Un Nest open source : c’est possible !

Christophe Laporte |

L’acquisition de Nest par Google en a échaudé plus d’un. Depuis l’annonce de cette transaction, la question de la vie privée est au cœur des débats, à tel point que Tony Fadell s’est engagé à ce qu’aucun changement ne soit effectué concernant la politique de confidentialité sans l’accord explicite des utilisateurs.

Ceux qui sont sceptiques sur le sujet sont carrément passés à autre chose. Spark, qui a conçu une puce Wi-Fi spécialement pensée pour les appareils connectés, explique dans ce billet comment réaliser son Nest open-source. Vu de loin, cela a l’air presque simple.

Tout comme le Nest, vous pouvez régler la température ambiante à l’aide d’une simple molette. Sans surprise, ce Nest open-source fonctionne à l’aide notamment de Spark Core, la fameuse puce de Spark.

D’après les concepteurs de ce projet, ils en ont eu pour 70 $ de composants. À noter tout de même qu’ils n’ont pas eu à débourser d’argent pour le bois et l’acrylique. Ils ont réussi à finaliser ce projet en un temps record. Cela a mobilisé trois ingénieurs qui ont travaillé de 10 heures du matin jusqu’à tard dans la nuit (3 heures). L’un d’eux est toutefois parti se coucher avant la fin du projet.

Avant de s’y mettre, la seule chose qu’ils avaient prévu, c’était les composants électroniques. Aussi spectaculaire soit-il, ce projet est à relativiser. Il n’inclut pas toutes les fonctionnalités intelligentes du Nest qui adapte la température de votre intérieur en fonction d’un grand nombre de paramètres.

Par contre, il montre à quel point leur fameuse puce Spark Core peut être utile dans ce type de projets. Celle-ci inclut tout le nécessaire pour faciliter le développement d’appareils embarqués. Il n’est pas nécessaire de réinventer la roue, les fondations sont là, à vous de les exploiter. Quoi qu’il en soit, on serait curieux de connaitre le succès que rencontrerait un tel produit sur une plate-forme du type KickStarter.


Tags
avatar coolapic | 

Laissez tomber NEST... Il y a aussi bien et c'est pas contrôlé par Google /NSA

Heatmiser !

Mieux, le fabricant est Européen (Angleterre) et ils offrent un "écosystème" plus complet et moins cher, capable de (presque) tout gérer !

J'ai un Heatmiser PRT-TS wifi depuis plus d'un an, c'est du super ! Près de 25% d'économie sur ma conso de chauffage (électrique).

Tout se contrôle/programme via une app IOS / Android ou avec un simple navigateur sans oublier un écran tactile de bonne facture. Allez voir par là -> http://www.heatmiser.com (ou .fr)

avatar XiliX | 

@coolapic :

C'est un de cochon ton truc là non ???
"Heat me sir..."

\(^∀^)ノ

-->[]

avatar XiliX | 

@coolapic :
Sinon ça peut être une solution alternative... Thx...

avatar coolapic | 

De nada ;) Ils méritent qu'on parle un peu plus d'eux car c'est bien plus qu'une solution alternative ;)

A mon avis c'est LE bon choix (sauf pour les frimeurs...)

avatar Birthofaguru | 

@coolapic,

Pardon mais l'experience utilisateur n'a strictement rien à voir. Nest a réinventé le thermostat...là rien de nouveau sous le soleil.

avatar coolapic | 

Ah bon, alors expliques ce qu'il y a de plus sur un NEST... A part le prix (et un peu de design)... ?

Lors de l'achat de mon Heatmiser (découvert grâce à une recherche suite à un article lors de la sortie du NEST) j'ai hésité, mais après avoir étudié le pour le contre il n'y a pas photo, Heatmiser est largement devant !

EDIT : NEST n'était même pas le premier thermostat WiFi, Heatmiser était là bien avant ;)

avatar LaurentR | 

Combien de temps vous a-t-il fallu pour rentabiliser votre achat ?

avatar coolapic | 

Ben, à la louche, en 1 mois d'hiver l'appareil était rentabilisé :)

Le chauffage électrique est TRÈS cher en Suisse...

avatar Rigat0n | 

@coolapic :
Tu bosses pour "Heatmiser" là, non ? J'ai jamais quelqu'un aussi pressé de recommander un produit. C'est pas hyper discret.

avatar coolapic | 

Non, pas le moins du monde !

En revanche j'aime bien conseiller des produits méconnus, si je suis convaincu qu'ils sont vraiment bons ce qui est le cas.

Et je ne le fais que si j'en possède un moi même. J'ai fait pareil pour le Mac depuis que je suis convaincu que c'est le bon choix en matière d'informatique, c'est à dire en 1986 (Mac Plus).

avatar patrick86 | 

"Nest a réinventé le thermostat"

Non.
Des thermostats indépendants, mal cordonnés, mal gérés, qui n'offrent pas une bonne régulation de CHAQUE pièce de la maison, ça existe depuis longtemps.

Nest se règle plus facilement, c'est tout ce qu'il a de mieux par rapport aux autres.

--

Connexion réseau possible uniquement par réseau Wifi, sur un appareil FIXE est une aberration technique.
Ils auraient au moins pu penser à du CPL, puisque le bidule est de toute façon connecté par des fils à la chaudière.

avatar coolapic | 

Ce que tu dis n'est pas tout faux, que ce soit pour NEST ou Heatmiser.

Ils auraient en effet du/pu envisager la connexion CPL mais ils ont sans doute choisi le WiFi par souci de simplification et de prix (tout le monde a du WiFi de nos jours).

D'ailleurs c'est aussi là que Heatmiser est meilleur : avec son "grand" écran tactile TOUS les réglages sont possibles et faciles sans connexion réseau/WiFi.

En ce qui concerne le NEST je ne sais pas mais vu la taille de l'objet je doute fort que ce soit possible ou tout du moins pratique...

avatar patrick86 | 

"mais ils ont sans doute choisi le WiFi par souci de simplification et de prix"

Oui, très certainement. C'est pour ça que je trouve ce truc inintéressant. C'est fait au plus simple et moins cher.
Chez moi le Wifi n'est actif que s'il y en a besoin. La nuit il est coupé.

A force de rajouter des appareils sur les réseaux Wifi, on les sature.
D'autre part, dans beaucoup de maison (en pierre ou bétons notamment), le Wifi passe mal.

Bref. Le dictat du sans-fil partout, y compris pour des appareils fixes, engendre ce genre de produits idiots.

--

Les systèmes de régulation et les réseaux filaires pour relier automates et capteurs/actionneurs existent depuis longtemps dans l'industrie, certains sont en CPL. On peut les adapter à l'habitat.

--

"D'ailleurs c'est aussi là que Heatmiser est meilleur : avec son "grand" écran tactile TOUS les réglages sont possibles et faciles sans connexion réseau/WiFi."

C'est en effet une idée.
Mais je pense qu'il n'est pas justifié de mettre ce genre d'écran de contrôles dans chaque pièce de la maison. Par contre il FAUT un capteur de température dans chaque pièce.

La possibilité de gestion à distance via interface Web et/ou application smartphone n'est pas non plus une mauvaise idée.

Le problème de Nest et d'autres, c'est que la fonction de gestion à distance est mise au mauvais endroit, elle est traitée avant le plus important, à savoir la Régulation du chauffage. Et dans le cas du Nest, une partie des fonctions sont liées à un serveur extérieur à la maison, c'est idiot.

--

Le Nest pourrait être un boitier avec capteur et interface de réglage élémentaire, à mettre dans chaque pièce de la maison, chaque module étant relié au régulateur central. Les interfaces web et les applications mobiles communiqueraient avec ce régulateur central. On pourrait aussi avoir une interface de contrôle plus complète (style Heatmiser).
Là, nous aurions quelque chose de cohérent et potentiellement efficace.
(Les composants internes de la maison étant évidemment tous reliés par câbles et le tout totalement indépendant de quelconque serveur distant.)

avatar patrick86 | 

Double post

avatar coolapic | 

Oui, je suis globalement d'accord avec toi.

"C'est en effet une idée.
Mais je pense qu'il n'est pas justifié de mettre ce genre d'écran de contrôles dans chaque pièce de la maison. Par contre il FAUT un capteur de température dans chaque pièce. "

Juste, avec Heatmiser ceci est possible, ça dépend du modèle et système choisi.

"Le problème de Nest et d'autres, c'est que la fonction de gestion à distance est mise au mauvais endroit, elle est traitée avant le plus important, à savoir la Régulation du chauffage. Et dans le cas du Nest, une partie des fonctions sont liées à un serveur extérieur à la maison, c'est idiot."

Non, pas toujours, mon Heatmiser (PRT-TS wifi) ne fait que le rez (une grande pièce avec cuisine ouverte), et c'est donc ok, il existe aussi des capteurs RF qui peuvent commander mon Heatmiser, pratique si le Heatmiser n'est pas au bon endroit (trop chaud/froid). En revanche tu as clairement raison sur le fait qu'il est RIDICULE de confier la gestion à un serveur qui serait délocalisé... Et c'est justement pas le cas du Heatmiser :)

"Le Nest pourrait être un boitier avec capteur et interface de réglage élémentaire, à mettre dans chaque pièce de la maison, chaque module étant relié au régulateur central. Les interfaces web et les applications mobiles communiqueraient avec ce régulateur central. On pourrait aussi avoir une interface de contrôle plus complète (style Heatmiser)"

Parfaitement exact, c'est justement un des principes de fonctionnement possible avec un système de Heatmiser (pas le mien qui est plus basique). Étudies d'un peu plus près les diverses possibilités de Heatmiser, je suis certain que tu vas être emballé !

"(Les composants internes de la maison étant évidemment tous reliés par câbles et le tout totalement indépendant de quelconque serveur distant.)"

Oui, les câbles c'est mieux, c'est clair. Mais dans une maison très ancienne qui a de plus été refaite qu'en 1975 (comme chez moi) il est bien pratique d'avoir / pouvoir utiliser du sans fil (pas de tubes à dispo etc). En ce qui me concerne j'ai simplement fait un réseau wifi supplémentaire (autre borne) dédié à ce genre d'utilisations (Heatmiser, caméras de surveillance, serveur de médias depuis mon Synology 1813+ etc etc ;)

avatar patrick86 | 

@coolapic :

D'accord
Vais me renseigner un plus sur ce Heatmiser alors. :)

avatar coolapic | 

Double post involontaire...

avatar joneskind | 

Quand le rachat d'une boîte par Google provoque l'émergence d'un projet Open Source qui, à n'en pas douter, en est encore à ses balbutiements. Ça me fait plaisir, et ça montre surtout que la communauté du libre ne se laisse pas endormir par le discours du robot vert. Excellent.

avatar coolapic | 

Le gros problème qui risque de se poser est la conformité de ces appareils "bricolés"... Faut pas trop rigoler avec la sécurité des installations électriques...

avatar Rigat0n | 

"Heatmiser rendra votre vie meilleure"

"Oui mais le Nest..."

"LE NEST C'EST POUR LES BRANLEURS QUI VEULENT PAS SE CHAUFFER COMME DES HOMMES"

avatar ysengrain | 

Par définition, le propre des hommes est de "déborder": le dernier exemple des agissements de la NSA donne la mesure des excès.
L'Internet des objets est un excellent moyen de contrôler nos actes. Actuellement, disons en occident 2 des objets les plus répandus nous pistent en permanence: nos téléphones portables et nos cartes de crédit. Pour la TV, ça commence, fort. Le streaming musical ou de films sont en plein essor

Les thermostats maintenant: comment il fait cuire ça ?
J'ouvre le concours de paris sur les prochains objets connectés. Je parie sur le papier toilette et les préservatifs.

Bon, je =>

avatar Ducletho | 

Quelle naïveté de croire qu'il est plus confidentiel de choisir une autre marque que Nest.
Quelle naiveté de croire que la NSA a attendu le rachat de Nest pour penser à faire de l'espionnage
Quelle ironie ou manque de recul pour certains pour prôner un iOS 100% verrouillé hard et soft (la totale quoi) et pour les autres concurrents prôner le 100% OPEN SOURCE en y vantant les mérites : En management, ça s'appelle le grand écart....et puis ça finit souvent en essuie glace...

avatar joneskind | 

@Ducletho

"Quelle naïveté de croire qu'il est plus confidentiel de choisir une autre marque que N'est."

On SAIT que Google utilise ses BDD pour vivre, DONC qu'elle exploite nos données. Dans un projet open source, tout le code est accessible, donc on sait exactement dans quoi on met les pieds. Les procès de Google avec les CNIL attestent clairement de l'opacité de la firme. Par ailleurs, j'ai pas besoin de rappeler que tout ce qui touche à la couche Google d'Android n'est pas libre.

