Linux est mort, vive OS X ?

Anthony Nelzin-Santos |

Connu pour son franc-parler, Miguel de Icaza livre une critique sans fard du développement des distributions GNU/Linux — une critique d'autant plus cinglante qu'il est le fondateur de l'environnement de bureau Gnome et qu'elle l'a poussé dans les bras d'OS X.



Miguel de Icaza



Le problème de Linux vient selon lui de la stratégie globale de développement. Presque trop perfectionnistes, les développeurs ont provoqué des revirements trop fréquents, et les distributions ne se sont jamais mis d'accord sur un jeu de composants essentiels qu'elles devraient toutes embarquer. Résultat, impossible de développer en toute quiétude pour les systèmes GNU/Linux : leur ouverture s'est transformée en une forme d'anarchie néfaste à l'apparition d'une logithèque de qualité et régulièrement maintenue.



Fatigués de devoir suivre, certains très grands noms du monde Linux se sont tournés vers OS X : Miguel de Icaza donc, mais aussi mandrake (noyau, Gnome, The Gimp, Enlightement), David Heinemeir Hansson (Ruby on Rails), ou encore Armin Ronacher (Pygments, Jinja, Twig). Miguel de Icaza se dit séduit par le compromis que représente OS X : il a su évoluer en un véritable système UNIX de qualité, tout en gardant une interface agréable et ne nécessitant pas de bidouiller tel codec ou tel pilote. Avoir un iPhone dans la poche facilite la transition semble-t-il.



Steven Harms présentait les choses sous l'angle de la concentration : ces développeurs de génie auraient précisément choisi OS X parce qu'il leur permet de mettre les mains sous le capot tout en limitant les points d'accès. Sous une distribution GNU/Linux, ces hyperactifs du code étaient divertis par les problèmes fonctionnels qui se posaient à eux… et essayaient de les régler avant de vaquer à leurs propres occupations. « Il ne reste à Linux que des idéalistes qui veulent concevoir le meilleur système d'exploitation possible sans avoir à s'inquiéter de détails ennuyeux comme l'assistance aux utilisateurs et la rétro-compatibilité. », conclut de Icaza.



Idéalistes contre pragmatiques, cette bataille semble donc se rejouer dans l'écosystème GNU/Linux… à ceci près qu'elle déborde maintenant sur l'écosystème OS X. Pendant ce temps, Haiku, le successeur open-source de feu BeOS, est passé à l'architecture 64-bits.


