Google Photos stocke et gère vos photos et vidéos gratuitement

Nicolas Furno |

Parmi toutes les annonces de ce soir, Google a lancé un nouveau service dédié aux photos. Ou plutôt relancé un service qui existait, mais qui était caché jusque-là au milieu de Google+. Google Photos ambitionne rien de moins que de stocker toutes vos photos et vidéos gratuitement, mais aussi de les organiser automatiquement pour vous.

Stockage illimité, mais…

Le principe est simple : toutes les photos et vidéos prises avec votre smartphone, ou déjà stockées sur votre ordinateur seront envoyées sur les serveurs de Google. L’entreprise propose ce qu’Apple n’a (hélas !) pas osé : un stockage gratuit et illimité en quantité, ou dans le temps. Vous pouvez héberger tous les clichés que vous avez pris, ou même l’ensemble des photos de famille depuis que les appareils existent, peu importe. Et cela vaut autant pour les photos que pour les vidéos, sans limite de longueur pour ces dernières.

Google Photos n’est pas totalement illimité pour autant. On peut héberger autant de photos et vidéos que l’on veut, mais uniquement en « haute-qualité ». Google ne récupère pas nécessairement les originaux, mais conserve des copies de bonne qualité à la place. Concrètement, les photos sont limitées à 16 mégapixels et les vidéos au 1080p : si vous filmez en 4K ou que vous utilisez un appareil photo avec un meilleur capteur, vous devrez toujours payer si vous voulez synchroniser les originaux.

Si votre appareil photo principal est un iPhone en revanche, Google Photos vous offre effectivement un stockage illimité et gratuit. C’est déjà bien — et on aurait aimé que iCloud Photos soit aussi généreux —, mais Google n’est pas le premier à le faire. En revanche, le service reprend l’avantage en matière d’intelligence et d’automatisation.

Un assistant futé et utile

Chacune de vos photos va être analysée par les serveurs de l’entreprise. L’objectif est peut-être d’en savoir plus sur vous, mais en échange Google aide vraiment. Jugez plutôt : Google Photos regroupe automatiquement les images en fonction de la date et du lieux, mais aussi du sujet. Le service sait ce qu’est un chien, une bouteille de bière ou même de l’escalade et quand vous cherchez ces sujets génériques, il est capable d’afficher toutes les photos qui contiennent ces sujets.

Google Photos sait non seulement distinguer les portraits et les rassembler par personne. Il sait aussi regrouper les photos par lieux (gauche). Plus fort, il sait à quoi ressemble un chien et il peut ainsi trouver toutes les photos qui en contiennent un (droite). Cliquer pour agrandir

Pendant nos essais, la recherche a souvent été bluffante. Elle a bien trouvé toutes les photos de nourriture, mais on peut très bien affiner. En cherchant « burger », on filtre effectivement les résultats, pour n’afficher que des photos de hamburgers ou « vin » pour ne garder que des bouteilles. Vous voulez le piéger en cherchant « eau » ? Raté, il sortira aussi bien des verres d’eau que la photo d’un fleuve… « Piscine », « chat », « famille », n’importe quelle couleur… on s’amuse à essayer toutes les recherches imaginables et même si tout ne fonctionne pas, les résultats sont parfois surprenants, tellement ils sont corrects.

Ce ne sont pas quelques papillotes qui vont empêcher Google Photos de trouver un chat…

L’assistant intégré à Google Photos ne s’arrête pas en si bon chemin. L’analyse peut lui permettre de vous faire des suggestions, soit pour améliorer des photos, soit pour mieux les exploiter. S’il détecte qu’une photo serait mieux en noir et blanc, ou avec un mode HDR, il vous proposera le changement automatiquement. Mais s’il voit des photos associées, il peut aussi générer de lui-même une histoire ou, plus spectaculaire encore, une animation à partir de plusieurs photos ou un film composé de vidéos et de photos.