"Quelle naiveté de croire que la NSA a attendu le rachat de Nest pour penser à faire de l'espionnage"

Personne n'a dit ça. Le problème c'est pas la NSA, c'est Google et ce qu'elle pense de la vie privée.

Piqure de rappel:
Vince Cerf, chef évangéliste de l’Internet de Google, déclarait devant la FTC: "La vie privée est une anomalie".

"Quelle ironie ou manque de recul pour certains pour prôner un iOS 100% verrouillé hard et soft (la totale quoi) et pour les autres concurrents prôner le 100% OPEN SOURCE en y vantant les mérites"

Il y a toujours eu une grande porosité entre l'Open Source et Apple. Apple est à l'origine de très nombreux projets opensource, comme OpenCL, Cups ou WebKit, et contributeurs de nombreux projets. La base du noyau d'OSX/iOS est libre.

Par ailleurs, je n'ai personnellement jamais prôné le 100% opensource. Je suis un défenseur du système de brevets et des innovations. Je suis pour la rémunération des programmeurs. L'Opensource n'a qu'un seul but: remplacer les brevets FRAND. C'est à dire apporter des solutions pour tous les acteurs qui voudraient se lancer sans avoir à payer de royalties étouffantes. De plus, il s'agit de fournir autant que possible des standards ouverts, pour simplifier le travail des développeurs. Je ne manque d'ailleurs jamais de gueuler quand Apple propose des formats fermés (IBA, Pages) et d'applaudir quand elle propose des formats ouverts (ALAC)

Il y a une très grosse différence entre fournir un moteur d'interface et l'interface elle-même. Tout comme il y a une différence entre utiliser la gamme chromatique et créer une mélodie. Où l'on comprend facilement qu'on aurait jamais pu développer la musique s'il avait fallu payer pour chaque utilisation d'un Do ou d'un Mi, pas plus qu'on aurait pu garantir la survie des compositeurs si on avait pas protégé leur création musicale.

Pour finir, ce qui m'emmerde singulièrement avec Google, c'est qu'elle ne défend bien le libre que dans son propre intérêt (comme tout le monde donc) mais qu'elle prétend le faire dans l'intérêt de tous. Donc aussi pourri que le voisin mais donneur de leçons. Qui pis est, SON modèle économique ne repose QUE sur l'exploitation des données privées. Et ÇA me dérange.

avatar rikki finefleur | 

Apple aussi exploite tes données perso. MS aussi
C'est écrit noir sur blanc.
Faut changer de disque. Ça devient lassant.
Pour ma part je n'ai jamais été spammé par goog, ni par MS contrairement à bien d'autres boites sur le net.

SI tu veux prendre un moteur de recherche payant , libre a toi.
Ici, ils sont gratuits en contrepartie de la pub (oui et alors ?) , comme la majorité des sites sur le net. Entre le net gratuit et un net tout payant mon choix est vite fait , crois moi...

Ta vie perso ne les interesse pas. Donnes moi simplement un exemple d'une personne ayant eu des problemes avec goog suite à un tracking de ce dernier. Pas comme la NSA qui est autrement plus dangereux.

Le site 20 minutes possédait à l'époque , 20 trackings sur sa page. J’espère que tu evites la majorité des sites de nouvelles.
Mais bon ton truc c'est de taper sur Goog , on l'a bien compris.
Et pour rappel, pour ma part je n'ai jamais été spammé par goog, ni par MS contrairement à bien d'autres boites sur le net.
A moins que ton truc c'est de taper sur goog car c'est un concurrent d'apple. C'est certainement là, la réalité d'un fanboy. Reste le choix d'avoir des services gratuits (qui te rendent service, ne pas l'oublier !) et d'autres totalement payants. Le net est gratuit d'où sa richesse, et certainement mieux que le 3615 du minitel.

avatar patrick86 | 

"Le net est gratuit d'où sa richesse, et certainement mieux que le 3615 du minitel."

Non.

Internet n'est PAS gratuit. Tu payes pour t'y connecter.

Les services auxquels on accède via Internet sont, ou pas, gratuits.

Un site qui se finance via publicité n'est PAS gratuit (comme à la télé). La publicité est une forme de facturation déguisée.

Un site web gratuit, est par exemple un site web fait par un bénévole qui ne cherche à en obtenir aucune rémunération.

avatar rikki finefleur | 

cher patrick
Donc quand tu lis une revue qu'un copain te prete ce n'est pas gratuit, car il y a de la pub dedans ?
Evites de sortir dans la rue, car dehors il y a des panneaux de d'affichage, et donc ta vision n'est pas gratuite..
Bref n'importe quoi .

Que le site soit détenu par un bénévole ou pas ne change rien à la facon d'accéder à un site.

Et essaye de rentrer dans un site payant sans payer, c'est la ou tu verras la différence entre gratuit ou pas.
Il y a aussi la débilité ou pas.

Ps ; au fait pour se connecter a l'internet sur ton site gratuit , il faut dejà que j'ai de l’électricité. Donc ton site est payant. De l'absurdité on peut aussi en sortir toutes les formes.

PS :
wikipedia :
" Le mot gratuit est le plus souvent employé en tant qu'adjectif pour qualifier un produit ou un service qui peut être obtenu sans donner d'argent en contrepartie."

Reste plus à remplir le mode fanboy . Là tu pourras te décrire.

avatar joneskind | 

@rikki finefleur

Au lieu de me faire des procès d'intention, relis moi. Je n'ai jamais dit qu'Apple n'exploitait pas mes données.

J'ai dit que la manière dont Google exploite mes données est totalement opaque.

Voilà ce que j'ai dit, et voilà ce qui m'emmerde.

avatar Ducletho | 

Ah oui un exemple pour ce style de Management ? Un bon dictateur.
Poutine est totalitaire dans son pays, mais n'arrête pas de parler de paix, de respect, de dialogue pour les autres...
En gros, il prend les autres pour des cons : 2 cas
Il en est conscient : ça s'appelle de la politique
C'est inconscient : vous pouvez le nommer comme vous voulez. Mais un manque de réflexion ou de recul, c'est un peu ça l'idée

avatar BennyLaMalice | 

Pourquoi ne pas mentionner la norme KNX qui permet de mettre en place un vrai système domotique, notamment des vannes qui s'adaptent sur la majorité des radiateurs ? J'ai toujours pas compris l'intérêt d'un appareil comme NEST ? Qui utilise encore des radiateurs électriques ? Qui selon moi est le comble de l'absurdité énergétique... Bon je sais en France vous avez des centrales nucléaire...

avatar coolapic | 

Ben des gens comme moi qui ont une maison chauffée par des radiateurs électriques (conseillés à l'époque) et qui ne veulent pas dépenser une somme folle pour tout casser afin de passer à une autre énergie...

avatar rikki finefleur | 

ben simple, les promoteurs preferent mettre dans les appartements de pauvres convecteurs, d'où un cout bien moindre.
Le nombre d'autres solutions dans la vente d'appart dans le neuf est proche du néant.

avatar patrick86 | 

"Pourquoi ne pas mentionner la norme KNX qui permet de mettre en place un vrai système domotique, notamment des vannes qui s'adaptent sur la majorité des radiateurs ?"

Parce qu'une bonne gestion énergétique centralisée dans la maison vend moins de gadgets indépendants et d'énergie.

" Qui utilise encore des radiateurs électriques ? Qui selon moi est le comble de l'absurdité énergétique... Bon je sais en France vous avez des centrales nucléaire..."

C'est pour justifier le passage massif au nucléaire que le radiateur électrique a été très plébiscité en France.

avatar coolapic | 

Je ne connaissais pas KNX, merci pour l'info !

Ou alors est-ce cette norme ? : http://www.elv.ch/max-funk-heizungsregler-system.html

Je pensais à installer ça dans une autre maison (chauffée au mazout).

avatar patrick86 | 

@rikki finefleur :
Relis mon commentaire en essayant de comprendre, ou abstient toi de répondre.

--

Est gratuit ce qu'on DONNE sans RIEN demander en échange.

On peut considérer un site financé par le pub de gratuit. Mais PAS Internet. Le réseau coûte de l'argent et on paie pour s'y connecter, c'est un fait.

Il ne faut pas confondre Internet et ce qu'on peut faire avec.

CONNEXION UTILISATEUR