avatar NatRi | 
Je ne pense pas que Linux soit mort, il a ses avantages notamment sur la partie serveur et hébergement mais il est vrai que dans l'utilisation quotidienne il est moins agréable qu'Os X et Windows désormais
avatar joneskind | 
@joneskind ERRATUM Darwin n'est pas un noyau mais un OS sans UI, mais t'as compris où je voulais en venir
avatar Seccotine | 
@ Ali Ibn Bachir, Le Gros (sarcastique/) Chuuut, il ne faut pas dire à Anthony que d'après lui, tu serais hémicéphale si tu n'avais pas compris le sous-entendu que ça parlait de Desktop. Les lecteurs Mac G avec cerveaux entiers n'avaient pas besoin de la précision. Par contre l'article original est fait pour les attardés où il faut tout leur préciser. (/sarcastique)
avatar BenUp | 
Vous penez que Curiosity tourne sur OSX ou Windows ^-^
avatar Ziflame | 
En fin de compte, le nombre de réponses à cette news finalement sans grand intérêt mais portée par un titre vendeur aura bien prouvé qu'Anthony a réussi son coup et que, contrairement à ce qu'il raconte, il compte les clics : s'il avait changé son titre dès le début, il n'y aurait pas sept pages de discussion...
avatar joneskind | 
@Ali Ibn Bachir, Le Gros Heureusement qu'on ne compte pas sur Windows ou OSX pour envoyer des missions sur Mars ^_^
avatar uranium | 
Ça me fait doucement marrer... Peut-on vraiment comparer GNU/Linux, un système libre et communautaire tournant sur tous les types et toutes les générations de machines, à Mac OS X, un système privateur et verrouillé, qui ne tourne que sur des machines au rapport qualité-prix absolument scandaleux ? Qui plus est, je m'aperçois que certains ici ne comprennent rien à l'installation de logiciels sous GNU/Linux : le plus souvent, les éditeurs de logiciels fournissent les sources, et c'est le rôle de la Distribution Linux de compiler ces sources pour en faire un "paquet", installable très facilement via des dépôts. Inutile dès lors de râler parce qu'un logiciel pour Linux récupéré sur telecharger.com est impossible à installer : ce n'est pas comme ça qu'il faut faire !
avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@Ziflame : tu sous estimes les commentateurs de MacG.
avatar Jimmy_ | 
Cet article n'a pas le bon titre. Linux est partout et heureusement que l'on a pas à faire à Apple sur un système aussi critique que celui là.
avatar joneskind | 
@BenUp Le problème de Linux, soulevé ici avec un poil d'exagération, c'est le manque total de cohésion dans le développement des distributions. On parle de Linux comme si c'était un tout alors qu'il existe une multitudes de distributions dites Linux qui sont incompatibles entres elles. Aujourd'hui, Linux c'est Debian et Ubuntu pour le desktop. Y a pas de projet commun autour de Linux, juste des devs incapables de faire la moindre concession à leur lubies.
avatar Hindifarai | 
@anthony : je te rejoins sur le rejet de KDE :) . Concernant Miguel, il y a eu un échange intéressant avec Luke Kenneth Casson Leighton (lkcm) qui a bien montré l'incohérence des reproches (des deux oiseaux). Entre l'arrivée de gnome3 qui met les pieds dans le plat, met toutes les rétro-compatibilités en l'air de manière pseudo-assumée et l'échec de GObject qui voulait assurer une rétro-compatibilité des communication inter-process à la manière de COM...au final ils en arrivent à reprocher tout et son contraire à GNU/Linux. On ne sait même plus si c'est à l'environnement GNU ou au noyau Linux qu'ils en veulent (ou la Terre entière). Ils sont même arrivés au point de venter la rétro-compatibilité légendaire de windows :) . Enfin c'est un sujet qu'il vaut mieux aborder un vendredi comme tous les trolls bien poilus, j'arrête donc pour aujourd'hui :p
avatar joneskind | 
@Ziflame " s'il avait changé son titre dès le début, il n'y aurait pas sept pages de discussion..." C'est à se demander ce que tu fous là.
avatar Zouba | 
Commentaires = illustration parfaite du fond de l'article. Bravo à vous tous. (Sinon, les pragmatistel, ils existent vraiment ? Si oui, en quoi sont-ils différents des pragmatiques ?)
avatar BenUp | 
@Hindifarai Oui faut que je ne rase la barbe ça fait une semaine !
avatar BenUp | 
@joneskind "" s'il avait changé son titre dès le début, il n'y aurait pas sept pages de discussion..." C'est à se demander ce que tu fous là (Ziflame). " +1
avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@Hindifarai : j'ai pas forcément tout suivi, j'essaierai de retrouver tout ça. Mais oui, l'argument de la rétro-compatibilité de Windows, c'est un truc qui revient souvent dans le discours de de Icaza et que je trouverai toujours aussi savoureux :) @Zouba : ouh, joli, je corrige.
avatar Scalp | 
@daito " Bon résumé. Linux se réserve à quelques utilisateurs Geeks qui ont du temps à perdre." Mais bien sûr ! Tu t'y connais toi hein ! Va dire ça à toutes les R&D qui tournent sur RHEL... De toutes façons pas le choix, le support n'existe la plupart du temps que sur cette plateforme.
avatar mixo01 | 
@ Scalp on parle des VERSIONS BUREAU, pas des versions serveur.
avatar Lucieaus | 
Le réchauffement climatique, les manchots, la fonte de la banquise, tout ça ..
avatar kikoolaul37 | 
Il ment. J'ai téléchargé photoshop 2001 sur le site d'adobe (http://archive.org/download/tucows_214261_Adobe_Photoshop/AdobePS6Tryout.exe) Résultat, sous win7: [img]http://img267.imageshack.us/img267/6273/compatibilit.png[/img] Bref, c'est un gueux..
avatar jerome_l | 
C'est amusant aussi de voir que mes seuls collègues sous Ubuntu, et donc passés à Unity sont maintenant passés à OSX ;-) Le desktop Linux va de plus en plus mal: Unity est une grosse bouse inutilisable, Gnome 3 est une grosse régression par rapport à Gnome 2, quant à KDE, hmmm ...
avatar lmouillart | 
"GObject qui voulait assurer une rétro-compatibilité des communication inter-process à la manière de COM...au final ils en arrivent à reprocher tout et son contraire à GNU/Linux. On ne sait même plus si c'est à l'environnement GNU ou au noyau Linux qu'ils en veulent (ou la Terre entière)." Ce n'est pas GObject c'est dbus, ils ont même été jusqu'à faire supprimer le mécanisme de kde (dcop) qui fonctionnait (alors que CORBA fonctionnait très très mal et notamment ORBit). Donc dbus est effectivement utilisé partout. Concernent GObject une partie déteste le C++ à peu près autant que certains lecteurs macgé détestent Samsung. Cette bibliothèque C toute merdique sert à émuler une partie d'un langage objet mais via API et avec du C. Mono et notamment le C# on été proposé à Gnome et adopté à contre coeur mais pas par les distribution US pour cause de brevets. Typiquement chez IBM nous avons interdiction d'utiliser ou de baser nos solutions sur Mono ou Wine. Vala à été proposé en tant que préprocesseur pour le C en très gros on code quasi en C# et c'est compilé en natif ElementaryOS utilise beaucoup Vala tout comme les logiciels de gestion de photo (à la iPhoto) ou d'édition vidéo (à la iMovie). A mon sens Gnome devrait migrer petit à petit sur Vala et Javascript. Pour ce qui est du desktop simple c'est ce qui va être proposé via Gnome OS, la difficulté étant que c'est surtout développé par Redhat et donc sous la contraintes de brevets US, qui font qu'une bonne partie des fonctionnalités sont implémentés mais désactivés, dans le meilleurs des cas elles sont disponibles en Europe.
avatar dway | 
Quel titre de merde. Sans linux, internet n'existerait pas et vous n'auriez pas de site pour transformer une querelle de chappelle en news sensationnelle. MacG est vraiment tomber bien bas.
avatar Scalp | 
@mixo01 A quel moment j'ai parlé de version serveur ? Je parle bien sûr des versions desktop utilisées dans les R&D comme RHEL workstation.
avatar Sephi-Chan | 
Au regard du nombre de personnes qui réagissent à propos des serveurs Linux, il paraît évident que l'article n'est pas clair. Pour rappel : le titre de l'article original est "[b]What killed the Linux Desktop[/b]". Le mot important c'est [b]desktop[/b].

Pages

CONNEXION UTILISATEUR