En effet, si vous avez une rafale avec un sujet qui évolue d’une photo à l’autre, Google Photos peut le détecter et créer une animation. Nous en avions deux dans notre bibliothèque : une série de quatre ou cinq images prises lors d’un anniversaire (vous savez, ce moment où l’on souffle les bougies et que l’on ne veut pas rater) et une série de photos d’un iPhone pour un test. Dans les deux cas, l’assistant a automatiquement proposé une animation assez convaincante.

Deux fonctions « intelligentes » de Google Drive : l’assistant propose automatiquement une amélioration (gauche) et la recherche est suffisamment intelligente pour analyser le contenu des photos (droite). Cliquer pour agrandir

Tous les conseils de Google Photos ne sont pas bons à prendre, mais cela tombe bien, ils sont tous optionnels. Et si on le souhaite, on peut créer ses propres contenus. Vous pouvez, notamment, commenter des photos de façon interactive avec un livre qui peut ressembler à ça. Là encore, le processus est largement automatisé : le service analyse chaque élément pour créer une histoire cohérente et limite ainsi votre travail. On obtient effectivement quelque chose qui tient la route en un temps record.

Comment utiliser Google Photos ?

Comme la majorité de ce que propose Google, Google Photos est à la fois une application mobile et un service web. Pour l’utiliser, le plus simple est de télécharger l’application pour iOS ou Android. Si vous avez un ordinateur, vous pouvez également télécharger un utilitaire qui va mettre en ligne les images présentes sur votre disque dur.

Côté smartphone et tablette, les applications servent aussi à consulter les images, avec une interface qui rappelle assez celle conçue par Apple. On peut également zoomer dans une période de temps plus réduite (d’une année à un mois, puis une semaine et un jour) en utilisant des gestes tactiles. Il y a quelques bonnes idées, comme la sélection rapide (maintien du doigt sur une photo, puis on glisse pour en sélectionner d’autres).

Les applications mobiles proposent beaucoup de fonctions, mais pas toutes. Pour le reste, il faut passer par le site web de Google photos qui peut aussi servir à transférer des images. À ce sujet, deux regrets à ce stade : l’assistant de transfert pour OS X ne gère pas Photos, alors que iPhoto est bien pris en charge (on imagine que cela changera avec une mise à jour). Par ailleurs, la sauvegarde depuis notre iPhone est toujours en préparation et elle ne semble pas vouloir commencer.

La recherche sur le site web de Google Photos. Si vous n’avez pas d’idées, quelques suggestions sont disponibles. Ici, on a des lieux et un thème.

Difficile de ne pas être enthousiaste face à ce Google Photos. Libéré de Google+, ce gestionnaire de photos prouve tout son intérêt et au-delà du stockage illimité, ce sont bien les fonctions intelligentes que l’on retiendra. Certes, il faut accepter que Google accède à ses photos, mais le gain est indéniable.

Apple propose bien quelques éléments similaires, notamment sur la recherche d’images, mais le constructeur est à des années lumières de Google en la matière. Si vous n’avez pas envie de passer du temps à trier vos photos de vacances, Google Photos est peut-être la solution idéale.


avatar Hideyasu | 

Il y a que moi que ça inquiète autant d'analyse sur des photos perso ?

avatar bonnepoire | 

Non non, rassure-toi!

avatar frankm | 

C'est la moindre des choses que ce soit gratuit. Je vous rappelle que les photos contiennent le lieu et la date du cliché. Ce sont des informations personnelles précieuses qui sont là offertes à Google. Par exemple on peut en déduire quand vous allez en vacances, à quelle distance, en déduire vos moyens financiers et ensuite vous proposer des pub ultra ciblées.
En plus il y a la reconnaissance des visages qui sont immanquablement reliés à votre carnet d'adresse que vous stockez sur Google. Les déductions sur votre vie privées pleuvent !
Si c'est gratuit c'est vous le produit !

avatar MacGyver | 

bah les pubs, qu'elles soient ciblees ou pas, tu sais ....

avatar Artek | 

NOn. Quand un service est gratuit, le prix, c'est vous.

avatar imrfreeze | 

C'est flippant, comment peut-on avoir envie ou alors l'inconscience de livrer sa vie privée à ce degré à Google. C'est déjà grave aujourd'hui mais là c'est le pompon ultime!!

avatar Alino06 | 

Oui c'est différent et pourquoi ?
Parce que pour le répéter encore et encore, Apple ne fait pas de business avec les données personelles, Apple vend avant tout du hardware, et le soft est surtout là pour pousser des ventes "physiques".
Google est dans un business différent, voir même inverse, ou Google ne vend avant tout que des données personnelles et les services qu'elle peut proposer ne sont là que pour pousser la vente de ces données.
Voilà pourquoi je pourrais faire confiance à Photos d'Apple et moins à Photos de Google
(Ou plutôt à Siri qu'à Google Now)

avatar NestorK | 

@Alino06 :
Apple vend du hardware mais se déporte vers ce que fait Google avec iCloud et tout ce qui gravite autour. Google fait exactement la même chose et se déporte aujourd'hui sur le hard pour conforter ses acquis. Au final, les convergences ne partent pas du même point de départ mais le résultat est le même. Réveillez vous.

Sinon, le principal business de Google, ce n'est certainement pas la vente de données personnelles. Try again.

avatar Alino06 | 

Apple se déporte vers le business de Google ? Tu as vu ce que pèse iCloud dans les résultats d'Apple ? Rien 0 par rapport à son business de base (la vente de produit physique). A l'inverse qu'est ce que pèse le Nexus (5-6-7 et 9) dans les résultats de Google ? Qu'est ce pèse les Google Glass ? Rien par rapport au business de base.

Google vend des espaces de publicité, mais pour affiner ses résultats et vendre des espaces pertinents elle a besoin de récolter des données sur ses utilisateurs. Ce que t'appelle de la publicité personnalisée, j'appelle ça de la collecte et de la vente de données (même si elle ne vend pas de fichier nous sommes d'accord)

avatar philiipe | 

Woaou ! Bravo Google.
Je sais pas où ils gagneront leur vie avec ce service, mais c,est un gain financier non négligeable (par rapport à iCloud, Dropbox et même Hubic).

avatar MacGyver | 

ils restent sur le devant de la scene, cela suffit pour faire du business ailleurs

avatar Mc_iPhone | 

@phillipe

Il est probable que la rémunération de ce service (stockage et traitement des photos) repose sur l’utilisation :

des données (pub ciblée, Big Data sur un certain nombre de requêtes d’entreprises clientes sur des thématiques de type « lieux de vacances des CSP+ européens »...)

des images, dans la mesure où il est demandé que leur définition soit de bonne qualité, alors que des vignettes de 76 dpi pourraient suffire à un grand nombre d’utilisateurs...

avatar cecile_aelita | 

bah voila (6 ans plus tard) t'as la réponse à ta question ^^.
Ils ont appâté tout le monde avec du gratuit... et maintenant que tout le monde a mis ses photos dessus... soit tu payes... soit tu t'en vas ^^ (et comme ca va faire chier à pratiquement tout le monde - en dehors des geeks (donc autrement dit... pratiquement tout le monde) de tout recommencer ailleurs... bah les gens vont rester ^^)
très très malin !

avatar philiipe | 

Bravo Google !!!
Je sais pas où ils gagnent leur vie avec ce service gratuit mais c'est un gain non négligeable par rapport à iCloud, Dropbox et même Hubic.

avatar CBi | 

Intéressant mais j'ai mes 40000 photos sur Flickr...

avatar TomSupraBoy | 

Non c'est clair Google a fait fort avec ce service photos, autant dans les fonctionnalités, l'intelligence, que dans le prix.
Maintenant oui, c'est Google et son œil qui traine... Ce qui personnellement me dérange beaucoup. Déjà qu'avec Gmail, ça cherche les mots clefs dans les mails. Maintenant Photos, le Android Pay dont on ne sait pas vraiment si Google jette un œil de dans, etc, etc.

