Google dévoile des lentilles connectées pour diabétique

Arnaud Laurent |

Des lentilles de contact qui surveillent le taux de glucose des diabétiques, voilà le dernier projet fou dévoilé par Google. Ce sont deux ingénieurs, Brian Otis et Babak Parviz, qui ont mené ce projet, depuis le fin fond des labos de Google X à Mountain View.

Les lentilles, pourtant simples au premier abord, ont pour fonction de mesurer constamment le niveau de glycémie du porteur. De minuscules capteurs (aussi fin qu'un cheveu, selon Google) analyseront, à raison d'une fois par seconde, les larmes de l'utilisateur. Les deux ingénieurs espèrent également y intégrer une LED pour prévenir d'une importante variation du taux de glucose dans le sang de la personne diabétique. D'ici là, les données sont déjà transmises, mais on ne sait pas comment.

Ce projet très impressionnant en est encore au stade de prototype, Google ne prévoit pas de commercialisation sur le court terme, le but étant plus de développer les technologies autour que le produit en lui-même. Cependant, les deux ingénieurs affirment être déjà en discussion avec la FDA (US Food and Drug Administration). Google aurait une réelle ambition pour commercialiser des produits comme celui-ci sur le long terme, d'autant que selon la Fédération Internationale du Diabète, d'ici 2035, 10% de la population mondiale sera atteinte d'une forme de diabète.

Les labos de Google X, dédiés au développement à très long terme, recèlent déjà quelques trésors. On en a vu sortir les Google Glass, mais également des voitures sans conducteurs ou encore des ballons volants qui amènent une connexion internet partout dans le monde (lire aussi Google : l’internet pour tous, en ballon). Au-delà de cela, on constate que le géant de la recherche s'intéresse de manière active à la robotique au service de l'humain. Entre les Google Glass qui sont peut-être le projet le plus concret de tous, ces lentilles ou encore le rachat de Nest (dont le but final serait d'acquérir les compétences en matière d'interface humaine), les récentes activités de Google en matière de transhumanisme se font de plus en plus sentir.

avatar nicolas | 

Ils feraient aussi bien d'éduquer les américains à mieux manger pour prévenir les risques de diabètes, en particulier grâce aux méthodes alimentaires à Index Glycémique bas!!

Mais bon, pour ceux qui sont déjà atteints, c'est toujours bien.

avatar Darth Philou (non vérifié) | 

@nicolas :
Tu ne sais pas de quoi tu parles.

avatar EBLIS | 

Exactement. Il ignore de quoi il parle. Le diabète n'est pas une maladie qu'on attrape en mangeant mal. Même si c'est un facteur qui peut en favoriser l'apparition en cas de terrain favorable.

Projet très ambitieux.

avatar rondex8002 | 

@nicolas

On est d'accord, mais ça c'est pour le diabète de type II (au stade non insulino requérant).
Pour le diabète de type I, si ça fonctionne correctement, et que les mesures soient précises, ça peut-être une vraie révolution.

avatar Albendazole | 

S'ils y arrivent, on est pas loin d'une belle révolution médicale.
C'est une des maladies les plus contraignantes et imprévisibles qui soient. Avoir le résultat de sa glycémie en permanence serait un confort immense pour les patients, en limitant les risques de complications aiguës ou chroniques.

avatar Hideyasu | 

Impressionnant !
J'aime cette boîte pour son innovation, le seul problème c'est que son gagne pain c'est la vente de données personnelles ...

En tout cas chapeau aux 2 ingénieurs !

avatar Landrino | 

Avec publicité ciblée pour des barres chocolaté genre Lit kat ?

avatar Bobby336 | 

@Landrino
Ca devient vraiment lourd les commentaires sur les publicités et Google. Surtout qu'il a été dit plusieurs fois qu'il y a moins de pubs sur Android que sur iOS.

avatar bibi81 | 

Et surtout que Google ne vend pas de données privées...

avatar zearnal | 

Le modèle économique sur lequel se fonde Google est la publicité, plus elle est ciblée, plus elle est vendu cher. C'est peut être lourd mais ce n'est pas moi qui l'invente c'est un fait avéré, et ce n'est pas parce qu’il y aurait moins de pub sur Android (j'en doute) que Google n'a pas ce modèle économique.

