Ian Murdock, le fondateur de Debian, est mort

Christophe Laporte |

On a appris hier le décès de Ian Murdock dans des conditions encore assez mystérieuses. Vous ne connaissez peut-être pas son nom, mais vous connaissez certainement l’une de ses grandes oeuvres. Il est l’initiateur du projet Debian, dont le nom vient de la contraction du prénom de sa femme (Debra) et du sien.

Ian Murdock a créé Debian en 1993 alors qu’il était encore étudiant à l’université de Purdue. Debian est l’une des premières distributions Linux à connaitre le succès et à fédérer une communauté. L’un des hauts faits d’armes de Debian, c’est d’avoir été retenu par la ville de Munich qui en 2005 l’a installé sur ses 14 000 PC. Dix ans plus tard, les ordinateurs de la ville allemande tournent toujours sur cet OS.

Mais plus que le projet lui-même, là où l’apport de Ian Murdock a été considérable, c’est dans sa philosophie du libre. Le projet Debian a été conçu autour de trois piliers comme l’explique Wikipedia :

  • un contrat social passé avec la communauté du logiciel libre définit de grands principes auxquels les développeurs adhèrent
  • les principes du logiciel libre selon Debian (ou DFSG) définissent précisément le sens du mot « libre » pour les développeurs de Debian
  • une constitution décrit le fonctionnement interne du projet, les méthodes de prise de décisions et les rôles des différents acteurs : le chef du projet, le secrétaire, les développeurs, etc.

C’est cette philosophie qui a permis à Debian d’exister encore 20 ans plus tard et qui a influencé bien des projets.

À la fin des années 2000, Ian Murdock a travaillé pour Sun, puis pour Salesforce. Récemment, il avait rejoint une start-up nommée Docker.

avatar Hasgarn | 

RIP à ce grand monsieur.

avatar nicoboon | 

RIP, l'article aurait tout de même pu mentionner son âge !

avatar le ratiocineur masqué | 

ça aurait pas servi à grand chose vu qu'il est mort, son âge n'évoluera plus.

avatar Un Type Vrai | 

MacGyver va pouvoir enfin se reposer...

avatar nicolas | 

J'imagine que les plus fervents utilisateurs de Debian sont aussi triste que nous l'étions au décès de S.Jobs :-/
Hélas, je ne suis pas sur qu'il ait droit aux mêmes honneurs dans les médias.

avatar samshit | 

bof.. comparer à SJ, il reste quand même insignifiant sans vouloir lui manquer de respect

avatar EBLIS | 

C'est que tu dois mal connaître son oeuvre pour dire une telle chose.

avatar RyDroid | 

Il n'a été à la tête de Debian que quelques années et a principalement fait d'autres choses ensuite. Donc, il a beaucoup moins incarné Debian que Steve Jobs l'a fait avec Apple. Du coup, je ne pense pas que les plus fervents utilisateurs de Debian soient aussi tristes que les fans de Apple l'ont étés à la mort de Steve Jobs.
Il est clair qu'il n'aura pas droit aux mêmes honneurs dans les médias non-geeks que Steve Jobs. Je pense que Ian en mérite plus, néanmoins les honneurs pour Steve Jobs étaient pour moi exagérés et trop élogieuses, alors que c'était une bonne occasion de faire un bilan plus critique de son œuvre. https://stallman.org/apple.html https://www.gnu.org/proprietary/malware-apple.fr.html http://www.nicola-spanti.info/fr/documents/articles/computing/mine/you-s...

avatar harisson | 

:'( le choc ! En plus à 42 ans.

avatar IRONMAN65 | 

Empoisonnement ?!

avatar oomu | 

Non.

avatar SugarWater | 

Toujours les meilleurs qui partent en premier... Rip

avatar Billytyper2 | 

@SugarWater :
Et toi, toujours là ;)

avatar SugarWater | 

@Billytyper2 :
Pour te tenir compagnie seulement :p

avatar nova313 | 

Je ne savait pas qu'il était chez Docker. Ça va faire un grand vide dans la monde de la technologie.

avatar adrien1987 | 

Triste nouvelle, R.E.P.

avatar emink | 

C'est pas pour faire ma commère, mais Wikipedia évoque un suicide ("Le 30 décembre 2015, le blog de Docker annonce la mort de Ian Murdock le 28 décembre au soir, celui-ci avait annoncé le soir même son intention de se suicider suite à des violences policières sur son compte Twitter. Cependant, il est suggéré que son compte aurait été hacké et que les tweets ne seraient pas de lui").

avatar occam | 

Les derniers tweets d'Ian Murdock sont sur Pastebin :

http://pastebin.com/yk8bgru5

C'est à vous glacer le sang, ce qu'il écrit.

Il devait être dans un état terrible. Peut-être que ce qu'il venait de vivre était aussi terrible, mais on n'en connaît pas encore les détails.

En tout cas, c'est un bonhomme qui a rendu d'immenses services.

avatar harisson | 

@occam :

"Peut-être que ce qu'il venait de vivre était aussi terrible"
Il a juste fait face à la réalité policière us.

avatar joneskind | 

@Occam

J'ai lu quelque part que son compte Twitter avait été hacké. Ces derniers tweet sont en effet redoutables, entre les insultes racistes, sexistes et le délire "j'ai plein de fric"... Ça lui ressemble pas du tout.

avatar oomu | 

Ce n'est pas ce que disent ses tweets en anglais.

avatar occam | 

Effectivement, pour avoir suivi l'activité d'Ian pendant quelque temps, ça ne ressemble pas du tout au bonhomme. Mais alors pas du tout.

avatar lmouillart | 

Il avait picolé et s'est fait arrêter devant chez un voisin, visiblement les forces de police ont été un peu cavalières lors de son arrestation, et il s'est "rebellé".
Il a été envoyé en cellule et est sorti contre caution.

---
Même s'il n'est pas confirmé que les Tweets soient de lui. Il faut voir qu'il a malheureusement mis fin à ses jours peu de temps après ayant semble-t-il plus que très mal vécu cet épisode. Dans ce contexte là, on n’est pas toujours bien correcte ni juste dans ses propos.

avatar harisson | 

@joneskind :

Je pense qu'il a très bien pu écrire ces tweets et ça n'a rien à voir avec son apport majeur à linux et aux logiciels libres.

avatar joneskind | 

@harisson

Ses idées politiques n'ont en effet rien à voir avec son apport à la communauté. On est d'accord.

Mais compte tenu du bonhomme, ces tweets sont très étonnant. Je ne serais pas étonné que son compte ait été piraté pour nettoyer une bavure policière, en mettant en scène des propos haineux et délirants.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR