatar BLM | 

«toute une branche de produits qui a été décimée»
Pas décimée (Tuer parmi ses rangs une personne sur dix. Technique/menace supposée donner à ses troupes du cœur au combat).
Supprimée.

CONNEXION UTILISATEUR