avatar TomSupraBoy | 

La chose positive avec ce service Photo pour (nous) les utilisateurs Apple c'est qu'on peut espérer qu'Apple gonfle le stockage cloud gratos. C'est le seul truc que j'espère. Je suis en tout cas curieux de voir comment Apple va réagir. Car suite à ça nous laisser avec 5 Go gratos de cloud c'est très, très, limite...

avatar iGeek07 | 

@TomSupraBoy :
Oui c'est aussi ce que je me suis dit : ils avaient déjà baissé les prix pour être un peu moins à côté de la plaque qu'ils ne l'étaient avant.
Ce nouveau service de Google va aussi les pousser à améliorer Photos (iOS et OSX) encore plus dans les prochaines versions, ce qui est toujours une bonne chose :)

Par contre Apple n'a pas assez de place pour les donnes d'iCloud sur ses propres serveurs, et en achète à Microsoft (et peut être d'autres), donc je ne sais pas si ce n'est pas un frein pour la baisse des prix à court terme. Par ce que je pense qu'à long terme ils veulent construire pleins de data centers pour être indépendants en terme d'offre de stockage (et aussi le rapprocher des utilisateurs avec les nouveaux centres de données en Europe), et avoir une infrastructure plus robuste pour leurs services web, qui vont prendre de plus en plus d'ampleur.

avatar patrick86 | 

"La chose positive avec ce service Photo pour (nous) les utilisateurs Apple c'est qu'on peut espérer qu'Apple gonfle le stockage cloud gratos. C'est le seul truc que j'espère. Je suis en tout cas curieux de voir comment Apple va réagir. Car suite à ça nous laisser avec 5 Go gratos de cloud c'est très, très, limite..."

Vous voulez du stockage "gratuit illimité" sur iCloud ?
Ok, pas de problème. Mais vous allez le PAYER, par du matériel vendu encore PLUS CHER.

Vous vivez dans un Compte de Fées. Revenez sur Terre.
Stocker vos Giga-octets de photos sur des serveurs et vous en garantir un accès permanent, coûte de l'ARGENT.

Google vous fais payer son service avec une monnaie un peu spéciale : VOUS. Votre vie.

Êtes-vous gratuit ?

avatar patrick86 | 

"Rappelle moi comment fonctionne iAds pour donner des publicités ciblées, monsieur le génie ?"

iAd n'exploite pas l'intégralité des données des utilisateurs des services d'Apple (telles que les mail ou données stockées dans iCloud Drive).

iAd exploite des données comme les achats sur les stores, les iTunes Radio écoutées, etc. Ainsi qu'un identifiant publicitaire lié à chaque appareil sous iOS, qui peut être réinitialisé.

Ce n'est pas pour rien si Apple est régulièrement critiquée par les annonceurs, qui lui reprochent de ne pas exploiter suffisamment de données pour cibler la pub.

Ça n'est pas le business d'Apple. iAd représente un part infime de son CA.

avatar patrick86 | 

"Donc, tu acceptes que l'on rentre dans ta vie privée.."

Non. Donc je commence par éviter les services les plus intrusifs, au profit des moins intrusifs, et des pas intrusifs du tout dans le meilleur de cas.

" Tant que c'est Apple.
C'est normal.

La limite se met ou? en fonction de la marque qui exploite?"

Vous avez un mode de raisonnement binaire.
Débattre avec vous n'est pas intéressant.

avatar patrick86 | 

"Vous avez commencé avec le constat binaire suivant :
J'utilise les services apple et les laisse fouiller dans la vie privée, mais pas ceux de Google..."

C'est faux. Ça n'a jamais été mon propos.

Mon propos auquel vous avez répondu, portait sur le mode de financement des services iCloud et Google.

avatar patrick86 | 

"Il était en tous cas binaire...
Apple propose des sévices payants en demandant de l'argent et Google en vendant votre vie privée..."

Non. Je rappelais que ni les services Apple, ni ceux de Google sont réellement payant, en soulignent leurs modes de financement majoritaires respectifs.

iAd ne sert pas à financer iCloud.
Le but d'iAd est de permettre aux développeurs d'intégrer des bandeaux publicitaires dans leurs apps iOS, selon des règles dictées par Apple (notamment sur la forme que peuvent prendre ces bandeaux).

iCloud est financé par la vente de matériel et par des abonnements payants.

"Juste après vous admettez qu'Apple fouille aussi dans la vie privée..."

Je ne l'avais pas nié avant.

avatar JLG47_old | 

Contrairement à Google, Apple a un engagement de confidentialité des données.
C'est un peu pour cela que ce n'est pas gratuit.
Cela étant, il n'est pas absurde de ne pas être totalement confiant et Apple permet de critère les données.

avatar JLG47_old | 

fort juste.
Si c'est gratuit, c'est vous le produit.

avatar patchoulol | 

Pour info les animations à partir de rafales et les mini-histoires étaient déjà disponibles sur Google+. Par contre l'outil de recherche est absolument bluffant.

avatar dperetti | 

La recherche aussi existait déjà telle quelle depuis un bon moment.

avatar Arnonymous | 

:)

avatar Yves SG | 

C'est vrai que leur techno a l'air très au point, et qu'après avoir copier servilement iPhoto ils semblent avoir une bonne longueur d'avance sur la pomme (au passage, je suis le seul à qui Photo donne des boutons ?)
Par contre effectivement, allié aux CGU de Google, ça fait frémir !

avatar iGeek07 | 

Il y a deux choses qui m'embêtent un peu :
- d'abord l'aspect respect de la vie privée. On ne sait pas trop comment sera monétisé le service "gratuit".
- il n'y a pas d'application pour ordinateur. Je ne sais pas pourquoi je suis à ce point réfractaire aux sites web (aussi évolués soient ils), mais j'aime beaucoup l'expérience d'une application plutôt qu'un site web. Sinon autant être sur Chromebook.

Un point à éclaircir est également le fonctionnement "hors ligne" de l'application… quelles photos sont toujours disponibles? Le moteur de recherche est-il disponible hors ligne? Ou tout est dans le cloud donc pas d'Internet = pas de photos?

avatar Ginger bread | 

Curieusement Apple risque de s y mettre egalement non? ;)
Bien joué de la part de Google, c est tres pratique.

avatar Monsieurte | 

Non je n'ai pas envie que Google analyse mes photos pour savoir que j'ai un chat, que j'ai pris un verre dimanche dernier dans un bar du centre ville, etc...

Donc ce sera sans moi..

avatar Apollo11 | 

Flickr offre tout ça et c'est vraiment illimité.

avatar Keysertom | 

@Apollo11 :
C'est pas illimité ! Tu as le droit à un To gratuit !

avatar roger joli | 

Oui bon 1To rien qu'en photos ça tend vers l'illimité non ;-)
D'autant que Google est limité sur la taille des photos.
Et effectivement Flickr propose en beta ce mode de recherche depuis quelques temps et ça marche plutôt pas mal (même si il est probablement un cran en dessous de Google).
Ils ont appelé ça "la vue magique".

avatar karayuschij | 

J'ai 22 To de photos sur mes disques durs…

avatar Stanley Lubrik | 

@Monsieurte

"Non je n'ai pas envie que Google analyse mes photos pour savoir que j'ai un chat, que j'ai pris un verre dimanche dernier dans un bar du centre ville, etc...

Donc ce sera sans moi.."

Ta vie est passionnante !

Tu serais pas un acteur de "Plus belle la vie" ?

avatar sc10u | 

Il essaie juste de t'expliquer que si le service est "gratuit" pour toi c'est simplement que Google se fait du fric sur ton dos en revendant aux annonceurs de la publicité ciblée grâce à la collecte de tes données, et qu'il n'en a pas rien a foutre de ça . C'est le gagne pain de Google. Ça sera extrêmement simple à Apple de contrecarrer cet argument de "gratuité". Et ils ne vont pas se gêner pour le faire a la WWDC, tu verras.

avatar alan1bangkok | 

et ?....

avatar Trillot Bernard | 

C'est à dire proposer le même service mais payant. Je prends.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR