Windows 9 : un premier aperçu le 30 septembre ?

Mickaël Bazoge |

C'est le 30 septembre que Microsoft devrait lever le voile sur Windows 9, la prochaine version majeure de son système d'exploitation de « bureau » (même si ce terme a beaucoup perdu de sa pertinence). Le carton d'invitation pour la conférence prévue en toute fin de mois à San Francisco n'annonce évidemment rien de tel, mais il y a de fortes chances pour que Joe Belfiore et Terry Myerson, les deux hôtes de l'événement, dévoilent le successeur de Windows 8, tout comme la Windows Technical Preview. Cet aperçu permettra aux développeurs et aux entreprises de se faire une première idée de Windows 9.

La tonalité clairement professionnelle de l'événement semble en tout cas annoncer que Microsoft souhaite s'adresser à une clientèle, les entreprises, qui a la réputation d'un certain conservatisme en matière informatique. On sait que le concept de Windows 8 et ses tuiles dynamiques n'a pas vraiment connu le succès escompté auprès de cette frange d'utilisateurs aux habitudes bien ancrées dans le Windows « traditionnel ». Au fil des mises à jour de l'OS, Microsoft n'a eu de cesse que de leur faciliter la vie, quitte à revenir en partie sur ce qui faisait l'originalité de Windows 8.

Windows 9 devrait pousser encore plus dans ce sens, avec par exemple le retour des fonctions classiques du bouton Démarrer. Les nouveautés ne devraient toutefois pas manquer, à l'instar des bureaux virtuels et l'apparition de Cortana, l'assistant de Windows Phone.


Source
avatar Dean Lubaki | 

J'espère sincèrement Office for Mac 2014!

avatar madaniso | 

@deanlubaki On a déjà un bel aperçu du design avec One Note :)

avatar Bigdidou | 

"Windows 9 devrait pousser encore plus dans ce sens, avec par exemple le retour des fonctions classiques du bouton Démarrer."

Outch !
Là c'est du très, très lourd. C'est pas U2 qu'il leur faut pour ça, c'est sûr. Y vont au moins nous ressusciter John Lennon.
Ou Annie Cordy, je sais pas, finalement.

avatar madaniso | 

@Bigdidou Tu sembles critiquer Microsoft parce qu'il revient en arrière mais si 75% de tes clients boudent ton produit parce que ce sont des crétins qui détestent le changement, comment tu réagirais ?

Microsoft a innové avec Windows 8 et s'est mis beaucoup de monde à dos par son radicalisme mais entre ça et le commentaire du dessous qui nous parle de Micromou, on a le parfait exemple de la difficulté que Microsoft à a satisfaire l'ensemble de ses utilisateurs.

Et Microsoft ne fait pas du recyclage comme Apple avec U2, la preuve en vidéo, encore de l'innovation https://www.youtube.com/watch?v=PPQlq9wRpN8

avatar C1rc3@0rc | 

Bon au moins, on pourra reconnaitre que Microsoft ecoute ses clients... enfin.
L'important pour Microsoft est de faire oublier Windows 8, peut etre plus que ca n'avait ete le cas avec Vista.
On constate donc que Microsoft a pris acte de l'echec de Windows 8. Faudrait qu'ils fassent pareil avec les Windows Phone (enfin avec le dernier representant, ex Nokia) et de mettre au pilon les Surface(s).

avatar madaniso | 

@C1rc3@0rc Va tester le Lumia 930 en boutique et revient nous dire ce que tu lui reproches à part son manque d'applications.

J'avais fait le pari avec des amis de le changer direct contre un IPhone 6 si j'étais séduit par la Keynote et bien on est loin de mes attentes. Autonomie, écran, APN, Microsoft doit au contraire suivre l'expérience de Nokia dans ces prochains smartphones si ils veulent pas faire comme Google qui a fait de Motorola un Alcatel bis.

avatar joneskind | 

@madaniso :

T'es quand même un peu de mauvaise foi là.

L'autonomie est en nette amélioration. Tu argüeras sans doute que tu fais pas confiance aux stats d'Apple mais contrairement à ce qu'on pourrait penser elles sont généralement plus sévères qu'en réalité (suffit de regarder les tests sur internet pour les iPhones précédents)

L'écran est très bon, comme toujours avec Apple, et en 2 tailles. Donc à moins que tu veuilles un format très spécifique je vois pas ton problème.

Reste l'APN. 8Mpx c'est effectivement un peu court. On aimerait bien pouvoir au moins recadrer un minimum, et afficher ses photos pleines page sur les futurs écran 5K, même si l'important c'est pas le nombre de PX mais le capteur.

J'ai l'impression que tu te sens toujours obligé d'en rajouter pour te faire entendre. C'est pas la peine. Il suffit d'un seul bon argument personnel.

Pour ce qui est des habituelles critiques de Windows, je trouve celles que j'ai lues un peu gratuites, compte tenu de l'effort impressionnant réalisé par MS pour Windows 8. Il n'était certes pas parfait mais il avait une identité propre et il aurait mérité sa chance. Je te ferai pas croire que j'aime Windows mais ça m'empêche pas d'être capable de reconnaître l'innovation et l'audace quand je les vois.

avatar madaniso | 

@joneskind Pour une fois que tu ne réponds pas un troll, je vais te répondre.

Nette amélioration ne veut pas dire que cela me convienne. L'amélioration viendra surtout d'une optimisation logicielle mais ça ne fait pas tout. Un appareil toujours plus fin et plus léger et on voit le résultat... C'est à cause de gens comme toi qu'Apple ne fait aucun effort, si les gens gueulaient ou boudaient leur produit, ils changeraient rapidement la batterie.

On parle d'une gamme de produit qui doivent être le top du top. La résolution de mon smartphone est meilleure sans parler des nombreux traitements appliqués aux Lumia haut de gamme (je m'étendrais pas dessus, il y a assez d'infos sur le net pour ça et une fiche technique) dont on peut difficilement se passer.

"L'important n'est pas le nombres de pixels mais le capteur", tout à fait, c'est pour ça que je fais confiance à la techno pureview de Nokia dans ce domaine et ses optiques Zeiss. L'IPhone fait de belles photos mais suffit de le mettre un peu en difficulté et il se fait distancer. (Après je dis ça sur la base du 5S, il faudra attendre les tests du 6).

J'en rajoute pas, tout ce que je dis est véridique.

Pour Windows, mon ordi principale est un MacBook et je n'aime pas forcément Windows 8 (contrairement à Windows Phone). Si certains attendent Windows 9, moi c'est surtout l'ensemble Windows 9 et Windows Phone 9 que j'attends avec des promesses qui ont déjà beaucoup de retards.

avatar joneskind | 

@madaniso

"Pour une fois que tu ne réponds pas un troll, je vais te répondre."

Tu remarqueras que je ne réponds jamais un "troll" si le commentaire lui-même n'en est pas un. Et j'argumente toujours mes positions. Mais c'est pas grave...

Pour ce qui est de l'autonomie, je me demande si tu ne te moquerais pas un peu de moi.

D'après ce site, la batterie du Lumia 930 fait 2400mHa contre 1500mHa pour l'iPhone 5s

http://gadgets.ndtv.com/nokia-lumia-930-1455-vs-apple-iphone-5s-1028

et d'après celui là, l'iPhone 5S explose le Lumia 930 en usage internet (9h58 contre 4h57) et en lecture video (10h31 contre 5h48)

http://www.gsmarena.com/battery-test.php3

Y a que sur l'appel téléphonique que le Lumia 930 fait mieux que l'iPhone 5S (16h40 contre 10h46)

Alors ok, ça dépend des usages. Mais moi je dois passer 1h d'appel par jour grand maximum, alors tu comprendras que le Lumia n'a rien à m'offrir, et que ton procès sur l'autonomie de l'iPhone 5S ne tient pas debout si tu prends le Lumia 930 comme référence.

Pour ce qui est de la résolution de l'écran, je veux bien croire que t'aies une vue de faucon, mais j'ai quand même du mal à croire que tu fasses une très grande différence entre 441 PPI et 326 PPI...

La seule différence notable se situe donc au niveau de l'appareil photo, mais au prix d'un gros sacrifice sur l'autonomie et l'eco-système.

Et on ne parle pas de l'iPhone 6 là, ni même du 6+, mais bien de l'iPhone 5S qui est sorti 9mois avant le Lumia 930.

avatar madaniso | 

@joneskind Je parle du 930 parce que c'est celui que j'ai et je reconnais qu'il n'a pas la meilleur autonomie de tout les Lumia mais j'ai pu le comparer à des 5s de mes collègues.

J'aurai pu parler du 1520 mais là en face de l'IPhone 6S, ça aurait été une boucherie avec sa batterie de 3400 mHa

C'est vrai que je suis un peu virulant sur la batterie, attendont les tests.

avatar joneskind | 

@madaniso

"J'aurai pu parler du 1520 mais là en face de l'IPhone 6S, ça aurait été une boucherie avec sa batterie de 3400 mHa"

Beh si tu compares le 1520 à l'iPhone 6+, l'iPhone 6+ fait pas beaucoup moins bien (Apple annonce 12h de surf internet, comme le Lumia) voire mieux (14h en video contre 12 pour le Lumia) et toujours un petit avantage sur les appels (28h pour le lumia contre 24 pour l'iPhone 6+) donc on est très loin de la boucherie que tu annonces.

Et le Lumia est pourtant plus grand, plus gros et plus lourd que l'iPhone 6+

"C'est vrai que je suis un peu virulant sur la batterie, attendont les tests."

Oui attendons les tests.

avatar C1rc3@0rc | 

@madaniso

Heu tu sais Nokia n'existe plus, maintenant c'est officiel depuis un moment, c'est Microsoft. En fait ça fait depuis 2010 mais les marketeux de MS ont tente de faire croire que MS n'avait pas racheté Nokia et que les licenciement n'étaient pas le fait de MS… on connait aujourd'hui la réalité.

Quant a ton conseil a Microsoft qui devrait suivre la voie de Nokia… heu non, Mircosoft fait bien son boulot en entreprise, pas la peine qu'il se saborde. Ou alors ils engage un DG venant d'Oracle et dans 5 ans Oracle rachete les restes de MS…

Maitenant on parle de Windows 9 et de la mission d'oubli que doivent réaliser les salaries de MS envers Windiws 8. Ca doit être dur pour toi qui défendais avec autant d'aplomb W8...

Sinon tu travailles toujours pour MS?

avatar madaniso | 

@C1rc3@0rc Je connais très bien la condition de toutes ces sociétés.

Nokia est maintenant dans le vert et l'action en bourse ne cesse de grimper ! Et surtout ils ont des supers produits pour la suite.

Quand je parle de Microsoft qui doit suivre la voie de Nokia, c'es dans la qualité de fabrication de leurs produits, c'est tout....

Je n'aime pas Windows 8, j'ai défendu une entreprise qui a les burnes d'innover c'est tout.

Je ne travaille n'y pour Microsoft, ni pour Nokia, sauf si faire des applications pour leur store en fait parti pour toi.

avatar Ginger bread | 

Multi fenetrage pr le bureau ce serait cool

avatar madaniso | 

@Ginger bread C'est déjà prévu :)

avatar CorbeilleNews | 

Trop tard micromou le mal est fait et l'hémorragie va continuer et avec vos systèmes fermé vous avez réussi comme MacOS a me faire migrer tout mon parc vers Linux et pour cela je dis merci aux deux !!!

avatar Manao | 

J'ai pas réussi, mais je pense que quelqu'un pourra y arriver, à comprendre ce que veut dire un système fermé dans l'esprit des utilisateurs. Il y a une opposition entre fermé et liberté, bien souvent, que je ne comprends pas. Help.

Je travaille depuis 15 ans sur Mac (oui, je suis un switcher) et je n'ai encore pas réussi à me sentir bloqué par le système Apple. Je veux dire, cet écosystème est parfaitement intégré et toutes les applis dont j'ai besoin et toute cette soupe fonctionnent bien. Bon, je ne dis pas qu'il y a des choses à améliorer mais j'arrive à me concentrer sur le boulot et c'est le plus important. Alors, please, un peu d'explications (et je pense à toi @CorbeilleNews) me paraissent nécessaires à ce stade.

avatar madaniso | 

@Manao Ça veut rien dire du tout, c'est comme ça qu'on reconnait les trolls stupides.

Paradoxalement, c'est ceux qui critiquent les systèmes fermés qui sont les moins productifs sur leurs machines ouvertes à passer leurs soirées à chercher des drivers, écrire les lignes de code pour faire ça ou ça.

Et pour ceux qui sont sous Ubuntu, tout les 6 mois après une semaine de branlette dans l'attente de la mise à jour dispo sur les serveurs, ils doivent recommencer ce travail de compatibilité entre OS, drivers, et bien sur design puisque c'est bien connu, ce sont les spécialistes du bon goût. On le voit bien sur les ROM perso Android ! Quel bonheur pour les yeux et l'estomac, dire que certains disaient que Windows Phone était moche mais au mois les carrés sont alignés et fonctionnent sous WP :)

avatar zearnal | 

@Manao :
C'est exactement ce que je me disais. Je travail aussi sous Mac depuis des années (un peu moins que vous certes) mais j'ai trouvé sous cette plateforme tout ce dont j'avais besoin et me permette de couvrir l'ensemble des tâches a réaliser. Vu le nombre de gros éditeurs qui éditent sous Mac ça devrait être aussi le cas pour beaucoup d'autre que nous.
De plus, il y a aussi les plus petits développeurs qui proposent une quantité de softs parfois géniaux qu'on peut aussi installer sous Mac.
Pour ceux qui aiment bidouiller, n'oubliez pas que Mac OS est à base de BSD (linux) et que le terminal est là aussi pour vos scripts perso.

J'ai la sensation que ce manque de liberté n'est qu'une idée reçue, un dogme. En fait la réalité est tout autre.

avatar Anthanagor | 

@Manao :
Idem pour moi, je ne me sens pas bloqué par OS X, je m'y sens même plus libre que sur Windows
J'en attends pas beaucoup de ce Win9, je pense que l'hémorragie Win8 ne peut plus s'arrêter (rien que le système de tuiles et le refus d'aveu d'échec de Crosoft...)

avatar michedenice | 

@CorbeilleNews :
Je ne me suis jamais senti autant à l'étroit que sur linux (ubuntu).. J'apprécie la gratuité, la stabilité de linux, j'en ai marre d'entretenir windows avec des scans à répétition et j'ai plus de sous pour un mac, mais je me répète: je ne me suis jamais senti autant à l'étroit que sur linux ( on part du principe que j'aime la photographie, le montage video et les jeux mais heureusement pour ça j'ai un iPad mini retina)..

avatar mocmoc | 

Même le carton d'invitation est hideux. Je l'ai même pas lu :)

avatar FreeDa | 

Oh un carton d'invitation "écran bleu" ! J'aime :-)

avatar Silverscreen | 

Je trouve ça fort de café de dire que l'iPhone 6 ne tient pas ses promesses alors que personne ne l'a eu en mains : ni comparatifs d'autonomie en conditions réelles, ni comparatifs photo, ni benchmarks de puissance n'ont été publiés.

Secundo, ce qui définit les fonctions d'un smartphone, c'est les apps. Dire que Windows Phone c'est bien s'il n'y avait pas si peu d'apps, c'est comme dire que l'iPhone a une super autonomie à condition d'avoir plein de prises électriques partout et plein de chargeurs sur soi...

Pour en revenir à Windows : j'ai été super déçu de Windows 8.1. Rien que l'installation est risible (bon dieu mais c'est quoi ces combinaisons de couleurs atroces proposées pour l'interface ? Back to the 80's ?), le système de mises à jour logicielles toujours aussi indéchiffrable...

Windows est toujours aussi inapte à augmenter la productivité individuelle : système alambiqué, schizophrénie de l'interface, maintenance toujours autant nécessaire.

À part pour jouer, en raison d'un DirectX plébiscité par les éditeurs, je ne vois aucun avantage à Windows sur OS X. Pas de cohérence dans l'interface, éditeurs de logiciels qui se torchent avec les recommandations de Microsoft... Ça laisse l'expérience utilisateur loin derrière l'écosystème Mac...

Et Windows 9 n'adresse pas franchement ces points...

avatar Mécréant | 

@Silverscreen:

Il est clair qu'un super OS sans apps n'a pas beaucoup plus d'intérêt qu'un OS de m***e avec de supers apps... Cependant, l'OS et les apps restent deux choses différentes, ce qui met du plomb dans l'aile de votre comparaison: si Windows peut avoir développé un bon OS (je ne l'ai jamais testé, d'où la condition), il n'a en tout cas pas la possibilité d'obliger les développeurs à développer pour lui, ni celle de développer en interne les apps d'autres sociétés... De l'autre côté, Apple a toute latitude pour régler son problème d'autonomie (là, d'accord, attendons les premiers tests avant de dire que le problème est encore présent): il lui suffirait, par exemple, d'augmenter la batterie... bien sûr, cela se ferait au détriment du régime du précieux, mais on le lui pardonnerait: actuellement il s'approche de l'anorexie et l'on voit son ossature ressortir! ^^

Pour en revenir à Windows, j'adorerais connaître la logique derrière leurs combinaisons de couleurs (le but n'est quand même pas de ressembler à leur ancien logo très... années '80???), j'aprécierais également d'avoir une meilleure maîtrise des mises à jours, mais je le trouve la version 8.1 sur laquelle je travaille plutôt efficace. En fait, à mon sens, il est tout aussi absurde de prétendre que Windows est contre-productif que de prétendre qu'OS X l'est... Bien sûr, les logiques sont différentes, mais elles existent d'un côté comme de l'autre. Bien sûr, il faut s'immerger dans l'un ou l'autre pour le maîtriser, mais après immersion dans les deux je dois avouer que certaines fonctions Windows me manquent sur mon MBP, de même que certaines fonctions d'OS X sur Windows. Et je ne parle pas des fonctions que j'apprécie sous Kubuntu qui me manquent d'un côté comme de l'autre...

Bref, si chacun aura sa préférence, ces OS se valent et, malheureusement, c'est souvent l'(in)disponibilité de certains programmes qui imposera un choix plutôt que nos affinités...

avatar djando (non vérifié) | 

Donc en gros, Microsoft a déplacé les icônes du bureau dans le menu démarré et en bonus on peut changer leur tailles (des icônes).

avatar Mécréant | 

@djando:

Si par "icônes", tu parles des tuiles, ça fait depuis 8.1 que leur taille est modifiable. Par ailleurs, l'écran d'accueil n'est pas un bureau: Windows 8 sur PC possède ET le bureau ET l'écran d'accueil...

Sinon, le résumé est bon: Microsoft déplace son écran d'accueil dans le menu démarrer pour permettre aux inadaptables de s'adapter ^^

avatar djando (non vérifié) | 

@djando

* leurs tailles

avatar Neufouad | 

« le retour des fonctions classiques du bouton Démarrer. »

Ranger « éteindre » dans le menu « démarrer ». Vrai qu'on a toujours pas fait mieux. :o))

@Mécréant…

Depuis quand ce sont les humains qui doivent s'adapter aux machines ? Oo
Terminator ; c'est demain hein… Je suis pas pressé moi. :o))

avatar Mécréant | 

@Neufouad:

Question : « Depuis quand ce sont les humains qui doivent s'adapter aux machines? »

Réponse : « Depuis… que les machines existent ! »
Bien sur, l’électronique simplifie l’interaction homme-machine, mais il y a toujours une interface… Ces interfaces sont programmées : elles ne sont donc pas naturelles, même si avec le temps elles se sont améliorées et peuvent désormais paraître naturelles.
---------------
Exemples :
- Le skeuomorphisme.
C’est dans un souci de paraître naturel que S. Jobs avait basé iOS sur le skeuomorphisme. iOS7 a viré le skeuomorphisme ? Il a bien fallu que l’être humain s’y adapte (Note : Lire les commentaires sur ce site et d’autres à cette occasion pour voir que ça ne s’est pas fait sans mal… alors que c’était juste du ravalement de façade !).

- Les petites boules rouge-jaune-verte des fenêtre de mac OS.
Leur utilisation me paraît naturelle parce que je m’y suis adapté. Je m’y suis adapté d’autant plus facilement que leur signification est basé sur des références culturelles que je partage depuis ma naissance (« rouge=stop », « vert=go », « jaune… » jaune=quoi, en fait ?). Ça n’en reste pas moins un code non-naturel auquel j’ai dû m’adapter et auquel je devrai encore m’adapter vu que sa signification va évoluer avec Yosemite…

- Les gestes d’interface en multitouch.
Si le pincer pour (dé)zoomer est hyper intuitif – presque « naturel » – il faut savoir quand utiliser deux, trois ou quatre doigts parce que ça, ça n’a rien de naturel : on s’y adapte rapidement pourtant et les tutoriels du site d’Apple (ou ceux de MacG, hein !) peuvent être d’une grande aide pour gagner en productivité.

- Le couper-copier-coller.
Il existe tant chez Apple que chez Windows. Pourtant, si je passe de l’un à l’autre, je dois savoir que les touches à utiliser ne sont pas les mêmes : il suffit de s’adapter.
---------------
Bref, toute machine a un mode d'emploi. Le fait qu'elles soient plus simples à utiliser aujourd'hui n'enlève pas (encore?) le fait qu'une utilisation poussée/productive nécessite une connaissance de son fonctionnement. Le fait que Windows XP, Windows 8 et OSX soient des environnements différents impose à l’humain de s’y adapter, tout comme il doit adapter sa conduite à sa voiture (essence-diesel-automatique : ça ne réagit pas de la même manière).

Pour la boutade : Terminator, lui, ne doit pas s’adapter aux machines auxquelles il est relié : elles sont directement reliées à son cerveau ! Mais le "iThink" n’est pas encore pour aujourd’hui… ;-)

avatar Neufouad | 

Apparemment ma question n'était pas claire.

Donc, je résume. Une machine c'est un ordinateur.
Soit, en prime, la machine la plus simple à adapter à l'homme ; la preuve avec les montres, les tablettes et autre smartphones (tous des ordinateurs).

Faisons plus simple et plus généraliste ; quand l'humain a-t-il du se laisser pousser un membre supplémentaire ou un nouvel organe pour user correctement d'une machine ? (pas forcément un ordinateur…)

Mais je sais que tu trouveras une réponse… Même si à côté. Normal ; ta volonté est d'avoir raison… Même quand c'est impossible (et dans ce cas… Ça l'est ; ou je veux le voir le mec avec trois bras pour monter plus vite une Ford)

De tout temps les machines ont dû être adaptées à l'homme. C'est aussi simple que ça. Tout tentative inverse se solde par un échec cuisant (ce qui parait évident pourtant, la nature est ainsi cruellement faite) conduisant à repenser la machine, à l'adapter.

Enfin ; pour te répondre et ne pas laisser toute cette belle énergie se perdre sur les touches de ton clavier ; tous tes exemples ne sont nullement des machines en tant que telles. Des foncions de machines, au mieux ; mais pas des machines. :o)

Ha oui… Ne confonds pas « mode d'emploi » et « adaptation » ; des biologistes pourraient te lire… :o)

avatar Mécréant | 

@Neufoud:

Au fait, je pense qu'un biologiste pourrait être étonné/effaré par votre vision de l'adaptation...La théorie actuelle n'est pas:
"le cou des girafes a poussé pour s'adapter à leur milieu", mais:
"un beau jour, une mutation génétique a entraîné l'allongement du cou les girafes. Du coup, elles étaient mieux adaptées à leur milieu, du coup elles ont survécu, contrairement à celles qui ont gardé leur petit cou"

avatar Neufouad | 

Vous lisez trop X-Men.

On ne mute pas « un beau jour » ; là oui ; les biologistes peuvent sauter dans leurs dessous.

Et c'est bien le fond du problème de votre « théorie ». Les mutations, les adaptation, mettent des milliers voire des millions d'années à se faire (non, les girafes ne se sont pas réveillées un beau matin avec un coup de 3 m et un second cœur en dedans, jamais lu pareille sottise)…

Alors que l'humain s'adapte à des choses apparues il y a quelques années prête, au mieux, à rire.

Au fait.

avatar Mécréant | 

J'ignorais parfaitement que la girafe avait deux cœurs... Vous devriez contribuer à Wikipedia pour l'améliorer! ;-)

Si je n'ai jamais lu X-Men, je crois savoir que dans leur cas la mutation a lieu de leur vivant alors que dans la réalité les mutations ont lieu lors de la reproduction. Les dernières recherches ont corrigé Darwin (lui imaginait le cou des girafes s'allonger de génération en génération: il n'a donc jamais su répondre au principal argument des anti-évolutionnistes: où sont les fossiles de girafes à cou moyen?). Bref, on pense aujourd'hui que les mutations sont
- continues (à chaque génération, chaque combinaison peut apporter de nouveaux caractères)
- buissonnantes (les nouveaux caractères partent dans tous les sens: la même génération peut en voir qui s'opposent)
- non orientées (il n'y a pas un "plan" préétabli)

Les mutations entraînent donc de nouveau caractères. Ceux-ci peuvent avantager ou désavantager leur porteur par rapport aux autres individus vivant dans son environnement. Ils peuvent d'ailleurs n'avoir aucune influence dans l'immédiat.
- Si le caractère avantage, le porteur doit moin luter pour survivre, il peut donc vivre et se reproduire plus longtemps: ses caractères l'emporteront sur les autres.
- S'il désavantage: le porteur a moins de chance de se reproduire et le caractère s'éteint par sélection
- S'il n'a pas d'intérêt dans l'immédiat, il se peut qu'il devienne utile lors d'un changement d'environnement ou combiné à un autre caractère. Il se peut d'ailleurs qu'un caractère soit à la fois utile et néfaste (comme dans le cas de l'anémie falciforme, une maladie génétique que l'on retrouve principalement dans les régions d'Afrique atteintes par la malaria: l'anémie falciforme tue, mais elle bloque la malaria: elle a donc été retenue par la sélection).

Chez l'ancêtre de la girafe, certains bébés sont nés avec un nouveau caractère: un long cou. Ça les a avantagé car ils avaient moins de concurrence pour se nourrir (ils atteignaient les arbres). Ils ont donc survécu plus longtemps, ont pu se reproduire plus souvent et ce caractère s'est ainsi généralisé.

Cette théorie est beaucoup plus complexe que ce que j'en dis, bien sûr, et difficile à accepter je trouve, mais elle a le mérite d'expliquer l’inexistence de fossiles avec des cous de plus en plus long: elle explique l'absence du fameux "chaînon manquant" que l'on n'a jamais trouvé et que l'on ne trouvera jamais...

Pour en revenir à l'humain, je n'ai JAMAIS prétendu qu'il s'adaptait au sens évolutionniste du terme...

Edit: ni même au sens lamarckiste qui me semble être celui de votre "adaptation", celle qui veut que la fonction crée l'organe si je vous comprends bien...

Mais je l'ai déjà précisé dans un précédent commentaire (16/09/2014 - 22:30), dont vous ne semblez pas tenir compte.

J'attends donc votre prochain argument ad hominem de type "Faisons plus simple(...) Mais je sais que tu trouveras une réponse (...) Normal ; ta volonté est d'avoir raison… Même quand c'est impossible" ou "Vous lisez trop X-Men" ^^

avatar Neufouad | 

Votre commentaire d'hier n'ayant pas été une « réponse » je ne l'ai pas vu… Veuillez m'en excuser. Je viens de le lire et nous étions d'accord… Quel dommage. :o)

J'ai en effet vulgarisé à outrance le « réseau admirable » des girafes, qui dans les faits les plus physiologiques qui soient remplit le rôle d'un cœur ; réguler des flux sanguins (en donnant soit un coup de fouet pour faire grimper le précieux liquide au cerveau ; soit le ralentir quand la bête décide de brouter au sol. Sans myocarde (qui est la masse musculaire complexe que nous aimons à appeler « cœur » ; là aussi plein de sens à ce mot) à proprement parler ; de quoi s'emmêler les pinceaux quand on s'attache un peu aux mots (comme nous semblons tous deux aimer à le pratiquer).

Pour les X-Men ; ça collait parfaitement avec la notion de « un beau jour » ; résumant l'évolution adaptative à une génération (une « reproduction ») ; sorte de saut évolutionniste de plusieurs millions d'années en quelques heures… Ou une nuit… Je ne joue pas sur les mots là ; j'illustre. ;o)

Mais vrai que j'ai bondi très vite (trop sûrement vu à quel point tout cela semble vous tenir à « cœur » :o) ) en lisant l'adaptation de l'homme à la machine puisque ça va à l'encontre même de ce qui pourrait différencier l'humain de l'animal. À savoir que l'humain adapte son environnement à ses besoins spécifiques quand l'animal s'adapte à son environnement (d'où le cou des girafes, en effet). Je fais partie de ces gens qui ne font pas de différence ; l'homme est un animal comme les autres ; voyez que je n'essaie pas vraiment d'influencer votre vision des choses en me rangeant dans le groupe des « l'humain est supérieur point » (que j'abhorre pourtant)… Cette limite homme/animale étant sensible et personnelle chez chacun de toute évidence. :o)

Vous avez fort bien défini l'évolution adaptative. Force est de constater que l'humain n'a plus évolué depuis qu'il est sapiens-sapiens… Aucun besoin. Dès qu'une limite apparait ; il change les barrières de place, hop. Son atout ou le souci de la planète ; là aussi ; chacun son zénith. Reste que depuis Lisa ; on est tout pareil (plus hauts, plus solides… Mais tout ce qui est présent maintenant l'était alors, et inversement). :o)

Et, encore d'accord, chaque reproduction entraîne ses mutations… La plupart se contentant de filtrer entre gènes récessifs et dominants (ce sont des mutations ; sinon nous aurions tous les mêmes caractéristiques physiques). Là par contre c'est beaucoup de la loterie ; arguant donc que le but n'est pas d'évoluer au sens propre mais d'améliorer les acquis… Désolé pour les rêveurs ; nous ne voleront pas demain matin (on en reparle dans quelques millions d'années, mais ce n'est pas encore en gestation). Par contre, demain, nous pourrions tous être des basketteurs des années 70/80 ; ça oui, et on s'y dirige d'ailleurs assez rapidement à en juger des moyennes de tailles observées un peu partout dans le monde…

Enfin tout ça autours d'une confusion… Dont je tiens à m'excuser platement puisqu'elle semble mienne…

Bonne fin de journée à vous Mécréant. :o)

avatar Mécréant | 

Vous êtes tout excusé... ;-)
En fait cette confusion vient probablement du fait que j'utilise ET l'application macg ET le site Internet. Lorsqu'on utilise "répondre" sur la première, la réponse est précédée automatiquement de "@UNTEL" et se classe chronologiquement (tout en bout de liste, après toutes les autres discussions), tandis que sur le site, elle n'est pas précédée automatiquement de cette adresse et se classe juste après le commentaire auquel on répond. Je n'avais donc pas compris à quel commentaire vous faisiez allusion; vous n'avez pas vu la réponse que je vous faisais...

Pour notre discussion, effectivement, l'homme adapte son environnement à ses besoins et n'est plus guère en concurrence avec les autres animaux, ce qui fait que la sélection naturelle ne le concerne plus (Note: voir les premières minutes du film "Idiocracy" à ce propos :-) ). Selon certaines théories (évolution fractale et bond évolutionniste) il devrait évoluer malgré tout dans quelques millions d'années, indépendamment de cette absence de sélection.

J'ai suivi l'année passée un cycle de conférence sur l'évolution et le conférencier (biologiste) était catégorique: l'évolution fonctionne par bonds...

Ce qui différencie l'humain des singes, par exemple, c'est que sa maturation cérébrale ait été ralentie lors de la gestation. Ce ralentissement est dû à une mutation. Il est arrivé brusquement: des singes ont enfanté des êtres dont le cerveau n'était pas fini...
A priori, c'est un désavantage et ces enfants auraient dû disparaître. Mais heureusement pour nous:
1) les bébés singes sont totalement dépendant de leurs parents les premières semaines: les parents se sont donc occupés de ces bébés (bien plus que quelques semaines pour que le petit humain soit capable de se déplacer)
2) cette non-finition gestationnelle a comme effet un développement plus important et différent du cerveau après la naissance. C'est cela qui permet à notre cerveau d'être aussi flexible, de... s'adapter ;-)

Du coup, ce qui a priori était un désavantage est devenu un avantage. Quand à savoir si c'était par "hasard" ou par "nécessité", les théoriciens en discutent encore. Le conférencier prêchait pour sa chapelle (hasard) tout en précisant que l'autre théorie existait...

Bonne soirée à vous également

PS: ce qui me "tenait à cœur", c'était vos attaques ad hominem d'entrée de jeu (probablement dues à notre incompréhension) et le fait que vous ne teniez pas compte de ma réponse (idem): rien de grave donc! ;-)

avatar umrk | 

Désormais en retraite, j'ai fait le voeu de ne plus jamais toucher à une saloperie MicroMou. Quel bonheur !

avatar madaniso | 

@umrk La question est de savoir si tu as assez épargné pour t'acheter un cerveau.

avatar Xidi73 | 

@Ginger bread

avatar Mécréant | 

@Neufouad

Il m'a fallu quelques minutes pour comprendre ce qui fait que nous ne sommes pas compris...

Je n'avais effectivement pas saisi le sens exact de votre question car je pensais qu'elle faisait suite au commentaire plus sérieux situé juste au dessus ou j'expliquais - sans utiliser le terme "adaptation" - qu'il fallait s'habituer (s'adapter) à tout OS.
Il n'en était rien, vous faisiez allusion à un détail, une boutade du commentaire situé encore plus haut: c'était tellement un détail dans mon esprit que je l'avais oublié.
Nous parlions donc de deux choses différentes et sur deux tons différents (sérieux/humour) ma réponse était donc hors sujet... et surtout hors ton! Croyez bien que j'en suis désolé... :,(

Par ailleurs, vous qui aimez jouer sur les mots et éviter toute confusion, vous m'avez appris quelque chose: en enfermant le terme "adaptation" dans son sens biologique vous prétendez faire "plus généraliste"... J'ignorais parfaitement qu'en se spécialisant un terme devenait généraliste! Bon, j'avoue, là c'est moi qui joue sur les mots ;-)

Lorsqu'on parle de l'adaptation d'un enfant au milieu scolaire, lui greffe-t-on un cerveau? J'en doute... Remarquez, ce serait utile dans certains cas... :o)

Bref, ne confondons pas "adaptation" et "adaptation". Ce terme a plusieurs sens (philosophie, psychologie, social, etc.), je vous renvoie donc la mise en garde: ATTENTION! Un psychologue pourrait vous lire <:o)

Ps: ne vous en faites pas: je n'ignorais pas que mes exemples n'étaient pas des machines: ils étaient des exemples d'adaptation...
ET de la machine à l'homme (évolution de l'interface pour du "plus naturel") - Je n'ai jamais prétendu que ça n'allait pas dans ce sens-là aussi...
ET de l'homme à la machine qu'il utilise (il doit bien s'adapter à elle, à son mode de fonctionnement).

avatar Neufouad | 

Vraiment ballot d'être passé à côté de ce commentaire… Vraiment vraiment. :o)

CONNEXION UTILISATEUR