France — Allemagne : et Bing, Microsoft a eu tout faux

Mickaël Bazoge |

Le suspense a pris fin hier soir vers 22h30 : l’équipe de France accédait à la finale de son Euro, battant l’Allemagne 2 à 0. Impossible ou presque de passer à côté de cette victoire, certains d’entre vous ont d’ailleurs, peut-être, la gueule de bois ce matin. C’est aussi le cas pour Bing, le moteur de recherche de Microsoft… mais pas pour la même raison !

Cliquer pour agrandir

Bing avait en effet pronostiqué la victoire de la Mannschaft, avec une confiance de 52%. À la décharge du moteur, il donnait grosso-modo une chance sur deux à chaque équipe… Pour établir ce pronostic, Bing s’appuie sur une analyse des réseaux sociaux et des techniques de machine learning, qui ne prennent visiblement pas en compte la glorieuse incertitude du sport.

Dans ses prédictions, Bing donnait l’Allemagne grand vainqueur de la compétition, battant la Belgique qui se débarrassait du Portugal. Tout faux donc ! Prudemment, le moteur ne donne aucun pronostic concernant la finale France – Portugal de dimanche. Bing n’est pourtant pas un manchot en termes de prédictions, puisque le service avait vu juste sur le référendum sur l’indépendance de l’Écosse (le non l’a emporté) ou les Oscars.

Et pendant ce temps, du côté de Siri…

… le résultat est correct, mais la date, tristement célèbre, n'est pas la bonne. Comme le dit Guillaume, ça aurait pu être pire :


avatar steinway | 

Effectivement, siri aurait pu choisir une date moins tristement célèbre...

avatar loupsolitaire97 | 

@Ze_misanthrope :
Merci pour la référence au poker !

Malheureusement beaucoup de joueurs semblent oublier que le poker c'est de la probabilité, et pense que si la river leurs est fatal c'est à cause d'une "triche"...

avatar heret | 

Pffffff !

Analyser ce qu'il se dit dans des espaces de discussion pour déterminer le résultat d'une épreuve sportive (si l'on fait l'hypothèse que le foot est du sport), la méthode est plus que douteuse.

avatar occam | 

Le problème est comparable à la marge d'erreur sur les sondages avant le référendum du Brexit. Si on prend en compte la marge d'erreur, le pronostic de Bing devient plausible.
Andrew Gelman, un des spécialistes de l'analyse bayésienne, donne cette analyse du problème :
http://andrewgelman.com/2016/06/24/brexit-polling-what-went-wrong/

Comparons avec le pronostic de Goldman Sachs :
http://www.ibtimes.com/euro-2016-who-will-win-artificial-intelligence-probability-neural-networks-being-used-2379547
La France y est donnée favorite. Mais les chances de l'Angleterre et de l'Espagne sont horriblement surestimées ; l'Allemagne et le Portugal sont largement sous-estimées. Historiquement, Goldman Sachs n'a pas su estimer convenablement les risques de réalisations extrêmes. Ce qui fait froid dans le dos, c'est qu'ils ont commis la même erreur (sous-estimation des risques de type "Black Swan") dans leurs modèles d'avant la crise financière de 2008.

avatar sabearts | 

@Ze_misanthrope :
"Perdre sur une main": belle expression. L'équipe de France a depuis Thierry Henri une fâcheuse tendance à gagner sur des arbitrages de main douteux. Microsoft aurait pu dès lors en tenir compte dans ses pronostics!

avatar renan35 | 

Le 13 novembre, il y a eu France - Allemagne en amical (2-0).

avatar Toelath | 

Moyen la date pour faire la fête

avatar CNNN | 

@Toelath :
Oui mais ce jour là on a gagné 2-0 contre l'Allemagne.

avatar françois bayrou | 

bon c'est pas encore au point tout ça…

avatar Malvik2 | 

Date dramatiquement historique en effet

avatar Nathalex | 

Siri est juste en retard, non ? La France a bien battu l'Allemagne ce triste soir du 13 novembre....

avatar PatatoOor | 

Aucun problème, la France a bien battu l'Allemagne 2-0 le soir du 13 novembre 2015... il y avait d'ailleurs eu des explosions près du stade ce soir là !
C'était un match amical.

avatar iTroll | 

Il y a quand même une grosse différence entre un pronostic raisonnable (et raté soit) et le gros n'importe quoi WTF Siri qui comprend tout de travers.

avatar harisson | 

Heureusement qu'on est là (une équipe, qui sur le papier, gagne bien en jouant à l'arrache et en n'y mettant le coeur) pour déjouer les pronostics des IA \o/.
J'espère qu'on pourra se faire une "petite cuisse" en finale.

avatar Maître Folace | 

Et pendant ce temps, du côté de Google…
http://imgur.com/qR3Ikms

avatar byte_order | 

+1

avatar Florian Innocente | 

C'est pire que ça, tu n'as même pas besoin de demander le score à Google en formulant la requête.

Si tu commence à taper "France A" ou "Alle", il va d'emblée supposer que tu cherches peut-être ce résultat et afficher direct le score dans le menu des réponses.

avatar MaTMaC | 

Quand tu demandes a SIRI le score du matche entre la France et l'Allemagne au championnat d'Europe, il te répond qu'il n'a pas d'information concernant les matches de l'UEFA...

avatar Rigat0n | 

Le pronostic de Bing pour l'ensemble de l'euro est plutôt bon, je trouve. Il est réaliste.

Le problème est que cet euro a déjoué tous les pronostics : qui aurait pu deviner que l'Islande et le Pays de Galles allaient en arriver là ? Que le Portugal finirait en finale en ayant gagné un seul match à la régulière ? Que notre défense si critiquée au début serait aussi solide contre l'Allemagne (avec mention Umtiti) ?

avatar feefee | 

@Rigat0n

C'est EXACTEMENT çà !

Et encore pire, qui aurait dit que Djokovic ne passerait pas le 3ème tour à Wimbledon ?

avatar macinoe | 

Si les meilleures équipes sur le papier gagnaient toujours, il n'y aurait même pas besoin de faire de compétition.

On ne peut pas reprocher à un pronostic d'être ce qu'il est.

avatar ovea | 

Pourquoi s'obstiner à faire croire au déterminisme de la statistique pour des événements sociaux … comme la finance entre autre ?
Il n'y a pas de mathématiques, juste de la croyance !

Par contre, on sait que le réchauffement climatique a lieu depuis les années 80 au moyen orient et que cela a une influence sur l'agriculture et donc sur les populations qui n'ont alors que deux possibilités : entrée en régression quant à leur nombre ou migrer.
Que va-t-il arriver lors de la prochaine glaciation, lorsque la population de l'Europe va se voir réduire à une ville comme Paris ?

Avec dès périodes de cent mille ans entre deux périodes de glaciation dont 80% sous la glace, il ne reste plus que quatre ou cinq périodes de quatre à cinq mille ans
… pour quatre ou cinq cycles de civilisations qui feraient mieux de se rassembler comme pour le foot mais autour de sujets bien plus intéressants portants sur la complexité du monde qui nous entour et les solutions pour y faire face sur plusieurs générations.

avatar Stardustxxx | 

@ovea
Je ne crois pas que l'on aie se précoccupé de glaciation pour le futur, mais uniquement de rechauffement. Il va se passer du temps avant que le CO2 dans l'atmosphere se résorbe. Pas sur qu'il reste des humains pour observer la prochaine période de glaciation.

avatar Link1993 | 

@Stardustxxx :
L'orbite de la terre ou/et la variation de la salinité des océans peut être un facteur déclenchant une air glacière. Ce dernier cas pourrai venir plus vite qu'on ne le crois :/

avatar Stardustxxx | 

@Link1993
Ce n'est pas un changement de l'orbite de la terre qui va compenser tout le CO2 qui est dans l'atmosphere...
Ton changement d'orbite si il n'est pas dans le bon sens ne declanchera pas une air glacière.

Une grosse eruption volcanique du genre Yellowstone qui se reveille a beaucoup plus de chance d'affecter le climat et de provoquer une glaciation.

avatar cham | 

@ovea :
Winter is coming!

avatar occam | 

@ovea, attention aux erreurs conceptuelles :

• « faire croire au déterminisme de la statistique »
La statistique n'est, par définition, pas déterministe.
Elle traite de probabilités inférées sur les fréquences, les distributions, les échantillonnages.

• « Il n'y a pas de mathématiques, juste de la croyance ! »
La croyance interprétée comme l'expression numérique du degré de confiance basé sur les informations préalables est au coeur de l'inférence bayésienne.
L'analyse bayésienne MCMC (simulation Monte-Carlo par chaînes de Markov) est un des outils les plus avancés de la méthodologie statistique moderne.

• « le réchauffement climatique a lieu depuis les années 80 au moyen orient »
Le changement climatique anthropogénique est un phénomène global, dont l'impact peut être détecté dès le 19ème siècle. Certaines zones y sont beaucoup plus sensibles que d'autres, mais l'hypothèse selon laquelle son effet serait à l'origine des mouvements de masse récents au Moyen-Orient n'est pas étayée. La surpopulation et la surconsommation actuelle suffirait à déséquilibrer l'approvisionnement en eau.

Les effets des crises de sécheresse sur cette région sont bien documentés depuis cinq mille ans au moins. On en connaît par le menu les conséquences historiques ; pas besoin pour cela de recourir à la machine relativement lente qu'est le climat global.

avatar jean_claude_duss | 

Quel grosse daube ce Siri quand même. La démonstration qu'il n'a absolument RIEN d'intelligent ! (Et que les mecs de Apple ont toujours 2 ou 3 trains de retard mais ca on le savait déjà )

avatar f3nr1l | 

Et désormais, siri aura le choix dans la date.
Je suis déjà dehors.....

avatar Stardustxxx | 

On reprend les même pourcentages, mais on change la question.
Si on dit que l'on 52% de chance de ne pas mourir si on rentre dans une pièce. Est ce que vous entrez dans la pièce.

52-48% ca veut dire que les 2 équipes ont quasiment la même chance de gagner et ce sans compter la marge d'erreur.

Microsoft n'a pas eu tout faux. Ce qui est faux c'est le titre de l'article. qui affiche une méconaissance des statistiques et probabilités. Si Microsoft avait annoncé la victoire de l'allemagne avec une probabilité de 80% ou plus, alors l'article aurait été justifié dans son titre et son contenu.

avatar anonx | 

Il y a juste à taper "euro" dans Google sinon :-)

avatar stemou75 | 

Pourquoi continuer à s'obstiner à perdre son temps avec SIRI et BING qui tentent en vain de concurrencer Google de façon risible à chaque fois.
SIRI : le destin de PING voilà tout.

avatar mssinkro | 

C'est quand même affligeant de voir Apple racheter telle ou telle entreprise de reconnaissance vocale qui sont vendus comme "prometteuses", "révolutionnaires"... pour finalement ne voir strictement aucune amélioration, sinon de la régression, que ce soit sur iOS ou plus récemment sur macOS. (cette blague)

Je ne sais pas si Apple saura un jour rattraper son retard sur Google en la matière, mais pour l'instant il en est loin.

avatar tiboug974 | 

je n'ai pas compris si le pronostique de bing a été réalisé avant le début de la compétition ou si il a été produit juste avant le match France Allemagne en tenant compte des forfaits allemands ?

parce que dans ce cas ça change beaucoup de chose ...

CONNEXION UTILISATEUR