Pour le reste, cette invention est une très belle réalisation.

avatar thomasi | 

Superbe pour les malades ça pourrait changer leur vie

avatar 5thString | 

Ca pourrait surtout changer leur vue...
Ok, je m'ennuie...

avatar jeantro | 

C'est vraiment un boîte accès sur le futur pour les innovations sur ce domaine ils sont les meilleurs

Chapeau bas

avatar macbookeur75 | 

pas sûr que ce soit une bonne idée

ceux qui portent des lentilles connaissent les contraintes et les limites des lentilles: après de longues années, on assèche ses yeux, on augmente le risque d'infections occulaires, etc

c'est peut être bien pour celui qui est à la fois diabétique et myope

mais proposer des lentilles à ceux qui à l'origine n'en portent pas, bof

avatar rondex8002 | 

@macbookeur75

Et tu sors ça d'où ?

avatar boubloux | 

Les risques des lentilles c'est une vrai connerie ça !
Parceque tu pense que c'est mieux de se piquer toutes les heures le bout du doigt pour vérifier si le sang a un bon taux ?

avatar jeantro | 

@boubloux

+1000

Comme ça vient de google les fans d'Apple ne peuvent pas accepter que cette innovations, ils trouveront toujours à critiquer

Mais un chose est sûre ça changera la vie des personnes concernées

avatar Mathias10 | 

@boubloux :
Tout à fait d'accord avec toi!

avatar doupold | 

Ce n'est pas tellement une connerie.
Plein de monde ne supporte pas les lentilles (dont moi).
Par ailleurs, les lentilles se changent de façon journalière la plupart du temps. comment ils vont résoudre ce problème?
Enfin, la mesure de la glycémie toutes les secondes, la bonne blague!

avatar thomasi | 

Le produit est passé sur France 3 12h

avatar damiendu83600 | 

17/01, 12:42
Google est très différente d'Apple dans son fonctionnement je pense qu'ils sont incomparable. Google n'hésite pas à presenter au publique des projets interne sans veritable aboutissement, ni réalisation sur le court/moyen terme. Et Google n'hésite pas à presenter au publique des prototypes dans des domaines d'activités très different du leur. Et Google n'hésite pas à presenter les projets personnels des employés. Et Google n'hésite pas à presenter des produits innovants mais qui ne rencontreront pas nécessairement de succès, ni d'important bénéfices.

Apple a des prototypes pour le long terme, des brevets liés à des activités différente des leurs, Apple a des projets interne et fait par les employés qui représentent des innovation sur le long terme. Mais Apple ne présente que les produits abouti qui peuvent representer un succès commercial et une mane financière. Apple ne fait jamais de teasing sur l'avenir, Apple est secrète sur ses activités interne mais aussi totalement hermétique contrairement à Google.

Ces différences donnent l'impression que Google innove plus qu'apple. En réalité Google innove autant qu'Apple mais Apple. Google est seulement transparent sur certains projets interne sans importance réel du point de vu financier et cela dans le but de montrer le potentiel d'innovations de la firme et faire le buzz.

Je pense pas qu'il y ait un fonctionnement meilleur que l'autre, les deux fonctionnent très bien.

avatar cham | 

Le gros problème des lentilles, c'est quand même que ça fait péter !

avatar kaboum | 

@cham :
Toi tu me fais bien marrer!

avatar Mathias10 | 

J'ai kiffé en voyant ça aux infos ce matin. C'est juste terrible comme truc

avatar tomate | 

Pouquoi des lentilles et pas un implant sous cutané probablement bien plus fiable et "agréable" à porter? Et puis pour l'autonomie, comme il peut étre un peu plus grand il pourrait être alimenté pendant des mois voir être rechargé par induction de temps en temps, non?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR