Facebook, Spotify, Epic : la coalition informelle des détracteurs de l'App Store accueille Twitter

Mickaël Bazoge |

En balançant tout ce qui lui passait par la tête (parfois à tort et à travers) contre Apple, Elon Musk a rouvert la boîte de Pandore et tous les détracteurs d'Apple se sont de nouveau engouffrés dans la brèche. Tim Sweeney, le patron d'Epic, a rapidement embrayé en retweetant le message du patron de Twitter : il dénonçait la menace que faisait planer Apple d'un retrait de l'App Store (c'était bidon).

Daniel Ek, fondateur et CEO de Spotify, a rappelé dans un fil Twitter le contexte dans lequel s'inscrivait le mouvement contre les pratiques d'Apple. Le service de streaming a porté plainte contre Apple en mars 2019 auprès de la Commission européenne. Le constructeur y a répondu, mais la procédure se poursuit à Bruxelles, tout comme les bisbilles. Dernière en date : les livres audio qui ont provoqué une passe d'armes entre Apple et Spotify.

« Maintes et maintes fois, Apple se donne tous les avantages tout en bridant l'innovation et en nuisant aux consommateurs », écrit-il. « Apple agit dans son propre intérêt, mais elle ne semble pas se soucier de la loi, des tribunaux ou du choix du consommateur ». Au passage, ça n'a pas empêché Spotify de conserver sa place de numéro 1 du streaming.

Interrogé au sujet de l'attaque d'Elon Musk contre Apple, Mark Zuckerberg a également sauté sur l'occasion. « Apple s'est en quelque sorte distinguée en étant la seule entreprise qui essaie de contrôler unilatéralement les applications sur un appareil. Je pense pas que ce soit soutenable », a indiqué le patron de Meta.

Tous ceux qui reprochent la mainmise d'Apple sur l'App Store ont pu se sentir galvanisés par la diatribe d'Elon Musk, qui rejoint leur combat. S'ils peuvent ainsi maintenir la pression sur le constructeur, ils sont en passe de gagner une grosse bataille : le DMA européen va permettre le sideloading en dehors de l'App Store.

Elon Musk essaie d

Elon Musk essaie d'arrondir les angles avec Tim Cook et l'Union européenne 🆕


avatar koko256 | 

Normal que spotify reste n°1. Il est compatible Tesla et last.fm

avatar fredsoo | 

Hate de voir le sideloading en place! 😁

avatar airmac | 

@fredsoo

Ca existe déjà, va chez Androïd 🤷‍♂️

avatar fredsoo | 

@airmac

Si t’aimes pas n’en dégoûte pas les autres. Tu continuera d’acheter sur appstore 🥸 ce qu’apple t’autorise.

avatar andmag | 

Standard, IBM, et d’autres ont représenté un monopole dans le passé et ont subi un démantèlement ensuite…

avatar petergab64 | 

Pour abus de position dominante, ce qui n'est pas le cas d'Apple...

avatar debione | 

@petergab64:

ici aussi, bien que le cadre soit plus restreint: On parle bien d'abus de position dominante dans la distribution d'app.
Si Apple faisait par exemple la sourde oreille au DMA, en se contentant de continuer comme avant (ça n'arrivera pas, les amendes à hauteur de 30% du chiffre d'affaire mondial sont la pour soumettre n'importe quelle boîte), c'est exactement ce qui se pourrait se passer.

avatar Mrleblanc101 | 

Vous êtes en retard, ils ont déjà kiss and make up. Elon était à Apple Park avec Tim Cook hier

avatar laraigneegypsymontealagouttiere | 

Un peu de patience, Facebook et Twitter finiront par disparaître avant d’avoir le temps d’attaquer Apple et gagner 🤭

avatar fousfous | 

Que des gros, étonnant...

avatar DavidAubery | 

Céssuikidikié version Silicon Valley.

avatar bhelden | 

Je suis en train de me rendre compte qu'Apple est devenu le mal absolu... Plus capitaliste tu meurs.

Dernière news très récente : Apple bloque la dernière mise à jour de Coinbase car elle intègre un Wallet... et Apple demande 30% sur chaque transaction crypto. Imaginez le délire 😤😑😡

Franchement ça ne me donne plus envie de les soutenir comme avant ! Ajouter à ça le scandale de la publicité de masse à venir sur l'OS... je vous raconte pas. On s'est tous fait avoir comme des bleus avec les discours de la Privacy.

avatar debione | 

@bhelden:

Perso, bien que Apple user depuis 25 ans, j'ai toujours eu un discours très critique à l'égard des déclarations d'Apple (depuis environ 2010-2012). Et cela m'a toujours étonné le nombre de réponses qui étaient: "Regarde ce qu'ils viennent de dire, regarde leurs clauses, regarde, ce qui est sur ton iPhone reste sur ton iPhone"
Perso j'ai jamais connu quelqu'un qui était persuadé qu'Omo lave plus blanc que blanc où que les chats achèteraient Kwiskass. Du coup, je me pose la question quels ont été les mécanismes psy pour que certaines personnes soient à ce point aveuglée, la où ailleurs elles ne le sont pas dut tout. Quel besoin cela comble?
Une chose est sur c'est que le département marketing d'Apple est d'une efficacité redoutable, clairement les meilleurs des meilleurs.

avatar CorbeilleNews | 

@debione

Je suis bien d’accord, en étant aveuglés ils ne se rendent pas compte qu’ils nivellent tout vers le bas, en encourageant Apple a faire un peu ce qu’elle veut

C’est triste mais cela explique beaucoup de chose dans notre société du follower 🤷‍♂️

avatar Derw | 

@debione

Il y a probablement plusieurs mécanismes en jeu. Toutefois, un biai de confirmation renforcé par un gros clivage et des représentations sociales sont probablement les principaux leviers…

avatar airmac | 

@bhelden

Propos peut pertinent.
En quoi cela agit sur ton expérience les taxes que payes les développeurs ?
La pub ? Mais elle a toujours été la…

avatar Brice21 | 

@bhelden

"Apple bloque la dernière mise à jour de Coinbase"

Comprends pas. L’app Coinbase Wallet est déjà sur l’app store. Je l’utilise tous les jours. Et je n’ai jamais payé de commission à Apple… ahahah.

avatar gequil | 

Aucune confiance aux applications téléchargées hits AppStore. Trop des fonctions supplémentaires peut-être mais trop de bidouillages. Trop mauvais souvenir des freeware et shareware de ma jeunesse et les souvenirs du bazar que ça mettait dans le PC. La seul solution était un formatage et un ré-installation totale.
J’ai peur que sans contrainte tout cela revienne vite.

avatar debione | 

@gequil:
Je peux comprendre cette crainte, mais dans les faits il suffit de regarder ce qui se fait dans le monde d'en face qui sont à ce régime depuis le début.
Et le constat est que cela n'a strictement rien à voir avec l'époque PC pré Win 7 (maintenant c'est vraiment assez tranquille), perso cela fait maintenant 6 ans que je suis sur Android et je n'ai jamais strictement rien eu de ce point de vue. Pas plus que mon gamin (aussi sur Android) et pas plus que mon père (sur iPhone) où que les gens que je connais.

Il n'y a pas de différence, c'est comme toujours... Je n'ai jamais eu le moindre malware en allant sur des sites officiels.
Si Epic demain lance son propre magasin, vu la quantité de données et de soft à gérer, tu auras plus de probabilité de tomber sur une merde chez les énormes boutiques que chez l'éditeur.

avatar f-factor | 

Curieux de savoir si Epic s’attaque aussi à Sony et son store monopolistique sur PlayStation

avatar debione | 

@f-factor:

Non, on peut acheter des jeux sur galette en magasin, on peut refiler ces jeux, les vendre d'occasion ou les donner. Si un jour Sony retire cette possibilité, alors oui il seront dans la même situation.

Quand bien même, cela ne sert à rien d'attaquer tout le monde en même temps. La justice fonctionne aussi par jurisprudence (et là ça va beaucoup plus vite), un seul gros qui tombe et le reste suit.

avatar f-factor | 

@debione

Oui effectivement il reste encore les supports physiques mais pour combien de temps 🤷‍♂️
On voit bien la tendance à vendre « pour moins cher » les variantes sans lecteurs optiques.

avatar claude72 | 

Moi ce qui me fait pisser de rire, ce sont les jérémiades de Daniel Ek, fondateur et CEO de Spotify, une entreprise capitaliste basée au Luxembourg (paradis fiscal) qui comme toute bonne entreprise capitaliste n'a qu'un seul but qui est de se faire du pognon (le plus de pognon possible pour que ses actionnaires puissent se gaver un maximum), qui pour augmenter ses profits au-delà du maximum agit uniquement dans son propre intérêt, sans se soucier de la loi, des tribunaux ou (des choix) des consommateurs, et qui vient chouiner comme un môme de 6 ans qui s'est fait piquer son doudou par un plus grand en reprochant à Apple de faire exactement ce que lui-même fait aussi !

Et comme Facebook, Epic et Twitter sont du même acabit que Spotify, tout ça ne sont que des jérémiades de 4 pourris ultra-capitalistes contre un autre (au moins aussi) pourri et tout aussi ultra-capitaliste.

Bref, quand tous ces requins se seront mangés entre eux, nos enfants ou petits enfants pourront peut-être en profiter pour reconstruire un monde plus juste ???
(oui, je sais, je rêve...)

CONNEXION UTILISATEUR